34
Commentaires

Twitch : fini les decaunnades !

Peut-être faudra-t-il retenir le 30 août 2014 comme la date à laquelle Canal+ aura inopinément basculé dans la ringardisation.

Derniers commentaires

Quand j'ai lu, en debut de billet "de Caunes soupire qu'il ne veut pas d'un monde dans lequel "des gens regardent d'autres gens jouer"", je me suis dit : " tiens, Decaunes se lâche sur la tévé? " parce que c'est bien ça, non, la tévé? Des gens qui regardent d'autres gens jouer.
Et bah non en fait...
Un article hier (avec forum), une chronique ce matin (avec forum), hé bé... C'est vrai que ça méritait au moins ça.
Canal plus est tellement ass been, ce n'est pas seulement regarder les gens qui jouent aux jeux vidéos qui passionnent les gens en ce moment, c'est aussi regarder des poissons jouer à Street Fighter ici! :D

Je pense que De Caunes et la nouvelle présentatrice Pop culture aurait fait une syncope en découvrant ce phénomène.

Par contre, la fronde qu'il y a eu contre cette nouvelle présentatrice sur Twitter, Youtube et autres, a été [est] parfaitement sexiste et dégueulasse. Les gens peuvent s'indigner en restant correctes, je ne me souviens pas avoir vu des choses aussi dégradantes sur Nathanaël de Rincquesen avec son histoire de Meuporg. Enfin comme le rappelait Mar Lard sur votre plateau, l'univers du jeu vidéo a encore de gros effort à faire de ce point de vue.
À mon âge, rater un tel truc, je ne m'en remets pas, snif snif ouin ouin
De Caunes, il s'est lui-même regardé jouer, des années durant...Son duo avec Garcia, c'était pas terrible. Mais son malheur c'est que ses pantomines ont été rediffusées et rerediffusées jusqu'à plus soif, laissant de lui une image qu'il n'a cessé de démolir la saison passée. Comme il n'y est pas parvenu, ses propos de l'autre soir sonnent comme dérisoires, aigris et prétentieux.
Canal n'a plus la cote. Canal trop cher et médiocre coulera .Ses clients ont vieilli, se sont lassés et s'en iront.
"une manière de réponse" c'est français ? J'ai un doute ! on dit une manière de répondre, ou une sorte, une technique de réponse, non ?

Sinon, sur le sujet, comment dire, je m'en fous, mais alors je m'en fous…
Même si leurs pratiques culturelles sont aujourd'hui économiquement dominantes, beaucoup de joueurs de jeux vidéo, comme d'amateurs de BD, ont conservé une susceptibilité d'adeptes de "sous-cultures" stigmatisées, qu'ils furent longtemps.

Ce passage me dérange pour au moins deux raisons, en fait. Primo, mon esprit mal tourné le comprend ainsi : "maintenant que leur vice (jeu vidéo ou BD) est économiquement dominant, les adeptes de ces pratiques sont parfaitement acceptés par la société". C'est sans doute vrai, mais on aurait tout aussi bien pu constater que JV, BD ou autre produit de "sous-culture" n'est ni pire ni meilleur que, mettons le cinéma, la télé ou la musique. Une grosse soupe populaire avec du sous produit, et au dessus de la mêlée on y trouve de vraies pépites. Ne sont-ce pas elles qui justifient le fait qu'on puisse aujourd'hui "sortir du bois", plus que le chiffre des ventes ?

Secondo, de mes souvenirs de quand @SI découvrait les jeux vidéos (ce n'est pas si loin finalement), la proportion d'adultes qui jouent est importante. Une recherche google vite fait, et c'est plus de 50% des français qui jouent (31 millions). Je ne sais pas si le chiffre est fiable, mais ça donne une idée. Virtuellement tout le monde joue ou a joué. Donc réduire les joueurs (pardon, "beaucoup de joueurs") à une communauté encore marquée par la place du jeu vidéo il y a 20 ans, je ne suis pas persuadé. Ceux qui regardent des parties en ligne aujourd'hui, et qui ont réagi face à canal, font il partie de la même génération que moi ? Ou ont ils 20 ans, et pour eux le JV a toujours été acceptable (pour autant qu'il n'ait jamais été un "stigmate", ce dont je doute).

Bref, au final à force de continuer à chercher à catégoriser, analyser, comprendre le phénomène jeu vidéo, j'ai plutôt l'impression @SI (ou Daniel Schneidermann) sont au moins aussi étranger à l'univers des jeux vidéo que peut l'être de Caunnes ;-)
Où l’on se rend compte que, finalement, de Caunes fait son âge.
De Caunes "ringard" et/ou "vieux con" parce qu'il trouve normal de ne pas passer sa vie à s'abrutir en ligne....un doute m'étreint messieurs dames!

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Bonjour
Les jours se suivent et ne se ressemblent pas…
Après hier l'évocation des souffrances palestiniennes, voici aujourd'hui la défense des adeptes de jeux vidéo. Aucun rapport.
Un peu HS, mais je trouverais pas mal qu'on ne suvende pas ici Netflix, à la façon de tous les autres médias, sachant qu'on a du mal à voir (litote) si ce sera effectivement une révolution par rappport à tous les autres services de VOD déjà présents par chez nous.

J'imagine le marketing de Netflix tout ébahi de voir que même sur ASI on les présente comme une nouveauté extraordinaire...
Chépavous, mais moi je trouve qu'ils en font des caisses, les droitsdel'hommistes de la FIDH, avec cette histoire de tortionnaire princier.
De quoi est-ce qu'ils accusent-ils le petit prince ? De rudoyer un chouïa ses opposants, à l'aide de divers instruments contondants, perforants ou électrifiés. La belle affaire...
Ils devraient pourtant savoir que chez les Al-Khalifa, on torture de père en fils, et que cette pratique s'inscrit elle-même dans une longue tradition, remontant, comme dirait Alain K. Vialatte, à la plus haute antiquité bahreïnie.
Demain, pour peu qu'ils apprennent que Nasser bin Hamad traite les femelles de son harem comme les pensionnaires de son hara, à grands coups de cravache sur la croupe ou l'encolure, ce sera à nouveau l'hallali.
Mais quand cessera-t-on enfin de poser sur l'Orient mystérieux, notre regard déformé d'occidental boursouflé de certitudes ?
Ces gens-là ont leur culture, leurs coutumes ancestrales. Respectons-les.
Comme c'est beau cette révolte. Ça rappelle les heures glorieuses de la lutte pour défendre NRJ ou Skyrock.

Voilà des djeuns qui ont lu Bernanos l'indigné : « Quand la jeunesse a froid, le monde entier claque des dents ».

Quant à De Caunes, il n'aurait jamais dû revenir sur le lieu de ses exploits.

Et ce n'est pas Valls qui aurait baissé culotte comme ça*.

* Heu, on me glisse dans l'oreillette qu'augmente le nombre de maires qui veulent imiter Titine la frondeuse et que lui, ben, finalement, il accepte. Moi qui croyais que notre torero avait des (bibbip, pas envie de me faire varliner)...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.