101
Commentaires

Soumaré : en attendant la lumière...

On ne peut être expert en tout : le matinaute n'est pas expert en consultation de casier judiciaire.

Derniers commentaires

Si être lucide, c'est être con...

L'affaire Soumaré est une utilisation vicieuse du principe vrai selon lequel les électeurs ont le droit d'être informés de faits de vie privée d'un candidat "à la représentation citoyenne" lorsque ces faits sont de nature à renseigner sur le profil psychologique, moral, etc... du candidat. Et le minimum qu'on puisse exiger des "candidats" est qu'ils assument leur passé ou leur présent, quel qu'il soit, en nous laissant juge de l'appréciation que l'on a de l'information, de ses implications, son importance, sa pertinence...etc.. par rapport à la dite candidature.

De ce point de vue Sarkozy que vous aimez tant nous a bel et bien menti sur l'idylle de son mariage avec Cecilia. Et les journalistes soucieux de la vie privée de monsieur Sarkozy nous ont également menti sur la solidité du couple au moment cruxial de l'élection et de la campagne présidentielle, jouant donc le rôle de complices de la manipulation (communication trompeuse).

De toutes manières, d'un point de vue moral, le fait de savoir que l'alors fringant Nicolas Sarkozy avait froidement décidé de ravir une femme qu'en tant qu'édile de Neuilly il était en train de marier au pauvre cocu de feu Martin (c'est affecteux, car cocus aujourd'hui nous le sommes bien plus qu'il ne le fut jamais!!!), c'est déjà suffisant pour se faire une idée du personnage ou plutôt de sa psychologie....C'est vrai qu'une fois le but atteint (être maire grâce au réseau corse), sa première femme n'était déjà plus tout à fait indispensable. Mais cela c'est aussi de la spéculation me direz-vous. Certes, mais comme j'ai dit l'électeur est juge.

Soumaré a donc commis au moins un délit grave à l'âge de 19 ans. Très bien. A nous de voir si les faits sont ou non à ce point significatifs qu'ils ne peuvent être dépassés. C'est d'ailleurs notre responsabilité qui s'engagent aussi.

Aussi crois-je que Monsieur Soumaré eut été mieux inspiré de faire confiance à ses futurs administrés, plutôt qu'aux charlatans qui prétendent que les gens sont des andouilles qu'il faut manipuler d'une manière ou d'une autre, qu'il eut donc mieux fait de prendre les devants et de s'exprimer avant que quiconque le relance sur le sujet.

Car & de toutes manières, se taire sur son passé, c'est se rendre otage de n'importe quel chantage. Imminent ou futur. Et en s'y soumettant (au chantage!), (puisque "tout se sait" à un moment donné, par un biais ou un autre : notamment quand il y a des témoins!!!), on prend le risque humain, très humain d'y céder!

Et de se voir entraîner plus tard dans une spirale délictuelle plus grave encore. Délictuelle ou pas d'ailleurs, car le chantage, l'auto-censure & la peur du dévoilement peuvent être de nature à paralyser ou restreindre gravement la liberté des choix politiques et citoyens futurs.

Si pour cacher "une tâche" qui ne manquera pas d'apparaître, je dois prendre le risque certain (est-ce encore un risque ?) de se tâcher davantage, déjà ce n'est ni très intelligent, ni prévoyant, ni très lucide ni tout à fait responsable.

J'en veux pour preuve l'affaire Devedjian (et je parle d'affaire Devedjian car je pense que Madelin n'est qu'une victime collatérale...) : son passé judiciaire en principe prescrit, est rappelé depuis décembre sur de nombreux blogs de gauche et dans les journaux varois (Nice agglomération confiée aux bons soins de l'ami sarkophyte, Christian Estrosi); pour le seul motif que les faits / la condamnations sont prescrits/ amnistiés et donc que nul n'a le droit de les rappeler, Monsieur Devedjian parviendra à obtenir la condamnation de Monsieur Peillon pour diffamation, et si ce dernier invoquera l'utilité de l'information du public en période de campagne électorale dans le cadre du débat public de l'affaire Soumaré pour récuser toute intention de nuire, monsieur Devedjian pourra néanmoins argumenter que le cadre même du débat ne peut souligner l'intention de nuire sans nécessité.

Devedjian membre comme Madelin d'Occident, extrème-droitiste, c'est connu comme le loup blanc. Et chacun sait que ces groupuscule d'extrèmes ( droite ou gauche d'ailleurs ) ne font pas dans la dentelle (gros euphémisme!!!) et ne sont pas des enfants de chœur. Ce dont les évènements varois donne une idée sans doute ? Pareil du GUD.Ces courants là, non seulement ça se finance, mais ça se défend & ça s'entraîne avec des armes qui ne sont pas que blanches...

Et si je ne m'abuse, le père Sarko n'était pas non plus très éloigné de toute cette mouvance... C'est bien pourquoi il est au courant des choses et du passé de ses anciens amis et supporters.

Diffamez, diffamez, il en restera toujours quelque chose.... C'est ce principe et l'efficacité du procédé que les UMPtistes du Nord ont considérés avant toute chose.

De ce point de vue, c'est vrai qu'ils ont tapé dans le mille. Puisque salopards ou pas, les UMPISTES ont montré un visage de Soumaré qu'on ne connaissait pas, portrait auquel Soumaré a ajouté les traits du lâche et du sournois, sinon du menteur (par omission) en ne déballant pas le morceau en temps et en heure (préalablement ou en réponse) de lui-même & pour ce qu'elle est.

Mais comme cette affaire Soumaré est aussi l'occasion de l'Affaire Devedjian (via le petit télégraphiste Peillon en mal de notoriété & de dorure sur son blason médiatiquement terni), on peut se demander si derrière les UMPtistes du Nord, il n'y a pas L'Elysée?

En fait, Monsieur Devedjian apprend à ses dépends ce qu'il lui en coûte de ne pas céder sa place gentiment quand on la lui demande en y prenant les formes.Voila donc ce qu'il en coûte de s'opposer aux ambitions du maître concernant sa progéniture.

Aussi Devé sait-il à présent qu'il rendra le tablier dans les Hauts-de-Seine de gré ou de force, sinon l'affaire varoise et l'affaire Soumaré ne seront que les débuts de déboires qui l'attendent sur le long chemin pavé des "bonnes" intentions élyséennes à la Présidence du conseil régional. Et il lui faudra déclarer la guerre avec quelques munitions (ce qu'il sait de Sarko ) contre toute une armée en ligne de bataille. Je te tiens tu me tiens par la barbichette, mais quand on a l'armée du roi contre soi, tient-on encore quelque chose? L'écrivain Jean-E Hallier en sait quelque chose... et d'ailleurs il est mort.

C'est là je crois sans doute, un des buts principale de l'opération "Discrédit" qui commence en décembre -juste après l'affaire de l'EPAD/Jean Sans Terre à Nanterre-La Défense -. passe par Soumaré pour revenir à la cible Devedjian. C'est de la bombe à retardement et à effet modulable d'ailleurs... & multiple. Pour quand viendront des élections. Ou quand il s'agira de s'exprimer sur un sujet ou un autre.

C'est aussi pourquoi, tout dernièrement, Dati qui a dit-on de l'intuition politique, (et Dieu sait qu'elle en a quand il s'agit de caresser son maître dans le sens du poil, devancer ses désirs, ou attester qu'elle est indispensable) & les ambitions du pot de glu (revendiquées comme telles/ à même pas un chouilla près ainsi dit "on ne se débarrasse/ra pas de moi comme ça" dans Vie Privée Vie Public de Mireille Dumas au printemps 2009) ne cite que Devedjian et Soumaré dans une dernière interview qu'elle donne je ne sais où sur le sujet.

Elle doit bien savoir pourquoi et à qui elle s'adresse.
Si les accusations (apparemment fausses) contre Mr Soumaré sont abjectes, il me semble urgent de rappeler - ET J'ATTENDS QUE LA GAUCHE EN FASSE SON CHEVAL DE BATAILLE - qu'il est intolérable dans ce pays que quiconque représente la nation - à quelque titre que ce soit - et qui a été condamné, puisse briguer ne serait-ce qu'un jour, un poste d'élu ou de représentant de la nation. A ce titre, Mr Soumaré n'aurait pas plus de droit que les Pasqua (je me souviens du forcing de ce dernier pour qu'il soit élu sénateur, s'en était une honte), Juppé, Balkany, Carignon, Lenoir, Tapie, Tibéri et sa Xavière, pour ne citer que les plus tristement célèbres. C'est un code moral auquel, il faudra bien un jour s'exécuter et à ce titre, les pays slaves donnent un bel exemple de laver le linge sale plus blanc que blanc.

Un représentant du peuple n'a pas le droit de trahir le vote d'aucun citoyen (n'est ce pas Mr Besson ?) et à ce titre, je prêche (sans accent montpelliérin) que les sanctions soient plus lourdes envers ces citoyens garants de nos idées et de nos deniers. Ces derniers ont droit comme vous et moi, après avoir purgé leur peine, de retrouver leur liberté de travailler, voter et de s'exprimer, mais JAMAIS au grand JAMAIS se voir confier un poste d'élu, pas même celui de conseiller municipal et encore moins un poste clé dans une entreprise publique. C'est une question de rigueur morale si nous ne voulons devenir l'ombre des républiques bananières. Voila un bon sujet de programme politique.

Nous avons tous exulté à l'ascension de Barak Obama, un noir d'origine africaine, à la présidence des USA. Notre réaction était légitime au vu du contexte historique et de la ségrégation raciale encore fort présente dans ce pays. La prochaine étape, serait de trouver normal, voire banal que soit élu un noir, jaune, violet, rose, tacheté, bancal, tordu à d'autres présidences. Le chemin à parcourir me semble encore bien long...
Xavier Bertrand, secrétaire général de l'UMP, ne s'excuse pas et en remet une couche dans la première partie de l'émission Le Grand Journal de Canal+ diffusé ce mercredi 24 février.
Casier judiciaire ou pas?
Mais peu importe!!! Laissons de côté la vulgarité de l'UMP, qui est une donnée structurante de ce parti (la vulgarité BCBG de Mme Pécresse comme celle du porte-parole officiel: quand on choisit un type comme Lefebvre pour être la voix de son parti, tout est dit). Laissons de côté le fait que la droite des haut de seine a un maire comme Balkany condamné par la justice durant son mandat; laissons passer les manipulations, l'affaire Clearstream et tutti quanti. Où l'on voit que la justice est perçue sous son angle social: les crimes en cols blancs seraient respectables, alors que les trafics de carte bleue pour quelques centaines d'euros fait par des petits truands de banlieue seraient intolérables! Par contre soulignons la démarche raciste évidente de cette droite. Qui aurait eu l'idée d'aller chercher à voir le casier judiciaire d'un candidat anonyme mais blanc et issu des beaux quartiers? Mais un Ali Soumaré, un noir, de banlieue!!! Mon Dieu!! Où l'on voit ce qu'était le débat sur l'identité nationale. Le révélateur de tous les stéréotypes nauséabonds partagés par certaines élites politiques: Mme Morano pensait qu'un eune musulman ne savait que parler le verlan en portant une casquuette à l'envers, et maintenant on nous dit que de fait un noir de banlieue ne peut être qu'un délinquant! Vas-y coco, cherche dans son casier l'ensemble de ses méfaits. On en est là!

L'attitude du PS ne me semble pas non plus des plus dignes. Que M. Soumaré ait un casier ou non ne change rien à l'affaire. J'aurais à la limite préféré qu'il ait un casier, comme pour dire que la politique, l'engagement citoyen est une voie structurante: s'engager pour la collectivité permet de savoir qui l'on est, de se trouver un but dans la vie en trouvant sa place dans la société. Un Ali Soumaré au casier judicaire non vierge aurait été une belle parabole sur l'engagement politique comme rédemption. Les jeunes de banlieue ne sont pas condamnés au sport pour être reconnus !!! L'important n'est pas que par le passé ce jeune homme ait eu un casier. L'important est qu'il n'ait plus commis d'infraction depuis qu'il est engagé dans la sphère publique. Défendre M. Soumaré est une exigence, qu'il soit ou non porteur casier judiciaire
Les salopards extrémistes de l'UMP ne font même plus semblant de s'adresser aux Auvergnats, il étalent au grand jour leur bêtise, leur racisme, leur mauvaise foi et leur malhonnêteté.
Les salopards qui voteront pour ces crevures en 2012 n'auront plus l'excuse foireuse du "on n' savait pas que ça dégénèrerait ainsi"...
État gouverné par des fachos.

Vivement la quille.
Vu dans le monde aujourd'hui l'affaire Ali Soumaré

M.Poniatowski : "Il est certain que son passé judiciaire n'est pas aussi lourd que ce que l'on pouvait penser. Il n'en reste pas moins que M. Soumaré est un personnage obscur"

c'est de plus en plus loufoque.
L'idée qui me vient est que Mr Poniatowski utilise le terme "obscur" dans l'espoir de créer une autre polémique autour de cette affaire, juste histoire de faire parler d'autre chose. Parce qu'après le "pas catholique" de Freche, il faut vraiment être débile pour dire ça comme ça !
Si c’est vrai, c’est quand même un peu léger de la part du PS ! Comme s’il n’y avait pas des jeunes de banlieue au casier judiciaire vierge ! Mais bon, Ali Soumaré aurait pu le dire avant, genre “J’ai fait des c… dans ma jeunesse, j’ai tourné la page”, ça aurait désamorcé d’avance les attaques… La politique, c’est pas le monde des bisounours !!! Tous les coups sont permis !

En même temps, les élus UMP devraient être discret la dessus :

- Le 26 mars 2004, Dominique Paillé (porte-parole de l’UMP) est condamné par le tribunal correctionnel de Paris à une peine de dix mois de prison avec sursis et 30 000 euros d’amende, pour « abus de confiance » dans le cadre d’une affaire privée. Il a ainsi prélevé 40 000 euros pour ses voyages privés et des dépenses personnelles dans les comptes de l’association Appel Europe, qu’il avait créée…

Je ne parle même pas du grand ami de Sarko, l’invraisemblable Patrick Balkany, ce serait trop long ! Je ne parle pas non plus des bêtises de jeunesse de M. Madelin et Devedjian…

Je crois qu’on pourrait faire une longue liste d’élus condamnés en justice !
Si il y a quelqu'un qui ne parlera de Soumaré, c'est Zemmour, sur RTL. Ce matin, il parlait vacances, vacances du premier ministre. Il aurait pu parler des siennes, lui qui laisse croire à un chronique d'actualités, préenregistrées avant son départ de Paris. Il pousse,ou ils poussent même le vice jusqu'à faire semblant d'un pseudo dialogue avec le présentateur de la matinale. Donc pas d'actualités, rien que des thèmes très zemourien, Fillon le commis de Koko, ou hier la roman de l'histoire nationale.. Tout un programme. zemmour préfère les romans à l'Histoire, à la réalité...
Enfin bon, on attend avec impatience de Zemmour autoproclamé moralisateur du Paf, une chronique sur les journalistes, ceux qui sont en vacances ceux qui font semblant, ceux qui imbus de leur personnes n'osent même pas avouer qu'ils sont en vacances.. On aura peut être droit à une chronique sur la défense du prolétariat, son fond de commerce de poujadisme... en direct des pistes de ski!!
Donc pas de podacst vidéo de la chronique, logique, un podcast audio du 22/02 posté le 21!! Ca aurait pu passer inaperçu, presque.
L'équation de ce politicien UMP est la suivante :

Ali Soumaré
+ être humain noir de peau
+ un banlieusard
+ un casier judiciaire non vierge
= un délinquant forcément...

comme pour
Rachida Dati
+ une femme d'origine marocaine
+ faux diplôme
+ un frère dealer
= une escroc forcément...

Certes l'équation n'est pas très mathématique mais apparemment elle peut rapporter beaucoup de voix...

Ma conclusion :

Merci les "immigrés" doivent se dire les Le Pen, Sarkozy, Frêche et autres UMP (et même certians socialistes !!), car grâce à eux nous sommes devenus très "riches" de voix, nous avons le pouvoir et nous prospérons.!!!
Que Dieu vous garde les "immigrés" et surtout ne changez pas vous nous réussissez si bien !!!!


En plus cela fait plaisir aux "braves Français" qui croivent sentir qu'on s'occupe d'eux et qui pendant ce temps continueront à galérer... Et qu'ils ne se plaignent pas sinon "garde à vue" comme les immigrés, les banlieusards, les syndicalistes etc... !!!

:-)))

SEMIR
... à une chanson qui fête ses trente années.
Pour l'occasion, la voici juste ci-dessous.

Tel un forçat brisant ses chaînes
Tu joins tes poings et tu contiens ta haine,
Tu es sorti, retour à la vie.
Il faut te racheter, prix de ta liberté.
Ils t'ont dit non à l'agence de placement
Ça t'a surpris, t'attendais pas ça des gens,
T'estimes avoir payé, été humilié,
Comme ça, toute ta vie, tu seras poursuivi.

Bouge,
Redresse-toi et bouge
Défends-toi.
On parle autour de toi.

Tu vas peut être braquer et recommencer
Jusqu'à ta mort, prisonnier de ton passé
Une dernière plainte, tu veux réagir.
Tu ne veux pas croupir, tu ne veux pas pourrir.
Ils t'ont laissé sortir mais sans y penser,
Tu rôdes dans la rue, tu te déplace en cage
Un jour, ils te serreront pour te faire replonger.
Dans une orgie de sang tu vas riposter.
L'homme qui franchit les portes d'une prison
En reste marqué à vie, quoi qu'il fasse
Sur le chemin de la réinsertion sociale,
La société est vindicative.


Un ex-condamné ne sera jamais quitte de sa dette,
Même après l'avoir payé car on lui refusera le droit de vote
Mais il paiera ses impôts et sera mobilisé
Si une guerre se produit.
Châtré de ses droits civiques, il restera un ex-taulard
L'homme à qui on refuse le droit de décision
N'est qu'une moitié d'homme.
Il se soumettra ou se révoltera.


"Sors tes Griffes" - Trust - 1980.

J'ai hésité avec les 35 ans d'âge d'Hexagone, de Renaud...
Plainte déposée


http://www.liberation.fr/politiques/0101620792-le-socialiste-ali-soumare-va-porter-plaine-pour-diffamation
U = Union
M = de la Médiocratie
P = Puante
A l'UMP, on est pas meilleur chauffeur, mais on a les moyens de s'acheter des stages à points... Ha Morano....

http://www.liberation.fr/actualite/010117069-nadine-morano-porte-parole-de-l-ump-tente-de-sauver-son-permis-de-conduire
quoi ? les joueurs du PSG roulent sans permis ?
déjà qu'ils ont du mal à jouer avec un ballon......

toutenbateau
Dans le jité de France2 ce midi, la présentatrice disait qu'au moins une condamnation semble relative à un homonyme d'Ali Soumaré. Espérons que ce soit vrai, que la lumière soit faite et que les racistes crasseux au pouvoir se prennent le retour de boomerang en pleine gueule.
Conduite sans permis ? Comme Daniela Lumbroso ?
Alors il faut vite lui donner, à lui aussi, la Légion d'Honneur !
Bonjour,

Les délinquants sont nombreux dans cette affaire.

Comment ont été obtenus ces renseignements ?

- observation n° 1 : Seules les condamnations figurent au casier judiciaire

- observation n° 2 : Monsieur SOUMARE ne semble pas avoir été condamné dans toutes ces affaires, mais seulement dans certaines.

- observation n° 3 : Le casier judiciaire (même le B2 c'est à dire le plus "accessible") n'est pas consultable sur internet et est confidentiel (c'est dingue ce qu'on peut entendre comme conneries) : "Ce bulletin ne peut être délivré qu'à certaines autorités administratives ou certains organismes pour des motifs précis (accès à certaines professions, obtention d'une distinction honorifique par exemple)."
(source ministère de l'intérieur)

- observation n° 3 : les "mises en causes" n'apparaissent que sur le fichier dit "STIC".

- observation n° 4 : plusieurs personnes (notamment des policiers) ont été condamnés pour avoir détourné les informations figurant au STIC...et ça aussi.. c'est délit...et utiliser ces informations, cela s'appelle du recel.

Conclusions : Que de délinquants en Iles de France!!!
Je ne peux m'empêcher de penser que tout ca a un rapport avec le fait qu'il soit noir.

Tout le monde s'accorde à dire qu'ils ne sont pas tous blanc en politique loin de là, à gauche ou à droite c'est kiff-kiff.
Alors pourquoi s'intéresse-t-on au cas Soumaré, et pourquoi ce cas là trouve écho dans la presse ?

Je ne vois qu'une seule réponse possible, il est noir, et titré "délinquant multi-récidivistes" avec une photo d'un black à coté, ça doit réconforter, pour ne pas dire faire jouir, tout ceux qui ne voient le monde que part des clichés et des stéréotypes. Autant dire plein de monde.
Faut arreter l'hypocrisie, faire des enquetes sur l'adversaire pour trouver ses casseroles a toujours été de base en politique,
c'est de bonne guerre, a droite comme a gauche. mitterrand etait d'ailleurs passé maitre en la matiere.
Une première réaction de son équipe de campagne (plainte pour diffamation) et qqs réactions sont ICI
A ma connaissance, n'importe qui peut commander le bulletin 3 du casier judiciaire sans avoir besoin de justifier de son identité -il me semble qu'en théorie n'importe qui peut remplir le formulaire de demande sur internet et se faire envoyer le bulletin n°3 d'Ali Soumaré par la Poste (par exemple à l'adresse: Ali Soumaré c/o Francis Delattre, mairie de Franconville...) La question se pose donc de savoir où sont mentionnées les hypothétiques condamnations de M. Soumaré, et donc la nécessité d'avoir des complicités au Parquet, par exemple, pour y avoir accès.

Ensuite, la question que je me pose est celle des conditions d'éligibilité. Une condamnation pénale ne prive pas nécessairement un citoyen du droit de se présenter, loin s'en faut, j'espère juste que ce point a été vérifié par le PS avant d'investir Ali Soumaré sur une liste, dans l'hypothèse où il aurait effectivement des condamnations sur son casier.

Pour le reste, je souscris pleinement aux commentaires ci-dessus qui soulignent le caractère ignominieux de la tactique UMP...
Mais vous en parlez comme si parole de perroquet UMP + parole de perroquet Figaro étaient paroles d'or !
Bonjour,
Ca fait 3 jours que le peu de fois que j'allume ma radio, France Inter entame son journal sur de la "mise en difficulté" de Huchon en Ile de France puis diffuse en abondance les interviews d'accusation et parfois une interview de défense.
Si ça ce n'est pas de l'obstination et de la manipulation des esprits !!!
Suis presque étonné que Lefebvre et ses amis n'aient pas appelé la population à lui jeter des pierres dans la rue.
mis à part le fait que n'importe qui peut ressortir votre casier judiciaire et le diffuser à tous vents, quelle est la différence entre les délits d'un Soumaré, et ceux d'un Carignon à Grenoble, d'un "le pote à Tapie qui roulait plus vite que son ombre et dont je ne sais plus le nom" élu dans le nord de la france, et d'autres dont le casier ne doit plus être très vierge non plus (sauf si on n'y inscrit pas "la main dans le sac des deniers publics", et franchement j'y connais rien en casier), tous "re Elus" de la République et sans états d'âme particulier si mes souvenirs sont bons ??!!......
Et bien, si tous les politiques de droite comme de gauche devaient être 100% blanc comme neige, il n'y en aurait plus beaucoup pour qui voter.
Ils doivent vraiment avoir la pétoche à l'UMP pour faire les poubelles!
[quote=Daniel Schneidermann]Savoir si Soumaré mérite ou non d'être défendu est une vraie question. ...

Mérite ? Bien sûr qu'il doit être défendu ! Il y a là une volonté évidente de détruire quelqu'un. Quoi qu'il ait fait dans le passé, s'il a payé sa dette, comme on dit, à la société, il mérite d'être défendu. Point.
Il est vrai qu'en France on reste un criminel toute sa vie, même longtemps après avoir accompli sa peine. Si, en plus, on a la peau noire, alors c'est toute sa descendance sur plusieurs générations qui sera considérée comme criminelle. "C'est dans les gènes ma bonne dame, vous comprenez ..."

Quand au casier judiciaire des personnes, à moins qu'elles ne le publient elles-mêmes sur internet ou d'avoir des talents de "hacker", il n'est pas consultable comme ça. Encore un homme désigné à la vindicte populaire, par la presse bon chic bon genre cette fois, pas par l'internet.
A y est ! La droite a trouvé son affaire "Papy V'Oise" sauf que là c'est un candidat accusé (on a remarqué comme le [s]perroqu[/s]porte-parole de l'UMP fait comme son maître : il accuse, divulgue, dénonce) d'être un malfrat.
Je n'y connais rien ma matière de casier judiciaire, mais bon, si vous êtes allés en Afrique, vous avez pu remarquer qu'il y a une foultitude d'homonymies... Si ça se trouve, il y a plusieurs Ali Soumaré qui vivent à Villiers-le-Bel et il se peut fort bien qu'un agent administratif n'ait pas procédé à toutes les vérifications nécessaires avant de remplir le casier judiciaire...
Et je plussoie pour finir à ce qu'a écrit Photine : si on ressortait toutes les "affaires" de la droite, là, la-voix-de-son maître, il est mal !
En attendant, on est en pleine campagne !
Où sont les petits zoizeaux et la mère nature dans ce "tombereau de m..." ?
J'ai de moins en moins envie d'aller voter.
Voyons DS, vous voulez vous couler? Dire : "attendons d'avoir les éléments nécessaires pour affirmer légitimement", cela ne se fait pas. Dire haut et fort : "c'est vrai, MOI je sais", voilà qui vous classe chez les penseurs de nos jours, et qui fait de vous LA référence.
Cela dit, le PS a PEUTÊTRE été une fois de plus léger.
Daniel, continuez. Merci
Effectivement, la provenance de ces "infos" (si ce sont des informations vraies - cf. la plainte pour duffamation de Soumaré) est plus que douteuse.
Quelques petits contacts avec la police, voire le parquet du côté de l'UMP.

En revanche, un problème avéré à l'UMP du Val-d'Oise (et en général) : tentative d'envoyer Yade dans le 9-5 "parce qu'elle fait plus couleur locale", premiers propos racistes de Delattre sur Soumaré (noir = joueur de foot) et maintenant ces dénonciations qu'on eptu soupçonner d'être calomnieuses...
Cette histoire me fait doucement rigoler... Soumaré a conduit sans permis, sans doute, il était peut-être un petit délinquant...

Mais à l'UMP, ont-ils vraiment le nez propre, tous ces vertueux défenseurs de "l'ordre" ?

Balkany et sa rombière ...
Tibéri et Xavière ...
Le grand Chichi que les français regrettent, les cons...
Tous les élus UMP qui sont actuellement "en délicatesse" avec la justice pour délit d'initié, abus de biens sociaux et diverses magouilles, ils sont où ?

Et le chef lui-même, avec "l'affaire de Karachi", pour ne donner qu'un exemple ...

Et ça, c'est juste pour ce qui a "transpiré" dans les médias. Il y aussi tout le reste, moins évident, la casse du service public, les chômeurs de plus en plus nombreux... Les entreprises bien grasses qui délocalisent, avec la bénédiction du gouvernement ... Estrosi l'a dit "nous ne pouvons rien imposer à la société Total"...

La pauvreté, les SDF, ça, ce n'est pas "comptabilisé"...

Soumaré est bien petit face à tous ces grands voyous.
Heu, a part le cote apparement illegal de la divulgation du casier judiciaire, il me semble que ce casier a l'air plutot vierge par rapport a une grande quantite de ceux des "politiques trditionnels" et de leurs casseroles.

Mais dans l'esprit des gens, conduire sans permis ou vol avec violence ( physique ) sont bien entendu beaucoup plus graves que se faire conduire dans des voitures officielles qui peuvent ne pas respecter le code de la route et detournements de fonds en tous genre, qui ne sont a pres tout que des vols avec violence ( pas toujours physique ) contre les contribuables.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.