58
Commentaires

"Tournant de Toulouse" : pneumologie des perroquets

Ils ont bonne mine, les perroquets du

Derniers commentaires

La UNE du "Monde" de ce jour est ahurissante pour peu qu'on la mette en balance avec l'actualité : "Découverte : l'aspirine serait un bon remède contre le cancer". On ne peut s'empêcher de penser aux titres identiques (même maladie, mêmes "découvertes", mêmes remèdes) qui assuraient le succès d'un magazine comme "Guérir" dans les années cinquante !
je vous invite à écouter l'émission(27 mars) ce matin 7h48 sur France culture où guéno a été pulvérisé par la journaliste le cœur!!
Et si l'électorat prenait le temps de la réflexion, réfléchissait plus longtemps que ce buzz et ces tweets fébriles? Et si les mains qui tremblent dans les isoloirs ne répondaient pas au tempo des observateurs, devenus comme les vendeurs de cinéma agglutinés aux tiroirs-caisses de la séance du mercredi 14h? Et puisqu'elles existent ces images terribles, quel média, quel site sortira le premier les vidéos autoproduites de la tuerie? Et quels ravages produiront-elles alors dans les têtes et les isoloirs?

A suivre de loin vos histoires de tweets, retweet et live-tweet, je me sens comme une vache idiote qui broute et rumine en regardant passer un tgv. C'est compliqué l'appareil digestif d'une vache, y a la panse, le bonnet, la caillette... des enzymes, des bactéries, du méthane... Le TGV il ne fait que passer.

M'en fous, j'ai une carte électorale toute neuve. Je prendrai mon temps, celui qui est de moins en moins le vôtre... et meuh! à celui qui me lira.

PS : Je saute de vache en truie, avez-vous entendu le violent échange ce matin entre Henry Guaino et Marie Darrieussecq sur France culture à propos du discours de Dakar? Dans la même émission, n'était-il pas imprudent d'interroger Guaino sur un article d'Il Foglio jusqu'alors peu repris (Merah/DGSE)?
Les 9h15 sont de plus en plus orientés politiquement, mais je les trouve meilleurs que jamais ! C'est un plaisir de lire ça tous les jours.

cette croyance dans les pouvoirs magiques de l'adversaire. Faute de meilleure explication, considérons que ce sont les lambeaux de la sidération initiale, celle de 2007, qui nous structure depuis cinq ans.


J'ajouterais p-e le trôômatisme du 21 avril 2002, voir même le but de Kostadinov du 17 novembre 1993.
Et si le sortant avait été une sortante, si Royal l'avait emporté en 2007, l'affaire Merah n'aurait-elle pas été du "papy voise" puissance X ? n'aurait-on pas titré en gros et gras "[large]Le jour où la campagne a basculé[/large]"

On pourrait poursuivre l'exercice avec la mise sous écrou du gestionnaire de fortune des Bettencourt, de Maistre ; le JDD (d'Arnaul Lagardère, plus qu'un ami, un frère) dévoile que le juge Gentil soupçonne Sarkozy d'avoir reçu une assez belle enveloppe des mains d'André Bettencourt ! Imaginons une demie seconde que le même soupçon ait pesé sur la Présidente... du Poitou-Charentes (une enveloppe mettons de Perdriel, cher à DS) : le Mougeotte, même si la dame n'est pas en course, nous en aurait bien fait un super gros titre à la une...
Je ne sais pas si les Reynié-Perrineau-Namias-Calvi et consort adopteront un virage. Ils sont vaccinés au sarkozisme ,et de longue date.Je crois qu'il leur faudrait un véritable lavage de cerveau.Les autres,ils sont comme nous,la trouille intense que le machin gagne nous fait douter... Sale période.
J'en reste toute ahurie que ça n'ait pas pris.
Meme si je considérais que tout n'était pas perdu, je pensais qu'il allait falloir en balancer des arguments. Encore et encore ....

Je crois surtout que l'UMP a perdu toute crédibilité dans la frange qui décide de l'élection : n'oublions pas qu'au 2ème tour, on crédite encore Sarko de 46%. Donc les 54 autres font un bloc compact qui ne se laisse pas impressionner et qui ont décidé que non, balancer des piques et des méchancetés à longueur de temps, ça ne fait pas une politique. Que faire le zozo devant les caméras n'est pas un gage d'efficacité et de compétence.

Je me demande ce que ça va faire à Sarko de se trouver vaincu par un "nul". Il n'y a rien de pire que de se faire aligner par quelqu'un qu'on méprise. Et dans un combat, il n'y a rien de plus stupide que de mépriser l'adversaire.

J'ajoute que Ségolène Royal n'a pas démérité. Elle est allée au charbon en 2007, alors que c'était ingagnable.
Surtout que le choix des socialos en 2002, Jospin, avait abandonné son armée en rase campagne après les présidentielles. Un chef comme ça, ce n'est bon pour personne, mais en Vème république, ça ne pardonne pas.
En 2007, le PS a prouvé qu'il avait des gens qui avaient de la ressource, c'est tout bon pour Hollande à l'élection suivnate.
J'espère qu'il saura le reconnaître et la mettra à des postes importants.

Mais il faut maintenir la vigilance.
Al-Jaezzira n’exclut pas de diffuser les vidéos du criminel. Plusieurs raison possibles :

1 Business as usual. L’argent n’a ni odeur ni couleur, même celle du sang.

2 Souffler sur deux champs de braises :

* Celui de l’antisionisme. Ces vidéos seront vues au premier degré dans les pays sous influence islamiste.

* Celui de l’islamophobie, en expansion en Europe.

Le pire n’est pas toujours sûr, certes. Mais enfin…
hummm, bizarre..

ici, á Barcelone, les Français inscrits au consulat reçoivent les mails du candidat sarkozy.....
pas des autres candidats..
bizarre, vous avez dit bizarre ?
[quote=Daniel Schneidermann]Eux qui n'ont pas d'enfants au chômage, pas de paniques de fin de mois, eux qui ne voient pas avec angoisse arriver les factures, s'imaginent le peuple à leur image, prêt à tourner comme une girouette à la première transe de BFM.

Plus impalpable, le défaitisme de certains anti-sarkozystes, mis à nu par le choc de Toulouse, est aussi plus surprenant.(...) Faute de meilleure explication, considérons que ce sont les lambeaux de la sidération initiale, celle de 2007, qui nous structure depuis cinq ans. Que ces lambeaux subsistent cinq ans après, envers et contre toutes les évidences, est en soi une victoire du sarkozysme.

Vous distinguez ainsi deux sortes d'actuels vecteurs du "sarkozysme": parmi les pro- : "Eux" d'abord, ces journalistes à l'abri des difficultés*, comme ceux de BFMTV, puis, au sein des anti- : "certains" parmi "nous" atteints de "défaitisme". Dans ce qui saisit ces derniers, vous décelez même "une victoire du sarkozysme". Mais vous n'allez pas jusqu'à vous demander si l'expression même de sarkozysme que vous employez n'est pas le signe d'un plus grand "défaitisme" encore. Il y aurait lieu en effet de modifier le titre du suggestif essai de Badiou. Son affectation de Sarkozy au "pétainisme transcendantal", lequel faut-il le rappeler remonterait bien plus haut que le pétainisme historique, manque de juste détermination. Car ce dont il faut s'inquiéter n'est point "de quoi", mais de qui Sarkozy a pu "être le nom": la présidentielle expression. Or en lui suffixant un -isme, on masque plus fortement encore ce dont il faudrait faire question: non point ce qui en France a conduit au quinquennat qui se finit, mais ce(ux) qui mondialement défini(ssen)t la situation aujourd'hui, et menace(nt) de continuer de le faire demain. À savoir derrière le paravent du "sarkozysme", les détenteurs des moyens de production de son illusion.

* Parmi lesquels certains ne devraient pas manquer de vous compter!
Cher M. DS , moi qui suis dans la campagne profonde je peux vous assurer que les meurtres de Montauban et Toulouse ont fait resurgir des paroles de haine et je ne connais pas les pensées de ceux qui ne parlent pas.. ; oui je crois que par chez moi les votes des indécis(?) même pour ceux qui ont des fins de mois difficiles iront à la droite et à peu prés sur à l'extrème droite Bien sur je ne suis pas un institut de sondage...
Je me pose cinq minutes, j'oublie mon boulot, je lis toutes les réactions de ce matin et je les trouves toutes très toniques, vivifiantes, pertinentes, complémentaires, audacieuses etc... etc... et je m'en réjouis autant que du soleil qui entre généreusement par ma fenêtre.

Tout espoir n'est pas perdu !
C'est exactement ca Daniel ! très bonne Chronique !

je ne sais pas si ils se rendent comptent tous ces journalistes [ou plus précisemment ces chiens de gardes] qu'ils se sont corrompu !

Il faut croire que la lumière de l'amour propre disparaît face à l'éclat des lustres à chandelles des grands restaurants, ou encore face à la douceur de la soie de leurs draps lorsqu'ils rentrent le soir et dorment le ventre plein.

Et le lendemain ca recommence comme la veille [facile comme boulot] c'est pour cela que la plupart on moins de 40 ans ou plus de 60 ans. C'est un job pour jeunes cons et vieux cons. Celui qui balance entre deux âges ni comprend plus rien ou plutôt est aller à la pêche les jours d'elections.

On parle de république bananière mais on devrais aussi parler des média de la même façon.

de toute façon ils deviennent ridicule tout seul. c'est tellement gros aujourd'hui, que même le plus commun des téléphages à compris l'arnaque.

Et pour cela on peut remercier Sarko. Il a allumer la lumière et tous ce sont précipiter pour se réchauffer et paraître plus beau au-dessous.

mais nous on a noté leur nom......

salut les matinautes

ca mérite je pense d'être souligné
Certains essayent de la "relancer", l'affaire Merah ! A l'écoute de l'existence d'une vidéo envoyée à Al Jazeera, je me suis dit ce matin, au réveil que si c'était tout ce que Sarko avait trouvé pour continuer avec Vigie-Pirate écarlate, c'était un peu pauvre... -Je dois être salafiste sans le savoir, ou complotiste, ou naïve... ... ... ... ... (*)-.

Si les braises n'ont pas "repris", c'est parce que les Français sont en effet, grave dans la m... qu'ils rament pour boucler leurs fins de mois, qu'ils n'ont plus un rond, et que la petite élite des chiens léchant mou, elle, ne connaît pas la crise...

Ceci étant dit, l'anti-Sarkozysme n'est pas un programme... Et ni Bayrou, ni La Pen, ni Hollande, encore moins Sarko ne donnent l'envie de se rendre à deux reprises dans les urnes pour y déposer un bulletin de vote.





(*) remplir les blancs de vos mots d'oiseaux préférés
Il m'a tout de suite semblé, en effet que ça n'allait pas jouer en faveur de la droite, cette affaire.

Elle soulève trop d'interrogations. Sur l'événement lui-même, la façon dont il a été géré, mais aussi sur la surveillance censée nous protéger et sa douteuse efficacité. Et, enfin, sur une politique obstinée qui consiste à stigmatiser tout un pan de notre population avec les potentiels effets tragiques sur quelques "soldats perdus" fragiles.

Pourquoi chercher (inutilement) des armes à Tarnac, pourquoi harceler quotidiennement les gamins qui traînent au bas des immeubles, pourquoi claironner une politique du "résultat" et en avoir si peu, de résultat, en ce qui concerne les trafics d'armes, au point qu'un mec parfaitement connu, identifié, surveillé et tutti quanti a pu accumuler un arsenal sans qu'apparemment on s'en aperçoive.

Enfin, la mort de Mohamed Merah, "annoncée" par anti-phrase, cette affirmation répétée qu'il fallait le prendre vivant alors que tout était fait pour qu'il se suicide ou qu'on soit "obligé" de l'abattre (et de fait, on a eu les deux).

Tout ça forme une constellation étrange, et il est bien possible que quelque chose soit "en suspens" dans nos têtes: pourquoi le résultat observé diverge-t-il à ce point de l'intention affichée?
Bonjour
Le bilan. Ca marche à tout les coups comme une guêpe lors des repas d'été.
Exemple, un bon moment ce matin sur France Culture, le nouveau pétage de plomb de Guaino, provoqué par l'éditorial de Marie Darieussec sur le discours de Dakar.
Et la petite Marie ne s'est pas laissée faire (contrairement aux journalistes carpette), elle a encore augmenté l'addition. Bravo Marie.
La chute de la chronique ne me ravit pas mais j'avoue avoir la trouille de voir arriver comme par "miracle" une bonne flambée de rage dans les banlieux ou pire.....Je ne peux m'empêcher de redouter un coup tordu, voilà ! ils sont capables de tout par exemple 300 douilles de balles retrouvées chez Merah qui au maximum n'avait pu en tirer (d'après les spécialistes) que 70 au maximum. Attention, d'après Mr de Hautecloque c'était des munitions non létales !
J'ai eu en moi ce WE une certaine inquiétude, proche de l'étrange certitude dont parle Daniel Schneidermann. Il ne s'agissait pas d'un "il ne peut pas perdre" mais plutôt d'un "ils vont finir par réussir à le faire gagner".

Je dois dire que j'avais passé une très mauvaise semaine en m'étouffant au moins deux soirs en regardant les carnets de campagnes du 20h de France 2. Dans l'un la seule partie du sujet concernant Hollande évoquait le tacle de Bernadette Chirac qui expliquait que le Président du Conseil Général de Corrèze n'avait pas l'envergure pour être Président de la République. Et un autre soir, on voyait Hollande retrouver son fils en Corse et lui faire la bise !

Je en suis pas attentivement les débats, les meetings et les interventions de cette campagne car mon opinion est faite depuis longtemps mais j'ai vraiment eu le sentiment, de part les morceaux d'information que je peux capter, qu'après le drame de Toulouse, le PS avait disparu du devant de la scène, et que Mélenchon, par exemple, à lui seul en faisait plus que tout le PS réuni. Et si j'ai eu ce sentiment, sans doute d'autres personnes aussi l'ont eu qui n'ont peut-être pas encore fait leur choix. François Hollande avait-il prévu de prendre des vacances la semaine passée ?

Pourtant il me semble que si on veut remporter l'élection présidentielle, il faut occuper le devant de la scène. Et il y a tellement de choses à dire, sur le bilan du dernier quinquennat et les projets pour le futur, qu'on doit pouvoir occuper ce premier plan sans jamais se répéter.

Heureusement ce matin j'ai entendu à la radio le candidat du PS s'époumoner lors d'un meeting. Et me voici rassuré pour un moment. Tout est donc bien une question de poumons !
Excellente chronique Daniel même si la chute ne me plaît pas...
quant à votre proposition :"pour le plaisir, repassez-vous toute la compile de la volière" ; non merci ! on a trop donné déjà !

pour répondre aux craintes de Moonathalouk, j'ai entendu (trop distraitement) dans la revue de presse de france inter de ce matin que Mohamed Merah serait un indicateur (c'est un ancien des services secrets je crois qui a donné une interview à je ne sais quel journal)

Un INDICATEUR de la police ! ça ouvre quand même des perspectives (notamment sur qui lui a fourni son arsenal...)

j'y connais rien mais c'est quand même une piste à creuser vous ne pensez pas ... (et bien meilleure que le père, la mère, les frères et les soeurs du criminel !)
Aucun souci, Daniel : il suffit aux candidats à la succession d'imposer le débat sur le BILAN et là, pschitt orange, pschitt citron, le nain est comme un con!
J'avoue : bien que pas perroquet, je croyais moi aussi que les sondages allaient faire grimper le baromètre de Sarko et de Le Pen II.

Bon, on n'est pas rendu en mai, et on peut compter sur légrandmédias pour nous en faire des tonnes avec les vidéos du criminel, le père du criminel, le frère du criminel, les proches du criminel, les clones du criminel qui sont peut-être en couveuse dans les técis...

Et du DSK en cerise sur le gâteau.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.