121
Commentaires

@ux sources de Sébastien Fontenelle, chasseur d'éditocrates

C'est un sniper redoutable.

Derniers commentaires

A quand aux sources de Maya ? :)

Sinon là, c'était aux sources de Sébastien F. ou aux sources de son bouquin sur les éditocrates?

Le tic de langage "voilà..." qui concluait pas mal de phrases avait un côté frustrant, celui de ne pas savoir la suite de sa phrase, soit en général les exemples qui illustrent son propos et ses recherches :P

Chouia frustré pour cet épisode, naviguant entre l'émission "Aux sources..." et l' émission littéraire d'@rrêt sur image.

Sinon gaffe chère Maya, au tic de langage "Heuu, je sais pas...", tout en sachant parfaitement l'article que vous recherchez, la modestie du savoir peut-être, ou l'envie de proposer des pistes apperçues, enfin en rien les mots "Je ne sais pas..." :)

: o ) ; o ) , o ) o )
Suggestion: à côté du lien "VOTER", on pourrait peut-être mettre "conversation perso et sans intérêt", pour rejeter en fin de forum les interminables échanges qui ne nous regardent pas et n'ont aucun lien avec le sujet.

Ma parole, ya des malades ici (sauf le respect que je j'éprouve pour les VRAIS malades).
Maja a de l'humour!
Gens sérieux:s'abstenir!
Allez je sors du bois aussi : c'est vrai que lors de ses derniers entretiens, les incessants "heuuuuu" de Maja m'ont gêné. Elle a p'têt pas préparé à fond son entretien, ou s'est laissée égarer dans la discussion, ou c'est un style fait exprès. J'en sais rien. Mais je trouve que ça nuit un peu à l'émission, ça rend le tout indigeste.
Bravo pour cet entretien. Un 20/20. Cela me change des sentiers (re)battus. J'en redemande. Faîtes moi découvrir d'autres personnes comme Sébastien Fontenelle plutôt que de perdre votre temps avec les barbons ennuyeux et les mandarins prétentieux de la presse que je fuis justement en m'abonnant à Arrêt sur images. Bravo encore.
et les editocrates règnent encore sur l'information !
j'aimerais entendre, lire, regarder des choses nouvelles, concrètes, qui me concernent !
toujours les mêmes contenus corrects: quelle misère !
quand on pense que Marine peut faire le calendrier médiatique sur un sujet dont + de
50 % de français se moquent, on comprend que les contenus médiatiques n'ont aucune
importance et qu'il vaut mieux s'occuper d'autres choses;
"j'ai un peu la flemme de tous me les faire"

non mais les interviewer suffirait Maja!!!
D'abord le plaisir de voir Maja dans le rôle de Maja ("Maja je t'aime, Maja je t'adore...") puis le plaisir de l'ironie tranquille de Sébastien Fontenelle... C'est si bon... ( merde, Montand... c'est mal ! )

Et puis petit à petit l'agacement, la connivence : on est entre soi... Nous on sait ! ( on sait sereinement, on sait ironiquement (bis) et avec bonhommie séparer le bon grain de l'ivraie... ) et les lecteurs, les abonnés d'ASI, de Politis zet autres nous comprennent et sont complices... héhéhé ? ( sourires légers de contentement de se voir si belles zet si beaux en ce miroir... )

Et puis ensuite le malaise, qui débute avec la lecture ironique (ter) de l'éditorial de Joffrin : est-il si stupide ( quoiqu'on pense de Joffrin, quoiqu'on pense de Juppé ) de réclamer outre le corridor humanitaire, la liberté d'action des journalistes sur le terrain ? L'idée de faire une réunion publique avec opposants syrIens et spécialistes est-elle si ridicule ? ( and so what ? )

Enfin la manipulation, avec l'histoire du mufti de Marseille qui appellerait à voter Front National, l'éclaircissement en clair-obscur de Fontenelle m'éveillant à tout le moins au soupçon qu'il s'agit d'une comparaison voire d'une outrance dudit mufti en regard d'un vote en faveur de Sarkozy... ( soupçon semble-t-il confirmé par un intervenant du forum )... Là encore : "and so what" ?
Tout musulman "ami des Lumières" ou pronant la laicité est il suspect de Front Nationalisme ? de COLLABORATION avec les nouveaux chiens de garde ?

Faut-il tondre Malek Chebel ?

Un bon musulman est-il un musulman qui mord ?

Je crois moi aussi qu'il y a beaucoup à dire sur ces "éditocrates", sur leurs certitudes satisfaites à eux, leur occupation cumularde des média et qu'il est important d'avoir, d'entendre et de tenir un autre discours ( peut-être même que c'est pour cela que je viens de m'abonner à ASI )...

Je suis nouveau ici et peut-être suis je un peu trop exigeant : je pense que la connivence et l'ironie (der) atteignent à leurs limites
1) Lorsqu'elles sont faciles voire parfois malhonnêtes 2) Quand elle n'ont pas de but précis sinon celui de l'autosatisfaction...

Mais j'ai peut-être manqué un épisode et Sébastien Fontanelle dispose peut-être au delà de l'ironie, d'un mode d'emploi type IKEA face au problème syrien par exemple, ou face au problème du vivre ensemble dans la France "multiculturelle"... ( j'avoue quant à moi me sentir assez misérable sur ces points et sur quelques autres... dont les modes d'emploi IKEA...)
Bravo poisson! Mon allergie aux media-lambda est telle, que quiconque parmi les journalites sort un peu des clous attire immédiatement ma sympathie. Outre qu'elle est efficace ( elle ne laisse presqu'aucune question dans l'ombre) Maja Neskovic déclenche chez moi la même hilarité que chez Todd.
Cette émission mérite décidément une réécoute. Parmi les questions qui se bousculent à mon portillon, je sélectionne celle-ci: Qui est le meilleur chien de garde? Celui qui est conscient de l'être, le cynique, qui par exemple se croit investi d'une mission pédagogique qui l'autoriserait à franchir la ligne de temps en temps ? Ou le con, l'innocent, analogue au membre d'une secte ( Le libéralisme ressemble de plus en plus à une secte, qui se radicalise en devenant minoritaire et en étant réfutée par la réalité) Spontanément, j'opte pour le con, qui lui au moins, peut se regarder dans la glace. L'autre se livre au syndrome du serial killer: Je tue pour oublier que je tue.
Bonjour
Je reviens sur le passage concernant l'édito de Joffrin... Personne ne l'a lu, apparemment. Maja non plus. Laisser dire que l'organisation du colloque est l'action qui "redoublera" l'action diplomatique internationale c'est prendre Joffrin pour un mauvais. Lisez bien : le colloque redoublera l'action qui consiste à faire signer leur "appel" par les candidats à la présidentielle.
Vous avez fait preuve de courte vue et cela mérite d'être rectifié.
Pardon, je suis nouvelle dans @si et je une question à poser : quelle intérêt à entendre une apprentie de quelque chose (journalisme ? peut-être) débitant des mauvaises questions avec des "j'pas" et autres bijoux de la langue française djeune ?
En revanche, si elle est une comédienne qui joue l'étudiante ... elle est bonne ! Bravo !
Bonjour à tous,
Il se trouve que j'ai le supplément libé "vive la crise" à la maison (numéro hors série de février 1984)...C'est marrant d'en entendre parler maintenant...Si quelqu'un est intéressé, je peux tout à fait scanner des articles.
Merci pour vos dossiers et émissions.
Marie-José.
Bonjour
Un numéro qu'il serait aussi intéressant de ressortir des tiroirs, c'est le numéro spécial fait par Marianne sur le machin datant de peu de temps avant l'élection de 2007.
Tout y était déjà dit sur l'individu et l'UMP n'y avait vu que mensonges… mais ils ne sont pas à un mensonge près.
Celui ci est beaucoup plus facile à retrouver sur le net http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/59/08/40/Presse/Le-vrai-Sarkozy.pdf
Ça serait intéressant que Marie-José le mette en ligne, tiens.
@mjd,
Faites le donc, et diffusons le, largement!

Il serait important que les gens sachent d'ou le libération actuel parle!

Je crois qu'il est assez urgent de mettre mieux en lumière tout ce courant de la gauche de droite qui inonde l'Europe depuis un peu plus de trente ans, et qui verrouille le système dans un "Il n'y à pas d'autre alternative" de fait, Tatchérien!
Vu que le débat a lieu entre pour l'ultralibéralisme, et pour l'ultralibéralisme "de gauche" avec une rose et des mjc, mais rien de plus et la démolition des services publics, santé éducation poste, distribution électrique, transport ferroviaire et j'en oublie certainement...

L'appareil politique actuel tourne sur une fiction, l'extrème droite et la droite cherchent les votes des petits patrons, pour ensuite ne servir que les grands, (aller racoller sur les impots et maintenirs ceux payés par le CAC a 8% en se réclamant des votes des petits patrons qui se plaignent d'en payer a un taux 4 fois plus élevé), et depuis peu, ils se sont dit que le vote ouvrier était toujours bon à avoir en complément.

Tous prétendent parler au non de telle ou telle base électorale, mais ne la servent qu'en dernier lieu, voire admettent en avoir changé et ne plus s'en soucier qu'à la marge...

On a subit un décalage d'une ou plusieurs cases vers la droite de tout l'échiqiuer politique! (Comparez un discours SFIO et un discours PS c'est instructif!)

Et tout ça grace a un formidable travail idéologique dont chez nous Libération, entre autres, se sont fait le relais, mais ça à été commencé bien avant le retournement 'discret' de veste chez libé.

Il faut pouvoir faire un travail idéologique d'égale ampleur pour pouvoir changer quoi que ce soit, sinon, nous sommes contraints de parler avec les mots de "l'ennemi" et donc dans son cadre, et conséquemment, fréquement, de le servir!

Le seul problême, c'est la disproportion des arsenaux en présence, La populace est statistiquement la plus nombreuse, mais nous, on ne paye pas de think tanks, non plus qu'on est a tu et a toi avec les têtes des diverses administrations, ni que l'on dispose de passe droits dans les divers services de l'état, tandis que les fameux 1% contre lequel le mouvement occupy s'insurge, si!

(C'est la grande lacune de nombre de 'savapétistes' qui considèrent que ça ne peut plus durer, mais font fi de tout système d'analyse ou de pensée du monde...)

Mais désamorcer le travail de ces écoles de pensées sempiternellement présentées comme fraiches et révolutionnaires c'est diablement possible, et plus aisé, avec un bon travail d'archives!

Donc bref, désolé pour la digression, mais récupérons les archives papier, et télévisuelles, et les diffuser le plus largement possible!

Le coût d'une consult' INA, c'est combien?
L'équipe d'@si doit bien le savoir, non?

Au pire, on se cotise, et banco, puis on diffuse!
A propos de l'appel du mufti à voter le FN, ce que dit Fontenelle me parait un peu malhonnête. Il ne me semble pas à l'écoute de la vidéo qu'il soit fait un appel à voter FN, mais plutôt une comparaison un peu cynique, voyant Sarkozy pire que le FN.

mufti
Il aurait été intéressant peut être de parler sous : comment et pourquoi ces éditorialistes enchainent leurs perles, quel budget défendent-ils avec leur ronron, combien un édito est-il payé en presse écrite, en radio, etc ?? Dans les débats français l'argent n'existe jamais, c'eut ajouté de l'intérêt à cet interminable palabre - à mon sens.
Bonjour
A nouveau merci Maja de nous faire connaître qu'il y a de la vie ailleurs que ce que nous serine le système médiatique.
J'ai connu Fontenelle quand Bakchich hébergeait son blog, il est très bon, ses billets sont bien foutus, très drôles, très pertinents. Il est à rapprocher d'un Pierre Carles, dans le sens où il utilise l'humour pour dynamiter les discours dominants.
C'est donc d'autant plus intéressant d'être allé le voir qu'il n'y a pour ainsi dire aucune vidéo de lui disponible sur le net. Accessoirement, il est beaucoup plus calme en interview que quand il tient la plume, je le voyais plutôt comme une sorte de punk énervé alors qu'il est plutôt tranquille...
A mettre en favori pour ceusses qui ne le connaissaient pas, ses billets sont toute simplement indispensables.
Chapeau à ce Fontenelle - qu' il vive aussi longtemps que son aïeul-. Sans des bosseurs comme lui, nos pauvres blagues sur ce forum manqueraient vite de carburant. Maja Neskovic continue de peaufiner son rôle de fausse nunuche toujours plus efficace qu'il n'y parait. Cette émission ravive l'étonnement sans fin devant cette question: Qu'est-ce-qui fait tenir si solidement l'idéologie libérale ? Les marxistes ont-ils raison de se contenter du fameux " L'idéologie dominante est celle de la classe dominante" ? Ou n'y a-t-il pas des raisons plus philosophiques ? Après tout, le coup d'envoi de l'aventure libérale est donné par " l'abominable monsieur Hobbes" ( Rousseau) et son fameux " l'homme est un loup pour l'homme". Mandeville puis Smith vont essayer d' échapper au pessimisme (nihilisme ?) hobbesien en inventant cet astucieux tour de passe-passe alchimique: La transmutation de l'égoïsme en altruisme. La main invisible oblige les intérêts particuliers à produire l'intérêt général, comme l'attraction universelle empêche la collision des corps célestes. L'homme est affranchi de la politique, il passe du statut de zoon politikon à celui d'homo economicus: C'est le libéralisme. Tout ça pour dire qu'il y a encore des tonnes d'émissions à faire sur ces sujets.
A ma grande honte je ne connaissais pas Sébastien Fontenelle...Merci Maya !
Déjà que j'ai découvert Manach grace à vous.
Sébastien Fontenelle, dans le top five des plus grands journalistes français selon mon classement perso.
Merci Maja pour ce partage.

PS/edit - bug dans les pages forums, on n'y voit plus les onglets du haut. Signalé au webmaster.
Ça y est, vu.
Pareil que tout à l'heure.
Bravo ! Un livre que j'ai acheté, lu, bien aimé, et qui m'a donné des engueulades sympas avec certains journalistes :-). J'ai pu aussi, à ma grande joie, le confier à des apprentis journalistes de Sciences Po, et en parler avec d'autres qui l'avaient déjà lu.

Un début très amusant (d'une pierre dix coups) comme souvent. Et puis paf! très vite on embête le copain, on lui pose la question piège à laquelle il pouvait pourtant s'attendre mais bien amusante. Fontenelle a le mérite de reconnaître qu'il est plus un intellectuel de bureau comme ceux qu'il critique qu'un journaliste d'investigation. Comme le capitaine quoi...
Comme nous tous (et c'est un souci mais bon, on tient à notre santé mentale) il ne regarde pas beaucoup, voudrait moins regarder la télé, mais bon, si on veut la critiquer faut bien.
"Y'a zéro abnégation, ça me fait marrer" :-D. Mais dire qu'il y est venu sans se poser la question est ou bien modeste, ou bien naïf : quelqu'un qui étudie les médias, ou les lit beaucoup, constate leur omniprésence => lui a voulu les analyser, comme d'autres les suivent, ou d'autres les évitent, question d'idéologie. Et contrairement à beaucoup qui peut-être n'y font pas vraiment attention mais subissent un peu.

Maya bosse mal, pas dans les archives ?! Mais il faut ! La BNF notamment, inathèque et archives de journaux, miam. Bon moi je fais ma 3e année de master d'histoire, j'ai dépouillé plus de 200 cartons, donc forcément j'ai l'habitude, mais faut pas hésiter hein !
Les archives c'est bien ©.

Le fait qu'il reprenne les citations sans vérifier dans le bouquin me déçoit aussi pas mal. Même si c'est chiant et dur, c'est une question d'honnêteté intellectuelle... et ça aurait pu lui apporter des citations peut-être encore pire !

Le blog de Rioufol, oui, c'est très courageux de le lire régulièrement ! J'oserais pas, perso.

Le moment sur la "contrition" des éditocrates, on comprend que c'est quand même important pour Fontenelle. Pour moi, j'aimerais surtout mieux qu'ils tirent les conséquences et se cassent, fassent de la place aux jeunes, comme ils disent eux-mêmes qu'ils sont importants (enfin de temps en temps, pour caresser dans le sens du poil).
La radio en moins : moi non plus j'écoute pas, ou une fois par semaine, mais comme lui jamais eu la sensation d'un manque. La radio c'est la musique, c'est TSF ou Radio Classique ou Générations.

Le rouge à ongles assorti au rouge de la page de l'Obs : bravo le professionalisme Maja !
La lecture publique de l'édito de Joffrin est impayable ! Le mec capable de faire de la pub à l'Obs pour une réunion publique (on imagine bien sûr BHL en guest star) en parallèle à un corridor humanitaire de l'ONU pour faire cesser des massacres de civils... Quand même.
L'édito filmé de Barbier, je m'attendais à un visionnage commun de celui de "The Artist" (perso j'ai tenu 20 secondes avant de fermer).
Terra Nova, Fondapol, l'institut Montaigne (gradation du moins à droite au plus à droite) "les plus créatifs", c'est lolant.
Dominique Reynié est quelqu'un, que j'ai croisé 5-6 fois dans le coin de mon unité de recherche, qui donne envie de le frapper. Fondapol créé par l'UMP, Reynié invité comme "expert neutre" 4 fois par semaine à la télé. Tout en étant chercheur au CEVIPOF, sans doute l'un des mieux payés (avec Pierre-André Taguieff, qui n'est pourtant pas venu depuis 6 ans), donc un de ceux qui font qu'on a moins de bourses pour les jeunes (vrais) chercheurs.

Quand vous mentionnez Todd, il pourrait un peu sortir de sa critique systématique quand même, et mettre plus de souplesse, notamment sur la question de l'islam.

Bonne question sur Stora : oui, il y a bien d'autres bons historiens et sociologues (Tévanian et LMSI, bien vu :-)) mais c'est justement le fonctionnement des médias, ils ont un "bon client" sérieux, même s'il défend des idées qui sortent de leur ligne directrice, ils gardent. Ils vont pas demander à des gens qui ont 20 ou 30 ans même s'ils changent la recherche sur une question, parce que ce n'est pas la bonne génération. Mais Stora sur l'Algérie, c'est bien.
Intéressant le passage sur l'ex grand moufti de Marseille et le FN, je ne savais pas. La laïcité (mon sujet !) est si maltraitée et mal connue dans les médias, qu'on en vient à croire que la burqa ou le halal sont des problèmes posés à la laïcité. Effectivement, "le musulman de l'éditocratie" qui appelle à voter pour le FN, voilà qui en dit long.

J'aurais bien aimé quand même que vous lui demandiez plus les sources de son blog, de ses papiers dans Politis... aussi peut-être sa formation (autodidacte, avec quoi ?, études universitaires, où et qui ?) dans les différents domaines qu'il utilise. Là, on est un peu réduit à idéologie contre idéologie, même si ça nous fait quand même plaisir et du bien ! :-D
Ayant souvent lu son blog, j'ai l'impression qu'il a assez peu de sources fixes, qu'il fait plutôt des recherches de papillon de temps en temps sur les sujets qui l'intéressent vraiment, en plus de se servir de ce qu'il a emmagasiné depuis le temps.
J'ai cru apercevoir des Courrier International dans un coin, et un en premier plan sur le bureau, les lit-il en entier ? La politique internationale l'intéresse-t-il ou reste-t-il très franco-français à l'image des éditocrates qu'il suit ?

Le souci majeur de son travail sur ce point, et de tous ceux qui (ASI, nous...) suivent de trop près ces médias, c'est de suivre la mode quand même, et de passer son temps à courir après le vent. On valide trop l'importance donnée à ces baudruches riches et omniprésentes. A la place, l'envie de décrocher et de militer vers autre chose semble plus constructive (genre des assoc' bien).
Qu'ils en arrivent tous à dire n'importe quoi sur le halal, et on se retrouve à devoir vraiment s'intéresser à ce non-sujet pour voir qu'ils n'ont fait que pour nous bombarder de mensonges ou de conneries...


(bon, pause à 37 minutes, c'est long aujourd'hui)
bon, à quand un "@ux sources de Pascale Clark" ^^
Pas vu encore, mais alors là, alors là, chapeau, bravo, inclinaison, révérence et tout le tintouin.
Merci Maja !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.