76
Commentaires

Tout sur la journée Bruni, en trois minutes

Derniers commentaires

Tout le Dimanche Bruni, en trente lignes.



Arrets sur Images n'a pas regardé ViVement Dimanche (le 7 septembre 2008) avec CBS car Michel y annonçait à plusieurs reprises le VRAI ENVOL DU CD de notre Première Dame.
Heureusement Walpole veillait au grain de l'image et a ramené pour ASI quelques pensées BiBi. Si d'aucuns veulent en lire l'integralité, ils seront les bibienvenus sur http://www.pensezbibi.com

"Quand Walpole détaille l’ensemble du Plan-Com Carla-Mimi, il est admiratif devant le fil rouge de cette Opération. De l’avant « Vivement-Dimanche » à l’interview long d’une heure de grande écoute sur France 2, Walpole a remarqué cette constante : l’extraordinaire modestie du Duo Intervieweur/Interviewée. Peu d’effets d’annonce, pas de campagne publicitaire ostentatoire et envahissante, une mise à l’écart des grands journaux people et des quotidiens trop connus, pas de racolage tapageur et bruyant pour ameuter le petit peuple devant la télé, juste un retrait calculé qui fait écho à un des traits de caractère partagé à la fois par Carla et par Michel : la discrétion.
Michel, lui, avait choisi un de ces médias proche du Français moyen, un journal de Province avec son supplément du Dimanche : la Tribune-Le Progrès. Tout bon pour l’audience de l’émission (Bravo Mimi) et tout bon pour la vente et l’envol du CD (Bravo Mimi pour Carla).
A l’appui de la démonstration de Walpole, il suffit de regarder la page de couverture du Supplément de La Tribune-Le Progrès : aucune publicité de l’Evènement à venir. On ne relève que des gros titres sur les Fêtes du… Puy-en-Velay. Pas d’esbroufe donc autour de l’interview de la Première Dame de France, une discrétion exemplaire, irréprochable. En page intérieure, les réponses sont du seul Michel. Le titre de l'article ? « Ma Carla secrète ».(...)


Puis vint le Dimanche tant attendu, tant regardé. Et à la quatrième chanson, ce discours de vérité, cette réplique indiscutable : « Ma Jeunesse ? Elle ressemblait à celle de Tout le Monde». Dans la jolie bouche de Carla, ce « tout le monde » résonnait en un étrange écho. Il est vrai que dans son Monde, on ne connaît ni le Tiers-Monde, ni le QuartMonde mais uniquement le beau Monde, le Monde du Beau, le Monde tout court, quoi !
En passant, Michel parla de la Culture musicale incroyable de Carla. « Elle connaît le répertoire de Léo Ferré en entier ». A la rescousse, Julien Clerc un peu vieillissant, confirmera. Walpole aurait trouvé très amusant de demander à notre Ex-mannequin de nous susurrer de sa voix légèrement voilée « Les Temps sont difficiles ». Dommage.(...)

Walpole aurait tant voulu que la soirée se prolonge, que la conversation dure toute la nuit. Passionnant fut ce passage où Carla évoqua son mari. Que fait-elle lorsque son Little Nikos, «blessé partout mais qui se relève vite », part en guerre (en guerre extérieure en Afghanistan, en guerre contre le PS, en guerre intestine) ? Eh bien, Carla prend l’habituel rôle dévolu aux Femmes de Héros : celui de veiller au repos du Guerrier (surtout le week-end).
Qu’elle sache que Walpole souhaite très fort l’envol de son CD (initiales prédestinées de Carla : CBS). Car la date du dimanche 7 septembre marque le décollage des ventes de son fabuleux album ( « envol », répété quatre fois par le gentil et si serviable Michel pendant l’émission). Un album dont on écoutera onze extraits de chansons.
Entre Mère Térésa et Jackie Kennedy, Carla fut Reine de ce soir-là et méditons sa merveilleuse envolée philosophique qui termina l’entretien avec le généreux Michel : « Michel, il faut avoir confiance dans l’Humanité ».

Walpole (http://www.pensezbibi.com)
Ce n'est quand même que depuis la "présidence" sarkozy que

! un président traite des généraux 5 étoiles de l'armée d'amateurs

! se croit plus intelligent que la direction de France télévision dans le domaine de la télévision

! traite un quidam (moi ou vous) de pauvre c..

! promet 25% d'augmentation sur les petites pensions pour se faire élire et une fois élus ne donne qu'aux riches

! sa femme pose n.. dans les magazines du monde entier
.

Il y en a encore beaucoup et je ne les connais pas tous...
Oui l'album de Charlotte est formidable, lui. J'avais écouté le premier album de Carla Bruni, quelques titres n'étaient pas désagréables, mais je n'avais pas été bouleversée non plus. Elle n'a pas l'intensité d'une PJ Harvey, d'une Cat Power ou l'inventivité d'une Björk. Je l'ai vue chez Chazal, je l'ai trouvée très fausse, avec ce sourire mécanique, cette façon de minauder assez insupportable. Et cette façon d'appeler Sarkozy "mon mari" est très irritante. J'ai découvert son vrai visage en lisant le livre de Justine Lévy. Livre peu objectif, certes, mais le portrait assez terrible qu'elle dersse de Carla Bruni me paraît tout à fait crédible. Son mariage avec Sarkozy n'a pas arrangé l'image que j'ai d'elle. Pour moi, il ne doit rien au hasard, ils se sont quand même rencontrés chez un publicitaire ! Je vois bien Carla demandant à son ami Séguéla de lui arranger le coup, elle savait que peu d'hommes lui résistaient, qu'elle ressemblait à Cécilia, qu'elle avait toutes les chances d'arriver à ses fins...Quant au disque, il me paraît assez banal et ne mérite pas toute cette promo. Je suis déçue que les Inrocks en aient dit du bien. Il faut dire que je me rappelle l'avoir vue sur scène précisément à l'occasion d'un festival des Inrocks, où elle était venue en "invitée surprise". A mon avis ils ont dû être embarrassés par son mariage avec Sarkozy, qu'ils combattent farouchement. J'ai toujours pensé qu'ils avaient tort de défendre à ce point cette pseudo-artiste pour bobos.
Restons sur un strict point de vue musical, et laissons le reste à Christophe Barbier (il est imbattable).
A l'écoute, l'album manque surtout de la spontanéité que Bertignac avait insufflé sur son premier opus.
Car à l'époque, la mode était moins au chanteur-guitare, et les arrangements minimalistes de l'ancien Téléphone révélaient une voix tendre et fragile et des textes drôles et intelligents. Aujourd'hui, Renan Luce est passé par là, et son talent a sans doute relégué les autres au rôle d'imitateur un peu pâlot. Donc la surprise ne joue plus.
D'autre part, l'écriture semble moins juste et tombe pas mal dans le poncif de la chansonnette teintée de confessions libertines, sans grand intérêt. Là encore, le charme est rompu.
Pour finir, la production de Blanc-Francard est luxuriante et de bonne tenue. Mais pas géniale, loin de là. Que l'homme sache manier les consoles, personne n'en doute. Mais il manque à ce disque une "patte", une signature, un parti-pris artistique affirmé. N'est pas Nigel Godrich qui veut.
C'est curieux, depuis la sortie de l'album de Bruni, j'écoute beaucoup "5:55", l'album de Charlotte Gainsbourg. Avec une délectation grandissante.
Nouveau ! Un élément de la nov-langue politique. C'est "La Première Dame de France" ou la "Présidente"... Elle n'est, tout simplement, que l'épouse du président. Est-on revenu à l'Ancien Régime ?
Chez Claire Chazal ce soir,

C'était un sommet du faux-cultage qui laisse le Tibet au rang d'aimables collines...

Madame ex-PPDA interviewant Madame nouvellement Monmari m'a dit...

Sauf que son mari a fait foutre à la porte comme un malpropre le père de son fils François (13 ans) hier soir,

Ce qui n'empêche nullement que "l'actu" du jour c'est la sortie nu nouveau navet gnangan de "Ma First Lady" (quand on ne connaît que deux mots d'anglais c'est assez malin de les utiliser, avec un peu de chance on peut faire croire qu'on en connaît d'autres...)

Maintenant qu'on a mis la chaîne au pas on va pouvoir attaquer la promo sérieux !

J'ai regardé avec intérêt ce grand moment de télévision, Chazal vaguement fielleuse mais surtout très dégonflée et Monmari m'a dit intensément insignifiante, se prenant pour une artiste (depuis quand le fait d'avoir servi de porte manteaux aux créateurs de mode et couché avec Mick Jagger donne-t-il droit au prestigieux vocable ? Si c'est ça je vais coucher avec Janis Joplin ! Ah ! Bon ! Elle est morte déjà, pas grave Catherine Lara fera l'affaire... Aux dernières nouvelles elle n'est pas d'accord, je joue de malchance !)

Le plus impressionnant finalement c'est le côté hyper creux de la dame, poseuse en diable, totalement ridicule pour finir...

Déjà que l'hôte de l'Elysée semblait un peu problématique, mais avec un tel gourou on est vraiment dans le lourd !

Quelle poseuse ! Jugez vous même : http://s.tf1.fr/FluxJt/jt20d11072008/jt20d11072008r04.asx

Et je pèse mes mots !

***
3 secondes sont encore de trop.

Et ce soir sur RTL dans l'émission " On refait le monde" ils ont fait encore plus fort.

Personne n'a voulu perdre de temps pour commenter sur madame sarkozy.
Talent
De toutes les façons cette dame a passé un contrat avec un névrosé qui a le pouvoir de lui faire faire une promo à tout casser!
Il est navrant de constater que les médias soient à la botte! A écouter et réécouter JFK sur la concentration des dits médias............
Et pendant ce temps là, Léonard Cohen fait un tabac à Lyon et à Montreux!
Voix,vous avez dit de la VOIX?
Facile votre question : que reste-t-il "si on retire Carla Bruni" à la musique de Carla Bruni-Sarkozy ?
Moi je vois bien ce qui reste ;)
Si je peux tenter une critique objective et purement musicale en un mot : tiédasse.

C'est pour moi l'archétype de la musique destinée à ceux que la musique n'intéresse pas vraiment. Ceux qui voient ça comme de la décoration sonore. Du papier peint. Ce n'est pas franchement détestable, mais ce n'est jamais excitant. Un peu comme du Moby. Idéal pour habiller des pubs Air France ou Accor, presque fait pour. Sur le fond, ce n'est ni meilleur ni pire que ses précédents disques, à la production près ; là où Bertignac insufflait une couche de verni Rock'n'roll, Blanc-Francard introduit sa maïzena nouvellechansonfrançaise post-Goldmannienne qui fait tout sonner comme Raphaël. Ou comment transformer le folk en variétoche. Comme c'est dommage. Et en même temps,sans vraies chansons, personne ne fait de miracle.

Et puis c'est pas encore sorti qu'on en a déjà ras le casque. So much ado about pas grand chose.


HS : un jour, Carla Bruni m'a marché sur le pied à un concert d'Iggy Pop au Gibus.
Avez-vous entendu cette phrase incroyable de Carla Bruni du mercredi 9 Juillet sur France Inter. Interrogée sur sa visite à Rungis, elle déclarait son enthousiasme "à découvrir cette faune incroyable".
J'ai eu un moment de surprise: peut-on comprendre qu'elle s'enthousiasmait à l'idée de découvrir les poulets, lapins et autres dindes vendus à Rungis???? ou le mot "faune" ne désigne-t-il pas plutôt la population de Rungis, les bouchers, crémiers et autres poissonniers qui y travaillent. Se rendant compte de sa bévue, elle a ensuite fait un développement oiseux sur ses amis de la radio qui se lèvent tôt et se couchent dès 18h.... les journalistes présents se sont bien gardés de relever.
Elle doit pas être clair celle la (la bruni) ou alors elle à a faire a des violences conjugal c'est "a la mode"pour sortir un disque tout sa seulement pour donner une meilleur image du vilain pas beau sarko .avait elle besoin de ça, c'est la femme à sarko (ne gagne t'ils pas assez d'argents),c'est du n'importe quoi encore une diversion pour nous caresser nos poils dans le bon sens et humaniser notre cher president
C'est l'été .Carla Bruni , c'est normal ! Un bronze à son effigie est-il offert avec le CD?
C'est curieux, les photos présentées sur les couvertures de libé et de métro ont la même technique d'éclaire avec visage de face et source de lumière unique. Un complot du clan Sarkozy ?
Ca fait deux fois dans @si que je lis qu'ailleurs on buzze artificiellement (secret stories), qu'ailleurs on bat médiatiquement le cd de Mme Sarkosy... Mais @si reproche deux fois aux autres ce qu'@i est entrain de faire...
C'est marrant tout de même cette page de couverture du journal Métro. On y lit la phrase "Je suis tout à fait libre" et l'on voit Carla Bruni avec les mains dans le dos comme si celles-ci étaient liées justement... Est-ce voulu ? Si ce n'est pas le cas, quel beau paradoxe entre le texte et l'image !
C'est un peu le coin défouloir, ici.

Et bien, j'ai écouté des extraits du disques et vous savez quoi: J'ai bien aimé. Ce n'est pas le chef-d'oeuvre du siècle, je n'acheterai probablement pas le disque, mais son écoute est plutôt agréable.
Ca sonne bien, et Carla Bruni est une chanteuse finalement honorable.
Voila, je l'ai dit.

Ne cherchez pas, je ne suis ni un troll, ni Nicolas Machin, ni un employé de la maison de disque, ni même Daniel Schneidermann.
J'écris juste ça parce que je le pense.
C'est à vomir !
Je rêve d'un formidable râteau mais je crains l'effet moutonnier très perceptible chez le français amateur de produit culturel : on achète bien le Goncourt pour Noël pourquoi le Bruni dont tout le monde parle (même France Inter et Libé) pour faire plaisir à mémé ou à papa????
Un Steinway ce bibelot, un crapaud plutôt, ils font vraiment ça chez Steinway, je ne le crois pas ? Vous avez déjà vu un Steinway & Sons de concert ? C’est quand même autre chose, une autre dimension, une autre classe…

http://www.steinway.com/steinway/

Vous sentez la différence ?

Autrement la table basse est sinistre, les canapés digne des babas cools des seventies, 45 bouquins d’apparat (jamais lus) traînent sur les étagéres dans l’espoir d’impresionner le lecteur du Parisien et la “gratte” qui traîne sur le lamentable fauteuil est là pour sur-signifier le statut “d’artiste” de Madame Monmari m’a dit…

P.S. : Où sont les bâtons rompus ? Sur le dos des opposants ?

P.S. bis : Nous sommes complètement rassurés si cette Pipole italienne nous dit que la démocratie se porte bien en France, il n’y a aucun doute à avoir, tout le monde sait que les Italiens sont des spécialistes de la question…

***
Cette sur-médiatisation autour ce qui n'est qu'un disque de plus dans les rayons des disquaires prouve bien que le statut de la première dame compte plus que le niveau —bon ou mauvais— du disque en question. Combien de chanteurs —aux chiffres de vente semblables à ceux de Madame Sarkozy— ont eu droit à autant de unes pour la sortie de leurs albums? Je n'ai pas la réponse. Mais je doute qu'ils soient nombreux...

Le disque aura-t-il autant de succès que le laisserait supposer sa médiatisation? Je me souviens qu'il y a quelques années un film avait fait la une, la même semaine, des quatre plus importants hebdos, il avait eu droit à une médiatisation vantant son auteur comme le digne successeur de Huston et de Fellini, et fut même présenté (hors compétition) au festival de Berlin. Le film n'était pas encore sorti que déjà les critiques nous l'annonçaient comme un futur chef-d'oeuvre qui marquerait à jamais l'histoire du cinéma. Mais ce film tant annoncé fit un bide retentissant, et, d'un point de vue artistique, c'est un nanar de premier ordre... Mais de quel film s'agit-il? cliquer ici pour avoir la réponse. Je me demande si nous n'avons pas une surmédiatisation du même ordre concernant le film de Carla Bruni, même si je pense qu'il lui sera ardu d'atteindre le niveau de nullité du cinéaste que je viens d'évoquer...
Quoi !! encore un couac de la police de sarkosy !! en pleine promo du disque de notre chanteuse préférée !! là nikos tu me vires tous ces mecs !! ces incapables !! que des nuls !! la prochaine fois !! c'est toi qui règle l'affaire !! tu es le meilleur !! que va penser Ingrid de tout cela ?!

Tu te portes la poisse !! aujourd' hui au parlement européen !! tu reçois une leçon de politique étrangère !! tu nous fais honte !! casses toi !! POV ' C.. !!
On ne peut pas leur reprocher d'afficher le produit Bruni, sinon on se retrouve avec ça: Dassault I-télé
Là ça se voit tout de suite que ça ne passera pas trop pour l'UMP.
(le passage où il s'embourbe sur l'idéal que représente le travail des chinois qui logent dans leurs entreprises à ses yeux vaut le détour)
Tout à fait d'accord avec Nonosse !! Déjà du temps ou elle n'était pas la femme à "Bling Bling"
je la trouvait nulle (pas de voix ) , une demi corde vocale , des morceaux entendus 1000 000 de
fois , aucune originalité . Bref je me suis dit à l'époque encore un manequin qui veut faire du
recyclage . En plus comme elle est issue d'une famille de patron d'entreprise je me suis dit encore
qui n'a pas à faire les 3X8 pour subvenir de sa musique .
Bref du vent quoi ! J'espère que les gens ne seront pas assez cons pour l'acheter son CD !!
Il y a tout de même une évidence : c'est un mauvais disque.
Textes qui n'ont d'autre vertu que de faire (à peu près) rimer ses vers, musiques entendues mille fois dans des arrangements super classiques, voix qui déclame plus qu'elle ne chante (sans ne rien dire des problèmes de mix avec les instru).
En somme : un disque qui, c'est assuré, aurait été refusé par toutes les maisons de disques s'il leut avait été adressé par un auteur compositeur interprète lambda.
et bien moi, je ferme le poste ( ou la radio ) chaque fois que cette dame passe à l'antenne.J'ai déjà jeté ses anciens CD .Elle me sort par tous les pores de ma peau .
Un bon pastiche de Carla, c’est dans « Rebut de presse » de Didier Jacob !

http://didier-jacob.blogs.nouvelobs.com/archive/2008/07/10/carla-bruni-l-entretien-exclusif-qu-on-est-meme-les-seuls-a.html#comments
Est-ce qu'on pourrait, au moins sur ce site, ne pas utiliser le terme "première dame de France"?
Carla Bruni est éventuellement la femme (ou l'épouse - ou la partenaire, qui sait?) du président. Mais en France, il n'y a pas de première dame.
Utiliser ce terme, c'est participer à l'intoxication en cours qui veut nous faire intérioriser que NS est LA FRANCE. Voir ses déclarations par exemple sur la télévision publique : l'actionnaire, c'est l'Etat, donc JE décide. J'ai d'autres exemples à disposition...
bonjour
zéro minute suffise
ce soir c'est 2 heures avec ll'Irlandaise Sharon Shannon "live at Dolans"
nous seront loin de l'épidémie de gastro-bruni
Bon, ça c'est fait.
Merci Justine.
N'oubliez pas de fermer en partant...
Si l'on s'en tenait à la critique de Bernard Loupias dans l'Obs: "gentiment popote" ? Gommer l'indéniable qualité de séductrice, que reste-t-il de la chanteuse ? Je n'oublie-pas à Pétra l'enfant agé de 7 ans surexposé, se cachant des caméras. Elle, nous expliquant ensuite par voie de presse qu'elle venait de le "porter" trois quart d'heure durant, son mari aimant la soulagea du poids. A sept ans ! Je croyais les enfants infatigables. Et d'ajouter "mon coeur de mère a eu honte". Ah oui? L'enfant de sept ans a-til lu cet article ? Conclusion : ne croyez rien de cette deuxième dame de France raconte .
Ni 1ère , ni 2ème "DAME DE FRANCE " ,seulement 3ème épouse de Nicolas SARKOSY

La seule 1ère DAME DE FRANCE a été Mme BOUSSICAUT (de Chalon sur Saone) qui avait créé un des premiers grands magasins appelé : DAMES DE FRANCE
Le monde est merveilleux, surtout en France, cette france profonde trés countries avec un Président cow-boy, ayant une femme chanteuse...Que du bonheur !
Les chiffres du déficit, qui s'égrennent sur un compteur lançé par un journaliste(Belle idée du service public : france 2), viennent de s'enrichir de 45 Milliards (5 kerviels). Mais le Patrick Sabatier chargé de nous l'annoncer comme Guy Lux naguère, va nous faire acheter le tube de l'été... Notre came !
N'oublions pas que BB avait rendu positive la balance commerciale Française, alors l'espoir est à nous.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.