20
Commentaires

Valeurs Actuelles aime le sucre !

"Qui veut la peau du sucre?" s'interroge le dernier numéro de Valeurs Actuelles (21 décembre 2017), alors qu'Agnès Buzyn, la ministre de la Santé déclarait en octobre à la télévision "le sucre tue énormément". Pas l'hebdomadaire de droite, qui concocte un dossier très en faveur du sucre et de son industrie française, avec pour seul expert un lobbyiste de l'industrie du sucre de betterave, et un regard très indulgent sur la nocivité pour la santé de cette autre poudre blanche.

Derniers commentaires

J'ai l'impression que certains mélangent plusieurs aspects des drogues. Je vais essayer d'éclaircir même si smartphone oblige, je ne pourrai pas mettre de liens référence.
- syndrome de sevrage.
Certaines drogues (alcool, héroïne, anxiolytiques, morphine, etc. ) sur/sous stimulent des neurones. Le corps fini par détecter ce dysfonctionnement et tente de réguler en diminuant /augmentant la stimulation des neurones concernés. Lors de l'arrêt brutal de la "drogue", la sur-compensation du corps induit un dysfonctionnement des neurones, d'où effets de sevrage (ex: delirium tremens).
- d'autre part, certaines drogues / comportement activent les "circuits de récompense".
Ex: partie de jeu vidéo gagnée, travail reussi, consommation d'un produit agréable (chocolat, cigarette, héroïne, etc.).
Ce circuit de récompense nous incite à recommencer l'action.
En cas de fatigue, dépression, etc, nous cherchons à activer ce circuit de récompense : c'est lui qui rend la vie agréable. Si une action, une substance l'active facilement nous avons tendance à y avoir recours de préférence.
[quote=DS] le Cedus est en fait une émanation directe des betteraviers
Un grand classique des lobbies.
Vous vendez du ketchup ? Créez donc un "centre d'études sur l'impact du ketchup sur la santé". Le mot "étude" vous donnera une aura scientifique et le mot "santé" l'impression que vous vous préoccupez de celle des gens. Alors que votre seul objectif est de fourguer votre came avec toutes les justifications possibles !
Meilleurs voeux tertous, s'agissant d'alimentation, une fois n'est pas coutume, une émission intéressante (me semble-t-il) était diffusée hier matin sur France Inter, consacrée au microbiote intestinal et son influence directe sur le métabolisme.
On y évoquait aussi les problèmes liés à la surconsommation de certains aliments, et l'aspartame et les édulcorants de synthèsent ont certainement également un effet néfaste sur la composition de notre microbiote intestinal.
Stricto sensu, évidemment parler de "drogue" s'agissant du sucre paraît un peu excessif, mais la chimie du cerveau qui est associée à sa consommation (comme celle du chocolat sans doute) s'en rapproche si j'ai bien compris le peu que j'en ai lu.
Sans sombrer dans l'hystérie hygiéniste et se priver de tout, on peut quand même concevoir que substituer les aliments "ordinaires" par des produits transformés dont les teneurs en sel, sucre et additifs sont anormalement élevées a un impact quasi immédiat et mesurable sur le métabolisme.
S'agissant d'un magazine publicitaire comme valeurs actuelles, pour qui la santé économique des annonceurs vaudra toujours bien plus que celle de quelques millions de péquenauds, on peut bien "sucrer" quelques arguments scientifiques pour le plaisir des "conservateurs".
c'est toujours pareil. Il ya les drogues légales et les autres
Moi, je note surtout qu'à AIS, on fait travailler les jeunes journalistes les jours fériés (comme le premier janvier).

Malgré cette entorse au modèle social, bonne année et bonne santé à toute l'équipe et aux abonné-e-s !
Sucrage et sulfatage sont les deux mamelles des breuvages viticoles.
Bonne Année! Hips!!
Pas de sucre, pas de gras, pas de...La liste est longue, mais on peut, peut-être, résumer en un seul conseil : "arrêtons de respirer".
Nos ancêtres ne consommaient pas toutes nos "saloperies". C'est pourquoi ils avaient une très longue espérance de vie.

Je précise ; je ne suis guère "bec sucré".
""l'Anses et l'OMS ont "critiqués et rejetés" les études""

Si vous vous y mettez...
Je suis en Hongrie et il est presque impossible de trouver du soda juste avec du sucre. Ils sont tous à l'aspartame c'est écoeurant ! Et je ne comprends pas pourquoi ils font tous ca, moins chère ou réglementation ?
Sans compter que le soda dit light favorise également le nombre de personne en surpoids. Donc je pense que c'est une guerre d'industriels sucre vs aspartame. Que les deux foutent la paix aux consommateurs !
En étant démocrate , on aime le le sucrage universel ...
...le sucre blanc j'imagine?
Pour Valeurs Actuelles sûrement, pour ASI, c'est plutôt du sucre blanc.he.s, roux.sse.s, brun.ne.s ou noir.e.s.
Notons que l'alcool est un excellent ersatz du sucre.
Je n’ai toujours pas compris le concept du soda au goût si sucré (la recommandation de remplacer le sucre par des édulcorants). C’est écœurant.

Pour en savoir plus sur le sucre, une des BD du Pharmachien à ce sujet. :)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.