21
Commentaires

@ux sources de Denis Sieffert (Politis)

Mais que va donc devenir la presse de gauche

Derniers commentaires

Ça fait un moment qu'on ne voit plus Maja Neskovic. Qu'est-ce qui se passe ?
Excellente émission peut-être, très chiante sans aucun doute.
Excellente émission, qui me fait en plus découvrir, un hebdomadaire, que je pressens fort intéressant, sinon passionnant! ;)
Excellente émission où l'on fait connaissance avec un journaliste qu'on entend rarement dans les médias.
On découvre que le directeur de ce journal qui passe pour "la voix de la gauche radicale" est un sympathique bonhomme d'apparence timide, un gros chat indolent plutôt modéré dans ses propos, même s'il nous régale de temps en temps d'un coup de griffe à Cohn-Bendit, à Julliard ou a BHL.
L'interview serait encore plus intéressante si Sieffert mettait plus de conviction dans son expression. Faut tendre l'oreille pour entendre ce qu'il dit dans sa barbe et rester vigilant pour ne pas décrocher. Dans ce domaine, il est l'exact contraire d'un Aphatie ou d'un Barbier, bateleurs d'estrades qui vendent beaucoup mieux leur marchandise et dont il parle avec une sorte d'étonnement amusé. On veut bien le croire lorsqu'il affirme qu'il est probablement meilleur ("moins mauvais", dit-il modestement) à l'écrit qu'à l'oral.
Pas d'encartés à Politis ?
Michel soudais, il est plus adhérent ?
En tous cas, c'est moi qui lui ai fait sa carte à PRS (le groupe au PS qui a préfiguré le PG).
oui bonne pub pour Politis;
Apathie, à Politis , quelle surprise ;
mr Sieffert a comme fond de commerce le conflit Israël Palestine:
y a du boulot et de quoi écrire !
merci Maja, j'ai Politis en favoris mais je n'y vais pas souvent, ça va changer.

merci AirOne aussi.
J'aime beaucoup Politis, un journal exigeant, austère diront certains quoique sachant aussi déconner via les billets de Fontenelle. Fakir est dans la même veine, en plus impertinent et orienté.
Denis Sieffert, c'est le journalisme à l'ancienne tel qu'il n'aurait jamais dû muter, sérieux, sourcé, empreint de recul et de distance critique. Une fois qu'on a lu un numéro de Politis (les blogs, gratuits, sont excellents également), l'indigence de Libé, de l'Obs' ou de Marianne saute au visage et il faut alors se forcer à les lire, ne serait ce que pour taper dessus ensuite en connaissance de cause.
Julliard et Raffy en prennent pour leur grade, à juste titre, leurs articles orduriers sont à encadrer pour se rappeler de quoi le système est capable pour protéger ses intérêts et son camp.
Alors Maja, c'est officiel le bébé qui vient ?
les changes, c'est bientôt !
Le vote Pasqua à Politis, ça devait être Aphatie !


Excellente émission, merci !
Après Fontenelle, Politis...
Voyons voir ça.
Je propose un " aux sources" de la presse locale.
J'ai l'impression ( peut-être erronée) qu'une émission sur l'anxiogène Dauphiné Libéré serait une source intéressante sur les scores du FN en zone rurale.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.