66
Commentaires

Valls : Monsieur Lumière et Madame dans les yeux

Le malheureux ! Les médias pour lui. L'info continue qui retient son souffle

Derniers commentaires

Peillon candidat! Le charisme personnifié! Et puis il a cinq lettres en commun avec Fillon, on n'est pas dans la m....
Depuis que G Bush J. et Sarkozy ont été réélus, j'ai confiance dans mes concitoyens: quelque soit le crétin qui se présente, tant qu'il a du bagout, il a ses chances.
Si j'avais le compte en banque de Valls, je trouverais plutôt secondaire de pas avoir de lumière dans les yeux.
Il n'y a pas un ou une qui sourit.
Tous et presque toutes ont les mains en "prière" devant un autoritaire...
une a ses bras croisés sur le ventre - comme un animal qui protège la partie molle de son corps, la partie le plus vulnérable, la panse, la maternité.
personne ne sourit. ils ont été payés pour etre là : pour la sourire, il faut suppléer. et nous savons, ce n'est pas le genre: un autoritaire ne négocie pas. voilà tout le problème avec ce personnage méprisable.
Valls,Montebourg,Macron,Baylet?Taubira? Absence de Hollande.Le scooter va déraper dans tous les sens et perdre son huile.Ensuite il faudra encore choisir entre Jadot,Fillon,Le Pen,Valls et une demi-douzaine d'autres clampins.Dur la démocratie!
Est ce que c'est raciste l'organisation d'un arrière plan de communication selon les critère..."chromato-épidermique" ! N'est ce pas du plus haut cynisme de notre premier commissaire en chef, le Capitaine "Blancos".

Et on peut m'expliquer comment monsieur 3% fait pour arriver à 30% dans les sondages en ayant entre temps en plus pratiquer un pouvoir semble t il jusque ici bien bien impopulaire ? Je pige vraiment plus rien !
[quote=DS]cette savante composition multiraciale

Multicolore. A moins que vous ne sous-entendiez qu'il y a plusieurs races humaines. J'avais mis multiéthnique mais ce n'est même pas vraiment correct. Multicolore me paraît être le plus juste.
Oui et comme après l'incendie grave de la voiture de police à Viry-Chatillon par le fait de cagoulés (introuvables jusqu'à présent !?) a découlé le droit pour la police de tirer sans sommation sur tout militant ("sauvageon" "cagoulé") qui se trouverait en zone de non droit ( Ex: NDDL)
Attention à la lumière dans les yeux mais surtout attention aux yeux.
Cazeneuve remplace Valls!
Sûrement dans ce grand pays, un Bernie Sanders est présent... mais pourquoi il n'est pas candidat ? A la place, on a des Drumpfs et des Schtrumpfs.
Oui apparemment la "lumière" de Valls rend AVEUGLE et sourd tous ceux-celles qui ont refusé de voir et d'entendre comment en si peu de temps, il s'était assis (avec Cazeneuve, Ayrault, El Khomry, mais aussi Macron) sur la Démocratie dans ce pays!
De toute façon personne n'est jamais content. Ca aurait été à 22h00, à 14h45, ou 10h12, on aurait toujours pu sortir une saloperie en formulant de mauvaises intentions. En ce qui me concerne, à 18h30, le lundi, je suis dans ma voiture pour "commuter" comme disent les anglais (rentrer du boulot) en passant par la case supermarché. Et j'étais manifestement pas le seul puisqu'à la place d'à côté une quinqua s'est garée et est restée écouter la radio avant d'aller glisser un jeton dans un caddie. Petit signe de tête de connivence par la fenêtre...

De toute façon, personne n'est jamais content. Il parle d'étoiles dans les yeux et on sort des vacheries sur son manque de réalisme face aux victimes de la mondialisation. Mais il n'en n'aurait pas parlé, on l'aurait accusé d'être une espèce de gestionnaire au sang-froid.

Des saloperies encore sur le bilan du quinquennat, soit disant indéfendable. C'est oublier la baisse du chômage, la garantie jeune, le compte pénibilité, le compte de formation, l'indépendance de la Justice, la lutte contre le harcèlement sexuel et pour l'égalité homme-femme, le remboursement de l'IVG, le mariage pour tous, les embauches dans l'Education Nationale, la Police et la Justice, etc. Et pendant ce temps là, la "vraie" gauche accuse Hollande d'être pire que Sarkozy, et Valls d'être pire que Le Pen. Faudrait peut-être voir à raison garder, même si l'on a des divergences de point de vue: tout ça n'est certainement pas un bilan de droite.

Et toujours des saloperies, sur ce forum même, en instillant le doute comme quoi Valls se passerait des primaires; alors qu'il a été parfaitement clair dans son discours de candidature, et qu'il n'y a aucune espèce d'ambiguïté. Si une chose est sûre, c'est que c'est en faisant pleuvoir les saloperies à bras raccourcis qu'on maintient la gauche divisée. Et que la gauche divisée ne passe pas le premier tour de la présidentielle.

Personnellement, j'ai bien aimé son discours de candidature. En particulier parce-que "l'inflexible" Valls a montré des signes de souplesse. Je ne me souviens plus exactement de ses propos mot à mot, mais l'idée partait du constat de la division de la gauche, de la nécessité de se rassembler en faisant chacun des efforts, à commencer par lui-même.

Peu m'importe que la gauche se rassemble derrière l'une ou l'autre: Arthaud, Mélenchon, Poutou, Filoche, Valls, Lienemann, Macron, Jadot... Le premier travail consiste à arrêter de se taper dessus, déjà, et à arrêter de se lancer des saloperies au visage. La deuxième étape consiste à trouver des qualités chez son voisin et dans son programme. Ensuite, un peu d'introspection et on met un peu d'eau dans son vin. Après, on établit une stratégie commune apportant des garanties aux parties prenantes pour le quinquennat et on désigne une personne parmi les candidats déclarés pour le porter. Enfin, c'est la victoire et 5 années de bonheur.

Par ailleurs, je vous invite tous à vous renseigner sur le vote par jugement majoritaire.
Il y avait eu une visionnaire de nombreuses années auparavant (chinois) :
https://www.google.fr/#q=piaf+n%27y+va+pas+manuel
Je me demande qui est ce que je déteste le plus entre Marine Le Pen, Sarkozy et Valls. Non, en fait je le sais très bien. Marine Le Pen aime bien les chats et Sarkozy va passer devant les tribunaux. Pour Valls, je n'ai pas encore trouvé d'élément à décharge.
"Il va vraiment parler de lumière dans les yeux aux producteurs de lait, aux chômeurs, aux profs, aux électeurs du FN. On ne peut pas mieux dire que tout sonne creux, faux. Tout sonne com'. "
Ouiiii! ah ah ah! Bravo!
Il va vraiment parler de lumière dans les yeux aux gens de "la vraie gauche", aux nuits-deboutistes, aux zadistes et à leurs copain-pine-s de plus en plus nombreux dans les facs et les lycées, et à tous ceux celles qui se sont retrouvé-e-s en garde à vue pour que dalle, aux BAC +18 au chômage et aux illettrés traité-e-s comme des merdes qui les ont enfin rejoint-e-s! :)
A tous ceux, celles qui n'ont pas digéré la mort de Rémi Fraisse et les flashballs tirés sur des gamins.
Ah ah ah!
La lumière dans les yeux!

"A l'ombre des jeunes filles en fleur, ils ne croient pas au malheur"

PASOLINI
"SALO"
Charline Vanhoenacker dans son billet de ce matin, disait qu'il manquait les mots "dans la rue" au slogan de Valls.
Un peu inexacte votre lecture du parcours de valls car à ma connaissance il n'est pas énarque et son parrain initial est Rocard le seul gouvernant depuis 1973 à avoir fait reculer le chômage avec Jospin. Ça compte un peu même si valls s'est largement abîmé depuis...
Il faut bien trouver une occasion de s'amuser, peut-être en écoutant les conseils d'Edith Piaf à Manuel...

"N'y vas pas, Manuel, n'y vas pas...
'y des choses dans la vie qu'on ne fait pas...
Et plus tard, tu le regretteras...
N'y vas pas ! N'y vas pas !
Attention, Manuel, sois prudent ! Attention,
Manuel, n'y vas pas !...
Manuel, ATTENTION MA-NU-EL... !
...ohhh !... Manuel !..."
Bonjour
Valls, Cazeneuve (rappelez-vous de Rémy Fraisse) premier ministre. Ils n'ont même pas honte !!!
En termes de comparaison, quel est le plus "catastrophique" ? Le bilan de Sarkozy en 2012 ou celui de Hollande- Valls en 2016 ? C'est Fillon en général et ses sbires qui utilisent ce terme. Je ne m'attendais vraiment pas à le trouver dans le discours du matinaute. Parce que vue la situation qu'ils ont trouvée, ils ont amélioré les choses , notamment en matière de déficit.
Ils n'ont pas assez couru derrière les patrons qui délocalisent et derrière les riches qui fuient les impôts après avoir fait leur fortune en France, ...ça c'est sûr!
Vous aimez tant que ça Valls ???
Cet éditorial dit tout mon sentiment jusqu'au paragrpahe final où se pose la rédemption par l'excès de haro sur le mulet, c'est même plus tirer sur l'ambulance tellement l'opération "présidentielle" semble pour Valls dépourvue de bon sens.

Comment oublier l'avalanche de 49-3, comment oublier les propos indignes à l'adresse de ceux qui n'attendent qu'une chose : qu'on flatte leurs tripes plutôt que leur cœur voire leur cerveau.

Alors bien sûr on peut s'attendre à tout depuis que la démocratie n'est plus, par la vertu des temps, qu'une poudrière sans cesse en attente d'un allumeur de réverbères, et de ce fait, on peut toujours trouver une logique aux espoirs insensés de Valls.

Et les radios qui nous font de la respiration artificielle forcée pour nous faire vivre la palpitation comme si nous étions encore à croire au Père Manuel, auquel d'ailleurs nous n'avons jamais cru vu que attitude roquet a toujours semblé en contradiction avec le parti dont il se veut l'héritier. A des moments comme ceux que l'on vit, question radio et tél, on regrette les bulletins d'actualités allemands ou britanniques lus au téléscripteur sans fioriture :
"Le premier ministre est à Évry POINT Il vient de déclarer sa candidature POINT Le Président Hollande doit choisir un nouveau ministre POINT À l'étranger, le président elect Trump a envoyé un nouveau twitt POINT Pic de pollution à Paris, circulation alternée demain POINT FINAL Prochaine nouvelle à..."
C'est pas dans les yeux qu'il faut avoir la lumière, c'est dans le programme. Pour le moment, on ne parle que de "positionnement" de Valls. Hamon ce matin sur Inter déroulait ses convictions et son projet sans avoir l'air de se demander si elles étaient "x-compatibles" avec telle ou telle fraction politique, plutôt en interrogeant les attentes de la génération qui monte (et la pente est rude). C'est pas de la propagande, c'est juste ce que j'ai entendu ce matin, il y en a d'autres, Dieu merci - oups ! pardon, un réflexe idiot ;-))
Plus que Blair et Shroder, ce que je trouve important de ne pas oublier, c'est qu'il était conseiller en communication de Jospin à Matignon, et qu'il a obtenu de ce fait une circonscription, à Evry (sud) , alors que sa première implantation était à Argenteuil (nord).
Quand on sait qu'il a commencé en étant attaché parlementaire d'un élu ardéchois, on a le parfait prototype du professionnel de la politique dont les "racines" dépendent de là où le vent l'a porté...
Bonjour,

A mon avis le slogan dit ceci avec ce qui lui manque et qui vient presque automatiquement:
"faire gagner tout ce qui nous rassemble.... est plus fort que ce qui nous divise."

C'est malin mais ça ne suffira pas.
Il ne me semble pas que les médias lui soient hostiles, bien au contraire. Le Parisien, comme plein d'autres journaux, met en ligne des sondages, pensez-vous que Valls soit le bon candidat pour les socialistes (le sens global de la question), le résultat est sans discussion, plus de 85 % ne le pensent pas. Résultat, le Parisien annonce qu'une majorité de socialistes pensent que Valls est le meilleur candidat pour la gauche....
On sait bien que le PS est mort, Valls ne peut donc pas être le candidat du PS, il faut enterrer ce parti et trier le grain de l'ivraie... et pour moi définitivement Valls est du camp de ceux qui ont trahi les électeurs de gauche. Il faut bien reconnaître qu'ils sont majoritaires dans les instances dirigeantes du PS.
Il a déclaré qu'il était candidat à l'élection présidentielle .

Mais a-t-il dit qu'il allait passer par la case primaire ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.