137
Commentaires

Sur la réserve

Le saviez-vous ? Il parait que Hollande est

Derniers commentaires

Petit troll avec un extrait de l’hebdo dont il ne faut pas écrire le nom sous peine de se faire traiter par Y... et consorts car il est d'extrème-droite.

Le titre : Cayenne à Tanger.

Le contenu : un récit des horreur perpétrées dans les prisons marocaines. Extrait : « Soixante-seize étrangers détenus dans huit prisons marocaines ont annoncé une grève de la faim de trois jours pour attirer l’attention sur leurs conditions inhumaines de détention et protester contre la démission de l’Union Européenne, et notamment de la France, dans le traitement de leur dossier. Pour ces nouveaux bagnards, non seulement la métropole* ne s’émeut pas de l’enfer carcéral exotique dans lequel croupissent ses ressortissants captifs sur l’autre rive de la Méditerranée, mais en plus, pour rien monde elle ne s’aliénerait le régime de Rabat »

Il y en a deux pages. Précision : elles ne sont pas signées Eric Zemmour, mais Zineb Dryef.

* Et puis, la Mamounia où passe et repasse délicieusement la crème des politiques et des médiatiques, de goitre comme de drauche, c’est si loin…
Ah ça c'est sur ma pôvre dame ! c'est vachement important le mariage homo, surtout en ce moment ou tout est gay...
Comme le signale le site d'information Yagg qui a contacté un proche du Président, Hollande ne serait pas réservé sur cette question mais on ne peut pas en dire autant de certains conseillers Elyséens.
Bernard Poignant, un proche du Président, chargé de mission auprès de François Hollande est très hostile aux revendications LGBT qu'il a récemment qualifié de "petits groupes de trois fois rien".
D'après moi il s'agit donc plutôt d'une tentative d'affaiblir la position ouverte du Président sur cette question car un signe d'hésitation du Président stimule évidemment les opposants au projet de loi qui y voient un premier signe de recul.
Il s'agirait donc plutôt d'une manoeuvre des opposants au projet de loi...

Source : Lien
La question ici n’est pas tant celle du mariage « universel » (dont on voit mal comment il ne passerait pas : c’est le job du PS, le sociétal ; et puis ce serait bête de reculer sur une mesure annoncée avant l’élection et du même coup de se priver de l’arbre « mesure de gauche » qui cache la forêt libérale à peu de frais…) ; la question est plutôt celle du traitement que les médias réservent en ce moment au gouvernement et comment, au lieu d’être les éveilleurs de conscience qu’ils se devraient d’être, ils ne cessent d’attiser un feu de paille dont la fumée toujours fait écran. Du coup, se croisent trois récentes chroniques de DS : le « couac », les sondages étasuniens et cette dernière… Quelle saveur aurait eue le lait des élections américaines, dont on nous a abreuvé jusqu’à la nausée ces derniers jours, si l’on avait su la réélection d’Obama courue d’avance ? Comment montrer que l’on fait son boulot de journaliste analyste et critique en n’analysant rien, en ne critiquant rien que des lapsus, des couacs, en ne disant rien du fond — et puisque finalement le gouvernement Ayrault mène la politique que les médias mainstream appellent de leurs vœux depuis au moins le « Vive la crise ! » de Libé. Comment enfin maintenir l’illusion d’un clivage PS/UMP (improprement appelé « clivage gauche/droite ») en insistant sur l’ire d’une droite, qui elle aussi fait le job, face à une gauche « progressiste » — clivage sans lequel nos pauvres journalistes seraient bien obligés d’avouer que loin de constituer une alternative, la politique de l’UMP et celle du PS n’en sont que l’un des termes, et que l’on pourrait en imaginer d’autres… Mais bon, TINA, TINA… Il est triste de voir que loin d’être l’une des clés de voûte d’une démocratie réelle, les médias, la plupart du temps, ne sont que les gardiens d’un temple de plus en plus branlant et dont, au lieu de les révéler, ils masquent les failles. Bon, c’est pas très original tout ça, mais à la longue, c’est usant…
Le Monde.fr revient ce matin sur Tarnac avec des détails autrement intéressants que les fautes d'orthographe de Hollande (la palpitante chronique de demain, probablement) ou les "réserves" supposées du même sur le mariage homo (la palpitante chronique d'aujourd'hui). Qu'on en juge :

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/11/08/l-espion-anglais-qui-a-piege-le-groupe-de-tarnac_1787480_3224.html
Vu que je suis contre le fait d'appeler l'union contractuelle des homosexuels mariage, ces réserves hypothétiques de l'ex-candidat me font sourire. On voit bien que la politique est gangrenée par le marketing et le saupoudrage électoral. Il n'y a plus de société, il ne reste que des groupes qui aboient et à chacun de ces groupes on donne un os à ronger pour qu'il daigne voter pour vous.
J'avoue ne pas être passionné par ce débat, non parce qu'il concerne les homosexuels, mais parce que je suis assez indifférent at concept de mariage. Sans compter que vu les temps qui courent, il me semble qu'il existe des priorités autrement plus urgentes. Cette affaire de mariage "gay" aurait dû être réglée depuis longtemps.
En d'autres temps, DS nous aurait parlé d'enfumage ....
Et qu'est-ce qui disparaît derrière le nuage de fumée?
- la "compétitivité" : circulez, y a plus rien à voir. Pourtant, on commence à voir émerger des prises de position critiques. Mais le débat est aujourd'hui ailleurs.
- Notre Dame des Landes : puisqu'on vous dit que c'est fini !
- Aurore Martin : qui?
- ...
Bravo à Taubira ce matin.Comment peut-on être sûr que le Parisien dit vrai ?J'espère que Hollande démentira .Sinon...
Cette modification du code civil n'est pas une révolution... hormis pour les seuls intéressés.
On essaye encore de nous vendre un fait qui boulversera la société et les journalistes jouent le jeu de Boutin et cpie...

Non il n'y aura pas de ruée sur le mariage homo, non la société ne va pas s'effondrer, ni changer d'ailleurs.
Les anti-pd continueront d'exister... les autres continueront leur petit chemin de vie comme avant.
Ouais ! Cela pourrait aussi être une façon de relancer la visibilité du débat sur le mariage pour tous, ce qui permet d'enfumer sur les mesures économiques, pour lesquelles le recul est manifeste et qui se font sans trop que ça fasse de vagues. La droite chrétienne se dresse contre la loi, et du point de vue symbolique, ça fait bien gauche contre droite, un réamorçage des vieilles lunes pré 68 qui ne déplait pas à une certaine gauche. Une belle raison de s'indigner et de s'éviter de réfléchir.

Mais c'est aussi parce que cette loi, relativement facile à mettre en place et à discuter, mine de rien, change un paradigme fondamental dans la société. Même l'Espagne, ce vieux pays franquiste, a accepté sans trop de problèmes ce type de loi, mais ce n'est pas pour autant qu'autoriser des homosexuels à se marier n'est pas un renversement des valeurs qui tiennent le socle institutionnel de notre pays.
Certes, elle va faciliter la vie des homos pour qui le filiation était problématique dans une société où les cartes sont rebattues en permanence, et surtout la vie de leurs enfants dans un sens de construction identitaire, mais pour le reste de la société, ça va décalquer grave.

Le mariage civil a été une des grandes conquêtes de la Révolution, mais s'il s'était en gros calqué sur les anciens rites catholiques qu'il remplaçait. Cette loi va achever la sécularisation de la société : SI Vingt Trois hurle, de même que les autres religions majoritaires, c'est qu'ils sentent bien que quelque chose leur échappe définitivement.
Ce changement va remettre en cause la société toute entière, elle va la faire passer dans une autre sphère. Jusqu'ici le catholicisme avait une grande influence malgré tout, mais là, ça va être une coupure des instances catholiques et des vieilles constructions patriarcales issues du christianisme avec l'état de droit.
La loi va acter une nouvelle donne dans la société, alors même que Sarkozy avait tenté de limiter la scission..
Bonjour
Il avait oublié de dire : "Moi président… je me renierai"
C'est vrai que comme disait Robespierre, gouverner c'est trancher. Mimolette 1er tergiverse certes davantage que son excité de prédécesseur. Mais, quelque part, entre l'abstraction idéaliste et le réalisme pragmatique, il a bel et bien choisi. Reste à savoir si les évènements probables entérineront ce choix.
Voilà donc un candidat qui inscrit dans ses objectifs une proposition sur laquelle il aurait des réticences. D'accord, ce ne serait pas la 1ère fois qu'un candidat affiche un projet auquel il ne croit pas trop. Sauf que là, le mariage homo (et l'adoption), avait, déjà, pendant la campagne, suscité l'ire de la droite se disant populaire (sans parler du F-Haine). Elle ne lui rapportait rien dans son électorat. Elle risquait de lui faire perdre des voix dans un électorat ouvrier supposé être très réticent sur ces évolutions sociétales. Comme calcul électoraliste on peut trouver mieux*.
Christiane Taubira est claire, nette et précise. Contrairement à ce que les bouzeurs laissaient entendre l'adoption est bien prévue. Sur la [large]PMA[/large] elle a rappelé que ça ne relevait pas du code civil, ce qui laisse clairement la porte ouverte à une proposition de loi sur le code de la santé publique (ou une loi plus globale incluant les problèmes notamment de "co-parentalité" qui concerne aussi les couples recomposés).

* Un peu de couleur et de [large]grands[/large] caractères pour faire plaisir à mes inamis fidêles et bien sûr un lien vers mon déblog "moisi" comme dit "Air d'unc.., ma mère" (d'après Brassens)
Pendant que je procédais à certaine tâche matutinale et intestinale, je lisais la biographie de Louis XV. Et je tombais sur ceci, pour expliquer la réserve, que dis-je, le secret dont il se protégeait :

« Quant aux affrontements politico-religieux, où bien des adversaires se bombardaient d’anathèmes et de thèses infiniment ressassés et se comportaient en enragés, ils étaient porteurs d’un ennui décourageant ».

Qu’aurait pensé Loulou s’il avait connu les forums d’Internet !

A part ça, si Hollande n'était réservé que sur le mariage gay, le mal serait moindre que celui de ses réserves sur la majorité de ce que Moiprésident avait promis...
Serait-il possible que soit marquée plus souvent dans la presse une nuance entre les homosexuels et les gays ?
Nuance..c'est le mot juste..!
Quelle nuance : Couleur et coupe de la tignasse, l'habit, les "bijoux" et breloques, le verbe, ...?
Des détails, sans plus.
hormis l'origine anglophone du deuxième mot ? qu'entendez vous par là ?
Anthony Morel, la confusion ne devrait jamais exister entre "homosexuel" et "gay" quand on parle du mariage.
Le mariage "homosexuel", concerne les hommes et les femmes.
Pas "gay".
ah ok... j'avais compris tout autre chose.
qu'entendez vous par là ?

"Oh, par là j'entends pas grand chose" répondait le Sâr Rabindranath Duval.

Serait-il possible que soit marquée plus souvent dans la presse une nuance entre les homosexuels et les gays ?


y en a qui fon la gueule et d'autres pas ?

la même différence qu'entre "Noir" et "black" ? juste cette petite.... réticence à prononcer les mots ?
[quote=DS]sur le mariage homo, autrement dénommé mariage pour tousTiens, au passage, c'est sur cette dernière appellation que j'ai des réserves. Le mariage sera(it) pour tous les couples ; de là à dire qu'il sera "pour tous"...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.