56
Commentaires

Trois semaines après, la sous-catastrophe du Bangladesh

C'est fait, ils ont réagi, ils sont sur le coup: France Inter est au Bangladesh

Derniers commentaires

Quel défaitisme dans la question ! On voit bien pourtant que, toute seule, Quitterie de Villepin peut tout, car elle s'attaque à l'image des marques. Or c'est cette image que le consommateur paie quand il débourse 80 euros pour un T-shirt dont la fabrication en coûte à peine 5. Si l'image n'est plus "waouh la classe !" mais "dis donc, ton T-shirt, il a pas été fabriqué dans l'usine qui s'est effondrée ?", ça change tout ! D'autant que, comme sa réponse l'indique, sa prise de conscience fait écho à des milliers d'autres, qui ne demandent qu'à être bien informés pour faire leurs choix de consommation de manière éthique. Bien sûr, on peut arguer que la majorité se fie encore au marketing et à la course au bonheur sur étalage, mais c'est également à eux que s'adressent ses interpellations sur les sites des marques.

Ce genre d'action est tout à fait complémentaire de celles menées par le collectif éthique sur l'étiquette, le but final étant non pas de boycotter telle ou telle marque mais de l'amener sous la pression à améliorer ses pratiques. Il semble que cela fonctionne puisque le site Ethique sur étiquette annonce que 31 marques ont finalement signé l'accord pour la sécurité des usines au Bangladesh.
Comme je suis hostile à la censure sauf cas très particuliers, je ne suggère pas de faire disparaître certains commentaires parfaitement redondants, inutiles, creux. mais seulement de NE PAS leur répondre. Ces gens-là, c'est comme des jouets mécaniques mal conçus: tu appuies sur le bouton en croyant les faire taire, en fait tu les relances pour un tour.
Conf' de rédac à France Télé.
Il faut boucler le JT du soir.
La structure du JT attend ses sujets pour occuper les bonnes cases.
Il faut panacher correctement les sujets et les thèmes pour intéresser tout le monde.
Ne pas oublier que les consommateurs doivent avoir une digestion paisible pour ne point compromettre leur consommation future.
Garder à l'esprit que le journalisme de grande écoute est aussi (surtout ?) un moyen d'éduquer les masses dont la consommation est le premier moteur de la croissance (elle se fait à crédit, et alors ? seule la dette publique est néfaste)
C'est vrai, après tout, nous sommes le 4ème pouvoir et, sur une chaîne de service public, il faut se comporter en citoyen responsable avant que d'informer.

Mais trêve de considérations oiseuses : le conducteur du JT ne va pas se faire tout seul.

AFP : "Un immeuble s'est effondré au Bengladesh"
Pfffffff c'est loin ça. Les paysages sont beaux, au moins, autour des débris ? Y a combien de mort ? Mais, au fait, ce sont des miséreux les mecs ensevelis ? c'est vraiment horrible ! Mais pourquoi c'est arrivé ? On ne sait pas encore vraiment.....les ouvriers crient à l'injustice et mettent en cause des entreprises ? Mais pourquoi ? Pfffffff c'est compliqué tout ça.......

Bon je préfère attendre d'en savoir plus. Trop de souffrances. Les français ne sont pas près à voir cela. Ils ne comprendront pas. Et puis il y a tellement de déprime en ce moment......
Et puis je sens que cette affaire va mettre du temps à se déméler alors je préfère attendre pour voir ce que ça donnera. A ce moment là on avisera : si c'est trop compliqué et que ça ne peut pas se résumer en 1 carte et 2 schémas, on laissera tomber.

A part ça ? Depardieu en est où avec ses impôts ? Les français veulent savoir ! Est-ce un salaud ou un résistant contre le fisc voleur ? Comment ça il est pote avec Poutine ? Le scélérat........

Foot et fais divers (PSG)

La météo.

Sourire, annoncer le téléfilm du soir, sourire, au revoir, ranger mes papiers....
Je ne comprends pas bien la critique pour la critique, et celle-ci, pour l'internaute que je suis, incapable d'approfondir, en est une. Si les caméras se ruent sur l'immeuble écroulé, on assurera que les charognards sont à l'oeuvre, sans recul aucun, et passeront aux victimes à venir dès le jour suivant. S'il faut trois semaines pour se rendre sur place, c'est la faute à l'homme blanc incapable de sentiment, de justice, d'empathie. Comme je n'ai pas entendu ce reportage, j'ai, de prime abord, imaginé que c'était honorable de la part de France Inter d'avoir pris le temps de mettre au point une réflexion qui ne soit pas basée sur le sensationnalisme, et d'avoir eu l'endurance nécessaire pour reprendre en dehors de la pression médiatique de l'instantané un sujet qui exige une profonde remise en question du monde actuel. Eh oui, de prime abord, j'ai eu une réaction positive en lisant l'annonce d'un reportage décalé dans le temps, de nature à engager notre réflexion dans la durée. Il semble que je me sois fourvoyé, cette émission donnant matière à critique acerbe. Ouf, pour une fois qu'on peut librement casser du sucre toussensemble sur un fichu repère de marxistes-lepénistes. Trop tard, trop tôt, pas assez ceci, trop à gauche, pas assez humaniste, bref je n'ai pas tout compris sans doute...
Je reposte ici un message que je viens d'écrire dans le forum d'hier sous l'article consacré à Gabriac :
N'y aurait-il pas eu un coup de ciseau dans ce forum, qui a fait disparaître un lien fort intéressant vers un tweet de Michel Soudais montrant une Une de L'Express?
Si quelqu'un avait une explication?
Merci d'avance.
j'aime bien le concept de sous catastrophe : trop loin, pas de Blancs victimes, pouvant compromettre une entreprise occidentale, etc.etc.
à mettre en relation aujourd'hui avec le suicide d'un homme à Paris qui a lui acquis le statut de réelle catastrophe...
Trois semaines pour que les journaleux officiels se penchent sur cette catastrophe et pourtant il y a pas moins de sept années Daniel Mermet mettait déjà le doigt sur le problème, à réécouter ici par exemple, mais les journaleux officiels savent bien que lui et son équipe ne sont que des gauchistes catastrophistes.
La chute de l'article est très bien vue.
Quiconque a lu No logo de Naomi Klein (2000), sait à quoi s'en tenir.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

On ne pourrait pas aussi supprimer les "micro-crottoirs", sans aucun intérêt, sauf à donner un peu de taf à un(e) stagiaire, son caméraman et son preneur de son ?
Dernier sondage de France2 (ou BFM-TV, au choix) :
Avez-vous été opéré de l'appendicite :
- 35% : oui
- 55% : non
- 10% : ne se prononcent pas.
Moi j'aime bien quand DS est de mauvais poil le matin.
Un texte parfait, comme souvent quand DS se met au clavier...
mais oui, les journalistes nous expliquent comment se chauffer quand il fait froid, et vont meme jusqu'à risquer leur vie en allant enquêter sur les lieux enneigés , ils nous parlent des bouchons d'autoroutes , des retours de vacances, vont même enquêter sur les lieux de vacances pour nous expliquer combien l'eau est chaude, combien il y a de visiteurs sur la côte,, combien de repas sont servis par les restaurateurs,
toutes choses essentielles, ..........heureusement il y a et A ET I
La question est de savoir si l'intérêt de cet évènement est lié au bilan humain catastrophique ou à l'exploitation du tiers monde par les pays riches.
Voici par exemple deux évènements (immeuble effondré et bateau naufragé) arrivés très récemment, qui dans la forme peuvent rappeler ce qu'était le drame du Bangladesh il y a trois semaine.

Évidemment que cet évènement, ces évènements mériteraient une plus grosse mise en lumière, et je vous rejoins totalement, cher DS, sur l'imbécilité de certains dispositifs très couteux pour couvrir des évènements qui n'en sont pas.

Par contre, cerveau (le mien) malade oblige, dans cette brume épaisse que constitue le choix éditorial, je n'oublie pas aussi les nombreux sujets passés sous silence par ASI, et je continue à m'interroger sur ce que doit être une ligne éditoriale. Dans ces conditions, vos interrogations au sujet de France 2, cher DS, ne me semblent pas bien éloignées de celles de certains @sinautes réclamants semaines après semaines le traitement de certains sujets...
Depardieu en ouvrière du Bengladesh, même en faisant d'énormes efforts d'imagination, rien à faire. Je parviens pas à visualiser.
En garde-chiourme sadique, poussah poussif faisant suer le sari aux petites mains, beaucoup mieux.

Sur une chaîne ciné, j'ai vu récemment "Marthe ou la promesse du jour", film dans lequel joue son fils Guillaume. Le talent, l'intelligence, la sobriété, la sensibilité... Tout l'inverse de son con de géniteur.
La miraculée ?
De l'émotion pour la presse exhibitionniste, du choc de photos pour Paris-Match, mais aucun intérêt dans le traitement informatif du sujet.
Une hypothèse?

Première semaine, silence pour ne pas indisposer nos chères marques bien franco-françaises à nous. Comme il serait invraisemblable que les mille ouvrières étaient là pour ne RIEN fabriquer, on aura le droit de faire allusion aux marques étrangères, sur la pointe des pieds.
Deuxième semaine, constatation désolée que malgré tout [s]le public[/s] la clientèle commence à être au courant que ces marques n'étaient pas toutes espagnoles et même, qui sait, la crise aidant, fait une (petite) pause dans ses achats.
Troisième semaine, élaboration d'un plan média tout simple. D'abord on se désole, ensuite on se console.

Dans un premier temps, ces fameuses marques seront accablées de reproches avec une extrême modération, on se demandera si par hasard, peut-être, éventuellement, elles n'auraient pas été un peu imprudentes.
Dans un second temps (à venir celui-là) on les montrera en train de s'agiter furieusement, de faire de grandiloquentes déclarations, d'annoncer des mesures de surveillance drastiques de leurs sous-sous-sous-sous traitants.
Dans un troisième temps et comme dab, le silence retombera et nous pourrons retourner tranquillement à nos lèche-vitrines (c'est quand les soldes?).
Depardieu...DSK...voilà des personnages fascinants pensent les nuls qui nous les ont déjà vendus des semaines durant,jusqu'à ce qu'ils comprennent enfin qu'on n'en voulait plus.Je ne suis pas cliente du barnum de Pujadas et vais faire un tour dans le jardin pendant qu'il opère. Je n'ai donc pas vu le sujet en question.Ce qui m'étonne c'est qu'ils aient ,en le passant hier,montré à quel point ils n'étaient plus dans le coup.Merci Daniel de donner une suite à la bonne émission de l'autre jour,même si elle est désespérante.
3 semaines ce n'est rien, il aura fallu 5 ans (1ère résolution adoptée le 26 Mars 2009) à Quatremer pour aborder le sujet du marché transatlantique qui devrait être réglé pour 2014; et encore, à reculons parce que "ça va apporter de l'eau au moulin des eurosceptiques"...
Et quand on lit le menu de ce qui va nous être imposé (en gros le modèle américain dans à peu près tous les domaines), on se dit que l'ANI n'était qu'une mise en bouche et tout sauf un hasard de calendrier.
On parie que le JT de 20H n'en parlera pas non plus, même dans 3 semaines ?
S'ils suppriment le barnum Pujadas, ce n'est pas moi qui fera un happening devant France Télé...
Le prochain reportage sur les vacanciers dans les bouchons, on fait quoi ?
Bonjour
Quand se produit une catastrophe naturelle, même dans une région lointaine, tremblement de terre, tsunami, raz de marée, attendent-ils trois semaines ?
Je réponds oui lorsque aucun "occidental" n'est concerné par ces catastrophes.
Sinon comment encore croire la propagande des 20 H. Supprimer les 20 H ça ferait encore plus d'économies que de ne pas envoyer un porte micro devant le fait divers du moment.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.