18
Commentaires

Une démission, des procès : Berlusconi pilonne les médias qui le critiquent

La semaine est dominée par l'offensive de la famille Berlusconi contre les journaux et les journalistes qui ont attaqué ou critiqué la vie privée du Premier ministre italien. Une offensive menée via le quotidien Il Giornale, propriété de Paolo, le frère de Silvio Berlusconi.

Derniers commentaires

Ce sont les relations de Berlusconi avec Khadaffi qui devraient, plus que les frasques
de sa vie privée, attirer l'attention des journalistes.
On parle, mais il l'a démenti, de la vente de l'AC Milan au président Lybien, et de
l'association Berlusconi, Khadaffi dans l'acquisition de Nessma TV, une télévision,
tunisienne, non démenti.(Source: El Pais)
Il y aurait en fait énormément de choses à dire sur les derniers développements des relations entre Berlusconi et les médias non berlusconiens (minoritaires)... Il se trouve que je suis la situation italienne depuis quelques jours et le problème maintenant a dépassé la seule question des coucheries partouzardes au sommet de l'Etat (dont La Repubblica avait rendu compte en long et en large en suivant une ligne éditoriale fort douteuse que Djamila a bien raison de remettre en cause). Ça pue très fort en ce moment en Italie.

Comme en fait je ne sais par où commencer, je vais me contenter de préciser quelques points soulevés (et à mon sens pas assez développés) par la revue de presse de Gilles Klein:

LUNDI 31 AOÛT, MERCREDI 2 SEPTEMBRE et VENDREDI 4 SEPTEMBRE: Il Giornale vs L'Avvenire, tentative d'explication

Résumé succinct des épisodes précédents...

Il Giornale est le journal de la famille Berlusconi. Au cours du mois d'Août 2009 comme par hasard un nouveau rédacteur en chef a été nommé au sein de ce torchon: Vittorio Feltri, qui dirigeait jusqu'alors Libero, quotidien dont le contenu, la ligne éditoriale et politique seraient comparables en France à celle de Minute. Il avait auparavant déjà travaillé pour Il Giornale (entre 1994 et 1997) et s'était illustré par une campagne calomniatrice contre l'ex juge Di Pietro... Le journal avait finalement reconnu la teneur mensongère et pro-berlusconienne des accusations puantes balancées jour après jour (peu de jours après la fin de cette campagne immonde, Feltri quittait Il Giornale).

L'Avvenire est, comme l'indique Gilles Klein, le journal de la conférence épiscopale italienne. Il a globalement toujours été très très indulgent vis-à-vis du berlusconisme, le directeur Boffo (en poste depuis 15 ans) allant jusqu'à rejeter certaines accusations pourtant justifiées concernant les méthodes, le programme et la pensée du Lider Televisivo. Pour ne pas développer la question des intrusions de l'Eglise dans la politique italienne, je dirais pour résumer brièvement que depuis la disparition de la Démocratie Chrétienne au début des années 90, le Vatican (et partant, l'Eglise italienne) a toujours préféré soutenir la droite italienne, fût-elle berlusconienne, plutôt qu'une certaine gauche, fût-elle catholique (exemple: Prodi). L'Avvenire suivait bien évidemment cette ligne politique...

Au cours du mois d'Août, sous la pression du lectorat et d'une partie de la hiérarchie catholique (pas celle au pouvoir), Dino Boffo publie un éditorial sur les comportements libertins de Berlusconi... article qui ne plaît bien sûr pas à Sa Majesté.... La réponse berlusconienne se fait non par voie judiciaire (cf. plus loin), mais par la calomnie via Il Giornale. En effet, les accusations du Giornale que reporte Gilles Klein concernant les turpitudes homosexuelles de Boffo se basent non sur des documents judiciaires, mais sur des sources de RG non signées, non vérifiées. Quant à la condamnation, rien ne dit que la version du Giornale soit la bonne... Il semble vraiment que l'affaire, en plus d'être privée, soit plutôt complexe, et que la version offensive défendue par Feltri soit plus proche de la calomnie que de la vérite.

JEUDI 3 SEPTEMBRE


L'Unita, qui accuse Berlusconi de vouloir le faire disparaître. En évoquant les "Fascistes", le quotidien reproduit la Une de son premier numéro publié le 12 février 1924 alors qu'il était le journal officiel du Parti Communiste Italien (PCI). Fermé au début des années 90, le journal est reparu mais sans lien avec les communistes.

Il faudrait ajouter que l'accusation de fascisme est encore plus grave venant de la part d'un journal comme L'Unità... Fondée par Antonio Gramsci, L'unità fut interdite justement par la régime fasciste. Lors du procès de Gramsci qui allait passer le reste de ses jours en prison, le procureur conclut sa plaidoirie par cette phrase glaçante: "Per vent'anni dobbiamo impedire a questo cervello di funzionare". Traduction: "pendant vingt années, nous devrons empêcher ce cerveau de fonctionner". Voir qu'un gouvernement italien s'en prend de nouveau à ce journal par voie judiciaire (sur la base d'accusations fort critiquables, surtout que la ligne éditoriale de L'Unità est loin d'être aussi douteuse que celle de La Repubblica), moi, ça me fait froid dans le dos...

En fait, je ne suis pas vraiment satisfait de ce que je viens d'écrire, il y aurait beaucoup à ajouter sur la situation italienne des rapports entre pouvoir et médias, et ce que j'ai tenté d'expliquer n'est qu'un faible résumé de l'ampleur que prend l'assaut berlusconien contre les rares médias indépendants —rien que la question "L'Avvenire vs Il Giornale" mériterait une analyse plus poussée. Il faudra voir comment ça va évoluer dans les prochains jours, mais sur bien des aspects (pas seulement celui des relations avec les médias), le gouvernement italien est en train de saper dangereusement les bases mêmes de la démocratie.
Bling Bling VS Berlusconi
Qui va gagner dans la surenchère démagogique
et flirtant avantageusement avec le Facisme ??
Vous le saurez dans le prochain épisode de
"Ces Malades qui nous Gouvernent !"
Bling Bling il devrait faire de la pub pour "Viagra"
et "Weight Watcher" avec des photos avant - après .
Je suis en train d'écouter Ray Charles à la radio !
Ca fait du bien aux oreilles .
Aucune comparaison avec les gnomes sités plus haut
Depuis que Madame a lâché sa petite bombe dans un journal d’opposition la vie des italiens est un enfer mais peut être pas pour les raisons que vous pensez. On cherche encore les motivations de la belle pourtant jusqu’alors souvent discrète…1) désaccord sur le partage des pouvoirs au sein des sociétés familiales entre les enfants du premier et du second mariage ( Berlusconi avantagerait ceux du premier mariage) , 2) recherche d’appuis pour recevoir le maximum d’argent lors du prochain divorce ( des bruits disent que la séparation remonterait à presque dix ans, 3) doper les ventes de son prochains livre. 4) Femme blessée parce que son mari la délaisse pour une plus jeune …ouais …. ! Une chose est sure est qu’on a un peu de mal à s’apitoyer sur le sort de cette malheureuse face aux penchants presque pédophiles de son mari. Je lis que Berlusconi est allé en cachette à l’anniversaire de Noémie…Pas très discret puisqu’il s’est fait photographier avec tout le restaurant, invités, cuisiniers et serveurs compris, En plus la Noémie en question est assez quelconque comparée aux standards de beauté sur la télévision italienne ( avis partagés par pas mal italiens de gauche de mon entourage) mais passons…le journal La Repubblica ne s’intéresse qu’à cette farce et les italiens vont en bouffer de la Noémie et ce pendant tout l’été. La situation du chômage en Italie, l’éducation, la crise, les impôts et même le tremblement de terre n’intéressent plus la gauche on dirait. Le président Napolitano devra demander une trêve pendant le G8 tant les bornes sont dépassées et de loin . Les attaques et les suppositions sur les relations de Berlusconi et Noémie largement reprises par les journaux anglais ( Groupe Murdoch contre groupe Berlusconi qui rappelle quand même qu’il y a une grosse rivalité commerciale entre Sky et Mediaset sur le réseau de télévision à paiement italien) , un coup c’est sa maitresse, un coup c’est sa fille ! Faudrait savoir ! Mais attention ensuite on a les photos prises de la villa en Sardaigne par un paparazzo et que Berlusconi a fait saisir….enfin les photos pas le paparazzo . C’est louche ça , faire saisir ces photos qui semble t –il sont explosives…ah bon ? . On y voit des gens très célèbres ou politiquement très puissants , nus, entourés de jeunes belles pas très habillées non plus et qui seraient envoyées là directement par notre ami Poutine et ses copains mafieux…aie cela se complique un peu et le monde politique mondiale tremble car Berlusconi a tendance a inviter un peu tout le monde chez lui, il est comme ça , très généreux . Bon là tout italien normal se dit que maintenant cela va se calmer, on va pouvoir un peu parler d’eux , les italiens, de leur problèmes quotidiens et bien NONNNNNNNNN !!!!!!!! La gauche italienne se plante aux européennes mais ne comprend toujours pas le message…les italiens attendent qu’on leur dise comment on va améliorer leur pouvoir d’achat, leur retraite , améliorer leur sécurité sociale, qu’on leur fasse des propositions – Hélas non, arrivent en troisième round les putes de Bari. Je n’y crois pas mais si elles sont là, vulgaires à souhait , bien réelles avec des preuves enregistrées à l’appui et tout et tout. Mama Mia ! C’est le programme de la rentrée si j’ai bien compris et nous ne sommes pas sortis de l’auberge. Bien entendu, certains journaux ou magazines français qui n’entendent que leur courage reprennent les faits croustillants et publient quelques articles très critiques sur la conduite du chef du gouvernement Italien et sur la liberté de la presse fortement mise en danger en Italie. Je vous assure que lu de l’autre côté des Alpes, c’est assez hilarant quand on sait comment les médias ont été mis au pas en France depuis l’élection de notre NS . Je ne rappellerai pas non plus combien de journaux français avait révélé l’existence de Mazarine, secret de polichinelle dans toutes les salles de rédaction de France et de Navarre. Mais parler de l’Italie c’est moins risqué, les lois sur la protection de la vie privée sont moins strictes aussi, cela coutera moins cher en cas de procès. Je vous provoque un peu c’est vrai mais on lit souvent tant d’ idioties sur l’Italie et Berlusconi que peu de gens connaissent vraiment en France. Je me souviens d’une journaliste française sur TV5 Monde dire que Prodi semblait bien mieux que Berlusconi à la veille des avants dernières élections , mais à vrai dire je me souviens surtout du vide sidéral qui a suivi sa phrase car aucun argument n’est venu appuyé sa thèse , mystère mais à y penser elle ne connaissait pas Prodi non plus ! J ’ai pu aussi le vérifier dans mon entourage depuis les 5 ans que je vis en Italie mais en général les français sont assez hermétiques à ce qui n’est pas français justement. Ce qui m’amuse c’est que tout le monde fait semblant d’apprendre que pouvoir et sexe sont souvent liés et les scandales ne manquent pas. Doit-on rappeler l’affaire Clinton, Mitterrand, ce qu’on a dit ou lu sur Chirac etc.…On joue les outrés mais tout le monde est hypocrite dans l’affaire, accusé et accusateurs. Après tout ça , le clan Berlusconi et ses journaux répliquent et emploient les même méthodes que ses accusateurs à savoir la diffamation et l’étalage de la vie privée . Pourquoi pas ? C’est choquant ? Vu le niveau des attaques depuis plusieurs mois, je ne pense pas. Si on veut jouer sur la morale il faut être prêt à accepter les contres attaques. En attendant les italiens bien loin de ce monde décrit dans la presse depuis des mois espèrent qu’un jour le débat politique s’élèvera …enfin un jour peut être. A nous de voir.
Djamila, c'est sûrement très intéressant, mais la prochaine fois, si vous voulez être lue, de grâce, aérez votre texte. :-))
allons Bysonfutée ne me dites pas qu'une page vous fait peur, pas vous ! Allez imprimez le et lisez le ce soir avant de dormir. cela vous aidera :-)))
Céty pas mieux comme suit :
[quote=Djamila B.]
Depuis que Madame a lâché sa petite bombe dans un journal d’opposition la vie des italiens est un enfer mais peut être pas pour les raisons que vous pensez. On cherche encore les motivations de la belle pourtant jusqu’alors souvent discrète…

1) désaccord sur le partage des pouvoirs au sein des sociétés familiales entre les enfants du premier et du second mariage ( Berlusconi avantagerait ceux du premier mariage) ,

2) recherche d’appuis pour recevoir le maximum d’argent lors du prochain divorce ( des bruits disent que la séparation remonterait à presque dix ans,

3) doper les ventes de son prochains livre.

4) Femme blessée parce que son mari la délaisse pour une plus jeune …ouais …. ! Une chose est sure est qu’on a un peu de mal à s’apitoyer sur le sort de cette malheureuse face aux penchants presque pédophiles de son mari.

Je lis que Berlusconi est allé en cachette à l’anniversaire de Noémie…Pas très discret puisqu’il s’est fait photographier avec tout le restaurant, invités, cuisiniers et serveurs compris, En plus la Noémie en question est assez quelconque comparée aux standards de beauté sur la télévision italienne ( avis partagés par pas mal italiens de gauche de mon entourage) mais passons…le journal La Repubblica ne s’intéresse qu’à cette farce et les italiens vont en bouffer de la Noémie et ce pendant tout l’été.

La situation du chômage en Italie, l’éducation, la crise, les impôts et même le tremblement de terre n’intéressent plus la gauche on dirait. Le président Napolitano devra demander une trêve pendant le G8 tant les bornes sont dépassées et de loin . Les attaques et les suppositions sur les relations de Berlusconi et Noémie largement reprises par les journaux anglais ( Groupe Murdoch contre groupe Berlusconi qui rappelle quand même qu’il y a une grosse rivalité commerciale entre Sky et Mediaset sur le réseau de télévision à paiement italien) , un coup c’est sa maitresse, un coup c’est sa fille ! Faudrait savoir ! Mais attention ensuite on a les photos prises de la villa en Sardaigne par un paparazzo et que Berlusconi a fait saisir….enfin les photos pas le paparazzo . C’est louche ça , faire saisir ces photos qui semble t –il sont explosives…ah bon ? .

On y voit des gens très célèbres ou politiquement très puissants , nus, entourés de jeunes belles pas très habillées non plus et qui seraient envoyées là directement par notre ami Poutine et ses copains mafieux…aie cela se complique un peu et le monde politique mondiale tremble car Berlusconi a tendance a inviter un peu tout le monde chez lui, il est comme ça , très généreux . Bon là tout italien normal se dit que maintenant cela va se calmer, on va pouvoir un peu parler d’eux , les italiens, de leur problèmes quotidiens et bien NONNNNNNNNN !!!!!!!!

La gauche italienne se plante aux européennes mais ne comprend toujours pas le message…les italiens attendent qu’on leur dise comment on va améliorer leur pouvoir d’achat, leur retraite , améliorer leur sécurité sociale, qu’on leur fasse des propositions – Hélas non, arrivent en troisième round les putes de Bari. Je n’y crois pas mais si elles sont là, vulgaires à souhait , bien réelles avec des preuves enregistrées à l’appui et tout et tout. Mama Mia !

C’est le programme de la rentrée si j’ai bien compris et nous ne sommes pas sortis de l’auberge. Bien entendu, certains journaux ou magazines français qui n’entendent que leur courage reprennent les faits croustillants et publient quelques articles très critiques sur la conduite du chef du gouvernement Italien et sur la liberté de la presse fortement mise en danger en Italie. Je vous assure que lu de l’autre côté des Alpes, c’est assez hilarant quand on sait comment les médias ont été mis au pas en France depuis l’élection de notre NS .

Je ne rappellerai pas non plus combien de journaux français avait révélé l’existence de Mazarine, secret de polichinelle dans toutes les salles de rédaction de France et de Navarre. Mais parler de l’Italie c’est moins risqué, les lois sur la protection de la vie privée sont moins strictes aussi, cela coutera moins cher en cas de procès. Je vous provoque un peu c’est vrai mais on lit souvent tant d’ idioties sur l’Italie et Berlusconi que peu de gens connaissent vraiment en France. Je me souviens d’une journaliste française sur TV5 Monde dire que Prodi semblait bien mieux que Berlusconi à la veille des avants dernières élections , mais à vrai dire je me souviens surtout du vide sidéral qui a suivi sa phrase car aucun argument n’est venu appuyé sa thèse , mystère mais à y penser elle ne connaissait pas Prodi non plus !

J ’ai pu aussi le vérifier dans mon entourage depuis les 5 ans que je vis en Italie mais en général les français sont assez hermétiques à ce qui n’est pas français justement. Ce qui m’amuse c’est que tout le monde fait semblant d’apprendre que pouvoir et sexe sont souvent liés et les scandales ne manquent pas.

Doit-on rappeler l’affaire Clinton, Mitterrand, ce qu’on a dit ou lu sur Chirac etc.…On joue les outrés mais tout le monde est hypocrite dans l’affaire, accusé et accusateurs. Après tout ça , le clan Berlusconi et ses journaux répliquent et emploient les même méthodes que ses accusateurs à savoir la diffamation et l’étalage de la vie privée . Pourquoi pas ? C’est choquant ? Vu le niveau des attaques depuis plusieurs mois, je ne pense pas. Si on veut jouer sur la morale il faut être prêt à accepter les contres attaques. En attendant les italiens bien loin de ce monde décrit dans la presse depuis des mois espèrent qu’un jour le débat politique s’élèvera …enfin un jour peut être.

A nous de voir.



yapasdkoi. :-))
Euh non ... Bonjour Stanley Milgram,

J'avais remarqué, il y a longtemps les pectoraux très développés de notre préz gonflant la veste de costard. Non je crois plutôt qu'il a une très solide cage thoracique. Il ne manque pas d'air. Déjà qu'il n'est pas grand, je n'oserais pas me moquer de ses déformations.

Ce qui m'inquiète plus (de fait pas vraiment) c'est qu'il a "énormément" maigri pendant ses vacances, quand je l'ai vu revenir sur scène pour faire la morale aux banquiers, j'ai pensé qu'il était malade ... . Visage émacié, flottant dans son costume. Carla a une énaurrrme influence sur lui, veut-elle qu'il devienne top-modèle, ou elle-t-elle là (la traîtresse) pour le faire mourir à petit feu ? Il ne méfie pas assez ... Que font ses gardes-du-corps ?
Bonjour,
Il y a de quoi s'inquiéter avec les guignols dangereux qui gouvernent l'Italie… et la France.
Désolant.
Cher Gilles, il serait peut-être opportun de changer le titre de forum, pour avoir plus de discutions.
Je propose :
« Presse et paresse… De Berlusconi à Sarkozy. »
Citation :
« La presse britannique s'est intéressée de manière ironique la semaine dernière à l'aspect physique de Nicolas Sarkozy, pendant ses vacances au Cap Nègre avec son épouse. »

Un seul exemple.
L’acteur Aldo Maccione, ou plutôt le personnage joué par cet acteur dans le film « L’aventure c’est l’aventure » de Claude Lelouch..
Personnage caricatural mais personnalité caractéristique de notre Petit Nicolas®.

Plus [s]con[/s] beau que moi… tu meurs


Stan 1000g
Des deux côtés des Alpes, on a un dirigeant « dirigeantissime » qui on un EGO (à défaut de personnalité) sans mesure [dé-mesuré].
Lequel va faire mieux que l’autre ?
Compétition et Match à suivre !
Lequel est le plus performant dans son [s]originalité empirique[/s] indépendance autonomique ?

À trop tirer la couverture sur soi et faire les couvertures des magazines, on fini par être dé-couvert et couver une maladie… une fièvre… du délire… de la paranoïa.

AffaireS à suivre !


Stan 1000g
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.