194
Commentaires

"Si les Beatles ou les Who avaient connu Youtube..."

Notre chronique sur le youtubeur PewDiePie, et le succès de ses vidéos en ligne, a suscité un débat enflammé dans nos forums. Nous en extrayons certte contribution de notre @sinaute Paddy.

Derniers commentaires

https://www.youtube.com/watch?v=jXW9Qmm0I68
À propos des Who, vient de découvrir par hasard un album fraichement sorti et proprement excellent, une rerpise de l'intégralité de Tommy par un groupe de blue grass The Hillbenders https://www.youtube.com/watch?v=cLgbU7acsgY&list=RDcLgbU7acsgY
Bon.
Il faut savir terminer une [s]grève[/s] guerre.
Je crois que cet hymne à la grandeur française pourra nous réunir dans l'émotion.

A genoux mes frères !
Comme ce forum commence à ressembler au Top 50 de ma jeunesse, j'y vais de mon grain de sel.

Et le groupe Queen ? Il a pas une petite place dans ce panthéon numérique ?
"Si les Beatles ou les Who avaient connu Youtube..."

oui, eh ben, il y en avait encore d'autres, des groupes fantastiques et on va rajouter les fabuleux KINKS, pseudo oblige.

c'est ICI
L occasion d écouter un artiste que j adore http://m.youtube.com/watch?v=quJbDTZwWoU
"SI LES BEATLES OU LES WHO AVAIENT CONNU YOUTUBE..."
Youtube est moyen de diffusion , les artistes ne s'en servent pas , eux, ils créent .

La question aurait du être
"SI LES le producteur des BEATLES OU Des WHO AVAIENT CONNU YOUTUBE"

Ou
"SI LES BEATLES OU LES WHO AVAIENT CONNU Les outils des créations actuels , home studio, protools pour 100 euros , sampleur ,l'équivalent de 10000000d'euro de materiel "hardware ", contenu dans un pack de plug- In que tu peux télécharger en une heure gratos ..."

La technologie profite a l'art ?
J'ai comme un doute , plus elle se développe , plus la production artistique se dégrade .
En 67 , zappa sortait "where only in it for th money".....pochette de sergeant peppers avec les mothers a la place des beatles.....ceci confirmé le genie de zappa mais ne detruiser en rien le talent melodiques et orchestral des beatles !

Article assez confus , il ne faut pas se poser la question de savoir ce que ferait les beatles aujourd'hui s'ils etaient sur youtube , parcequ'ils existent tjrs et qu'ils sont sur youtube

confondre le vehicule et les passagers , c'est ce que fait cette article , et sa denonciation n'est pas tres net


a revoir
"I see what you did here" @si, comme on dit quand quelqu'un lance un bon gros troll des familles juste pour le plaisire de faire péter le compteur de com'.

Bizarre qu'il faille à chaque fois refaire le débat. Il y a sans arrêt des contenus par et pour les jeunes qui laissent les moins jeunes perplexes. Parce que les temps changent mais parce que eux changent aussi (ils vieillissent, puisque à @si on aime bien se titiller sur ce poil à gratter là). Ce genre de pentes constantes dans l'établissement de ce qui buzz et ce qui paye se rit des analystes en chambre comme des principaux intéressés qui ne transforment leur sommet de gloire en carrière durable qu'en étant plus que de veinards (et beaucoup y arrivent, mais pas tous). Par définition c'est un succès à court terme.

Il est évident en regardant la réponse de PDP qu'il est intelligent, excelle en communication, a un charisme solaire et gère très sagement la polémique. Il comprend plein de trucs importants mieux que la plupart des gens et je serais étonné qu'à T+10 ans il ne soit pas encore dans le paysage.
Quel pantin. Appeler les streamer des artistes lol. Vous êtes la a divaguer sur la qualité de ce qui est produit etc. c'est du divertissement : on se montre soi même en train de faire des conneries et le succès est basé sur la personnalité du streamer. On le regarde pour retrouver des expressions, des délires qui nous font marrer. Et SURTOUT ce qui n'est mentionné nul part c'est que le succès d'un streamer tient pour beaucoup au chat. Cette communauté autour d'un joueur qui a ses propres règles ses concepts, ses délires. Regarder un streamer c'est le regarder lui pour moitié et le chat pour l'autre moitié. Regarder un streamer c'est se sentir corps d'une communauté. Taper juste twitch chat sur Google, c'est des délires incompréhensibles que seule la communauté qui les créer apprécie et qui crée se sentiment de faire partie de quelque chose d'unique.
De l'art non mais n'importe quoi.
Super le chat !
merci pour le lien.
Ça c'est de l'art : http://www.thebestoftwitch.com/?m=1
Et je rajoute pour ceux qui voudrais creuser le sujet un dictionnaire de "donger" http://dongerlist.com
Si vous n'y comprenez rien, c'est normal, tout ceci sont des "memes" dont voici le dictionnaire : http://www.urbandictionary.com/define.php?term=Donger
Merci de transformer ce sujet en guerre de générachieunes ("We all want to change ze World".)
Merci à @si d'avoir choisi de publier cette contribution qui calme les esprits et n'attise pas du tout le feu..
C'est vrai qu'il s'agit d'un modèle économique totalement différent de celui de la télé qui ne permet qu'aux oeuvres intellectuelles de prospérer.
Merci pour les Beatles et les Who qui n'écrivaient des chansons (certes un peu commerciales) que pour la thune et les Rolls.
Merci pour Nietzsche de le citer à la fin d'une argumentation basée sur une ignorance haineuse et usant d'effets généralisateurs. (Qui à dit réac'?!)
Merci de considérer que les @sinautes sont tous vieux et de mépriser les djeun's qui s'en cognent forcément le scrotum contre des portes incendie du monde qui les entoure et ne pensent qu'à faire des selfies.
Oui, les vidéos du nouveau riche Piou-piou sont creuses et donnent du temps de cerveau disponible pour vendre du Coca. D'ailleurs, personne ne considère ça comme de l'art alors pourquoi cette analogie si ce n'est pour déformer le propos réfuté et mieux appuyer le sien? Les vidéos des joueurs peuvent par contre être logiquement comparées aux divertissements sportifs. Et, si vous preniez la peine de regarder cet extrait du Nintendo World Championship https://youtu.be/NuB66zbY5LM où de très bons joueurs s'affrontent sur des niveaux de Mario spécialement créés pour l'occasion , je pense que même certains dinosaures y trouveraient plus de plaisir, de spectacle qu'un PSG/Sochaux ou qu'une étape du tour des dopés.
Merci encore une fois d'annoncer publiquement votre masturbation du cerveau en écoutant Onfray (aussi philosophe que les Bogdanov sont scientifiques !)
Sur ce, j'annonce aussi ma masturbation: je vais aller écouter Camille chanter Hildegarde, avant de relire l'éthique à Nicomaque mais après avoir fait une partie de Splatoon !
"Les Who"

Les qui ?
c'est exactement comme les Beatles dans les années soixante : d'abord on y comprend rien, puis viendra l'analyse qui fera que ce sera le nouveau génie du siècle

Je ne comprends pas bien le sens de cette phrase (ni, en fait, le sens du commentaire de l'"@sinaute Paddy" qui a suscité cette chronique de la rédaction.
Est-ce qu'il n'est un peu facile de parler des Beatles aujourd'hui alors que leur talent est reconnu par à peu près tous les amateurs de musique populaire ? Pourquoi ne pas évoquer plutôt Sheila ou Sylvie Vartan, dont les critiques affirmaient qu'elles n'avaient aucun talent (ou plutôt, qui ne disaient rien parce qu'il n'y rien a en dire) et qui avaient raison. Il est facile de prévoir l'avenir au moment où il est devenu le passé.
Concernant les Beatles, soit dit en passant il est faux de dire qu' "on ne comprenait rien" (si j'ai bien compris le sens de ce "on ne comprenait rien", car j'ignore l'identité de ce "on"). Leur talent a été reconnu assez rapidement. D'ailleurs, leur musique n'avait rien de révolutionnaire : si on écoue certains titres des Beach Boys (qui les ont précédés de peu), par exemple, on pourrait les croire signés Lennon-McCartney.
Quand à évoquer Dionnet ou Manoeuvre comme arbitres du bon goût et du vrai talent ... Ces deux lascars ne sont vraiment pas du tout la preuve "qu'il y a quelque chose à dire" sur tel ou tel artiste. L'un des ingrédients du talent de beaucoup de journalistes - ceux-ci sont du nombre - consiste, dans le domaine de la musique, à parler alors qu'il n'y a rien à dire. On peut même se demander si ces deux-là n'ont pas contribué à gonfler un bon nombre de baudruches, ne serait-ce que les leurs propres.
Et puisqu'on parle de vieux et de jeunes, j'ajoute que je me méfie beaucoup de ces vieux croutons qui veulent faire croire qu'ils sont jeunes et qui misent autant sur le look que sur leur plume. Papy Manoeuvre (soixante balais ... minimum) me fait pitié avec ses cheveux teints et son blouson de cuir. Il y a quelque chose de bogdanovien chez ce bonhomme.
En le lisant dans le forum, j'avais pensé que c'était de la provoc, brillante certes, mais de la provoc.
C'est bien ça, non ? Il me semble qu'un autre commentaire, du même auteur, plus tard, me l'avait confirmé.
Propulser ce commentaire, ainsi, sans plus d'explication, c'est un peu larch, non ?

Que faites-vous, à @SI actuellement, vous cherchez d'autres créneaux, un peu trash, ou je me trompe ?
Pudépié est à youtube ce que bieber est à la musique... De la merde pour ado mais qui fait vendre.

Si vous n'arrivez pas à saisir ce concept, il y a malheureusement une incompréhension (générationnelle?).
Je crois que penser l'art comme la représentation de soi est très très très restreinte, et essentiellement vraie dans le cadre actuel de l'art-business quand il vise à mettre son ego en avant plutôt qu'à exprimer quelque chose. Et de mon point de vue, même si on ne peut enlever totalement l'ego du processus artistique (je ne dis pas créatif) puisqu'il s'agit d'exprimer, donc d'apporter un point de vue forcément personnel, l'expression doit primer sur l'ego.
Penser que tout se vaut, c'est penser qu'il n'y a qu'une échelle de valeur - et non qu'il n'y a plus d'échelle de valeur - et dans ce cas l'échelle est toujours la plus triviale : l'argent. Toute ressemblance entre ce que j'écris ici et le marché de l'art contemporain et la spéculation qui le porte n'est évidemment pas fortuite
ce clip dit beaucoup (sans compter le genie creatif, l'humour, et la reussite plastique) :

https://www.youtube.com/watch?v=fN-xq7t6pKw
"Sur ce, je retourne écouter Onfray qui parle de Nietzsche."
Et ensuite vous écoutez Philippe Manœuvre parler des Rolling Stones ?
Si Paganini avait connu la guitare électrique et les amplis, il aurait jeté son violon aux orties, composé Stairway to Heaven, et enflammé son public avec sa Gibson double manche.
Les dérives de l’internet, c’est aussi un site sérieux d’analyse des médias qui extrait un commentaire de son contexte*
pour en faire un contenu dans une partie «sérieuse» («articles de la rédaction») de son site, pour faire réagir les abonnés.

*On ne comprend rien à ce qu’écrit Paddy ici, vu qu’il réagissait sur un ton ironique au commentaire d’André
qui répondait au commentaire d’un autre asinaute.
Il y a du vrai, mais il y a aussi beaucoup de mepris pour la culture populaire, drole d'article .

Franchement les beatles ont inventé la pop et tout la merde qui va avec. Eux etait plutot des grand musicien , mais j'aime pas la pop, ni toute la societé de consommation derriere . A la meme epoque il y avait les Doors, Zappa, et plein d'autre musique bien plus interessante que les mec a la coupe au bol dans le sous marin jaune

j'aime pas les beatles , j'aime pas Warhol, j'aime pas les pantalon pat d'ef etc

Effectivement tout les merdes se valent .

Mais l'eclattement du mode de production puis du mode de distribution , amene quelque chose de beaucoup plus puissant , qui casse justement le commerce , qui casse le marketing , qui casse la presse , car l'artiste entre dans une relation direct avec ses fan.

Donc oui c'est la fin d'un monde, mais non dans le monde de demain , tout ne se vaudra pas .

Les mecs qui ont prit les choses en main, qui ont compris le systeme, sont deja la ,il ont a peine 20 ans, et deja 3 ans de carrieres , il ont deja prit le pouvoir : Joey Badass , Kendrik Lamar, Tyler the creator , Flatbush Zombies


Et bordel , il ont un talent de dingue,et une integrité hors pair.

En plus c'est un nouveau rap en hommage au vrai rap ( le rap mature des année 90 , une des album s'appelle 1999), car cette generation prend pas du crack etc , mais jsutement du LSD , du canabis, jeunesse torturé , sensible, amoureuse .

A ecouter Absolument Joey Badass: Summer Knight (http://www.hotnewhiphop.com/stream-joey-badass-b4dass-news.13651.html)

Surtout l'internet procure culture et loisir gratuitement a plein de pauvre .

L'internet a fait ce que les politiques culturel n'ont pas reussi a faire, et les politiques culturelles essaye de mettre des battons dans les roues de l'internet :

cherchez l'erreur !!!

(Grooveshark a ete arreter , mais deja 10 autres en russie sont la )
Ironie bien ambiguë.
A vous lire on garde comme l'impression que l'histoire ne se répète pas, elle bégaie et que les Beatles ou les Rolling Stones faisaient "de la merde".

Comme la modestie n'est pas mon fort, je me cite, parlant de ce PuDéPié : "[...] n'importe quel pétomane sans honneur peut se faire un max de fric en exploitant le troupeau des libérés par les libéraux. "

Ce n'était pas le cas des groupes que vous citez.
Oh non! Je crois lire sur ce site, le même élan de "c'était mieux avant" et l'Internet "s'est forcément un truc dangeureux et contre-culturel" que celui proposé par France 2... Triste... PuDéPié (très joliement trouvé) n'est EN AUCUN CAS représentatif de tout ce qui se fait sur Youtube. Il y a une plénitude de véritables talents créatifs qui avec des moyens dérisoires arrivent à capter une audience que des multi-nationales des médias n'arrivent pas à rassembler.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.