30
Commentaires

Sites, blogs et internautes défendent "le premier martyr de l'Hadopi", licencié par TF1

Derniers commentaires

Le parisien :

DERNIERE MINUTE
Cadre de TF 1 licencié : Albanel suspend un collaborateur

11.05.2009, 07h00

La ministre de la Culture a suspendu un de ses collaborateurs, a-t-on appris hier vers 23 heures. Celui-ci avait transmis à TF 1 l’e-mail de Jérôme Bourreau, un responsable de la chaîne qui, ayant manifesté son hostilité à la loi Hadopi, avait été licencié. « Dans le cadre des informations demandées par Christine Albanel relatives à l’e-mail de Jérôme Bourreau, il est apparu qu’une copie de ce document (…) a bien été transmise à TF 1 à la fin du mois de février par l’un de ses collaborateurs (…) Christine Albanel a déploré cet envoi qu’elle considère comme une erreur regrettable.
Elle a refusé la démission que lui a remise ce collaborateur et a décidé de le suspendre un mois », a-t-on précisé.

---

Le compte est bon
pour ce qui est de l'utilisation de l'image de pétain par le blog Un singe en hiver, elle est sans aucun doute liée à la déclaration de Maxime Le Forestier sur europe1, qui traite les opposants au projet de loi de pétainistes, et dit, je cite: "les allemands sont là, on les laisse", effectuant par là une jolie pirouette en assimilant les allemands et les pirates aux nazis.
espérons que cela donne à réfléchir aux autres, qu'ils se renseignent avant d'ajouter leur nom à la longue liste de ceux qui nous donnent régulièrement la preuve qu'ils ne comprennent pas de quoi ils parlent.
Commentaires effacés du site de TF1, ça vaut son pesant de cacahouètes!

http://hithlum.adm.ielo.net/~pnl/mootf1/avis.html

C'est une vraie bataille rangée sur le forums de TF1:

http://forum.tf1.fr/

Succès mitigé, par contre, pour le groupe Facebook "Soutenons Jérôme, viré par TF1 pour ses critiques contre HADOPI" qui rassemblait vendredi 8 mai dans la soirée moins de 800 personnes.


A l'heure qu'il est (0h38, dimanche 10 mai), ce groupe au "succès mitigé" en est tout de même à 2836 membres...

http://www.facebook.com/group.php?gid=89985866648
J'ai pas bien compris un truc : on peut être licencié parce qu'on a une opinion ?
il faut que je me méfie.
un rappel à l'ordre, je veux bien, mais licenciement
et je nai pas bien compris s'il était licencié parce qu'il avait une opinion (alors qu'il est censé être objectif) ou si c'est parce qu'il avait une opinion différente de celle de TF1 (qui devrait elle aussi objective...) ?

allez, je propose de licencier TF1.....
(oui, je sais, je suis bête, tant pis pour moi)
Le dénonciateur du ministère aurait été identifié, il s'agirait de Christophe Tardieu directeur adjoint du cabinet de la ministre. Il aurait proposé sa démission.
http://www.electronlibre.info/+Affaire-Bourreau-vs-TF1-la-fuite,01606+#forum1943
On peut voir l'une de ses interventions publiques, lors des assises de la création organisées par son ministère pour vendre la loi Hadopi, dans cette vidéo (voir le sommaire) http://www.viewontv.com/assemblee_nationale/assisesDeLaCreation/assise_20081114.html
Il y a des citoyens qui ont de la chance : être virés de TF1, cela vous donne de la valeur à un CV... Trève de plaisanterie, quelle société de l'information à l'oeuvre : on échange des mails, un mail est mis en copie, puis il est transmis, transmis, transmis. Copie de l'oeuvre ! Et résultat : licenciement ! Il ne faut pas copier les oeuvres - définition hadopienne !

Tiens, tiens...
Le député qui propose de constituer un groupe de quatre députés pour aller trouver la direction de TF1 et la faire revenir sur sa décision est-il conscient que ce dispositif, s'il était mis en place, constituerait le preuve ultime de la "consanguinité" ( c'est lui qui le dit) entre les politiques et ce média ?
C'est scandaleux et stupide !
Cette triste affaire illustre de manière criante que si nous ne sommes pas encore dans une dictature pure et dure, nous ne sommes en tout cas plus dans une démocratie. Le délit d'opinion existe, et le message envoyé à tous les citoyens est clair : vous aurez à rendre des compte et à assumer vos opinions, même exprimées dans un cadre strictement privé.
La France de Nicolas Sarkozy est bien en rupture, mais pour basculer du côté de la dictature.
La France est gérée comme une entreprise privée. Fillon est un collaborateur, Albanel est un simple cadre, comme le PDG de TF1. Pas de notion de service public, de déontologie. Ca communique, ça s'envoie des emails, comme entre les différents services d'une même entreprise. Tous des collègues, tous de simples collaborateurs. Mais de quelle entreprise ?
Pour complété la revu de blog sur ce sujet, je rajouterai la note d'Authueil.
Ce qui est parlant, c'est le rôle de Panafieu. Elle ne protège pas le citoyen qu'elle est supposée représenter, elle envoie son mail, au lieu de prendre ses arguments et d'interroger Albanel, elle fait de la délation.

Si chaque fois qu'un citoyen proteste, il est dénoncé par son député, à quoi sert un député, je croyais qu'un député défendait l'opinion de ses concitoyens, là la députée les met en danger.

Je pense que ceux qui ont voté Panafieu peuvent en tirer toutes les conclusions.

http://anthropia.blogg.org
On peut voir ses explications embarrassées (ainsi que celles d'Albanel) sur cette vidéo. En réponse, Martine Billard lui explique subtilement comment on fait pour anonymiser un email.
Vous aurez du mal à le croire, c'est vachement facile. Pour anonymiser un courrier, il suffit d'enlever le nom de l'auteur et son adresse. Étonnant, non ?

On peut voir ses explications embarrassées (ainsi que celles d'Albanel) sur cette vidéo. En réponse, Martine Billard lui explique subtilement comment on fait pour anonymiser un email.
Vous aurez du mal à le croire, c'est vachement facile. Pour anonymiser un courrier, il suffit d'enlever le nom de l'auteur et son adresse. Étonnant, non ?


Françoise de Panafieu a pris soin de préciser que l'auteur du mail n'a jamais demandé l'anonymat. Ça va faire plaisir à tout ses administrés qui lui ont écrit auparavant.
C'est relativement normal de forwarder un mail à quelqu'un sensé être plus compétent sur le sujet.
Inversement, le passage ministre de la culture ? TF1 est révoltant. D'abord parcequ'il montre un volonté punitive. Et ensuite parcequ'il prouve un lien bien trop cosy entre les deux.

C'est relativement normal de forwarder un mail à quelqu'un sensé être plus compétent sur le sujet.

C'est pas la question. La question c'est celle de l'anonymisation. Pour ma part, si je veux que mon courrier ne soit pas une correspondance personnelle mais soit lu par tout le monde, j'écris une lettre ouverte. La correction élémentaire (la net-étiquette, dont parle Martine Billard), ça vous dit quelque chose ?
On peut pinailler sur le premier forward si on veut, s'il n'y avait pas eu le deuxième, on ne s'en serait jamais plaint. C'est vraiment le forward Culture > TF1 qui est choquant, parcequ'il montre une volonté de punir et aussi révèle une complicité inappropriée.
Je renvoie à cette page qui enregistre tout les commentaires censurés en réaction à ce licenciement sur le site de Tf1, sous la réponse de Tf1, en donnant un graphique très parlant http://hithlum.adm.ielo.net/~pnl/mootf1/avis.html
Témoignage de Jérôme Bourreau-Guggenheim et tentative de justification de Christine Albanel jeudi au 13H de France Inter : extrait audio.
Décidément le président et son gouvernement s'occupent de tout, sont à l'initiative de tout, maîtrisent tout ... sauf quand cela tourne mal, et là subitement ils ne sont au courant de rien, et surtout pas responsables des problèmes. (Un peu comme Mme Parisot d'ailleurs.)
En fait le licenciement de Mr Bourreau-Guggenheim c'est la faute aux 35H !
A une échelle bcp plus modeste, une anecdote qui me fait penser que sans aller jusqu'au licenciement, l'intimidation est monnaie courante.
A la suite d'une pétition de parents d'élèves adressée au maire de ma ville, tous les signataires avaient reçu une réponse courrier personnelle. MAIS une signataire qui était aussi employée municipale l'avait reçue non dans sa boîte aux lettres mais posée sur son bureau.
Encore une petite bétise......

PatriceNoDRM
C'est de manière générale que la liberté d'expression est menacée :
Les attaques contre les journalistes se multiplient :
La France détient le record en Europe de perquisitions dans des rédactions et de garde à vue de journalistes.
Les nominations "amicales" par sarko à des postes d'influence aussi :
Les nominations polémiques de Sarkozy et la dernière en date : Stéphane Richard,Nomination à France Télécom

Et HADOPI est la porte par laquelle ce pouvoir veut s'infiltrer dans la vie de chacun : nous n'en sommes plus aux scandales des écoutes téléphoniques mais à la surveillance via les "mouchards" d'internet de tous les citoyens : Hadopi : la menace d'un logiciel mouchard inquiète l'April - L'Hadopi établiera une liste de moyens de filtrage labellisés
Voila ce qui se passe quand tout est tellement mélangé et qu'on ne fait plus la différence entre copain et fonction...

Ca en dit long sur la façon dont se passent les choses en réalité entre les "décideurs". et quelle ironie que ça arrive avec une télévision, qui sert justement à mettre en scène des plateaux où chacun est investi de sa fonction et où les copains se vouvoient pour quelques minutes.

De ce point de vue, je trouve que TF1 a fait une faute professionnelle grave en laissant voir d'une manière si crue l'envers du décor. Je ne serai pas surpris que ce soit cette défaillance qui provoque une telle réaction au fond. Si on n'arrive même plus à maintenir l'apparence, on est vraiment a poil, et ça fout les jetons...
a t'on le mail que ce type a envoyé à sa députée?
cela pourrait être marrant de voir ses arguments...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.