8
Commentaires

Tweets sponsorisés : les chroniqueurs de Hanouna passent à table

Entre 1 500 et 1 000 euros le tweet.

Derniers commentaires

Que dit la loi pour les tweets ?

Pour les youtubers la publicité doit être clairement mentionnée alors pourquoi pas sur tweeter !
Les termes employés me déroutent un peu.

Un tweet "sponsorisé" est un tweet pour lequel l'auteur paye Twitter afin de le faire remonter en "tête" de la "TL".

Pour le sujet présent, il s'agit plutôt de tweets "rémunérés": leur présence n'est pas mise en avant par Twitter, mais apparaissent chez de (très) nombreuses personnes (les suiveurs! dont le nombre fait justement grimper la rémunération du tweet). Ou encore, ils font partie d'un contrat plus global, qui lui est sujet à rémunération.

De ce fait, un tweet rémunéré n'est pas assimilable à de la pub (c'est là peut-être l'interêt de l'annonceur), c'est donc plus délicat et insidieux. On peux refuser un tweet de pub (sponsorisé) mais pas ce tweet normal, sinon à arrêter de suivre la personne en question.
Effectivement je me disais bien que derrière cette soit disant objectivité se cache d'autre forme de commerce.
J'aimerai bien qu'un jour Cyril Hannouna invite les téléspectateurs à éteindre la télévision le soir plutôt que de faire croire que ils regardent la télévision.
Des fois quand il dit que Matt Pokora c'est bien j'avoue que j'ai mal à ma musique.
[large]Grosse ambiance OUFFFF au live de #FRANKMICHAEL !
#TELEPHONEACADRANPTT
à gagner[/large]

J’ai un peu de mal à trouver des annonceurs malgré mon tarif de 4 cts le commentaire. Si vous pouviez m’aider.
En même temps si vous achetez un téléphone parce qu'un journaleux a le même ... vous méritez de vous faire pigeonner! :-)
En réaction à l'article, et à Montabelais, la prostitution est rarement pratiquée pour arranger ses fins de mois lorsqu'on gagne correctement sa vie... Et c'est pourtant bien de la prostitution de son image - même publique - dont il est ici question, alors que ces "stars" du petit écran gagnent déjà un salaire indécent pour bosser dans une émission tendance "brainless".

Autant je prône généralement la transparence, autant dans ce cas précis l'opacité pourrait ne pas être une mauvaise chose, car elle pourrait s'assimiler à une forme de décence.
La pub déguisé, pas interdit par la loi ?
Comme quoi, pour se prostituer, pas besoin de faire boutique son cul.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.