56
Commentaires

Tapie, Guéant : bachotage à la télé

C'était soirée bachotage-scandales, sur France 2.

Derniers commentaires

Tres drôle la différence entre les deux vidéos, mais pour ma part je ne suis pas très étonné, de toute façon qui écoute sérieusement C.Barbier?

Moi je trouve ce mediacrate absolument fascinant, et dieu sait que nous en avons des leches bottes en France, mais niveau vacuité et moulinage dans le vent , il les coiffe tous au poteau.
Vous pouvez regarder 2 Heures d'édito de Barbier ( je le déconseille néanmoins) et vous n'en tirerez absolument rien , c'est un moulin à parole, stérile et convenu qui déblatère pendant des heures pour ne jamais prendre position franchement ... et quand il le fait en général il se goure!

Il est à l'analyse économique et politique, ce que Nabila est à la pensée constructiviste...un objet étrange et improbable.

Fascinant, oui,c'est le mot qui conviens!
Trop marrant, la confrontation des deux analyses à quelques années de différence.

Notons qu'il met Fillon dans l'affaire alors que personne d'autre ne l'y a mis. Surtout pas les juges....
Une seule "affaire" me suffirait, mais avec preuves irréfutables, pour que nous ne risquions plus de voir arriver le super candidat ...........qui n'aurait jamais dû être hissé si haut, ça donne le vertige.
C'te poilade sur la différence de discours entre les deux extraits. Bien joué, là.
bien d'accord avec tout le monde, çà vient tard toutes ces informations officielles (évasion fiscale, affaires,...) comme si il y avait eu un couvercle sur tout çà, mais elles sont quand même données et avec moins de langue de bois que d'habitude.
Que de souvenirs... et ça continue

B. Tapie/Crédit Lyonnais - journal France 2 du 7 mars 1996 http://www.ina.fr/video/CAB96010882/tapie-credit-lyonnais-video.html
Le Ministre de la ville vs La banque d'Etat - depuis 1992

Les inconnus - Parodie fausse pub crédit Lyonnais http://www.youtube.com/watch?v=TP7RuZDgyUw
C'est vraiment le prototype de l'élite à la française.

Je me souviens aussi d'un exemple dans le petit livre de Christophe Charle, Les hauts fonctionnaires en France, de technocrate qui avait servi trois régimes successifs et qui les justifiait à chaque fois (un membre du Conseil d'Etat ou quelque chose comme ça).
Une requête : c'était Bob Woodward (et pas Woodard) avec Bernstein... Merci de corriger... sais pas pourquoi, ça m'arrache un peu les yeux. Peut-être parce que j'ai une grande admiration pour ce journaliste qui a réussi à faire tomber un président amerlocain...
Mais bon, aux USA, il n'y a pas de section "voyages officiels" dans les grandes rédactions...
Tout d'un coup j'ai un doute ... N'a-t-on pas vu Obama dans un avion avec des journaleux ? Mais peut-être avaient-ils payé leur place ?
Sinon, ravie de voir ce cher mec à l'écharpe rouge se ridiculiser, être roulé dans la farine, la fange... voire être piétiné.
C'est tout ce qu'il mérite.
Christophe Barbier est un figaro qui coupe les cheveux en quatre pour faire ses éditos.
Comme tout figaro il n'est pas barbant dans sa prose, mais un peu lassant à la fin à force de nous raser.
(N.B : c'est exprès si j'écrit figaro sans " F " majuscule.)
Explorer les turpitudes du sarkozysme en 2013 n'est pas une manifestation éclatante de courage et d'indépendance de la part des émissions d'investigation de la télé d'Etat

Ca serait marrant, un dossier sur le courage de la presse : une couverture, une annonce, un titre, et puis rien.
Merci de régler son sort à cet insupportable papoteur de Christophe BARBIER Christophe qui nous prédigère l’Info avec une insupportable arrogance, une suffisance de plumitif blabateur.
Homme de tous les plateaux chébrans, il nous infuse depuis trop longtemps ses truismes faisandés, ses approximations, ses ahurissantes
« analyses » que contredisent presque toujours les faits, sans décourager pour autant le sublime gourou de nos soirées télévisuelles.
Au fait, c’est quoi cette écharpe rouge ?
Qu’est-ce que ça révèle de sa formidable fatuité à ce petit bonimenteur sous-cortiqué ?
C’est quoi cet emblème ?
Une sorte de couronne de César, un chapeau de Napoléon, un sceptre d’Ottokar ?
Sommes-nous réduits dans la Patrie de Pascal, de LEVI-STRAUSS ou d’ARON à devoir subir en permanence les fadaises ratiocinantes de ces pseudo-intellectuels autoproclamés ?
J'aime beaucoup l'expression "truismes faisandés" !

(Ah ! non ! c'est un peu court, jeune homme ! On pouvait dire... Oh! Dieu!... bien des choses en somme : rances lapallissades, tautologies avariées, clichés pourris ;-)
Ca ce serait une chronique de Mr Korkos plutôt ..Est-ce "l'effet Bruant" pour l'écharpe rouge ? Voir ici : De quoi l'écharpe rouge est-elle le nom ? Il oublie l'ancien secrétaire de FO syndicat Mr Blondel actuel chef de la Libre-Pensée qui lui aussi arborait l'écharpe rouge.
Un petit régal ces deux vidéos de Barbier, d'habitude je le fuis mais là ce fût un vrai plaisir. Merci
qu'il est difficile d'être médiacrate, quand on n'a pas de morale.
Je plussoie !
DS est un est un magicien. Nous faire écouter Barbier, c'est un exploit.
Je suis sûr qu'il avait un truc pour arriver à faire bouffer des épinards ou des brocolis à ses enfants.
Comparer Barbier aux épinards et brocolis c'est injuste pour ces délicieux légumes, genre crevettes sur lit d'épinard... c'est autre chose qu'une chronique de Barbier non !!!!!
Cuits à l'eau, revenu dans une poêle avec de l'huile d'olive et de l'ail tranché. Un régal.
je confirme.
bande de cannibales
Oui, c'est plein de petits yeux les brocolis, disent les enfants pour expliquer leur dégout.
et sa cravate est à ch...

:D
La belle écharpe,cadeau de l'amie Carla est toujours de sortie,mais la boîte de cirage sarkosienne est tombée de la poche....On n'est jamais trop prudent.Allez savoir,si TOUT finit par émerger des abîmes où on l'avait enfoui, les thuriféraires seront jetés aux orties avec l'idole.
Et pour avoir détesté ce prétentieux pendant longtemps,je me marre bien de le voir aujourd'hui tourner casaque.
Ce qui est bien avec les éditocrates, c'est qu'il suffit de ne pas les lire ou écouter.
La solution aux bêtises de Barbier ? Le rasoir d'Ockham !
D'après Thomas Clay, professeur de droit à l'université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, un million d'euros a été alloué au tribunal arbitral : 300 000 euros pour chaque arbitre + 100 000 euros pour les frais.
Pas mal pour un arbitrage interne plié en quelques jours, pour lequel Estoup a rédigé l'essentiel des documents, tandis que Mazeaud, président du tribunal, et Bredin se contentaient de les approuver et de les signer.
Si l'arbitrage est annulé, il va de soi que non seulement Tapie, mais aussi ces trois escrocs, rendront les sous. Et comme le note pertinemment Barbier 2013, les contribuables pourront les récupérer. Sans oublier ceux que Guéant s'apprête à rembourser.
Intéressant d'observer le traitement de l'info du financement Lybien de Sarkozy.
On en parle aux infos de Culture (Avec Fabrice Arfi de Médiapart en invité), et sur Inter, silence radio (c'est le cas de le dire) et hier, et aujourd'hui... Choix éditorial (on en parlera quand il sera mis en examen ?) ou injonctions de la direction de la chaîne (proche comme on le sait de la chanteuse sans voix) ???
Plus ça va plus Inter fait du sous RTL... Plus ça va plus j'écoute France Culture...
Rien d'étonnant, le retournage de veste est la spécialité de tous ces éditocrates, il faut entendre son collègue Joffrin par exemple dire sans rire que la réforme des retraites du gouvernement n'est pas de gauche mais qu'elle est nécessaire http://www.dailymotion.com/video/x112ter_est-ce-de-gauche-de-travailler-plus-longtemps_news#.UcQDEth5bWU (merci à Clo pour lien).
"Il faut en finir" avec les éditocrates.
Le Canard en parlait (de l'arbitrage), sans compter les articles très détaillés de Laurent Mauduit sur Médiapart à l'époque où il était moqué Oui maintenant ils courent, ils courent les médias aux ordres car ils sentent le vent tourner, les citoyens en colère et il faut bien prendre le train en marche sous peine d'être définitivement décrédibilisés. Si tout sort en même temps c'est que peu en parlait avant et cela révèle de plus la corruption généralisée qui a mis ses tentacules partout. J'ai comme l'impression qu'il nous en échappe encore. Si au moins pour une fois cela pouvait servir à quelque chose mais les gardiens du temps à l'assemblée veillent à conserver quelques barrages.
Barbier, ou comment retourner sa veste... (enfin l'écharpe plutôt)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.