30
Commentaires

Téléfilms de Noël et amours de sucre glace

Vive le pain d’épices. Après une année 2020 si particulière, place à la magie de Noël avec un peu de neige, des boules, la famille, des sourires, de l’amour et du sucre. Depuis plus de deux mois, les programmes de M6, TF1, C8, W9 et TMC ont basculé dans un moule à cake : plus de 270 téléfilms de pain d’épices ont été diffusés. Et chaque année, la dose de glucose est toujours plus élevée car tous ces programmes made in USA font un carton d'audience. Mais qu’est ce qui peut bien pousser les téléspectateurs à suivre les histoires d’amour de Sadie, Joe, Grace et son chien ? On a tenté de comprendre la recette de ces téléfilms de Noël. Une chronique très sucrée, avec un léger arrière-goût.

Commentaires préférés des abonnés

Fou de coudre à Noël !

Pièce en 4 actes.

Personnages


Scapin : membre de l'UPR et représentant en lingerie mais ceci n'a aucun rapport avec l'histoire.
Hyacinte : jeune DRH non syndiquée, récemment licenciée et confinée. Elle aime le chocolat et le lait d(...)

Je ne connaissais pas ce type de produits...mais votre chronique pique ma curiosité ! En revanche, je suis une fan absolue de vos articles à l'humour décapantes ! Continuez à vous farcir toutes ces cochonneries TV et à nous régaler de vos comptes-ren(...)

haha cette année, j'en ai sous-titré deux : "Noël à Midway" ("The Mistletoe Secret" en VO) et "Une famille sous le sapin" ("My one Christmas wish")... et j'en ai aussi vu passer une bonne demi-douzaine en "vérif"...

en effet, les éléments récurrents s(...)

Derniers commentaires

Tous nos voeux pour la nouvelle année !


Je suis sur que vous attendez tous le résultat du grand concours de Noël.


Après avoir délibéré avec Watsonne, nous avons décidé d'attribuer le prix du meilleur scénariste à... Pericoloso !!!!




Mais comme les deux autres scénaristes, Opba et Cat, n'ont pas démérité, vous recevrez tous les trois du chocolat.

Envoyez vous vos coordonnées postales en MP et par mail : sherlock@arretsurimages.net


W & S



Mon dieu, ça y est ? Ca veut dire que la vampire qui loge chez moi va arrêter de vérifier tous les jours et à toute heure si les résultats ont été donnés ? Je suis tellement ému. Je vais enfin pouvoir dormir en paix.
Bravo à tous et merci pour ce concours amusant :)

Tu sais ce qu'elle te dit la vampire ?

Bravo, c'est exactement ce qui se passe. On nous prend pour des individus bloqués dans les années 50 !!! Mais si ce n'était qu'à Noël, ça irait encore. La fiction télé (en dehors de rares exceptions) diffusée en France n'a aucune audace, ne montre pas les gens simples en dehors des soaps "chroniques quotidiennes" mal filmées, mal éclairées, mal écrites, mal jouées, les fameuses quotidiennes. On se tape 90% de policiers mièvres, toujours avec les mêmes scénarii, bref, on s'ennuie !!! A quand la qualité des séries britanniques, d'Europe du Nord, sur nos écrans français? A quoi bon payer une redevance pour des programmes abrutissants, qui font en sortent qu'on ne puisse pas se faire une réflexion, surtout ne pas penser...

23 décembre, 16heures.

         - Tom est heureux. Demain, il fêtera Noël chez ses parents , avec sa sœur, son beau-frère et son adorable nièce. Il sait que l’Esprit de Noël sera là.

Il vit à Prettyvillage, près de Boston, là où il a toujours vécu et où vit toute sa famille. Il y a monté sa propre entreprise de fabrication de jouets en bois après son retour d’Afghanistan.

          - Kelly est heureuse, Demain, elle fêtera Noël chez ses parents à Prettyvillage, Elle sait que l’Esprit de Noël sera là.

Elle vit à Boston, où, à force de travail et d’acharnement elle est maintenant responsable des achats du plus grand magasin de jouets de la ville.


23 décembre, 21 heures.

           - Tom lit « A coeur vaillant , rien d’impossible ». Cela lui rappelle l’année qu’il avait passée en Afghanistan. Il avait  été pris dans une  embuscade. Après un terrible combat, il avait du être amputé d’un orteil du pied gauche.

           - Kelly lit « A coeur vaillant rien d’impossible ». Cela lui rappelle le dur combat qu’elle avait du mener pour arriver à son poste actuel, dans cette grande ville froide si différente de son village natal.


24 décembre, 14 heures.

 Tom marche dans la rue tout en lisant un texto de sa mère lui demandant de rapporter du pain. Kelly est partie en vélo chercher le pain qu’a demandé sa mère. La collision était inévitable, un signe du destin. Une ambulance qui passait par là les emmena tous deux à l’hôpital.


Un an après.

           - Tom est heureux, Demain, il fêtera Noël chez ses parents avec sa sœur, son beau-frère, son adorable nièce et son tout jeune neveu. Il sait que l’Esprit de Noël sera là. 

Il sort demain de l’hôpital où il a été opéré d’une appendicite.

            - Kelly est heureuse. Demain elle fêtera Noël chez ses  parents avec Ken. Elle sait que l’Esprit de Noël sera là.

 Un an auparavant, elle avait fait la connaissance de Ken, le beau et courageux médecin qui l’avait examinée après son accident de vélo. Un signe du destin.


Cat

Quel est le téléspectateur type de ces programmes ?

haha cette année, j'en ai sous-titré deux : "Noël à Midway" ("The Mistletoe Secret" en VO) et "Une famille sous le sapin" ("My one Christmas wish")... et j'en ai aussi vu passer une bonne demi-douzaine en "vérif"...

en effet, les éléments récurrents sautent aux yeux et il y a clairement une recette pour écrire les scénarios (un cahier des charges, même) ^^


en tout cas, c'est une "manne" pour les traducteurs-adaptateurs de l'audiovisuel (c'est pas très bien payé, mais c'est "facile" alors c'est reposant et on n'y passe pas un temps fou) ;-) le truc, c'est qu'on bosse dessus en plein mois d'août xD


allez, joyeux Noël !

La mini classe de Noël


Personnages George et Isabelle


Scène 1

George et Isabelle se rencontrent lors d'une répétition de scie musicale :

George : "S’il vous plaît, je peux vous parler, Madame ?"

Isabelle "Comme vous voudrez. Mais après, il faudra être mignon avec moi."

Après la répétition; et avoir découvert qu'en plus de l'amour de la scie musicale, la passions de la géométrie euclidienne les rassemblait; nos deux compères rentrent séparément chez eux.


Scène 2 

Le soir même, comme tous les soirs, ils profitent de leurs canapés respectifs

George et Isabelle à l'unisson : "Si seulement je n'avais pas paumé mon bouquin d’exercices isométriques, je ne serai pas obligé de me farcir ce torchon"


Scène 3

Le lendemain le destin les réunis encore, Georges se rendait à une dégustation de ouiche lorraine; alors qu'Isabelle, pressée, se rendait chez un ami philosophe lui ayant dégotté un pins "shéraf" d'une valeur inestimable.

Isabelle : "Attention ! Quels connards ces piétons !"


Scène 4

George : "Aah… Monde de merde."

j ' espere qu ' au lieu du chocolat chaud ,parce qu ' entre les mievreries sucrées et les sablés vous risquiez l' overdose et le diabete, vous avez preferé  un pouilly fumé avec les  huitres , ou un malt suffisament vieux  avec un cigare ...

"L’herbe n’est pas plus verte ailleurs, surtout dans une mégalopole bâtit avec du béton."  Ce "bâtit", avec un thé, c'est pour céder à la mode ou seulement pour nous faire pleurer les yeux ?

Ceux qui préfèrent au Jingle Bells en sucre glace l' "action" musclée bien de chez nous et les nostalgiques des films comiques franchouillards avec De Funès en Maréchal-des-Logis chef Cruchot; ces téléspectateurs-là donc, peuvent se rabattre sur C8 pour se sentir "embbeded" durant  100 jours avec les gendarmes  de St-Tropez.

Keskizonfélà ? On dirait du Jean-Pierre Pernauël. Ouksonpassé les belles émissions de Michel Drucker ? Ressucitez* Guy Lux ! - *cf Showgirl et Youporn dans le programme

Ce n'est pas Jean-Pierre Pernaut qui produit ces niaiseries ?! 

Pour renouveler le genre il faudrait que les producteurs demande à Todd Solondz (Bienvenu dans l'âge ingrat, Happiness) d'en faire un.

Pas surprenant, ils ont recyclé la collection "Arlequin" du petit bouquin au petit scénario...

Fou de coudre à Noël !

Pièce en 4 actes.

Personnages


Scapin : membre de l'UPR et représentant en lingerie mais ceci n'a aucun rapport avec l'histoire.
Hyacinte : jeune DRH non syndiquée, récemment licenciée et confinée. Elle aime le chocolat et le lait de poule.
L'infirmier : hors champ, il n'apparait pas physiquement mais a une voix douce et rassurante.

Acte 1


La roue avant du vélo de Scapin crève devant chez Hyacinte.
Scapin : Bonjour, je suis Scapin. Vous allez rire, mais j'ai crevé devant chez vous. Connaissez vous l'UPR et le FREXIT ?
Hyacinte : Entrez donc boire un lait de poule. Je chercherai une rustine pendant que vous m'entretiendrez de ces sujets importants.

Acte 2


Scapin a prêté le programme de l'UPR à Hyacinte.
Scapin : C'est tellement bien écrit.
Hyacinte : C'est donc ça le FREXIT.

Acte 3


Scapin et Hyacinte font du porte à porte sous des prétextes fallacieux pour convertir les âmes crédules.
Scapin : Pédalez plus vite Hyass', nous devons convertir un maxium de gens avant ce soir !
Hyacinte : C'est que la chaussée est glissante Scapin. Nous risquons l'accident.
Le vélo glisse sur la chaussée.
Scapin : Ah !
Hyacinte : Non !

Acte 4


Pauvre Scapin. L'année 2020 se termine bien mal.
Hyacinte : Peut-on épouser un homme dans le coma ?
L'infirmier, entrant dans la chambre : Joyeux Noël ! Connaissez vous Jéhovah ?

Je ne connaissais pas ce type de produits...mais votre chronique pique ma curiosité ! En revanche, je suis une fan absolue de vos articles à l'humour décapantes ! Continuez à vous farcir toutes ces cochonneries TV et à nous régaler de vos comptes-rendus piquants !! Merci pour votre abnégation. A bientôt

Une lectrice assidue

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.