16
Commentaires

Trump : Océanerosemarie soupçonne un complot. Mais lequel ?

Pas davantage que notre journaliste Robin Andraca, Océanerosemarie ne croyait à la victoire de Trump. Normal : elle regardait trop les télés françaises. Elle a donc dû réécrire toute sa chronique mardi matin. Du coup, elle soupçonne bien un complot, dans cette histoire. Et cette histoire de frites, dans le dernier discours de Sarkozy : comme par hasard !

Derniers commentaires

Petite rectification : Beauvais n'est pas en Ile-de-France, mais dans une région qui s'appelait naguère la Picardie....
L'article de Vincent Coquaz du 6 novembre "Quand les clients notent les salariés" exposait que ce sont surtout les mécontents qui s'expriment. Je pense que c'est un peu pareil quand les forumeurs parlent de certains chroniqueurs.
Pour ma part, je trouve l'élocution, l'éloquence, les irrévérences et même les redondances d'Océanerosemarie vraiment, vraiment drôles. Comme ses accélérations, qui sont voulues parce qu'elles produisent un effet comique indéniable.
C'est une vraie mise en bouche qui m'incite à regarder les émissions dont les sujets ne m'intéressent pas de prime abord. Et si c'est le cas pour d'autres abonnés, DS aura fait un choix de recrutement tout a fait habile.
Sincèrement, bravo! Et merci.
J'avoue : je dois être aussi con qu'un électeur de Trump mais je n'ai toujours pas compris ce que cette intervenante vient faire sur ASI.
de toute cette histoire ce qui me choque le plus c'est la trahison de Trump envers ses électeurs pfiouu !..
perso, je trouve que ce sont les électeurs de Trump qui devraient défiler, et manifester contre le retournement de veste le plus rapide de l'histoire d'une élection présidentielle (bon en même temps je suis trop djeunz pour avoir suivi TOUTES les élections présidentielles depuis la naissance des élections présidentielles hein ? !...)

ah non vraiment, je ferais partie des 25 % d'électeurs qui ont voté Trump dans l'espoir de voir torturer des terroristes, construire un mur qui les séparerait de leur voisin mexicain (je suppose que c'est pour faire repartir l'industrie du bâtiment aux U.S. ??), voir flamber le commerce de l'aiguille à tricoter aux States, et cerise sur le gâteau, jouir au spectacle d'un Barak Obama ramené manu militari dans son pays (lequel on s'en fout mais puisque ses papiers sont faux, il doit être exilé le gus un point c'est tout ?! )
ah non vraiment, puisque le mensonge est interdit par la constitution, je serais une électrice républicaine, si le "ment[s]o[/s]eur" n'a pas trucidé, torturé, et accessoirement, posé la première pierre du mur promis, je porterais plainte contre lui pour parjure immédiatement non mais !!....

allez amis démocrates, vous pouvez rentrer chez vous !..
finissez votre cannabis récréatif, et ressortez vos guitares pour exercer autour d'un feu de camp le Partisan pour le jour où un homme politique décidera de tenir ses promesses, et que les salauds (et abrutis, car pour applaudir un candidat qui balance que les papiers du président élu sont faux, faut vraiment en tenir une bonne !!) qui ont voté pour des promesses aussi abjectes que celles du candidat républicain de la plus grande démocratie du monde arf arf, exigeront leur application immédiate ! ..
nous ne sommes pas à l'abri : en 1933 un dangereux militaire frustré a été mis sur la plus haute marche du pouvoir ! on connait la suite !...
mais ça n'est pas pour cette fois-ci !...
Merci Océanerosemarie pour vos chroniques.
l'occasion d'apercevoir l'ineffable roi de la frite.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.