30
Commentaires

US: rectificatifs et excuses des médias trumpistes

Panique dans les médias américains ultra-conservateurs. Après des années à diffuser des fake news souvent tout droit venues de la bouche (ou du compte Twitter) du président Trump, ils sont désormais priés de répondre de leurs actions.

Commentaires préférés des abonnés

Pour avoir enfermé des enfants dans des cages où certains sont morts de mauvais traitements, Trump ne risque rien.

Pour avoir terni la réputation d'une entreprise, là il risque sa chemise.

Y 'a pas à dire, c'est beau le capitalisme.

(...)

Dans peu de temps ils vont accuser les Russes d'avoir organisé tout leur bordel...Comme dab..


Un article remarquable et rondement  mené. Bravo.


On reste stupéfait, devant autant de "naïveté " auprès des  américains (les lecteurs, auditeurs, et téléspectateurs....;etc.)


 Le souvenir d'une jeune américaine, il y a un an environ, in(...)

Derniers commentaires

merci pour ces nouvelles de là-bas, d'un autre monde, très loin de nous ; 


J'en déduis que les media ne sont nullement un "pouvoir"  qui équilibre l'exécutif, puisqu'ils qu'ils ne tiennent leur pouvoir que de leur soumission à la parole de l'exécutif. Me trump-je ? 


Ici, on attend toujours que des media soient poursuivis pour avoir relayé des fake news gouvernementales.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Yaurait pas le fisc américain qui attend patiemment la fin du mandat de Trump aussi?

A noter une belle hypocrisie de bon nombre qui retourne leur veste.

Sorry man, i'ts only busness, à vomir.

Voilà, les anti-trumpistes ont gagné et déjà de la désinformation. Notre héros est la victime expiatoire d'un complot, toujours le même, qui vise à ce que les élites de Washington reprennent le pouvoir. 

Même les journaux à qui on pouvait faire confiance sont contraints par l'arbitraire à se dédire.

Triste monde où les antifas et l'extrême-gauche vont reprendre le pouvoir aux Etats-Unis, et réussir à maquiller la réalité de leur victoire frauduleuse. 

J'en tremble de dégoût.


Est ce que je l'ai bien fait ?

Comme je suis polie, j'ai évité les insultes, mais les complotistes américains n'en pensent pas moins.


Merci pour cet article, Pauline.

A quand un mea-culpa des médias français ?

J'aime ce petit air de revanche.

En effet, ils rigolent pas avec la diffamation aux USA. 

Quand on voit que CNN a paye la rondelette somme de 275 millions de $ a un gamin de 18ans il y a 1 an ... ca fait peur.

Pour avoir enfermé des enfants dans des cages où certains sont morts de mauvais traitements, Trump ne risque rien.

Pour avoir terni la réputation d'une entreprise, là il risque sa chemise.

Y 'a pas à dire, c'est beau le capitalisme.

Un article remarquable et rondement  mené. Bravo.


On reste stupéfait, devant autant de "naïveté " auprès des  américains (les lecteurs, auditeurs, et téléspectateurs....;etc.)


 Le souvenir d'une jeune américaine, il y a un an environ, interogée et retransmis sur la chaîne 27,  qui s'écroule, disant : "comment avons-nous pu tomber aussi vite, aussi bas..."


Souhaitons que pour notre pays, avec des institutions aussi tolérantes à un pervers, pareille situation ne nous arrive pas à l'avenir. (article 16, ordonnances, lois merdiques votées sous Hollande et Macron, et soutien massif de corps constitué : plus de 50 % des forces de police ont voté MLP) 


Dans peu de temps ils vont accuser les Russes d'avoir organisé tout leur bordel...Comme dab..


Soi*-disant (et non pas soit-disant), s'il vous plaît. ;-)

Mais du coup les médias diffamatoires ne seront pas poursuivis? ce serait dommage

Sidney Powell n'est pas "un ancien avocat" mais une avocate tout à fait active :  https://www.sidneypowell.com/about

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.