29
Commentaires

Violences policières : les télés "pillent" les images des indépendants

Plusieurs journalistes indépendants ou exerçant dans des médias alternatifs, membres du collectif Reporters en colère, accusent les grandes rédactions nationales de piller leurs images de violences policières. L'un d'eux, Brice Ivanovic, auteur de deux vidéos virales, raconte comment il a couru après plusieurs chaînes et sites d'info pour obtenir rétribution.

Commentaires préférés des abonnés

Merci pour l'article, et bravo au journaliste pour sa combativité. En espérant que ça fasse suffisamment de "pub" aux voleurs pour qu'ils se comportent honnêtement.

Contraste étonnant des médias qui s'interrogent par ailleurs sur le net qu'ils pillent : A-t-on le droit de filmer et de diffuser des images des forces de l'ordre pendant une manifestation ? Quels faux culs !  Ils n'ont pas le courage de la fair(...)

Parait que le policier demande des droits d'image....je plaisante. 

Derniers commentaires

Conseil de déontologie journalistique et de médiation (CDJM)  

il a cru, à "tord"? que le journaliste tordu de Frce 2 était en tort Ah-Ah!

cocasse: sur le site de RTL une photo de "Taha Bouhafs, invité de Mediapart" est créditée:  "Capture d'écran Youtube".


Quelqu'un a des nouvelles de la garde à vue de Taha Bouhafs? En attendant la suite, un article sur Médiapart (blog, donc en libre accès). 


Et, à propos de "l'agression" contre un local de la CFDT, la vidéo de toute l'intervention. À vous de juger si les termes utilisés par "nos" journalistes (non militants) sont appropriés. Et si la CGT a eu raison de se désolidariser en faisant apparemment confiance à ces mêmes journalistes. .

" Exfiltré " , j'veux bien ; mais quand sera-t-il vraiment " Ex" ?

Le lien ci-dessous ne marchant pas, voilà au choix

https://mobile.twitter.com/search?q=%23LiberezTahaBouhafs&src=trend_click


Rigolo ce matin à 9h30, les cinq premières tendances 

sur twitter (qui semble ainsi n'avoir qu'un seul sujet) :


BouffesDuNord (hier soir déjà*, mais pas encore en 1er)

LibérezTahaBouhafs

Grève18janvier

Macron

Journaliste


(* je me suis dit haha, sujet pour le matinaute, mais on est samedi)


Vite faisons appel au Conseil de déontologie journalistique et de médiation (CDJM) . Parce que utiliser les vidéos ou images sans payer leurs auteurs, est-ce déontologique ?

TF1, BFMTV, LCI, M6, France Info, etc. vont se faire salement morigéner par le Conseil de déontologie journalistique et de médiation (CDJM).

 Le pillage n'existerait pas si chacun incrustait un watermark dans ses images. Mais dans la profusion d'images qui constituent l'offre (face a une demande étroite) chacun sait aussi que les images qui sont mises a disposition en grande taille et sans watermark circulent plus facilement que les autres.  


Difficile d'esperer vendre si on ne met pas à disposition gratuitement.  Est ce qu'il n'y a pas aussi une part de schizophrénie dans tous ca? 


Ca rappelle l'epoque de newzulu, le deliveroo et l'uber pop  de l'image.  C'etait payé des c;lopinettes . Ces histoires de pillage n'existaient pas, mais si on se risquait à esperer faire de la vente directe, ca marchait pas non plus si on ne mettait pas a disposition gratuite sur facebook. 

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Parait que le policier demande des droits d'image....je plaisante. 

Les chaînes d'info supportent le système actuel ( libéral/ néolibéral ?) et pratiquent ses méthodes, tu peux crever la gueule ouverte on ne te paie pas ou au tarif que l'on décide.

Quelle horreur ! TF1 et les autres mainstream qui reçoivent d'un indépendant une leçon de déontologie et de propriété des images !

Contraste étonnant des médias qui s'interrogent par ailleurs sur le net qu'ils pillent : A-t-on le droit de filmer et de diffuser des images des forces de l'ordre pendant une manifestation ? Quels faux culs !  Ils n'ont pas le courage de la faire eux-mêmes et ils laissent les freelance prendre les coups tout en laissant supposer que les flics ont raison de leur cogner dessus.  On sent bien là la proximité de la diretion de radio France avec le pouvoir.

Merci pour l'article, et bravo au journaliste pour sa combativité. En espérant que ça fasse suffisamment de "pub" aux voleurs pour qu'ils se comportent honnêtement.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.