54
Commentaires

Supputations à grande vitesse, et ultra-curiosités

A l'heure matinale où ces lignes sont écrites, les motivations du groupe d'ultra-épiciers libertaires corréziens

Derniers commentaires

mississipi:"5 ou 6 semaines après le déclanchement de l'affaire des épiciers de Tarnac OU EN EST-ON? Y-a-t-il encore des épiciers incarcérés?"
Il me semble aussi que les médias, qui souvent aiment à se draper dans leur dignité de défenseurs de la démocratie, ne sont aucunement gênés de profiter des fuites, plus ou moins organisées, des autorités. Ce qui représente au moins un délit, celui là avéré, puissent que les média sont aux premières loges, qui bien évidemment n'est jamais rapporté et passé sous silence. Et pour cause. Si je ne me trompe, les droits des accusés son protégés par des lois constitutionnelles, qui sont bafoués par ceux là mêmes qui sont supposés les faire respecter ou dénoncer les excès.

Alors, fort heureusement, la Police et les médias dénoncent les Epiciers Coréziens qui posent des fers à béton sur les lignes SNCF, ils sont payés pour ça. Mais les journalistes et les flics, peuvent ils faire leurs petites salades de fuites en douce, sans que jamais ni la presse ni le parquet ne s'en indigne... Il y auraient donc d'un côté les "Justiciers" qui n'ont pas à respecter les lois, et de l'autres, les "Justiciables" dont les droits fondamentaux et constitutionnels sont sont sacrifiés au vu et au su de nation, sur l'autel du 20 heures et du sacrosaint revenus publicitaire qui va avec. Ha oui, j'oubliais, il y aussi la mission chevaleresque du journaliste qui est de nous informer ........ et de faire gagner de la part de marché à son organisme de tutelle ou actionnaire ...
Cedt article est excellent. Ras le bol de l'ultra complaisance de la plupart des médias envers ce qui semble être une opération manipulatrice de story-telling typiquement sarkozyste : pendant la crise, les licenciements, les reculs de l'age des retraites (pilotes compris !!)le président prend les "braves gens" aux tripes (façon fox news) pour leur faire penser à autre chose et détourner leur inquiétude ou mécontentement Les assassins, les gauchistes voilà du roboratif et de l'inquiétant et du politiquement utile
Il convoque ses ministres (et surtout la presse) pour savoir si l'assassin de Montpellier est responsable (rebelotte), ce qu'il pourrait faire (il n'a donc rien fait après le meutre de l'hopital de Pau sauf beaucoup de vent médiatique) et ne veut rien faire (il faudrait augmenter le nombre d'infirmières , d'aides-soignantes et de médecins dans les hopitaux-il fait l'inverse!), agite la menace anarchiste pour inquiéter le bourgeois et petit bourgeois, essayer au passage de mèler extrème gauche, voire de trouver une connivence "objective" avec l'extrème gauche. Mais c'est peut-être un peu gros. Ces médias sont ravalés au rang de paillasson du gouvernement qui se paie le luxe de les réunir en conclave pour discuter de leur avenir sous sa férule.

à ma connaissance,Aucun média n'a interrogé les représentants ou proches (encore en liberté) de la mouvance incriminée. Que pensent-ils ? Qui sont-ils ? Le petit bouquin dont vous avez parlé, s'en revendiquent-ils ?

Cette opération vient à point pour masquer les carences graves (faute de moyens financiers) d'entretien du réseau de caténaires dont la remise en état a été chiffrée à 400 millions d'euros que RFF ne trouve pas. Par contre les banquiers...les pôvres, ce sont des vicitmes, il faut les aider en toute hâte. 300 milliards parci 60 milliards par là.


Merci à Daniel de rester dubitatif, honnête et de poser des vrais questions : un journaliste de France info ou du Parisien est-il tenu et pourquoi, à se prêter à toute les manips du gouvernement et répercuter les allègations sans preuves de la Ministre sans parler de ceux qui en rajoutent ?
Finalement, c'est Sarko qu'on devrait mettre au trou...
A midi lors d'un journal télévisé, l' accusation de M. Alliot-Marie à l'encontre du "groupe d'ultragauche" ne laissait de place à aucun doute (cet extrait n'est pas celui du journal, mais les propos ont la même teneur). Encore une fois au mépris de la présomption d'innocence.
A 19 heures sur France Inter entre 59 s et 1min 09 s puis entre 13 min 28 s et 14 min 41 s, rétro-pédalage toute, les accusations sont beaucoup plus nuancées et ne concerneraient plus les faits de sabotage !
Alors que l'accusation faisait l'ouverture des journaux, la rectification de l'information arrive en fin de journal ! Pourtant une occasion s'est présentée en début de journal : l'évocation d'une prochaine grève à la SNCF aurait pu permettre de faire le lien, comme souvent le font les journalistes, et de traiter cette information. Mais il faut croire que cette information n'est pas suffisamment importante !
d'où ça sort ça : "ultra-gauche", on a l'impression que c'est du niveau d'un LEFEBVRE poussé par les grands communicateurs élyséens tellement ça a l'air crétin ; en tous les cas, ça ressemble plus à une manipulation élyséenne qu'à une vraie info correctement vérifiée ;
de plus, cette affaire mise en avant par les journalistes sans info précises, on a l'impression que ça arrange bien notre gouvernement actuel d'"ultra-droite" pour masquer ses incompétences !!!!!!!!!!
et ça doit bien arranger la SNCF qui n'a plus besoin de justifier les primes scandaleuses données aux actionnaires après ses milliards de bénéf., quand les employés de réseau ferré de france sont honteusement exploités car en sous nombre et sous payés !!! mais de cela personne ne parle !!!!!!!!!!!!
il fût un temps,relativement lointain,la tentation de l'action révolutionnaire violente m'a titillé.on connait les ressorts sensoriels ou métaphysiques d'une telle motivation et la forme d'exigence "morale" qu'elle essaye d'incarner.le noyautage(quasi mathématique),par la police,des groupuscules ultragauchistes et leur instumentalisation séquencielle,fût un repoussoir absolu de passer à l'acte.
ça sent la manipulation ou le coup de tarnac orienté cette rafle corrézienne...
chronique comme (presque) toujours subtilement lucide de daniel schneiderman...votre façon d' envoyez les violons pour madame royal est,oh combien plus discutable!
cordialement
en attendant les résultats de l'enquête (il semblerait que cela se dégonfle à l'heure ou j'écris), mais cela ressemble à un bon vieil épouvantail.

En tous les cas cela fait quelques mois que MAM agite le spectre de cette soit-disant "mouvance anarcho-autonome" en utilisant l'anti-terrorisme.
Plusieurs personnes ont déjà été impliquées dans des histoires plus ou moins fumeuses (notamment pour des histoires de fumigènes).

Si vous voulez voir un aperçu. Voir le dossier "mauvaises intentions. l'outil antiterroriste et la mouvance anarcho-autonome" fait par des individus justement proche de cette "mouvance" (qui ne veut rien dire ) : dossier de presse, tracts etc :

https://infokiosques.net/spip.php?article592
Je vais d'abord vous raconter une petite histoire que tout le monde ne connaît pas forcément.

En février 1993 d'aimables Islamistes entreprirent de faire sauter le World Trade Center, une demie tonne d'explosif dans un minibus garé dans les parkings souterrains. Résultat : 6 morts, plus de mille blessés, un très joli cratère et un début d'incendie assez réussi.

Ramzi Yousef, l'instigateur de ce relatif succès s'était fait agrafer 2 ans plus tard au Pakistan, jugé avec ses comparses ils purgent actuellement 240 ans de trou à eux tous.

Mais là où l'affaire devient vraiment intéressante et en rapport avec le sujet des matinautes c'est qu'au procès de ces avenants jeunes gens d'aimables experts et spécialiste ont été assez fins pour dauber sur ces andouilles de terroristes mal dégrossis même pas foutus de savoir que le point faible des tours style Twin Towers se situe au deux tiers de leur hauteur, et pas du tout dans les sous-sol (Je n'invente rien, cela figure dans les minutes du procès)

Je ne vous raconte pas la suite qui intervient 6 ans après ce premier procès, je ne sais même pas s'ils ont remercié poliment pour l'info…

Aujourd'hui on nous fournit aimablement la photo du couteau Suisse à désosser les trains, c'est trop gentil, pourquoi pas les cotes avec et la bonne méthode pour le positionner adroitement à 7 mètres de hauteur sans se prendre 25.000 volts dans les trous de nez ?

C'est fou comme les andouilles aiment fournir de l'aide aux terroristes pour le plaisir simplet de faire les malins !

Et puis c'est dingue ces petits épicemards gentils avec tout le monde, pas sarkozistes mais appréciés par leurs voisins qui se transforment en techniciens de haut vol et tentent de tuer plein de gens… Je vais regarder d'un autre œil les marchands de fruits et légumes bio près de chez moi qui vont un peu trop souvent en Inde (ou au Pakistan, sait-on jamais), et qui fument parfois de drôles de cigarettes. Peut-être qu'ils dégonflent aussi les pneus des bagnoles, il me vient un doute !

Au fait, ce que dit Claude Guéant et rien, c'est exactement la même chose, non ?

Et puis Edvige est une belle salope, mais ça on s'en doutait un peu, il faut l'avouer, et quand vous dites : “Mais putain, qui c'est cette Edvige ?”, la réponse est contenue dans la question !

Au fait dans la rubrique on brade et on s'en va, après l'éradication du renseignement politique, on éradique le fisc ? Chiche ?

Ah ! Merde ! Je viens de donner à Monsieur Princen la solution pour éviter l'écroulement du pouvoir d'achat et les convulsions sociales qui ne manqueront pas d'en découler !

Je vais lui envoyer une facture style parachute en platine massif pavé de diamants gros comme des œufs de caille, 55, rue du faubourg Saint Honoré – 75008 – Paris : un service d'une telle dimension mérite une récompense du même niveau ! Surtout qu'une révolution ça coûte énormément plus cher, je peux lui faire des estimations et des fourchettes sur Oracle s'il juge cela utile (coût humain et financier) : il se trouve que je sais utiliser les ordinateurs pour des choses plus intéressantes que de vagues surfs flicardiers qui se résument à l'évidence à lire des centaines de milliers de textes hostiles au pouvoir en place et à tenter d'en tirer des synthèses (ça doit être gai à lire !) tout en fichant (sur des data bases avant de les ficher au trou plus simplement) tous ceux qui pourraient représenter un danger potentiel pour la monarchie à peine déguisée qu'on tente de nous infuser. N'est-il pas Jean Sarkozy ? Louis arrive sous peu !

Sachant que 65% des Français de défient officiellement de NS, que la blogosphère est encore plus sévère, il ne reste que le site de l'UMP et celui de l'Elysée pour dire du bien du locataire de l'Elysée… Partout ailleurs, bonjour des dégâts !

Tout ceci pour montrer qu'un simple crochet peut conduire loin, surtout quand il arrête les trains ou quand il est de “boucher” et qu'il sert à accrocher le cadavre de Benito Mussolini pour l'exposer aux quolibets de ses anciens admirateurs…

Ou si c'est Marcel Cerdan qui le décroche, le crochet, voir Casius Clay !

***
Voilà qui rejoint le débat sur la surveillance du Net. Vous participez à une manif contre le CPE, vous signez une pétition anti-Edvige, vous postez un ou deux commentaires un peu rentre-dedans sur Internet, et voilà que la police débarque chez vous dans une affaire attribuée à "l'ultra-gauche"... Et alors si en plus on retrouve une pancarte avec "casse-toi pauvre con" dessus chez vous, vous êtes bon pour la rétention de sureté à vie !

Décidément, nous, @sinautes, prenons vraiment des risques inconsidérés.

ps : DS, le verbe "échafauder" est transitif.
Un joli florilège :

Des pieds nickelés dangereux

"La coincidence entre l’arrestation des auteurs appartenant "à la mouvance anarcho-autonome”, avec la sortie, aujourd’hui, du film « la Bande à Baader », réveille de mauvais souvenirs" [...]
Ces fous, car il faut bien les appeler par leur nom, membre d’un groupuscule "sans nom" [...]
repéré depuis longtemps par les Renseignements généraux et le souvenir des arrestations des derniers membres d’action directe dans une ferme du Loiret en 1987" [...]
Pour la SNCF, ce n’était pas du travail « d’amateur ». Mais c’était aussi, heureusement, du travail d’amateur" [...]
une trace ADN et des empreintes digitales ! Il faut se féliciter de la célérité avec laquelle cette enquête a été menée" [...]
des mouvements apparus dans les squats ou le développement du net, véhiculant tout et son contraire, font qu'il y a des éléments incitant à être attentif [...]"
En même temps, comme l'ultra-droite sévit officiellement et quotidiennement depuis mai 2007, cela réduit la liste des suspects.
Si le traitement de l'information sur France 3 redevient le même que sur France 2, @si & Co ne risquent pas le chômage technique.
Avec ce genre d'informations, on ne peut que saluer le travail exemplaire de la comm' du gouvernement : donner l'illusion qu'on agit vite et bien. En plus, voyez comme ils sont méchants, ils ont même manifesté contre le fichier Edvige, alors...
En sarkosie, la police n´arrête plus des suspects mais des coupables, et ce depuis octobre 2005 à clichy, depuis l´arrestation de "l´assassin" du préfet Erignac, etc....
Ce qui me parait scandaleux, c'est le non respect de la présomption d'innocence par les médias : france inter ce matin, Fr3 et France 2 hier soir : non emploi du conditionnel (il ont saboté au lieu de ils auraient saboté) emploi d'expression comme : une enquête rapidement bouclée etc...

Donc, il n'y a pas de personnes connues, influentes, ni de journalistes parmi les personnes arrêtées, sinon les commentateurs auraient été plus prudents.
Sarko n'a jamais caché son intention de déstabiliser la gauche en sur-médiatisant la "gauche de la gauche", Besancenot était jusqu'alors le cheval de Troie idéal pour notre fin stratège. Et puis,le facteur a pris de l'ampleur, de l'épaisseur... Il fait maintenant figure d'éléphant dans un magasin de porcelaine, à Neuilly ! Il était urgent de trouver de nouveaux ennemis, effrayants si possible, du moins médiatiquement. "Ultra" c'est pire que "extrême", devenu désuet, d'avoir trop servis. Alors pleins feux sur d'obscures groupuscules, ultra-inconnus, ultra-minuscules, ultra insignifiant, mais présentement, ultra-le bien venu... un bel arbre pour cacher la foret, en feu mais bon... Pour résumer, la politique de notre ulta-président, c'est la politique du "pompier pyromane" !!! Plus il y a de feux, plus on a besoin de lui, plus il est applaudit, plus... Sapeur évitera-t-il le danger ?
Les Ultra-Limousins ont raison de lutter. Je les soutiens.
Comment voulez-vous que leur vaches regardent passer des TGV sans déclarer de graves troubles
psychiques et physiologiques ?
Même pas mal ! C'est vrai ! laisser des personnes surveillées commettre des actions répréhensibles au vue de la loi, laisse pantois ( pour la rime ) A quand les photos les montrant à leurs basses oeuvres ? le cas échéant.

Les responsables de tels dysfonctionnement au sein de l'Etat devraient entendre notre nain muni de six cerveaux ! leur chanter une belle berceuse ! Est-ce cela la réforme de l'Etat ?
Des jeunes épiciers, gentils, polis, bien intégrés, vivant avec femmes et enfants dans une ferme au fin fond de la Corrèze, c’est louche.
http://www.lepost.fr/article/2008/11/12/1322945_les-extremistes-de-tarnac-saboteurs-de-la-sncf-sous-les-verrous.html
Rappelons-nous que jadis, les sorcières avaient parfois un visage d’ange.
http://www.dailymotion.com/video/x2qy1s
Et puis, « mouvance de l’ultra-gauche anarcho-autonome », ça fait fait froid dans le dos.
http://nantes.indymedia.org/article/15271
http://nopasaran.samizdat.net/article.php3?id_article=1638
je ne comprends pas cette appellation d'ultra-gauche. Je n'en avais jamais entendu parler et là tous les journaux l'évoquent comme si c'était naturel. Pourtant quand des délits sont commis par des skins, on dit bien extrême droite et non pas ultra-droite. D'ailleurs, "extrême" veut bien dire qu'il n'existe pas de cran supérieur....
Le déluge d'informations alarmantes, voire apocalyptiques, dont "lémédia" nous abreuvent à propos de ce "groupe", permet de bien cacher la grosse vérité : rien de flagrant n'est public actuellement, qui permette de relier avec certitude ce "groupe" aux actes de "sabotage" de la SNCF. peu importe, on tient un coupable qui "fera joli" dans le journal !

Rien de concret dans "lémédia" pour nous informer qu'il existerait des éléments de preuve ou même des indices forts que ces gens seraient effectivement les auteurs de ces méfaits. Ils sont arrêtés en grandes pompes (dans le derrière, je suppose) et on nous déverse aussitôt un long torrent de révélations sur eux, SAUF des informations sur des éléments de preuve qui permetttraient de les relier matériellement aux faits... en bref donc ; encore une fois on livre en pâture à l'opinion des gens, sans publier parallèlement le moindre élément de preuve...

Dommage que les boucs émissaires ne permettent pas de fabriquer du fromage, car à l'heure actuelle, l'épicerie de Corrèze en déborderait !
Ce serait donc un délit en Sarkozye, d'être "radicalement anti fasciste" ?
Encore plus stupéfiant : on a arrêté les "coupables" mais ils étaient "surveillés depuis six mois" (version tf1).
On les aurait donc laissés accomplir leurs forfaits sans moufter ?
J'en ai reconnu certains sous leurs pull-over…
Ils étaient à la manifestation du Fouquet's le soir de l'élection de leur mentor.
Haro aux terroristes !!!
C'est peut-être pas eux... Et je le souhaite pour la réputation de cette excellente petite ville de Tarnac, en Haute Corrèze qui manque visiblement d'épiciers (ya des grandes surfaces mais c'est pas pareil). Mais si c'est pas eux, le coup est bien monté pour blanchir (ce fut répété vingt fois) le personnel "de la maison", excédé par les promesses d'allongement de temps de travail et de mise à la retraite - qu'ils disent. Bref, quand c'est pas le fer à béton c'est le suicide et quand c'est pas le suicide c'est la grève "pour vous, les usagers"... Je prends ma bagnole!
La procédure exceptionnelle qui devait être réservée aux terroristes (on évoque toujours les attentats de Londres ou de Madrid quand il s'agit de la justifier) est appliquée dans cette affaire de sabotage (sans réel danger pour la vie humaine).
Il y a là un détournement de procédure dangereux pour la démocratie. Mais il semble que cela n'intéresse personne.
Concernant les "zultras zépiciers", pas bien compris une partie du sujet du Soir 3 d'hier qui, concernant leur dite intervention au sein des manifs du CPE, l'illustrait par des scènes de tabassage de jeunes par d'autres jeunes ?!? Je vois pas bien le lien...
Le retour des Irlandais de Vincennes ? A-t-on retrouvé des fers à béton sous les légumes de l'épicerie de Tarnac ?
comme le rappelait opportunément Claude Guéant le week-end dernier, "il n'y a plus de renseignement politique dans ce pays".
Haha! Tellement personne n'y a cru, vous êtes certainement le seul à remonter cette déclaration!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.