172
Commentaires

Susan Boyle, chômeuse écossaise, nouvelle star mondiale

Susan Boyle (47 ans) est une chômeuse écossaise au look rétro qui aurait voulu devenir chanteuse. Elle va peut-être le devenir grace à une émission de télévision britannique, puis à YouTube, mais, en tout cas, les médias du monde entier parlent d'elle.

Derniers commentaires

Puisque tant de monde a l'air pasionne par cette personne, il est "interessant" de constater que l'hopital dans lequel elle a ete admise est le "priory" : clinique privee hors de prix ou toutes les stars se doivent de passer faire leur cure de desintoxication.

Il ont aussi des programmes anti-stress
Elle chante bien mais je ne vois pas en quoi elle sort du lot ?
On découvre quoi, là ? Qu'on peut bien chanter et être moche ?
Dans les années 60, Mama Cass n'était pas un canon de beauté non plus, elle a pourtant vendu quelques disques...
C'était pourtant prévisible, non ? Les gens aiment entendre l'histoire de Cendrillon.
Alors on y va : elle est grosse, elle est moche mais le vilain canard annonce le cygne quand elle chante.
Bref, si elle réussit, moi je peux aussi !
Je suis moins moche, moins grosse etc... et j'ai sûrement un talent caché. Mais c'est bien sûr !
C'est la revanche des petits.
Maintenant je me demande ce que ça fait d'ouvrir un journal et de lire sur soi: "X: qu'elle est moche, mais elle sait chanter".

Jane Goodie, on ne lui reprochait pas son manque de talent. On lui reprochait de renvoyer au téléspectateur anglais qui aime la téléréalité (plutôt ouvrier, modeste) ses mauvais côtés : préjugés, ignorance... Ne pas être beau, on n'y peut pas grand chose, mais le comportement ça c'est différent. C'est vrai qu'elle passait mal Jane Goodie. Et quel haine, quel persécution dans la presse UK: "le porc", "la truie". Ca fait quoi de lire ça ? Ah les gens ne pardonnent pas qu'on leur casse leur rêve. Il a fallu un chemin de croix pour que les tabloïds se repentent. Là Jane est devenue une Susan Boyle, facile à aimer.

Mirabelle

http://www.leblogdelamirabelle.net
La voilé "invitée" chez Arlette Chabot, dans "à vous de juger"... Ouahou, quelle belle entrée dans la politique française, Susan !
Comme aurait pu dire Maurice Chevalier : Elle a un coeur gros comme ça la momie piaffante !
Je reviens ici pour compléter : je remercie @si pour avoir fait passer l'info. Donc : merci @si :-)
Tiens ASI s'attarde sur le phénomène Boyle ? et le forum plus "royaliste que le roi" en appelle à un réveil des consciences devant un spectacle sirupeux dégradant populiste . Le concert d'éloge autour de Susan ne pouvait évidemment pas trouver ici d' écho,

Cela n'enlève rien au problème des femmes afghanes, ou de la crise que nous traversons. Un moment de grâce inattendue, juste un petit moment. La voix est belle, non pas parfaite j'ai entendu mieux et pourtant quelque chose a eu lieu, alors pourquoi cet engouement, quelle est cette équation qui en 3 minutes transforme une vieille fille écossaise en un phénomène mondial ?

Le personnage en premier lieu, on croit à une mauvaise farce, à un diner de cons, la pauvre va se faire laminer, on est encore très proche de l'ambiance du cirque Romain
puis la voix qui ne colle décidément pas avec le personnage, une assurance, un plaisir évident à se trouver face à cette salle conquise en quelques secondes (à moins d'un montage bien sur )
et enfin la chanson; la chanson choisie si intelligemment par cette improbable interprete, chanson qui renvoie à sa propre existence, au rêve d'une autre vie
c'est peut être cela qui a rendue l'interprétation si remarquable et qu'elle a touché une corde sensible.
alors peut etre est ce une manipulation, peut etre que ce spectacle et cette mise en scène est indigne des beaux esprits que je trouve un peu chagrins soit dit en passant

peut etre qu'il faut parfois se laisser aller un peu, accepter de rendre son cerveau disponible le temps d'une chanson, et trouver dans ce monde imparfait un petit moment; un tout petit moment de plaisir. il sont si rares.....puis reprendre le flambeau, aiguiser ses armes et repartir sur un front qui mérite qu'on s'y attarde vraiment.

Si cette Dame a son 1/4 d'heure de gloire "Warholien" et bien tant mieux et si 12 15 20 millions de personnes l'ont entendue et ont été émus
3 minutes c'est dejà pas si mal
J'espère que madame Susan Boyle trouvera d'autres "big audience" et qu'elle aura de nombreuses occasions de se rapprocher de son modèle, Elaine Page. Et qu'elle pourra travailler, vivre de ce travail et vivre son rêve.
Qu'il y ait du bruit (buz) autour d'elle m'importe peu.
Good Luck, Susan Boyle, you were simply amazing
Elle m'a fait pleurer dès les premières paroles, extraordinaire cette femme, je suis encore émue!
Les média britaniques ont encore de la ressource (il sont aussi forts dans la finance truquée que dans la TV) pour vendre des images et de belles histoires... La manipulation des masses en temps de crise a quelque chose de pathétique. Cet acharnement à vendre n'importe quoi à des foules avides de leur propre narcissisme... tout cela me désole.

Voici une autre vidéo intitulé "Les Français ne sont pas stupides"
A la source de cette vidéo il est indiqué que cette vidéo est une sorte de manipulation mais pourtant... une personne à répondu à toutes leurs questions sans jamais se tromper, une étudiante Allemande qui n'est pas dans ce montage vidéo, les autres personnes interrogées au hasard ne savent pas répondre à des questions aussi simple que "donnez moi un pays qui commence par un "E" ?", "Qui a gagné la deuxième guerre mondiale ? Réponse : L'Allemangne !"

Pour moi il n'y a pas manipulation dans cette vidéo puisque qu'une seule personne est capable d'y répondre très simplement.

http://www.dailymotion.com/video/x78ekq_les-francais-ne-sont-pas-stupides_news

Mais cette vidéo comme cette manipulation de masse sur Susan Boyle est terrifiante de l'état d'incapacité des foules à comprendre leur propre univers, emportées par ceux qui fabriquent les images et le sens frauduleux de cet univers, emporté par le flux émotionnel continu.

Je n'ai plus de TV mais via internet j'ai encore accès à cette manipulation télévisuelle permanente qui capte les esprits disponibles entre les tartines de pub... Susan Boyle est la confiture entre les tartines.

Allez expliquez à cette foule le sens de la crise économique, morale et politique après Susan Boyle... Esprits indisponibles pour le réel !
Peut-être parlera t-on aussi un jour de la twitterisation des esprits... la complexité du monde en une simple phrase.

En plein effondrement économique et climatique la "twitterisation sms" des esprits pourrait donner la phrase suivante : "Tavu sur dèly Suzane bol et tro génial, jé pleuré en buvan mon coca !"

Bon appétit pour ceux qui en ont encore faim de ce monde là, il ne dure que pour vous.

Mathias
En lisant la chronique de Tanya Gold, dans le Guardian (http://www.guardian.co.uk/commentisfree/2009/apr/16/britains-got-talent-susan-boyle
), je me suis demandee, quel etait notre part de cynisme et de voyeurisme dand cette video. C'est la 2eme fois, qu'une "vrai personne avec une vrai vie et un vrai physique" fait sensation sur Britain got talent. avec la meme recette, quelqu'un ordinaire avec un physique ordinaire, un boulot ou plutot une vie ordinaire un M Toutlemonde, Paul Pot.
Ou le jury et le public, d'abord moqueur, deviennent admirateurs,
et pour ceux que cela interresse, la premiere apparition de Paul Pot c'est la:
http://www.youtube.com/watch?v=iPOjA-zqXJM

Alors Susan Boyle, Paul Pot, nos bonnes concsiences dans un monde d'apparence?
Il y a quelque temps, un autre buzz sur le même sujet :

http://fr.truveo.com/Madeleine-un-ange-%C3%A0-la-voie-d%E2%80%99or/id/432345597128335253madeleine chanteuse à la voix d'or

Pas une chômeuse vieille et laide, mais "un ange à la voix d'or" ... !
Et en France...
C' est tard pour un I ° avril ! Surement un clin d' oeil du destin ? Nous en avons besoin en ce temps de crise ! faire croire les gens aux miracles semble la meilleure façon trouvée pour attendre la fin du déluge financier.

Tout peut arriver, en Amérique viennent d' être modifiées les règles comptables pour les grandes banques, et miracle comme par magie leurs comptes viennent de s'améliorer d'une bonne vingtaine de pour-cent !

Alors pensez trouver une voix parmi des millions de gens ! Rappelez vous Céline Fion ! Je sais pas ! çà me rappelle elle ? !
Les asinautes sont durs, mais justes... ( au moins pour certains^^)
La prestation me laisse à peu près aussi froid que Laurence Ferrari qui annonce des centaines de morts dans un obscur pays du tiers-monde, mais je ne suis pas si sur que ce soit une imposture...

Les remarques de Sleepless ( Monsieur plus, comme je le désigne entre moi-même^^) sont sans doute très justes en ce qui concerne les faussetés de l'interprétation et les techniques pour les masquer, mais pour ce qui est du montage, je ne sais pas. L'émission était-elle montée ou en direct ? Y a-t-il eu pré-casting ou les " jurés " entendaient-ils cette dame pour la première fois ?

Si elle chante faux, ( ce que je serai bien infoutu de dire, rapport à mon handicap musical qui date du collège et de cette foutue flûte à bec ), ça prouverait qu'ils ne sont pas de mèche, non ?
D'un autre côté, tout est là pour faire pleurer dans les chaumières et si c'est monté, c'est très bien joué par les uns et les autres... Je réclame une enquête de la CPI et une résolution de l'ONU là-dessus. ;-)
Je pense que cette femme a une voix trés émouvante, j'ai été touchée, sa tessiture me semble rare.

Je ne sais pas pourquoi, mais elle m'a rappelée la voix de Kathleen Ferrier, pourtant plus grave, elle suscite une émotion très spéciale.

Merci, je ne l'avais pas repérée dans les infos.


http://anthropia.blogg.org
Rien que pour découvrir Susan Boyle, ça valait la peine de s'abonner ici.

Merci,

MH
"présenter une diversité apparente pour cacher l’uniformité" ça, c'était le rêve de Goebbels
cette affaire illustre à merveille le fait que son rêve est devenu réalité.
au fait qui était Goebbels?...
En laissant de côté la technique (de montage, d'enregistrement, blah), la nature de l'émission (truquée, scénarisée, blah), le buzz certain et tout ça, je m'interroge sur le fait qu'on précise l'état génital de cette dame
Et l'info a dû être donnée par l'intéressée elle-même, ce qui montre bien à quel point les femmes sont pensées et se pensent via leur destin biologique.Aliénation quand tu nous tiens.
Et ça m'interroge.
Elle est "chômeuse, vieille et pas belle" comme dit qq'un plus haut, cad qu'on s'attache à ses états social, temporel et physique, et en plus lémédia y rajoutent sa virginité et l'éventualité de lui trouver un compagnon, (en clair c'est une 'bonne ménagère', je présume ce que c'est ce qui est sous tendu dans l'histoire) tout ça pour qu'elle devienne une vraie fâââme, bond'la.

Demanderait on à un homme s'il est puceau?
Son état de chômeur serait certainement mis en avant (version homme de cendrillon), sans doute son âge (avec notre civilisation du jeunisme nous y sommes enclin-e-s), mais sans doute pas son aspect plus ou moins éloigné de la norme de sexiness pour homme, et moins encore l'état de l'utilisation ou non de son appareil génital.
Gmrbl.

Enfin, je crois qu'il faut signaler (si je fais une redite, mes excuses, c'est que j'ai lu en diagonale) que, sauf erreur de ma part, pour les anglais, les écossais sont un peu des ploucs: il y a là une dimension revancharde interne au royaume uni.
vous n'avez vraiment que ça à faire de vos journées ???? faire un article sur une grosse truie écossaise qui braille dans une émission de merde et qui fait vendre du papier. Je parie qu'elle sera invitée ds des émissions outre manche et qu'elle écrira un bouquin pour raconter sa vie après avoir sorti un album... Vous êtes pires que la "gutter press !!!!"
Non, pas de commentaire, merci.
1 ) Les femmes chômeuses n'ont plus rien à dire : on leur a donné une chance !

2 ) Le chômage devenu endémique n'a pas de place dans lémédias .

3 ) En dehors de "chômeuse " , elle a certainement une qualification professionnelle ? non ?

4 ) Chômeuse est sa première vocation ?

Fin provisoire de mes réflexions sur le sujet .

Merci encore à Gilles Klein de nous montrer l'incurie générale de "lémédias" .
Et bien je vous trouve tous bien dure sur ce coup là.

Je m'interroge aussi sur le montage qui n'a pas loupé une mimique du jury mais le public n'est pas en reste au début non plus. Donc en admettant que le jury feigne l'étonnement, la réaction du public ne peut-être que spontanée.

Mais sans traverser ze Chanel, l'émission "A la recherche de la nouvelle star" avait aussi révélé Joseph Poulpo qui ne chantait pas mais qui faisait du Beatbox. Le jury aussi était un peu dubitatif sur sa prestation et pourtant il avait fait un precasting comme tous les autres. Pour la petite histoire, il n'a pas gagné mais a fait de nombreuses pub (windows vista, vodafone) et fait une superbe carrière dans les pays hispaniques.
Et pour revenir à l'émission "Britains got talent", il y a 2 ans cette émission avant révélé Paul Potts qui a gagné l'émission en ne chantant que des airs d'Opéra. ll était vendeur de téléphone portable et est devenu chanteur d'opéra à part entière maintenant. Là encore, le jury n'était pas follement emballé à écouter de l'opéra et il y avait aussi une forme de cynisme lors de sa présentation.

Bref, tout ça pour dire que moi je crois volontiers à cette histoire même si elle vous semble trop belle. Et je ne suis pas d'accord avec ceux qui trouve qu'elle a une belle voix comme tant d'autres. Son chant est vraiment pure (à comparer avec sa voix gouailleuse quand elle parle) et sa voix est superbement puissante sans effort (pas de gonflement de veines du cou, pas de tressaillement nerveux du visage pour tenir une note) ; bref, c'est superbe et j'adore et j'assume.
Je suis complètement d'accord avec vous, l'@sinaute lambda est très sévère en général ; sur ce coup-là je ne le suis pas (suivre). Cette dame a le même timbre de voix en parlant qu'en chantant, est-elle "doublée" aussi quand elle parle ? Je me marre :o)) Elle a une technique vocale certaine.

Nous verrons bien si elle réussit ou pas. Quant à moi, ça ne m'étonnerait pas.
Donc en admettant que le jury feigne l'étonnement, la réaction du public ne peut-être que spontanée.

Qui vous dit que les plans de coupe ont été tournés à ce moment-là ?
Et que faites-vous des chauffeurs de salle ?

Elle a pas mal de passages faux masqués par le vibrato (et les applaudissements du public), des essoufflements, des passages en force, etc.
Mais bon, ce n'est pas une pro, donc c'est normal.
Mais ne voyons pas une chanteuse exceptionnelle là où il y a juste quelqu'un qui chante bien.
Et je suis aussi très étonné par le montage épileptique qui ne nous donne pas à voir Miss Boyle plus de 3 secondes d'affilée.
Effectivement, vous avez raison sur les aspects du montage mais il n'empêche que ce n'est pas donné à tout le monde de chanter ainsi.

SCOOP : Miss Boyle avait participer à l'enregistrement d'un CD caritatif en 99 qui a été produit à 1000 exemplaires à l'époque. Les heureux propriétaires dudit CD se frottent les mains aujourd'hui (source)

Effectivement, vous avez raison sur les aspects du montage mais il n'empêche que ce n'est pas donné à tout le monde de chanter ainsi.

SCOOP : Miss Boyle avait participer à l'enregistrement d'un CD caritatif en 99 qui a été produit à 1000 exemplaires à l'époque. Les heureux propriétaires dudit CD se frottent les mains aujourd'hui (source)

Je viens d'écouter le morceau "cry me a river". Effectivement, elle a un joli timbre de voix, mais c'est tout. L'enregistrement est bourré de réverbération, enregistré à un haut niveau (avec des saturations par moment), et avec de la dynamique rajoutée en jouant du potentiomètre. Je pense qu'on ne pourrait juger des qualités vocales réelles de Miss Boyle qu'en l'entendant en direct. Combien de chanteurs ou chanteuses passent très bien sur disque ou à la télé et déçoivent sur scène ? On peut même "redresser" un chanteur chantant faux avec les techniques modernes de prise de son.
Entendu aussi :

Je pense que les saturations sont dues à un mauvais encodage mp3 plutôt qu'à un enregistrement problématique.

Le mixage est mauvais en revanche, l'orchestre n'est pas "là".

Concernant la voix, elle est régulièrement fausse (oh, très légèrement, mais fausse quand même), fausseté compensée avec son vibrato systématique, il n'y a pas une note tenue "droite".
Et son placement rythmique n'est pas terrible.

Les effets de dynamique ne sont pas dus à des coups de potard, mais à une mauvaise maîtrise du placement par rapport au micro : un chanteur habitué sait qu'en envoyant plus, il doit se reculer du micro.
Et à un usage du compresseur/limiteur assez flagrant.

Bref, je me permets de le redire, une personne qui chante bien, mais pas une bonne chanteuse...

Combien de chanteurs ou chanteuses passent très bien sur disque ou à la télé et déçoivent sur scène ? On peut même "redresser" un chanteur chantant faux avec les techniques modernes de prise de son.


Oui évidemment. Aujourd'hui, il n'y a pas un morceau qui sorte sans être produit en studio. Quand je dis "produit", je parle de sa production par des ingé son.

Le travail du son en studio est fondamental dans un titre aujourd'hui et chaque piste est soigneusement équalisée pour que chaque instruments jouent sur une fréquence qui lui ai propre et ainsi éviter des chevauchements entre eux (c'est du boulot, j'en sais qques chose).
D'ailleurs, il y a certains ingé son qui vont jusqu'à enregistrer note par note pour faire la production ensuite. C'était le cas du groupe Deaf Leppard. Sur scène ils n'ont jamais vraiment performé car ils n'arrivaient pas à avoir le même rendu qu'en studio (et pour cause). Plus actuelle, Rihana connait aussi ce genre de critique.
Et pour être tout à fait complet, il est aussi commun de dupliquer un même instrument sur plusieurs pistes. Chaque piste est légèrement modifié sur sa hauteur (le pitch), sur la sortie droite ou gauche (le panoramic), la fréquence, .... et ainsi donner un rendu qu'en prise directe on ne peut pas avoir.

Avec l'habitude, on arrive a entendre ses détails et c'est vrai que sur l'extrait audio de Susan Boyle, il y a énormément de défaut de production qui indique que ce CD a été fait avec les moyens du bords. Il n'a été édité qu'à 1000 exemplaires, il y a certainement une raison.
Le travail du son en studio est fondamental dans un titre aujourd'hui

Si vous me permettez il l'a toujours été.
La différence, c'est qu'aujourd'hui on se repose plus sur la technologie que sur la technique et le savoir-faire.

Ainsi, avant, quand les moyens étaient limités, il n'était pas question d'égaliser tranche tranche, instrument par instrument.
Le mixage se faisait dès la prise, en plaçant savamment les micros.
Et même dès la composition, ce qui est aussi un problème actuellement : rajoutons, rajoutons, rajoutons, on taillera après.
(surtout avec l'utilisation des instruments préenregistrés, des échantillons sonores, des instruments virtuels qui, pour flatter l'oreille, ont bien plus de fréquences que n'en ont leurs pendants réels).
Eh bé non, il faudrait que les thesaurus sur l'art de la composition et de l'orchestration soient plus répandus.

Dnas un orchestre, on voulait plus d'aigus ? On rajoutait des flûtes, des piccolos. Plus d'impact ? Une grosse caisse. Maintenant on tourne des boutons.
Je ne dis pas que c'était mieux avant, juste que l'on dispose maintenant d'outils fabuleux qui ont eu comme corollaire que le savoir-faire fondamental (le son, la prise de son, le mixage) s'est un peu perdu.

Réécouter les enregistrements du début de l'ère stéréo, où un chanteur était enregistré avec un orchestre complet, le tout pris avec deux micros.
Si l'ingé-son ne savait pas quel type de micro utiliser, où et comment les placer, le résultat était ignoble.
Et c'est toujours le cas maintenant, a fortiori quand on utilise 48, 72, 128 pistes pour enregistrer un groupe...
D'où l'énorme boulot en post-prod pour mixer tout ça.

Sans compter que nombre de "musiciens" ne savent plus jouer, et nombre de "chanteurs" ne savent pas chanter.
Pour les curieux, faites quelques recherches sur les vidéo YouTube et DailyMotion pour Melodyne et Autotune, comme celle-ci par exemple (patientez jusqu'au passage avec les voix)

Heureusement il reste encore quelques ingés-son connaissant leur métier.
Un exemple, ceux de Radio-France : écoutez les diffusions de concert, de prestations d'artistes live dans les émissions. Vous seriez étonnés de savoir que tout cela tient à peu de choses : quelques micros, (la crème de la crème, bien sûr), quelques boîtes de direct, et le placement. Le placement.

Quant à la duplication d'un instrument sur une autre piste, en dehors de l'homophonie des compositeurs classiques, c'est utile pour créer de la profondeur.
Cela remonte au Double Tracking, principe qui consiste à faire chanter ou jouer deux fois (voire plus) la même partie à un instrumentiste/chanteur, afin d'épaissir le son (voir les productions de Phil Spector).
L'ADT (Automatic Double Tracking), procédé initié par les Beatles et Ken Townsend, a automatisé ce moyen grâce à un principe de délai généré par des magnétos à bandes décalés.
C'est d'un usage tout à fait courant, utile et véniel.
La seule différence, c'est que maintenant à l'ère du numérique, il suffit de faire un copié-collé et de tourner deux/trois boutons virtuels.

Et l'enregistrement note à note, passage par passage, ça se pratique jusque dans le milieu du classique, où l'enregistrement d'une symphonie peut "juste" consister à assembler mesure par mesure. Si, si...
On est d'accord (pour une fois) et nos connaissances en technique musicale sont similaires.

Puisque tu as l'air de bien connaître la musique, je peux te demander ton avis sur ça ?
'tain, j'écris comme un pied aujourd'hui, fatigué...

@Frederic LE GUEN

Je vous mettrai ça par MP, mais là, je n'ai pas le temps d'aller écouter tous les titres.
c'est de Carla que tu parles ?
gamma

c'est de Carla que tu parles ?
gamma



encore une fois :
mal placé :-(
c'est à Camille que je côsais
chiant !
Non, l'analyse des @SInautes est très pertinente justement, elle démontre comment l'émotion peut jouer un rôle considérable dans un buzz. Effectivement, en écoutant la chanson (je me suis refusé à regarder les images quand elle chantait car je sais que tout est mis en scène), j'ai remarqué plus d'ovation que de musique, des passages faux (que j'ai mis sur le coup de l'émotion de la candidate), et je me suis rendu compte que je n'aurais pas frissonné si je n'avais pas entendu cette foule crier toute les 4 mesures.

Bref, c'est un succès relatif à ce qu'elle était, et absolument pas absolu à ce qu'elle a fait au niveau de sa performance.

Je plussoie pour un article sur le fonctionnement de ce type d'émission.
Ouaip, les Star Ac' et Nouvelle Star passées au crible, sous tous les aspects : casting, mise en conditions, théâtralité, mise en scène, manipulations, musique (quand même...), etc.
Sa popularité et sa notoriété, nées il y a seulement 7 jours, sont en tout cas impressionnantes de rapidité : on compte 3 800 000 pages sur Google à son nom (à titre de comparaison, j'ai tapé "Aretha Franklin" : 3 710 000 pages.) ainsi qu'un article qui lui est dédié sur Wikipedia, en 17 langues !
Je trouve l'histoire jolie, l'effarement des prétentieux assez amusant, la voix superbe et le côté atypique provincial plutôt charmant...

La dernière fois qu'une chômeuse est sortie du bois en Angleterre elle s'appelait J.K. Rowling et elle gribouillait des historiettes enfantines vaguement fantastiques...

L'année dernière sa fortune était estimée à 590 millions d'€uros !

***
Heu, juste un détail dans l'article de G. Klein : à ma connaissance, il n'y a aucun journal belge s'intitulant "Heet Von Beelang" (ce qui signifierait "La chaleur de l'importance" en flamand, en fermant les yeux sur deux fautes d'orthographe). Il doit s'agir du journal "Het Belang van Limburg".

Merci de me corriger si je me trompe (on en apprend tous les jours sur sa presse locale...).

Un Belge.


"Horum omnium fortissimi sunt Belgae" (C. Iulii Caesaris Commentarii De Bello Gallico)
Voilà un bon sujet pour un reportage d'@si : comment sont fabriquées les émissions de télé crochet ?

Je ne crois pas une seconde à la "candeur" du jury qui croit découvrir LE nouveau talent (puisque ce n'est pas l'émission de la Nouvelle Star, qui elle s'appelle "Britain Idol", cf site de fremantle : http://www.fremantlemedia.com/our-programmes/view/Global+Hit+Formats/viewprogramme/Idols)

Toutes les émissions sont préparées par des pré-castings, qui permettent de faire le tri parmi tous les candidats et de scenariser un peu l'émission, en faisant passer au moins une brêle parmi 3 chanteurs pour pimenter un peu l'émission. Brêle qui sera la risée de tout le monde, du jury, du public, et qui fera surement parler plus d'elle que des autres vrais "bons" candidats.

Il serait très interessant de savoir ce qui se passe dans ces pré-castings, et quelle sont les informations qui sont passées au jury sur les fiches ("Défoulez vous", "faites croire à une révélation", "attention talent"...). De même qu'il serait très interessant de savoir comment est défini l'ordre de passage des candidats dans ces émissions et du choix des chansons (vrai mystère dont tout le monde ne souhaite pas parler).

Donc pour boucler sur le sujet, je ne crois pas une seconde à la spontanéité des réactions du jury, tout comme la "découverte" du nouveau talent.
Ah là là, la petite question qui tue : "Est-ce un conte de fée trop beau pour être vrai ? ".
Dommage, en lisant cette phrase, je m'attendais à une analyse de la situation mais la suite n'est que la liste des journaux qui en ont parlé...
Ce qui est étonnant, c'est qu'il semble que la presse Française échappe à cet unanimisme mondial. Qu'est-ce qui explique que nos journaux pourtant avides d'articles de remplissage ne se soient pas ralliés au coeur de louange universel ?
C'est extraordinaire, je ne vais pas bouder mon plaisir, j'ai vu cette dame à la télé hier soir je ne sais plus si c'était Itélé, Euronews ou LCI, j'ai été scotchée ! Sa voix est bien placée, son vibrato très beau, très sensible ... M'étonnerait pas qu'elle ait pris des cours de chant .... Si c'est entièrement naturel, alors là ..... Bon évidemment il y en sûrement d'autres .... Il faut reconnaitre que sa voix est très belle !!!

Après, sa virginité et son chat, bon, ben ça lui donne le temps de chanter, voilà tout !
C'est n'importe quoi ce battage médiatique. Des gens qui chantent bien, y en a à la pelle.
Et nous voilà avec une bonne femme un peu atypique, contre qui je n'ai rien ; mais de là à faire le tour des journaux du monde...
Assez hallucinant !
Alors, le buzz internet : chance ou vice pour le monde moderne ?
Pour une fois qu'une de ces émissions de télé-crochet fait bien son travail. Le jury en était tout surpris d'ailleurs, trop habitué qu'il était à affûter ses phrases chocs. Notez que le public faisait déjà la tronche avant de l'avoir entendue. Alors la faute à qui si cette femme n'avait jamais été véritablement entendue jusqu'ici ? Est-ce que Piaf ferait la même carrière en 2009 ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.