187
Commentaires

Si vous avez raté des épisodes, des nouvelles des #macronleaks

Tout ça pour ça ? Les leaks ne sont plus ce qu'ils étaient.

Derniers commentaires

"A noter aussi (surtout ?) l'effort de la "team Macron" (toujours faire moderne"

Et aussi... publier des faux mails et des faux documents pour soi-disant "tromper les Hackers".

Heu... cela ressemble aux délits de Faux et Usage de faux.

Bon, Macron est Chat-Bite, mais les petites mains ne bénéficient pas d'immunité présidentielle.

P.S. L'était pas encore élu Président, que déjà Parano !
"Quel genre de responsable politique de gauche je serais si j'allais me planquer, me cacher, dans une circonscription confortable où j'aurais pour principal projet ma personne et d'être élu ?... La noblesse de la politique, c'est pas 'les chefs vont dans des planques, dans des endroits où ils sont assurés d'être élus d'avance' ". (JLM, 2012.)

Allez, c'est l'heure du pastis et de la pétanque. Mais quand même, JLM, "à quoi ça sert l'cochonnet si t'as pas les boules" ?
"Des premières recherches, émerge donc un grouillement d'activistes complotistes en ligne nord-américains plus ou moins néo-nazis, dont l'un, Jack Prosobiec, "personnalité trouble et populaire de l'extrême droite américaine"

Non ce sont les Russes, selon la vraie presse sans fake news :

http://www.lesoir.be/1499660/article/actualite/monde/2017-05-09/nsa-attribue-piratage-des-macronleaks-russie

http://www.leparisien.fr/elections/presidentielle/piratage-de-l-equipe-macron-pourquoi-les-experts-privilegient-la-piste-russe-09-05-2017-6931416.php

http://www.liberation.fr/france/2017/05/11/macronleaks-matiere-inflammable_1568978
J'ai cette impression morbide que la horde d'asticots grouille sur le cadavre encore chaud du système et que cette agitation spiralante recrée un système à l'identique pile poil.

Certains sur ce forum se pourlèchent de ce mouvement immobile.
Yes! Vive le changement.
Je lis ça et je me dis que c'est peu de dire que les médias ont encore du boulot pour accomplir leur vocation d'information citoyenne utile.

- en premier lieu, c'est un détail mais l'inanité intellectuelle que traduit l'erreur me préoccupe, qui emet le leak n'a pas la même importance que dit quelque chose, parce qu'un leak, ce n'est pas dire, c'est relayer la parole d'un autre. Autrement dit, et puisque ces leaks sont authentiques, la source n'est pas qui les a rendu public (c'est un anonyme, au passage, bien joué pour connaitre son bord) ou qui les a publié sur son tweeter (je me frotte les yeux que ça puisse même une seconde passer pour avoir la moindre pertinence), la source est la campagne de Macron. Et donc il n'y a pas grand chose à dire dessus une fois ce contenu identifié, hors il l'est.

- en second lieu, il y a une énorme bombe dans ces leaks qui est présentée comme "débunkée" par la presse occidentale, et ça inclue @si (au passage, énième cas où au lieu d'enquête sur un fait @si nous offre une revue de presse de médias qu'elle est sensée traiter de façon critique, mais en fait non). Sauf que ce "debunking" est à priori complètement invalidé par cet article. Certes ici la règle du "qui parle" s'applique à plein et ce n'est certes pas un site à pastille verte, mais il y a au moins des preuves photographiques solides qu'une parte du debunking est à l'ouest (même erreur que les "birther" qui pensaient que le certificat de naissance d'Obama était faux, sweet irony...) et les arguments experts, au moins jusqu'à être discutés semblent très convaincants.
Donc à ce stade, un média d'information fonctionnel ferait une enquête, non sur les bloggers d'extreme droite, mais sur ce compte off shore.
Absolument aucun média ne semble faire ça.
Et ici, site de critique des médias, on y trouve rien à redire.

Hé ben !

Chapeau les gars !

- et pour qu'on ne croit pas que mes critiques sont toujours dans le même sens, je suis aussi exaspéré par la façon dont est rapporté ici l'échange sur les % dans l'équipe Macron. Ce qu'on voit si on lit en contexte, c'est qu'ils découvrent ces chiffres et que ça les intéresse tout simplement parce que le mouvement est nouveau et que eux aimeraient, tout comme le reste de la France, qu'il soit le plus citoyen possible (ie le moins financé par un petit groupe de riche vs un grand groupe de "gens du quotidien"). Au passage, les chiffres ne sont pas spectaculaires dans un sens ou l'autre, mais ne leur permettent juste pas d'en faire des arguments de com. Mais à nouveau, dans le contexte, les intervenants ne parlent pas de communication. Ils font en fait exactement l'analyse qu'en fait Daniel ici, expriment les mêmes déceptions etc. Et pour connaitre des gens qui étaient dans cette campagne, c'est très cohérent de l'état d'esprit des militants que j'ai pu voir.

Ici donc après avoir curieusement blanchi Macron sur la base de rien du tout d'une vraie sale affaire, une critique superficielle et foncièrement à coté de la plaque de sa campagne. Je ne sais pas si les deux sont la manifestation de la même paresse journalistique ou si le second est la pour donner le change, mais je sais une chose : l'information nécessaire aux citoyens pour voter n'est pas diffusée, ni ici, ni ailleurs.
Ouais, meuh alors, bien sûr...Si on cherche la p'tite bête.....
De ce raid "boursier"conduit de main de maître par un jeune banquier entreprenant visant à s'emparer du contrôle d'une très ancienne société de renom internationale affaiblie par l'incompétence de dirigeants vieillissants,on peut retenir :

1* )L'OPA est réussie au delà des espérances du raider !.
2*) Le sémillant PDG entreprend immédiatement de renouveler entièrement le conseil d'administration Il se heurte aux " intérêts croisés" des vieux administrateurs.
qui n'entendent pas disparaître dans le tourbillon de ce tsunami.
3*) Pressé de réorganiser la société et d'en majorer les profits par une réduction drastique des dépenses et ,notamment celles liés au coût de la main d’œuvre il précise son intention d'y procéder en URGENCE.
4*)La vente des "bijoux de famille" a des amis -Investisseurs Internationaux - habituelle dans ce type d'opération,interviendra a la suite.
5*) Les-employés et clients-de la "boutique"ayant approuvé majoritairement ,sans bien les connaître,les intentions de ne nouveau Patron.....ne seront pas invités a la répartition des bénéfices .
Il serait temps de s'en convaincre et de cesser de s'interroger sur le pourquoi du comment,par quelle magie ou tambouille ce beau jeune homme et ses puissants protecteurs sont parvenus a ce résultat !!!,
Cessons de gémir et préparons nos -Arrières-!
C'est les nouveaux leaks, ceux qui profitent aux leakés...
A noter aussi (surtout ?) l'effort de la "team Macron" (toujours faire moderne), pour dissimuler les gros donateurs derrière les petits, dans la communication maison. "Seuls 1,7 des dons dépassent 5000 euros" expliquaient début avril les macroniens à Libé. "Pas faux, répond le quotidien, sauf que ces 1,7%, à la même époque, représentaient 45% de la collecte globale". Ou comment embobiner par les chiffres.

Ce manque de culture mathématique, en France, est fascinant.

Il n'y a ici aucun embobinage. N'importe qui ayant les bases de statistique les plus élémentaires ne trouverait rien de surprenant ou d'inattendu ici. Surtout quand on sait que Macron avançait régulièrement, en parallèle, un don moyen de 50 euros.
Cette histoire de parachutage nous éclaire sur le caractère déterminant du clivage droite-gauche. Un parachutage de droite, c'est de la tambouille électorale méprisante à l'égard des citoyens. Un parachutage de gauche est toujours légitime, surtout quand c'est Mélenchon qui l'argumente. ( je note l'absence de la moindre tentative de réfutation des argument nickels de Mélenchon). Au fond, nous avons besoin d'intellectuels au pouvoir. Platon aurait voté Mélenchon.
à propos de l'article de libé au sujet des donateurs un passage savoureux où il est dit que les chèques de certains donateurs emis durant la période où EM était ministre n'ont pas été encaissés pour ne pas être soupçonné de CONFLIT D INTERET après encaissement ......ça change tout!!!!
Difficile de comprendre pourquoi l'équipe de campagne d'En marche a communiqué comme les internautes lamda, sans cryptage des messageries électronique, ni autres précautions. L'attaque n'a rien de sophistiqué et En marche savait parfaitement depuis la victoire de Trump qu'il faut aujourd'hui se méfier d'une telle menace. Un amateurisme qui surprend alors que Macron est président.
Autre démarche douteuse, Palantir, société financée par la CIA, a signé un contrat avec la DGSI pour l'achat d'un logiciel de big data (analyse de données massives). Même s'il n'est pas impliqué dans ce dernier contrat, Macron qui prétend faire entrer la France dans l'ère numérique est bien mal placé pour prendre la mesure des défis de cyberdéfense.
"Mais le coup a été mal calculé"

Cela est vrai si il s'agit de montrer Macron sous un mauvais jour.

Si il s'agissait de presenter Marine, comme une marionnette de Poutine,

et les excites de la fachospheres, qui allaient se precipiter dessus, comme des malades, c'est reussi.

Tant que l'on ne connaitra pas la source exacte de la fuite, difficile de connaitre son objectif et

par consequence, de juger de sa reussite.
D'après ce que j'ai lu, il me semble que les candidats investis par "En marche" pour les législatives doivent avancer leurs frais de campagne, à hauteur de 20000 ou 30000 euros.
Si tel est le cas, je crains que ce ne soit pas de ce côté-ci qu'il faille chercher la moindre représentativité du corps électoral.
Propos purement partisans, une cohabitation avec Mélenchon cela serait le moyen d'obtenir la constituante pour ne plus jamais avoir à revivre ce genre d'élection par défaut.
Même si on se demande comment Macron pourrait interférer dans la politique extérieure d'un gouvernement FI, cela reste une option dont il faut discuter.
Il ne faut surtout pas se laisser influencer par tous ceux qui veulent cloturer le débat politique en demandant aux gens de donner un chèque en blanc à Macron. La société que nous voulons mettre en place doit rester la principale motivation de notre vote. Et cela se justifie d'autant désormais alors que le chantage au vote contre Lepen n'est plus possible à cette élection.
Ça y est. Macron est élu. Content ou pas, c'est un fait. Je pense, et je m'aperçois autour de moi que je ne suis pas le seul, que le pire serait une nième cohabitation. Les précédentes nous ont fait perdre plusieurs années pendant lesquelles la France a stagné. Rappelons-nous de la guéguerre Miterrand/CHirac quand Mitterand prenait un malin plaisir à ne pas signer les ordonnance présentées par Chirac. Que Miterrand ait eu raison ou pas de ne pas signer, le fait est que ce genre de situation conduit à l'immobilisme. Ce qui IMHO est la pire des attitudes dans un monde qui lui continue d'avancer.

Au risque donc d'en faire hurler certains (à commencer par le capitaine de ces lieux), je pense qu'il faut donner au nouveau président une majorité pour gouverner. Fort de cette décision, je m'enquiers donc de mon candidat "En marche" qui s'avère être une candidate : Aurore Bergé. Chouette ! Je suis pour une stricte parité, entre autres en politique. Je file dont sur Wikipedia pour découvrir son pédigree car si son nom sonne à mes oreilles, je n'en sais pas plus. Et là, c'est le drame ! Extraits :

- elle est actuellement conseillère municipale de Magny-les-Hameaux
- elle commence à militer à l'âge de 16 ans pour lutter contre le Front national (jusque là, tout va bien)
- elle fait ses études à Sciences Po Paris (on sent que ça va se gâter ...)
- adhérente à l'UMP à partir de 2002 où elle devient responsable des Jeunes Pop
- elle épouse Nicolas Bays, alors député socialiste (témoins de mariage : Roselyne Bachelot et Pierre Moscovici)(aïe aïe aïe)
- elle soutient François Fillon lors du congrès de l'UMP de 2012 (je savais bien que ça allait se gâter)
- en 2013, elle dit admirer Nicolas Sarkozy (mais davantage celui de 2007 que celui de 2012)
- elle continue toutefois de défendre l'ancien président, et se fait également « l'avocate » de Nadine Morano et de Jean-François Copé (ça vire au sordide)
- elle devient conseillère politique à l'UMP en janvier 2013, sous la présidence de Jean-François Copé
- elle soutient Nicolas Sarkozy lors du congrès de l'UMP de 2014
- au cours de la campagne pour l'élection présidentielle de 2017, elle choisit de s'engager derrière Alain Juppé ...
- ... puis en janvier 2017, elle rejoint Droite-lib, « un mouvement pro-Fillon et anti-Macron », fondé par Virginie Calmels ...
- ... mais après sa défaite aux primaires de la droite, elle rejoint finalement Emmanuel Macron !

Certes, elle n'a que 30 ans. Mais déjà spécialiste du triple axels en retournement de veste ! Si le grand méchant loup ne la dévore pas avant, elle promet cette petite !

Je ne serais pas complet sans verser quelques éléments à son actif :
- en janvier 2013, elle prend position pour le mariage gay
- elle dénonce en novembre 2016 les pratiques des sites antiavortement
- en mai 2016, elle est victime et dénonce les propos sexistes d'un élu Les Républicains au cours d'une séance du Conseil de l'agglomération Saint-Quentin-en-Yvelines

Ah oui, j'allais oublier : au second tour, je risque fort d'avoir à choisir entre elle et ... Jean-Frédéric Poisson !

Putain, c'est pas simple le devoir citoyen.

PatriceNoDRM
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.