49
Commentaires

Un peu de télé hongroise, pour nous consoler de la nôtre

Un peu de télé hongroise, pour nous consoler de la nôtre ?

Derniers commentaires

Encore un sondage qui met en avant Bayrou de la part du couple CSA-les échos :
http://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/csa-sarkozy-perd-1-point-de-confiance-bayrou-en-gagne-5-de-popularite-05-01-2012-1798324.php

@si peut-il enquêter svp ? Ces tentatives de manipulations sont insupportables ...
Il n y aura pas de sanctions contre la Hongrie ,parce que l Allemagne, entre autres ,a prêté beaucoup d argent a l'Hongrie, et elle a peur de ne pas le récupérer. Vive l Europe libérale ! Quand je pense qu 'en France beaucoup pensent voter F N , c est ce qui nous attend si Marine est élue. Un joli petit regime à la Hongroise . Si l on veut vraiment changer cette Europe qui commence à se putréfier, je ne vois que le front de gauche .Mélenchon c est le seul qui veut un vrai changement démocratique.
Ce qui est intéressant dans ce problème, c'est aussi de voir si l'UE, qui est la seule à avoir vraiment gueulé (par rapport aux pays qui la constituent, s'entend…), aura le courage de prendre des sanctions. On parle depuis quelques temps de la possibilité de couper les aides financières à un état dont la constitution n'offrirait pas de garanti suffisante en matière de démocratie et de droits de l'Homme.
Petits détails supplémentaires, la nouvelle constitution a mis "Gott mit uns" ou "Dieu à nos côtés" comme on veut, en préambule. Et crédite l'embryon d'une vie autonome dès les premières secondes de la conception. Voilà qui ferait bien plaisir aux agités qui viennent réciter le rosaire aux portes de nos hôpitaux.

Nous allons tous dans la même direction, plus ou moins vite et par des chemins parfois différents. On a d'la flotte jusqu'au cou et les vieux cons disent d'avancer. N'attendons pas de voir flotter la casquette du capitaine pour faire demi-tour.
Le premier avantage de cette émission, c'est qu'on va éviter de parler de l'UMP, en tout cas de ses aboiements.

J'ai l'impression que ça ne passionne pas dans le forum, mais je trouve que c'est important de savoir où en est un des pays issus de la transition démocratique des pays ex-soviétiques des années 90. Si l'Union Européenne y a vraiment changé quelque chose.
Malgré tout, ce pays me semble assez atypique dans la mesure où il est resté, un peu comme l'Angleterre à l'époque du Thatchérisme, sur l'idée d'un empire déchu qui s'est rabougri dans des frontières qui paraissent bien étroites pour les Hongrois. Je dis ça parce que aussitôt que vous parlez avec un Hongrois, cette idée que le pays a été beaucoup plus important revient très rapidement. Comme une nostalgie, qui évidemment entretient le nationalisme, l'idée qu'on leur a volé quelque chose, et que s'ils se montrent forts et intransigeants, ils retrouveront leur splendeur d'antan.

Cette vision me paraît moins pragmatique qu'en Pologne ou en Tchéquie, où l'idée est qu'on va aller de l'avant, point.
Hongrois tout savoir mais on ne sait rien (je sais c'est facile).
Merci en effet pour ce site, ce qu'il se passe là-bas est très inquiétant et tout le monde s'en fout, enfin presque.
[quote=DS]"Il subsiste encore en Hongrie une télévision d'opposition"

Quels veinards, ces Hongrois!
Votre remarque est pertinente. En France on n'a pas besoin de télévision d'opposition par ce que nous sommes en démocratie. Il n'y a que les dictatures qui méritent de tels médias ;o)
Tout le monde est toujours d'accord pour critiquer la pensée unique.

En France manifester masqué est puni par la loi, mais on encourage les iraniens à le faire.
Marrant, je pensais avoir déjà lu des trucs sur Hu-lala par ici...
Un "sale mec" qui est capable de bannir l'écrivain Kertész Imre au motif qu'il est juif ne mérite qu' "éléments de langage" concoctés par Morano... Môssieur Orban est le modèle de ce qui nous attend si par malheur le Nabo est réélu. A quand un "déplacement" à Budapest pour serrer le cousin sur son coeur ? Cela dit, question finasseries pour limer les dents des démocrates, la 5e République n'a guère de leçons à donner. Depuis les "zévénements" d'Algérie on en a vu défiler un paquet.
nouvelle constitution hongroise, qui donne un coup de rabot

Associé à "Hongrois", j'avais lu Nabot au lieu de Rabot, je ne sais pas pourquoi...
4 mois de manif d'universitaires en 2009 et une ministre parle en 2011 de révolution tranquille dans les universités grâce à ses réformes.
Aucun journaliste pour lui rappeler qu'on ne devrait pas tout à fait la qualifier de tranquille, compte tenu de la farouche opposition qu'elles ont suscitées.

C'est en France que cela se passe ; c'est Valérie Pécresse qui dit cette énormité ; c'est la presse française qui ne rétorque rien. Ou qui a déjà oublié. Faut dire que c'était il y a plus de 2 ans.

Je ne saurais trop vous conseiller de le placer dans vos favoris, tant l'information sur la Hongrie est rare dans les medias mainstream français, limitée aux moments de tension, et le plus souvent structurellement binaire (gentils manifestants contre méchant autocrate surgi de nulle part, vous connaissez le film).


Vous suggérez que l'OTAN va sauver le peuple Hongrois de l'effroyable tyrannie de Viktor Orban (qui a déjà été photographié levant la main droite) et libérer les camps de la mort que Kouchner aura fabriqué sous photoshop tandis que BHL dit "le libérateur des peuples" dénoncera les méchants et fera la promotion des "Ché Guevara Hongrois" tel le grand maître de la montagne dans un mauvais épisode de Bioman ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.