12
Commentaires

Trafic de drogue : le scoop de Libé était-il un scoop du Canard ?

Les récentes révélations de Libération sur le rôle central de l'ancien numéro 1 de la lutte antidrogue dans l'importation en France de plusieurs dizaines de tonnes de cannabis, étaient-elles en fait un scoop du Canard Enchaîné ? C'est ce que semble sous-entendre le palmipède dans son édition du 25 mai 2016. Libé aurait-il oublié de citer ses confrères ? Peut-être. Mais alors, Le Canard aussi.

Derniers commentaires

Il semble y avoir un joyeux mélange entre les 2 articles du Canard.
Celui du 30/12/2015 (et non 2016 !) est intitulé « Les trafics des flics chasseurs de trafiquants ».
Celui qui est présenté (image « Comment les flics des stups changent de ligne ») est du 23/3/2016.
C'est quand même énorme comme histoire, y aurait-il une volonté délibérée de l'état de faire consommer du cannabis à la population afin que celle-ci reste bien docile?

Cela me rappelle cette blague: " trois prisonniers dans la même cellule, un cocaïnomane, un héroïnomane et un fumeur de cannabis, ils discutent ensemble d'un plan d'évasion, le cocaïnomane dit: on se fait un rail de coke et on explose les barreaux, on frappe les matons et on défonce la porte de la prison et on se casse. L'héroïnomane dit: on se fait un shoot d'héro et on plane tellement qu'on s'envole au dessus de la prison et on s'évade. Le fumeur de joint dit: sinon les gars, on se fume un joint et on en reparle demain..."
J'ai toujours pensé que si on ne dépénalise pas le cannabis en france (alors que tout le monde connait quelqu'un qui en fume - faudrait-il mettre le quart de la population en prison ?), c'est parce que le juteux trafic est organisé par des mafias qui sont liées au pouvoir en place. Le trafic énorme profite à nos "élites", d'une façon ou d'une autre.

Pour le dire clairement: nos politiciens, corrompus, profitent de l'argent généré par le trafic de cannabis et sont de meche avec les mafias. Les trafics de drogue sont organisés par des mafias, dont nos dirigeants sont complices. En tout cas, tout porte à le croire... et les récetnes affaires Neyret et celle-ci sont la partie émergée de l'iceberg.
Sofiane H; se transforme en Stéphane H sur la fin dans la citation en italique de Fansten, ou il y a toute une famille H. ?

Je ne comprends pas tout.
L'enjeu d'un scoop à l'origine était de griller les concurrents afin d'être plus acheté tant les gens étaient pressés de savoir une information. Puis l'information était reprise par tous les journaux pour les lecteurs habituels.

Là on dirait que l'enjeu est un © de l'info.. Comme si l'enquête était faite par les journalistes, ils se croient dans watergate. Surtout que le Canard enchainé, si il est bien le spécialiste des mises en lumière des choses cachées sous le tapis, n'est pas tellement le prototype de la presse d'enquête qui ferait le boulot à la place de (la police, la justice, les renseignements, etc.) et donc pourrait revendiquer être la source unique d'une information. Pour quelle retombée je me demande... Soigner son image vis à vis de ses lecteurs en faisant le malin je l'avais dit avant? et je me demande si ce n'est pas un tic de vieille presse qui n'a plus de sens aujourd'hui.

Nous lecteurs, ne sommes pas touchés par ces querelles. Nous lecteurs, nous ne nous jetterons pas sur le scoop parce qu'il est scoop. Nous lecteurs, ne liront que l'article de Robin Andraca, qui explique tout et cite tout le monde.
Pan dans le bec!
" Dans son édition du 30 décembre, le Canard mentionne en effet, pêle-mêle, le remerciement du patron de la lutte antidrogue etc."
"C'est, [large]en réalité[/large], M6 qui s'est fait le premier l’écho des soupçons entourant Thierry, dans un article publié le 18 mars 2016,"

18 mars 2016 qui a donc précédé le 30 décembre 2015 !! N'importe quoi !!!
Pas sûr que ce soit le Canard du 30/12/2016
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.