17
Commentaires

Seuls à la maison : l'anti Super Nanny ?

Une téléréalité qui met en scène des enfants? C’est la nouvelle émission diffusée par France 4 depuis le 28 avril. Dans Seuls à la maison, huit préados de 8 à 12 ans cohabitent sous l’œil des caméras dans une grande maison dans laquelle ils doivent se débrouiller par eux-mêmes sans l’aide des adultes. A la clef, pas d'élimination ou de gros lot à gagner mais l'estime de leurs parents qui, à quelques pas de là, décryptent avec une psychologue les moindres faits et gestes de leurs enfants. Une sorte de Loft Story pour enfants? "Pas du tout" se défendait mercredi 4 mai le producteur Medhi Harbaoui au micro de France Info : plutôt "une expérience enrichissante et pédagogique" qui permet aux jeunes "de prouver à leurs parents qu’ils sont enfin grands". Mais les enfants, eux, qu'en disent-ils ? Nous sommes allés poser la question aux élèves de cinquième du collège Gérard Philipe (18e arrondissement de Paris).

Derniers commentaires

Bieñveñue et boññe chañce !
Bonjour, et bien "le monsieur qui présente" c'est moi, Manuel Vicuña, journaliste qui succède désormais à Sébastien Rochat au sein de la rédaction d'@si. Je viens d'ajouter mon nom sous la vidéo. Bonne journée à vous.
Personne ne parle de ce qui m'a scandalisée d'emblée: les enfants sont regardés à leur insu par les parents...
Toujours intéressante cette émission de la classe télé et toujours très justes ces enfants qui restent vrais même si on sent qu'ils affinent leur regard avec le temps... mais n'est ce pas ce que @SI veut faire avec le nôtre aussi.

En tous les cas, ils rejettent immédiatement le "faux", "émission fausse", le "bête", le "pour que ça fasse réel", le "ils jouent un rôle", le décor surdécorisé par les réalisateurs de l'émission, le monde irréel et rêvé, l'émotion surfaite des parents devant les actions de leurs enfants qui sont l'évidence même à leurs yeux
et
cette autre émission de la téléréalité où les parents débordés sont responsables de l'éducation de leurs enfants et de ce chaos, et où l'univers est "l’entassement" des enfants dans les chambres.


Quant à ce Loft Story (qui serait "une expérience enrichissante et pédagogique") et à cette Super Nanny qui les regarde encore ?
De moins en moins apparemment puisqu'ils n'étaient que deux à en avoir entendu parler parmi les neuf enfants
Et c'est qui le journaliste ?? C'est quoi ces manières de ne pas présenter ses salariés ? (DS est passé au medef ?)

Bon sinon, ça fait toujours plaisir une classe télé !
chouette le retour de classe télé !
La limite de ce type de dispositifs, c'est que les élèves deviennent accommodés à l'exercice, comme un mec qui commenterait le forum d'@SI depuis des années ... :)

Du coup ils développent un esprit critique et une intuition vis à vis des médias que n'auraient pas naturellement des élèves qui seraient dans d'autres classes. Ce qui est intéressant ce n'est pas nécessairement de voir que ces élèves là arrivent à avoir une pensée critique, mais c'est de voir les limites en général de l'esprit critique chez des gamins issus de différents milieux sociaux, qu'ils soient plus jeunes ou plus vieux. Parce que le système éducatif ne donne que très peu d'outils aux gamins pour développer un esprit critique...

Et souvent, c'est les gamins de bonne famille qui sont le plus à la ramasse pour exprimer une pensée critique vis à vis des médias... Ils tirent tous les bénéfices du système sans en voir les inconvénients, ils adhèrent donc beaucoup plus facilement aux discours produits par le système...

Ça serait intéressant, de changer de classe régulièrement, ou de changer d'établissement, même si en terme d'organisation je peux comprendre que ça puisse être lourd à mettre en place...
C'est qui le Monsieur qui présente l'émission ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.