48
Commentaires

Une interview de Lloris sur l'homophobie enterrée par la FFF

La Fédération française de football a-t-elle mis sous le tapis un clip contre l'homophobie dans le foot ? C'est ce que pense l'initiateur du projet, l'ancien footballeur Yoann Lemaire qui a interviewé trois joueurs de l'Équipe de France en mars dernier, dont le capitaine Hugo Lloris, et qui attend toujours la diffusion du clip par la FFF. Il faut dire que les réponses du gardien des Bleus étaient loin d'être à la hauteur du sujet.

Commentaires préférés des abonnés

Pourquoi demander aux seuls sportifs de se manifester dans les luttes contre les discriminations.

Pourquoi pas aussi aux people, journalistes, politiques …qui se sont pavanés depuis des années au Qatar sans qu’on leur demande quoi que soit.


https://www(...)

Je vote immédiatement pour cet article. Il faut qu'il tourne le plus possible. Et si possible dans les milieux du football. Lloris n'est qu'un dégonflé. Au cours d'une réunion des capitaines de pays européens, il s'était engagé, avec Harry Kane, le c(...)

Je suis dans un milieu raciste , hommophobe , comme beaucoup d'endroit et pourtant je ne peux pas m'empêcher de penser a chaque fois que ces sujets sont abordés , que nous sommes condamnés a les aborder pendant des décennies si ce n'est plus . .A auc(...)

Derniers commentaires

Résultat du match : Yonn LEMAIRE 10/FFF-Hugo LLORIS 0.

Comment ne pas parler de corruption ?

Et j'entends encore des gens qui osent dire que ce sport "rassemble"...

Pour compléter cet article (très bon par ailleurs), celui de Mediapart qui apporte quelques éléments supplémentaires. Aussi, quelques horreurs en plus : 


"L’organisation a jugé le brassard « One Love » trop clivant, et lui a préféré des slogans consensuels, pour ne pas dire ternes : « L’éducation pour tous », « Sauvez la planète » ou encore « Non aux discriminations ». 

La Fifa ne souhaitait surtout pas faire de vagues pour éviter de froisser l’hôte qatari. Son président, Gianni Infantino [...] a paré à toutes les critiques des journalistes sur le Qatar. 

À propos des milliers de travailleurs étrangers morts pour construire les stades, il a osé : "Si l’on regarde la situation de ces migrants, des centaines de milliers de personnes qui aimeraient offrir leurs services à l’étranger et donner un meilleur futur à leur famille à la maison. Les Européens leur refusent. Le Qatar leur offre cette opportunité », a-t-il poursuivi. 

Rappelant qu’il avait lui-même dans son enfance été harcelé « parce qu’[il] avait les cheveux roux », Gianni Infantino a ensuite renvoyé les contempteurs occidentaux à leur propre histoire« Je pense qu’avec ce qu’on a fait pendant 3 000 ans, nous, Européens, on devrait s’excuser pendant 3 000 ans avant de donner des leçons de morale. »


***


Dégueulasse à souhait.

Le fric;le fric,et le Fric,Ils sont pathétiques.

on mesure le chemin qui reste a parcourir..... parce qu'un spot de 3 minutes  c'est franchement le minimum syndical ,  si meme la ressus la FFF est frileuse ca n'est guere rassurant. Bon après je critique le foot mais dans le milieu du rugby c'est guere mieux....... 

> Contactée à de multiples reprises par ASI, la FFF n'a pas donné suite à nos sollicitations.


Manifestement, c'est la FIFA qu'il faudrait contacter. C'est elle qui fait la pluie et le beau temps.

Le foot n'est que le miroir d une société  qui s arc boute sur ses privilèges. Le problème c est pas la coupe du monde en soi, c est ce qu elle est devenue, c à d "un gros sac à m..." une foire d empoigne permanente ou les plus forts ( les plus immoraux) s en mettent plein les fouilles. les footeux hormis qq uns ont le sait " c est bas de plafond" j ai moi même joué quand j'étais môme ha ha ha. Donc  le foot c est de la drogue dure ça rigole pas chez les dealers (médias, politiques et le Landerneau du foot) il faut du retour sur investissement "rapide".

Pour ma part je boyotte et ca fait un sacré bout de temps (depuis 1978 en Argentine). et même les jeux olympiques je fais pareil (même problèmes) . Depuis je me sens libre et j attend les prochaines manifestations sportives qui retrouveront la MESURE.  

Le foot est clairement dominé par la beaufitude, en voilà encore un exemple. Le racisme et m'homophobie sont limotr banals, encore que cela doit etre pire dans en Espagne et en Italie de tradition plus catho, et au vu que certaines minorités sont clairement sous representées. Raison de plus de ne pas regarder ce ''spectacle'' dans ce pays corrompu, autoritaire, voire esclavagiste.

T'Qatar ta gueule à la récré


21 novembre 2022 : comme le dit la mise à jour en bas de l'article "Les sept sélections européennes qui s'étaient engagées à porter le brassard "One Love" ont finalement renoncé à le faire. "La FIFA a été claire sur le fait qu'elle imposerait des sanctions sportives si nos capitaines portaient ce brassard sur le terrain", indiquent les fédérations."


ça joue les gros bras et ça file à plein Gaz et Pétrole



Mais, mais, bon sang mais c'est bien sûr!

Vous croyez pas que les lg etc. sont instrumentalisé.e.s pour contrer la lutte des classes? C'est ce que le foot nous montre (voir débat de l'émission sur france5 c'est ce soir). Pas de brassard pour les ouvriers morts. Pas de brassard pour les nuisances du pétrole. Pas de brassard pour la paix. Pas de brassard pour la répartition de l'eau. 

Par les riches, ils se font instrumentaliser. Sinon il y aurait les brassards que je dis, et ça embêterait les riches (pour schématiser). Et les luttes contre les VSS tout pareil. Et bien malin celle ou celui qui trouve l'astuce pour rester cohérent dans la hiérarchie des luttes, ou au moins de la non occultation de la lutte pour les droits humains par la lutte contre l'homophobie ou par la lutte contre les violences faites aux femmes. Tout est juste et légitime, mais pourquoi des priorités, si ce n'est pour mieux maintenir au second plan les droits aux besoins primaires, à la vie, pour tous les humains?

Je ne sais pas si j'ai raison, mais que les droits humains, les progrès sociaux ont à surmonter l'obstacle de l'accaparement des débats, ou que les défenseurs de progrès humains soient directement sous le coup d'accusations, ça semble une réalité. Les rois de la com savent y faire, on peut leur faire confiance.


"Every body knows" Léonard Cohen : 

Les pauvres restent pauvres, les riches s'enrichissent 
C'est comme ça (that's how it goes)
Tout le monde le sait

Encore une fois nous  demandons aux footballeurs de palier à la lâcheté des politiques et des instances sportives.

les réponses de Loris reflètent une réalité des stades  et de la société ; mais  surtout ne jamais oublier  : Republicans buy sneakers, too,” 

Je suis dans un milieu raciste , hommophobe , comme beaucoup d'endroit et pourtant je ne peux pas m'empêcher de penser a chaque fois que ces sujets sont abordés , que nous sommes condamnés a les aborder pendant des décennies si ce n'est plus . .A aucuns moments ,jamais ,ces sujets ne sont abordés sous le prisme de la domination qui est la principale cause du racisme et de l'hommophobie .Et le résultat c'est de la démotivation , encore un combat que l'on va perdre , parce que l'on s'attaque pas aux causes , mais juste aux symptômes . Et c'est normal parce que ceux qui ont la parole sur ces sujets sont des bobos des classes dominantes , ils veulent bien que l'on ne soit pas raciste mais ils veulent pas perdre une once de leur pouvoir ça nous porterait trop loin ...

Je vote immédiatement pour cet article. Il faut qu'il tourne le plus possible. Et si possible dans les milieux du football. Lloris n'est qu'un dégonflé. Au cours d'une réunion des capitaines de pays européens, il s'était engagé, avec Harry Kane, le capitaine de l'équipe d'Angleterre, à porter le brassard arc-en-ciel avec l'inscription «OneLove» afin d'exprimer sa solidarité pour les personnes marginalisées et discriminées, dont la communauté LGBT fait partie.
Alors que la FIFA vient d'informer que ses règlements n’autorisent pas Harry Kane à porter ce brassard (elle a inventé à la place une série de brassards avec des slogans vides de sens), Harry Kane a décidé de désobéir et portera le brassard «OneLove». Il risque une forte amende et... un carton jaune à son entrée sur le terrain.

Ils pourraient réenregistrer l'interview d'une manière qui convienne à la fff

Faut pas politiser le sport nous a dit Macron.

Pourquoi demander aux seuls sportifs de se manifester dans les luttes contre les discriminations.

Pourquoi pas aussi aux people, journalistes, politiques …qui se sont pavanés depuis des années au Qatar sans qu’on leur demande quoi que soit.


https://www.legrandsoir.info/emir-avait-fait-les-choses-comme-il-faut.html

https://www.legrandsoir.info/qatar-la-coupe-est-pleine.html



J’espère que pour la prochaine coupe du monde aux USA, quelqu’un demandera à ces joueurs de porter un brassard « Libérez Assange »

Sans blague', les journalistes , vous croyez quoi ? Le foot c'est du sérieux ! Y a'du fric la ,,on joue'pas dans la cours de recrée.

En meme'temps les 'stars' du milieu sont pas forecment des'lumères , alors quand qd ils disent des khonères,,on cpasse'sans suite .... business avant tout.


Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.