13
Commentaires

Taxis : un député PS frappe les VTC à la géolocalisation

Taxis ringards contre VTC modernes ? C'en est peut-être bientôt fini : le dernier rapport  visant à réconcilier les deux professions, en guerre ouverte, semble vouloir inverser les données Fini la géolocalisation des véhicules pour les VTC : le service devra être réservé aux taxis, qui devront aussi systématiquement accepter la carte bancaire. Colère des internautes et de Uber, visé spécifiquement par le député PS auteur du rapport, Thomas Thévenoud. Explications.

Derniers commentaires

Eh! C'est celui qui paye pas ses impôts?
Souvenirs: Je n'étais pas encore né quand un gouvernement de gauche en 1937 a décidé de protéger les taxis parisiens contre la concurrence en contingentant leur nombre. Étant paresseux, je ne suis pas allé chercher quels étaient les motifs de la loi. Ce que je sais, c'est que chaque fois que j'arrive à Paris, la conquête d'un taxi est pour moi une inquiétude (je suis vieux et je ne peux plus porter ma grosse valise dans les escaliers du métro comme autrefois). C'était la même chose quand je travaillais en déplacement et que j'arrivais en train ou en avion dans une ville française inconnue avec une adresse et une heure de rendez-vous.

Aussi je suis bien content de retourner dans ma petite ville de Tianjin (c'est quelque part en Chine) où il me suffit de faire un geste adéquat au bord du trottoir d'une grande rue pour voir arriver un taxi. C'est presque l'abondance, jour et nuit. Pourtant les règles sont les mêmes qu'en France (véhicule autorisé avec visuel, compteur qui applique les tarifs officiels, chauffeur diplômé dont la licence est affichée à bord) mais il n'y a pas de limite au nombre.

Si le député PS a Uber en détestation, je lui propose l'autre recette pour contenter les (clients/citoyens.usagers). Mais pourra-t-il moralement renier le choix de ses grands ancêtres de protéger ceux qui sont en place ?

Note: en Chine, et surtout à Pékin, certains chauffeurs essaient d'abuser des étrangers. Il est facile de savoir: leur licence a été retirée de sa place sur le tableau devant le passager avant. On m'a dit qu'à Paris une pratique équivalente n'est pas rare, et la répression aussi distraite qu'à Pékin. Que faut-il croire ?
Le 4 septembre 2014, on apprend que Thomas Thévenoud ne déclarait pas ses revenus.
A aucun moment, l'acronyme VTC n'est défini dans l'article.
Il semble que dans ce cas ça signifie "Voiture de Tourisme avec Chauffeur" et pas "Vélo Tout Chemin" ou "Véhicule de Transport Chenillé".
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.