25
Commentaires

Stade de France : 24 h de version officielle sur France Inter

Auditrice fidèle de France Inter, l'autrice de ce texte a comparé les bulletins d'information de sa radio préférée, mais aussi de Franceinfo et France Culture, avec ce que l'on pouvait savoir des événements du Stade de France lors de la finale de la Ligue des champions samedi 28 mai. Bilan : pendant les premières 24 heures, Inter a relayé sans distance (voire, parfois, avec zèle) le récit gouvernemental. Franceinfo et France Culture ont un peu plus évité l'écueil.

Commentaires préférés des abonnés

Les « chiens de garde » de Rance inter récitent le discours du gouvernement comme ils l’ont toujours fait. Pendant le mouvement des « Gilets jaunes », il a fallu du temps avant que la presse rende compte de la violence de la police de Macron. Ici, ma(...)

Les journalistes du Monde ont réalisé un travail titanesque de lecture de toutes les vidéos qu'ils ont réussi à regrouper pour comprendre le déroulement des faits .


La présentation qu'ils en donne est très éclairante .


la vidéo d'un peu plus de 10' est(...)

En fait ce qui m'étonne le plus, c'est qu'en tant que fidèle auditrice, ce positionnement de France Inter comme porte parole du gouvernement ne vous donne l'occasion d'en faire un article que maintenant.

Bon, il est vrai que je n'écoutes plus trop FIn(...)

Derniers commentaires

ReBonjour,

Je voulais signaler que le soir de la finale, pendant le retard, la seule chaine à parler de ce qui se passait devant le stade de France était L'équipe 21. 

Si je puis dire, silence radio france inter sur les 4 chaines d'info en continu. 

Et les journalistes sportifs étaient très critiques sur ce qu'il était en train de se passer au stade de France.

Ils ont mis en avant les incompétences organisationnelles, ont signalés que la disposition des forces de police créait des goulots d'étranglement, et que la fan zone était trop éloignée du stade de france.

Je me souviens qu'ils ont dis que de nombreux journalistes avaient signalé que ces goulots d'étranglements allaient être problématiques avant même le début des problèmes.

Et qu'ils avaient honte.

En tant que footeux, je voulais aussi signaler à ceux qui ne suivent pas le foot, que le coup d'envoie en retard d'une finale de coupe d'Europe est très rare,. Et que malheureusement, bien souvent il y a des drames humains qui se jouent.

Je n'ai pas souvenir d'un retard de coup d'envoie lors d'une finale de coupe d'Europe pour une raison aussi nulle......

Bravo la Macronie.

Quand je pense que c'est eux qui vont gérer pendant 5 ans................

Bonjour,

Fan de foot, 

le soir de la finale, bien installé deva

Le foot-business c'est un cancer de la société. Après avoir été de l'autre côté, supporter de foot durant ma jeunesse qui séchait les cours pour aller voir des putains d'entrainements d'équipes de 2e division, j'ai développé une footophobie chronique sévère en 98. 

Désormais, je sais pas vous, mais je ne supporte plus la vue d'un écran diffusant un match de foot masculin.

Quand je vois ces ébeulés en short, achetés et revendus comme des bourrins de course par des milliardaires mafieux,  et les autres braillards devenirs fous pour un hors-jeu ou une touche, ça me génère des remontées gastriques.

Toutes les semaines il se passe une dinguerie en marge ou pendant un match de foot. De la baston d'ultras au saccage d'un parking et des alentours d'un stade, en passant par des saluts nazis, des "cris de singes" au passage d'un joueur noir,  des agressions d'arbitres, des dégradations de mobilier urbain, de bus, des bouteilles pétées partout sur la voie publique, du stationnement anarchique, des envahissements de terrains, etc...

Etrangement, on ne les montre pas en boucle pendant des heures comme c'est le cas lors d'un incident en marge d'une manifestation (retraites, loi El Khomery, gilets jaunes, hospitaliers 2019), on ne voit pas la tronche de Lallement ou des autres kékés pour demander l'interdiction du foot alors que le moindre déplacement d'une équipe de ligue1 s'accompagne de mobilisations de moyens policiers colossaux, de la privatisation de l'espace publique, de galères de transports pour des travailleurs ayant l'infortune de vivre ou bosser à proximité d'un stade sans pour autant qu'on parle de "prise en otage des usagers" comme c'est le cas lors d'une grève.

Et on a déjà oublié qu'en 2018 le macronistan était en liesse suite à la brillante coupe du monde chez notre ami Poutine.

Bon il n'y a qu'un truc qui me révulse autant que le foot, c'est Macron et sa clique de crapules menteuses.

Nul doute qu'ils n'auront aucun scrupule cependant à aller bientôt parader au Qatar dans les stades de la honte cimentés par le sang des 6500 ouvriers morts dans la construction de ces infrastructures.

 

À l'heure des podcast et autre écoute à la demande des émissions, la rediffusion des émissions de l'après-midi le soir, à part de valider celles qui ont gardé l'esprit et la qualité de FI, n'a aucun sens. 

Ça en dit juste long sur l'état de décrépitude... 

Vous vous souvenez du temps de "allo la planète"? Un gars attendait le passage d'un satellite au fin fond de nulle part (si avec ça vous trouvez pas les coordonnées gps je sais vraiment pas comment on pourrait être plus précis) pour entendre grzzgrzz, ou le restaurant de quatre places accessible après pas mal de marche à pied, dans une île perdue des caraïbes, faut réserver sinon c'est même pas la peine, les produits sont frais et Johnny Depp est venu y manger sans relation de cause à effet.

C'était beau. 

La télé aussi, il y a eu du meilleur. Je me souviens dans l'émission de Michel Lancelot, radiologue aussi, à la télé le samedi après-midi, une dame qui présente un petit dessin animé ou les bonshommes se tapent sur l'épaule par derrière, celui qui se retourne a un bisou, et ainsi de suite toute la durée du mini-court métrage animé, elle dit depuis qu'on l'a vu on se tape tous sur l'épaule à la rédaction. Par sûr que c'était si vrai, mais ça faisait envie.

Etc. c'est comme la sécu qui remboursait 100% la consultation, ceux qui n'ont pas connu ne me croit pas.

Rester auditrice fidèle après ces 6 années de Macronphilie décomplexée, c'est presque un délit !

En fait ce qui m'étonne le plus, c'est qu'en tant que fidèle auditrice, ce positionnement de France Inter comme porte parole du gouvernement ne vous donne l'occasion d'en faire un article que maintenant.

Bon, il est vrai que je n'écoutes plus trop FInter depuis un moment, mais surtout FCulture. Et de plus en plus souvent FMusiques, lorsqu'il y a un ministre sur l'une et un lrem sur l'autre. 

Ou inversement.

Bref, récemment, le traitement des tués du Pont Neuf par la police aurait pu vous fournir exactement le même article.

Avec la reprise à son compte de la version policière par la rédaction. 

Et c'est bien ça qui est le plus choquant : ils pourraient faire le choix de ne citer que les policiers, sans forcément présenter une autre version. Mais il vont plus loin, ils nous présente ça comme LA vérité, et bien sûr sans nous dire qu'ils ne font que répéter la version policière.

La défense des journalistes, en bloc, devient de plus en plus difficile.

Si vous ne voulez plus que les gens fassent l'amalgame, il va falloir faire le tri, et c'est ce que vous commencez avec cet article. 

Il va falloir balancer encore plus !




Nathalie Ianetta : "en France, contrairement au Royaume-Uni ou aux États-Unis, les journalistes sportifs ne traitent que des épreuves et des résultats sportifs".
Un peu court comme explication. En France, la formation des journalistes est généraliste. On apprend dans les écoles de journalisme à traiter toutes sortes de sujets : politique, faits divers, actualité sociale... Donc rien n'empêche un journaliste qui couvre un événement sportif d'aller au delà de sa spécialité. C'est à cause de certaines confusions d'intérêts que les journalistes dits sportifs (je préfère dire "de sport") se réfrènent lorsqu'il s'agit de parler des organisateurs. France Télévisions est quasiment co-organisateur de Roland Garros et du Tour de France. L'Équipe, de par son appartenance au groupe Amaury, qui a un quasi monopole sur la presse écrite sportive, peut-être considérée comme organisateur de grandes manifestations sportives. Amaury Sport Organisation organise 70 évènements par an avec notamment le Tour de France, Paris-Roubaix, Paris-Nice, le Tour de l'Avenir, le Rallye Dakar, le Marathon de Paris, l'Open de France de golf, le Tour de France à la voile... On comprend pourquoi lorsqu'a éclaté l'affaire Festina, les journalistes sportifs de l'Équipe et de France 2 étaient aux abonnés absents.


mais un peu de sérieux, s'il vous plait, l'information prioritaire depuis plusieurs jours est le jubilée de la reine d' angleterre ( ce qui est faux, car elle est aussi reine d'écosse, du pays de galles et d'irlande du nord + 14 autres pays dans le monde )


sans ce télescopage peut-être aurions nous plus d'échos de ces mensonges gouvernementaux !  darmanin comme macron peuvent remercier toute la presse



D'abord je tiens à remercier Emmanuel Walter pour cet article très détaillé présentant aussi la vision des journalistes et médias Britanniques

Ensuite, ce qui est reporté dans cet article d'Emmanuelle est exactement ce que j'ai ressenti à l'écoute de mes deux radios Françaises d'info (je n'écoute pas les actualités de France Culture)


La manière dont cette affaire a été traitée par France Inter est honteuse mais je dois avouer que je n'attends rien de cette chaîne d'info : je n'ai qu'à prendre comme exemple la journée d'hier où les actualités n'ont été qu'une propagande macroniste en continu. Et ce matin, cette chaîne me raconte en détail les tweets de Darmanin et Borne comme si un tweet devait être reporté à l'égal d'un communiqué ministériel, et tout ça pour me dire que Darmanin a été le premier a tweeté que les orages et inondations à Rouen ont fait une victime. France Inter ne va pas tout de même pas se faire l'écho de Radio Darmanin!!!!!!


Mais pour revenir au fans de Liverpool et la manière dont la police Française les a traités et a géré la situation : c'est une honte totale, l'incapacité de cette police est incroyable, elle est nulle et le préfet devrait être mis aux arrêts avec son ministre pour avoir donner de la France l'image la plus désastreuse qui soit : c'est un crime contre la nation


Heureusement, j'ai entendu quelques jours après un interview d'un policier professeur à Montpellier critiquant de manière claire l'inaptitude de ses collègues et de leur formation, et va même jusqu'à prendre l'exemple de la manière avec laquelle les policiers allemands gère les situations de crise et les manifestations

​​​​
France Inter:



La rédaction

Directrice de l'information

Catherine Nayl
Assistante : Agnès Le Van Ra


Directeur adjoint de la rédaction

Philippe Lefébure


Secrétaire générale de la rédaction

Valeria Emanuele
Assistante : Corinne Souillé


Chef des informations

Rémi Sulmont


(C'est marrant, quand c'est des femmes elles ont une assistante, les hommes, non.)


On va avoir du mal à trouver lequel est celui qui laisse dire n'importe quoi à l'antenne. Que le coupable se désigne, sinon je punis toute la classe.


La première photo m'a fait penser que si il y avait eu un incendie, la préfecture aurait pu aussi incriminer les supporters de Liverpool: des milliers à porter du rouge, impossible de repérer les hommes de la sécurité incendie..



Vidéo de Hanouna qui fraude pour rentrer au stade

https://youtu.be/IRsp2maoKp8



Évidemment, tout ça , critique des média, critique des autorités, indignation, réclamation, demande de sanction, oui tout ça....comment dire...: bof?


Mais le fond. 

Le fond ???

Qu'est ce que ça indique ?


La décadence et désintégration sociale.

Une situation pré insurrectionnelle...

Et des Pouvoirs Publics aux abois

En parallèle nous avons un article sur la sincérité Youtubienne...


Papacito se désespère parce que Mélenchon a fait 20% et Zemmour 5%. La France est foutue dit il.

Oui, le Régime est foutu, ça oui ... Pour le reste voyez Emma Haziza sur Thinkerview

Trois réflexions :


- Certains prédisent la catastrophe pour les JO de 2024. Je les trouvais alarmistes et sur une droite ligne sécuritaire, mais c'est à se demander.


- Je balance entre la satisfaction de voir l'incompétence et les mensonges de G. Darmanin ainsi affichés, et la perplexité d'une telle couverture médiatique.


- Que s'est-il passé peu avant son bulletin de 23h pour que, si j'ai bien compris, France Inter énonce la "version officielle" avant même que des officiels n'énoncent leur version ? Plus concrètement : elle ressemble à quoi l' "offensive médiatique [...] du ministère de l’intérieur et de la Préfecture de police de Paris" qu'évoque N. Iannetta ?

Les journalistes du Monde ont réalisé un travail titanesque de lecture de toutes les vidéos qu'ils ont réussi à regrouper pour comprendre le déroulement des faits .


La présentation qu'ils en donne est très éclairante .


la vidéo d'un peu plus de 10' est ici :


https://www.lemonde.fr/societe/video/2022/06/03/stade-de-france-comment-l-organisation-de-la-finale-de-la-ligue-des-champions-a-vire-au-chaos_6128843_3224.html

Vous ne devriez pas écouter RT France.

merci clair net et précis ;-)


" L'histoire officielle consiste à croire les  gouvernants incompétents sur parole " ( Les Pensées de G. Darmanin )

Les « chiens de garde » de Rance inter récitent le discours du gouvernement comme ils l’ont toujours fait. Pendant le mouvement des « Gilets jaunes », il a fallu du temps avant que la presse rende compte de la violence de la police de Macron. Ici, malgré les vidéos qui montrent les gazages et les matraquages de la police contre le public, ils préfèrent reprendre le discours gouvernemental sur la soi-disante violence des supporters, et cette histoire des 40000 faux billets. Heureusement que la presse anglaise est là pour rétablir la vérité.

Cette complicité entre le pouvoir macroniste et la prestiuée suscite le dégout.

Si seulement on pouvait les dégager tous à l’occasion des prochaines législatives.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.