12
Commentaires

Tuerie de Newtown : les photos seront interdites de diffusion

Les images de la tuerie de Newtown pourraient-elles aider à combattre le lobby des armes aux USA ? Cette question est au coeur d'une polémique entre des parents de victimes et Michaël Moore, réalisateur du documentaire "Bowling for Columbine". Ce dernier se retrouve accusé par ces parents de victimes de la tuerie de Newtown de vouloir utiliser les photos pour détruire la NRA, le très puissant lobby pro-armes. Le tout sur fond de discussion d'un projet de loi sur la question à l'Assemblée du Connecticut.

Derniers commentaires

17.000 décès par arme à feu aux Etats-Unis chaque année.....(5meurtres pour 100.000 habitants)
Aux USA les armes sont en vente libre.

790 décès par arme à feu en France ...(1,31 meurtre pour 100.000 habitants)
En France le vente d'armes est totalement encadrée.

Rien à rajouter.
Pourtant ça doit pas être plus insoutenable que des images d'africains mort de la famine, de lapidation, ou de trés jeunes indiens entassé dans des usines. Et pourtant ces images on en voit souvent, au US et ailleurs sans que personne ne se pose de question sur le ressenti des concernés.
Et pas un mot de compliment pour Fox News...
Et merde !
--
D'un côté on peut comprendre que les parents d'un enfant trucidé refusent que les images de la scène du crime soient rendues publiques.

D'un autre côté, comme le suggère Moore, si des parents décident de rendre publique les photos de leur enfant trucidé, parce qu'ils pensent que ça peut contribuer à la prise de conscience et à ce qu'un tel drame soit évité, je ne pense pas que cette loi votée en catastrophe sous la pression de la NRA puisse empêcher la publication.

Pour que ça arrive, il faudrait que des parents endeuillés à Newtown (1.) ne soient pas complètement intoxiqué par la NRA et le sacro-saint article je-sais-plus-combien, (2.) qu'ils mettent la main sur des photos de leur enfant sur la scène du crime, (3.) résistent à la pression de la NRA qui va certainement maintenant tous les avoir à l'oeil et particulièrement ceux qui ont l'air le moins moutonnier. Ça fait quand même beaucoup de conditions à remplir. Mais c'est pas impossible.
Comme on dit, c'est une autre culture.
Il faut quelques jours pour interdire par la loi la publication de photos qui auraient permis de faire avancer une loi sur la législation des armes bloquées elle depuis des années. Incompréhensible! Comment imaginer que les parents d'un enfant victime de cette tuérie soient révoltés à l'idée que la publication des photos de leur enfant fasse avancer cette législation. Comment croire que des parents endeuillés de cette façon qualifient la recherhce d'une législation sur les armes "d'objectifs politique partisant"...
On ne peut que saluer le travail exemplaire des chargés des relation publique de la NRA et s'attendre très prochainement à une loi imposant le port d'arme aux professeurs pour éviter évidement que ce genre de drame regrettable ne se reproduise.
c'est trés choquant ce qui se passe la bas . ces images devraient être diffusées. je ne comprend décidement pas les américains seraient ils plus attachés à leurs armes qu'à leurs enfants
Merci pour ce billet, Yaël, et bienvenue.
Êtes-vous aussi celle qui signe les billets sur ce blog ?
http://paris-toronto.blogspot.fr/
Incompréhensible pour nous français ou européens, comment le pire des droits américains est le second amendement et le plus défendu devant la liberté, le droit à la sécu (même si c'est pas un amendement mais considéré comme non obligatoire !) et tous les droits humains qui font que les citoyens sont égaux entre eux. ALors laissons leur leurs beaux fusils, révolvers, et autres bons souvenirs du temps béni des cow-boys et des indiens. Quel problème alors. Pauvre Michael Moore qui va risquer sa vie pour cela ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.