28
Commentaires

Succès significatif d'un livre sulfureux

Paris, 23 septembre. Pour déverser le trop-plein des informations sulfureuses que leurs journaux, par crainte, se refusent à publier

Derniers commentaires

"la Première dame, désireuse de se façonner une image "humanitaire", fait mine depuis quelques mois de se préoccuper du sida en Afrique, ce qui, de la part de cette manipulatrice égocentrée, fait sourire même les plus farouches partisans du régime."

Excellent !

On trouve un étonnant portrait de Bruni dans le film de sa sœur, "Il est plus difficile pour un chameau..." Rôle joué par Chiara Mastroianni (teinte en blonde). Le personnage est adouci sans doute par la nature de l'actrice Chiara, aux antipodes de Bruni : on a quand même un drôle de personnage de foldingue...
Bon point pour la chronique, mais suis-je la seule à trouver "l'habillage" des photos un tantinet ringard?
Je ne dis pas que ce livre ne soit pas utile pour éclairer le personnage, pour rafraîchir les idées et la mémoire de certains, précocement atteints par Alzheimer, cependant la Carla ça fait déjà un bail qu'on la voit, qu'on est en mesure de se faire une opinion sur elle, et ce, depuis bien avant le mariage sarkozien et le bruit causé par le "Rien de grave" de Justine Levy...

(Je me souviens il y a longtemps d'un "Bouillon de culture" de Pivot ne réunissant que des femmes, dont Bruni... On se demandait ce qu'elle faisait là. Alors compliment obligé [?] de Pivot sur "sa très grande beauté", etc. moi je trouvais plutôt son visage inquiétant. C'était du temps où avec Arno Klarsfeld elle militait pour le retour définitif des Noces de Cana de Véronèse en Italie. D'ailleurs depuis, qu'en est-il ? Une caméra les avait suivi lors d'une visite privée (forcément, évidemment) au Louvre, rien que ça...).

Une grande petite fille complètement immature. Sous ses dehors polis et doucereux une machiavélique restée bloquée à un stade infantile.
Ca crève les yeux.

Alors bon, les bouquins qui sortent sont en gros une synthèse d'éléments connus. Je ne pensais pas qu'ils auraient autant de succès, du moins pour le premier, au point d'être "en tête des meilleures ventes de livres" (les Français désireux de se plonger dans un livre - comme au "bon vieux temps" lorsqu'il n'y avait pas de portables ni d'internet, ni de chais pas quoi - n'ont donc rien de mieux à lire ?!!!). 20 € le bouquin ça fait cher la compilation d'anecdotes (révélatrices, sans doute), surtout en temps de Criiise, y'a ailleurs où mettre son fric.

Un aspect symptomatique de la Carla qui n'a jamais été évoqué, même maintenant, dans lémédias ou autres, nulle part : Xynthia.

Elle était où, elle a dit quoi, elle à fait quoi ?
Elle n'a même pas cru bon de se manifester d'une manière ou d'une autre, pas de déplacement minimum, rien, inexistante à ma connaissance.

Ca tranche avec le comportement de la dame au lendemain du séisme à L'Aquila en Italie !

Alors là, et que je t'accompagne monmâri pour le G8, que je te couche dans la caserne des pompiers pour être au plus près des victimes et du drame, que je t'annonce un don de 3,2 M€ au nom de la France pour la reconstruction... Souvenez-vous ! > http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5heuOslCkS_BTvfBbL6UBdhX4RVpA & http://www.francesoir.fr/politique/carla-bruni-sarkozy-rend-hommage-aux-damnes-de-l-aquila

Et les "damnés" de Vendée ?
Ca ne la touche pas. Pas concernée.

Faut dire aussi que L'Aquila-G8 ça avait une résonance internationale. Alors la Vendée & sa Xynthia à côté...
Rien à foutre !

Tout est dit du personnage ; pas besoin de mettre vingt euros dans une bio "sulfureuse".
Daniel continue à se faire plaisir ....

DS, relisez le forum de l'article "Bougeottes" et vous aurez confirmation que vos pérégrinations ne font pas l'unanimité....les blagues les meilleures....
Comme d'hab', on a droit aux "médias officiels et officieux". Saurons-nous un jour qui sont les uns et les autres ?
Ainsi Carlita voudrait piquer les pièces jaunes au masculin de la Chiraquie ? Rhô la voleuse !
Mais elle a ONUSIDA... qui se répand sur le bien qu'elle fait... qu'elle aille voir chez ONUSIDA !
Une nana qui affiche si facilement son "tout pour ma pomme et rien pour vous" peut difficilement jouer aux humanitaires ! Puisqu'elle a du fric, qu'elle le donne !
Bernardette n'était déjà pas un parangon de générosité, mais la Carlita, je n'y crois pas une seconde.
Ceci étant dit, je n'achèterais pas le bouquin... Rien à battre de cette grande tringle ni de ses minauderies !
"l'hebdomadaire qui tient le rôle de bouffon séculaire de l'Etat voyou, Le Canard enchaîné"

Certes, le ton de la chronique de l'ousbékien peut justifier l'appréciation portée sur ce journal satirique paraissant le mercredi et nous ne le traduirons pas devant le tribunal pour offense au palmipède.
Mais le Canard a quelques titres de gloire.
Il soulève quelques liévres, ainsi de la formation, sous l'égide de Jean-François Mancel, du grand honnête homme intègre et tout et tout Eric Woerth : la formation d’un grand honnête homme ! ; et un vite dit récent fait état de la remise de décoration à un fils Wildenstein par celui qui fait président (http://deblog-notes.over-blog.com/article-wildenstein-une-autre-affaire-bettencourt-54449219.html)
Tiens j'ai vu l'annonce du film de Woody Allen, hier, parmi les cinq ou six noms des têtes d'affiche, pas de Carla Bruni.
Elle est sans doute qu'une silhouette, comme on dit au ciné.

http://anthropia.blogg.org
Ô schneidermontesquieu, votre chronique est un bol d'air frais pour nos poumons gorgés de miasmes fétides et abjects. mais de grâce, continuez à l'agrémenter de ces si jolies photos, qui illustrent si bien vos propos ! et baisez de ma part les mains habiles et les logiciels artistes qui accomplissent pareille oeuvre...
Bonjour,
Juste quelques questions qui me taraudent: plus d'AK, OK; plus de GB, pourquoi? Et D.P. pas là non plus à 7h53... Que se passe-t-il à @si? Plus de thunes ou quoi?...
SL
Bonjour Daniel,

je m'amuse un peu sur les remarques concernant les journalistes français qui publient des livres ou qui informent le Canard pour être plus libres d'aborder des sujets sulfureux. Bien!
Mais vous Daniel ces 'lettres persanes" ne sont-t-elles pas un moyen très semblable de passer l'obstacle des dangers du pouvoir en place !
Encore un petit effort pour être encore plus direct.
Cordialement.
Bonzai.
Ouais.

Nous sommes donc dans un pays où le seul "courage" des journaleux est d'écrire un livre "sulfureux" (là, je rigole, parce qu'à peu près tout le monde sait déjà tout sur la "première dame", on se croirait chez les amerlocains) ... Alors que franchement, le cul de la dame en question, et le reste, ça intéresse qui ?

Faut croire en tous cas qu'écrire ce genre de bouse rapporte, la preuve, tout les autres journaleux en parlent...

Pendant ce temps là, les lecteurs de ces mêmes journaleux vont se faire empapaouter avec la réforme des retraites.
Bonjour Daniel
Je pense qu'en ce jour de manifestation contre la réforme injuste des retraites, les gesticulations de "Mme Machin", on s'en bat les c…
Deux autres événements qui, me semble-t-il, ne rencontrent pas un écho terrible :

- Claire Thibout, qui, face caméra sur F2, réitère ses propos concernant les 150 000 euros que son patron lui a demandé, argent destiné à alimenter la campagne de Sarkozy via Woerth.
De quoi relancer le bidule, non ?

-L'affaire Wildenstein, qui ne prend pas.


Ps
Bravo pour les illustrations Sarkozistaniennes
O Effendi... que les tapis soient battus sous vos pas. Chez nous, en Ouzbekistan, la perplexité gagne sous les yourtes. Un vieux sage a demandé, hier, avec combien de chameaux l'homme fort avait acheté sa troisième femme et s'il avait décidé d'en faire sa sultane validée - auquel cas il faudrait qu'elle lui portât un nouvel héritier. Le vieil édenté n'a pas su dire où son ouïe maléfique avait perçu pareil questionnement parce qu'il est d'ordinaire rapport plutôt qu'origine. En revanche il a prophétisé les pires calamités pour le Sarkozistan lorsque l'heure sera venue de la succession : la famille est nombreuse et de lits différents. Inévitablement et indubitablement comme on disait du temps des vrais humoristes de "signé Furax", la lutte pour la meilleure place sur le Divan nous replongera plusieurs siècles en arrière, à l'époque de Bayazid. Qu'Allah vous bénisse et que Momo aille se faire voir.
Allô Daniel, ici la wallonie! est-ce que la situation est tenable en Sarkozistan ? ne prenez pas de risques inutiles au nom du reportage !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.