44
Commentaires

Services secrets : "Sous Hollande, on prend moins de gants pour éliminer"

"La liste est ultra-secrète. François Hollande la garde précieusement non loin de lui, dans son bureau du palais de l'Elysée. Elle contient les noms des personnes dont l'élimination a été secrètement approuvée." Ainsi commence un livre récent, Les Tueurs de la République (Fayard, 2015). Les révélations qu'il contient posent la question de l'information, en France, sur les services secrets et les forces spéciales, et notamment sur leurs opérations parfois à la limite de la légalité. C'est l'objet de notre émission de cette semaine, avec deux invités : l'auteur de Les Tueurs de la République, le journaliste Vincent Nouzille, et le journaliste d'Europe 1 spécialisé dans les questions de défense Didier François– par ailleurs ancien otage en Syrie.

Derniers commentaires

Pour rebondir sur ce vite-dit :
- communiqué du ministère : "deux importants chefs terroristes"
- dépèche AFP : "deux importants chefs jihadistes"
- dépèche AFP sur Le Point : "des chefs jihadistes"
- RFI : "deux chefs jihadistes"
- dépèche Reuters : dans le titre "deux chefs djihadistes", dans le texte "quatre "terroristes"" avec les guillemets à "terroristes"
- dépèche Reuters reprise sur Zonebourse.com : "Quatre "terroristes" " (guillemets à "terroristes")

Y a-t-il quelque part une reprise des termes du ministère : "deux importants chefs terroristes" ?
Bon eh bien Vincent Nouzille 1 - Didier François 0 :

Visiblement c'est assumé désormais.
Grégoire de Saint-Quentin est interviewé sur Europe 1 le 06 avril 2015 par Didier François.
Il se trouve que 21 ans auparavant, jour pour jour, quasiment à le même heure, le 06 avril 1994 vers 21 heures, le Général Grégoire de Saint-Quentin se trouvait autour de l'épave de l'avion du président Habyarimana!
et pour quelqu'un qui a suivi les clowneries françaises pathétiques des boites noires de l'avion d'habyarimana, il y avait surement une question interessante à poser....

Quel rapport ?

Le COS que dirige aujourd'hui Grégoire de Saint-Quentin et la DRM ont été créés en 1992. Leur premier "fait d'arme", c'est le Rwanda en 1994....
je ne suis pas sûr que "le super commandement opérationnel avec les supers renseignements qui vont avec, aux services des supers politiques supers compétants" n'ont pas juste menés a un grand n'importe quoi.

Il y aura toujours des imbéciles pour affirmer de façon péremptoire que la raison d'Etat c'est sérieux et pour justifier des crimes en son nom.
Mais qui est chargé d'en évaluer les conséquences avec la légitimité pour le faire ? personne.
Qu'est ce que cela apporte réellement ?
Qui peut croire que cette toute puissance (la justification par la "nécéssaire" protection du collectif) puisse être vécue par les individus (y compris un président) sans aucune conséquence ?
La raison d'Etat est un cadre extra-judiciaire, a-légal, c'est le terreau de l'impunité.
Et l'impunité est un mal qui ronge notre pays.

L'assassinat sous couvert de raison d'Etat devrait être une circonstance rendant ce crime imprescriptible, peut être que cela ferait réfléchir les donneurs d'ordre.
Emission bien confuse. Didier François a commencé à expliquer ses désaccords avec Vincent Nouzille et c'était intéressant, puis la discussion a dévié et s'est perdue dans les sables. Dommage.
Le malheureux COUPAT se dit qu'il a eu chaud aux fesses! A propos où en est-on de toutes ces palinodies?
Finalement on ne sait pas si il y a eu une liste ou pas , bien qu'il fort probable qu'elle existe.

La fiction qui illustre l'émission est gênante et oriente l'esprit de l'auditoire

A la question posée et reposée Nouzille répond: la preuve c'est que Hollande est est plus dur que Sarko. Or l'épisode des deux otages tués dans leur tentative de sauvetage a eu lieu sous Sarko il me semble.

Il est comme même remarqué dans l'émission que Nouzille confond les liste de personnalité à tuer et les opérations de récupération d'otages.

Si cette liste existe , il est étonnant du peu d'efficacité de nos services 007 ?

Assad est-il sur la liste? Peu probable puisque nos élites sont allés le voir si facilement qu'il n'est pas concevable alors qu'il soit encore en vie.

Pourquoi ces rapports sont confidentiels si ils sont accessibles à certains journalistes et que ceux çi sont autorisés à en faire des livres censés nous informer de leur contenu ?

Je remarque cependant que nous avons un journaliste qui sait dire "je n e sais pas" et un autre qui écrit un bouquin pour affirmer une chose sans le démontrer, qui se permet de rapporter des rumeurs tout en disant qu'il n'a rien trouvé dessus de sérieux !

Mais le fond du débat est bien plus important:
La fin justifie t elle les moyens ?
Peut-on violer les droits de l'humain pour protéger l'humain ?
Peut on bafouer la démocratie au nom de la survie de la démocratie ?

Il y a la théorie et la pratique, ceux qui décryptent et qui n'aiment pas être décryptés !
pour Khadafi, vraiment pas besoin de s'en mêler, stopper le convoi près des rebelles, dans le climat de ces jours là, il était évident que Khadafi serait tué sans intervention directe, non ?
Bon, au moins les invités étaient d'accord pour confirmer que les américains procèdent bien à des éliminations, en dehors de tout cadre légal. Il faut-dire que la Kill List est un secret de polichinelle.

Mais quand on pose la même question concernant le gouvernement français... l'un confirme l'existence d'une liste, mais en précisant qu'elle est "courte", comme effrayé de son audace ; l'autre - davantage services secrets compatible - prétend qu'il n'y a pas d'ordre d'élimination.

Peut-être aurait-il fallu inviter des journalistes US pour approcher la vérité sur les pratiques françaises ?
J'ai peut-être manqué un épisode, je me demande si Laure Daucy fait toujours partie d'ASI?
Bonjour,
pas trop de commentaires, ont-ils été censurés ou c'est les Vacances et il y a personne pour vous lire.
Alors la liste Ultra secrète, n'existe pas puisque beaucoup de monde la connait "il faut l'appeler" la liste pseudo secrète!!!

il faut dire que l'on a un gouvernement d'une telle incompétence que tout arrivera a se faire savoir!

Enfin une lueur de vérité dans ce monde de mensonges!

A+
Patrick
C'est une question de sémantique... mais aussi de notre société qui veut avancer !
<<<--->>>
je reprends 1 commentaire:
"
Bien sûr que nous sommes amenés à "éliminer", pour le bien de tous !
Nous ne vivons pas dans un monde de "binounours" !
"
pour "le bien de tous" ...
qu'est-ce que ce bien ?
qui sont les tous ?
toujours embêtant de parler à la place des autres;
toujours embêtant de parler du bien car tout le monde n'a pas la même valeur du bien ;
En tous les cas, les guerres, les assassinats commandités existent depuis la nuit des temps:
RIEN ne change, quel gâchis !
Cette discussion, me semble-t-il, fait ressortir que Vincent Nouzille n'est pas toujours très rigoureux dans ses formulations et ses affirmations, avec une tendance à céder peut-être au sensationnalisme. Didier François semble plus convaincant.
Mais, mes amis ! Vivez-vous sur un monde inconnu ? Dans un univers des plus lointains ???

Bien sûr que nous sommes amenés à "éliminer", pour le bien de tous !
Nous ne vivons pas dans un monde de "binounours" !

Je suis choqué de l'étonnement de tous ...

Mais, peut-être, il faudrait que nous vous informions mieux ...
Très bonne émission, peut-être parce que les invités sont très bien informés, peut-être parce qu'il n'y a pas de parti pris politique, en tous cas bravo.
cool Justine est revenue!
Quand on a éliminé Marie-Ségolène et Valoche on en n'est pas à un gêneur près !

PG
J'aime bien, dans l'introduction, le

"sur les services secrets et les forces spéciales, et notamment sur leurs opérations parfois à la limite de la légalité."

Est-ce la marque d'un esprit dévoyé, j'ai supposé durant un court instant que le permis de tuer dépassait légèrement la notion sus-évoquée. Je m'en vais m'assurer que je me suis trompé en consultant l'émission de ce vendredi. Après tout ce qui compte, c'est la liberté et la sécurité.
Il inclut les opérations qui n'étaient pas expressément faites pour tuer, mais qui ont abouti à un assassinat

J'ai pas trop compris cette discussion.
Quand les forces armées attaquent un adversaire et tuent des gens, généralement, on n'appelle pas ça un assassinat, c'est la guerre...
EN 2003, début septembre si je me souviens bien, j' ai entendu au JOURNAL DE FRANCE CULTURE qu' un complot au sein de la DGSE avait été découvert.
Je n' ai JAMAIS ré entendu cette nouvelle depuis : aucun média n' en a parlé.
Le sujet de cette excellente émission me permet d' évoquer ce point.
Quelqu' un aurait une info ?

Merci
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.