13
Commentaires

Soldes d'été : le fashion faux pas d'Hugo Clément

On connaissait le "journaliste sponsorisé" qui fait de la pub pour des crèmes de jour, voilà le journaliste-mannequin qui pose en chemise, au petit matin dans Paris. Alors que les soldes d'été commencent aujourd'hui, Hugo Clément, journaliste vedette de l'émission Quotidien, participe à la promo d'une marque tendance de chemise parisienne. Ce qui n'a pas du tout plu à ses employeurs.

Derniers commentaires

profit , profit, c'et ça votre libéralisme Daniel, vous avez voulu Macron , vous avez ses boys. Ha c'était pour pouvoir mépriser tranquille, c'est vrai que c'est plu dure de mépriser JLM s'il avait été président, et que de mesure sociale soient en train de se mettre en place, ça aurait été nul pour vos édito.
tout dépend de ce que l'on nomme "journaliste"...
Dans le cas d'un minion de Barthès, on est quand même garé très loin du temple de la déontologie rigoureuse, indépendante et anti-spectacle...
Donc qu'il vende des chemises ou du cassoulet, qu'il en profite, la bienveillance d'un avenir printannier mais précaire n'aura pas de place pour tout le monde.
Non mais sérieux quel est l’intérêt de cet article ? en quoi porter telle ou telle chemise peut influencer la contenu éditorial ? concentrez-vous, la on dirait une guerre de chapelle qui me semble bien inutile.
Je suis peut-être de la vieille école, mais je trouve c'est d'un débraillé, ces chemises portées sans cravate !
C'est curieux Hugo Clément n'apparait plus sur le site de la marque !
Je suis allé faire un tour sur le
site Hast. Plutôt pas mal, merci à ASI pour ses conseils fashion !
Je n'avais jamais remarqué que cette créature était bien habillée, par contre je suis preneur du nom de la marque des chemises en lin (ou lin et coton) avec col mao que porte Daniel Schneidermann.
Franchement... non mais, franchement...
On s'en tape un peu des chemises à Clément Hugo, non?...
En quoi la chronique de télé matin peut être identifiée comme un publi-reportage ? J'ai beau chercher, je ne comprends pas...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.