55
Commentaires

Schizophrénie ordinaire

C'est la schizophrénie ordinaire du matinaute.

Derniers commentaires

Aujourd'hui, un jeune me disait '' qu'est-ce qui empeche les pays de faire la nique aux banques, comme l'Islande? ''

Le salut vers l'information viendra de ceux qui peuvent concevoir, et meme imaginer autre chose que ce qu'on nous sert a longueur de media auto-censurés et aussi auto- reproduits que ceux qui les inspirent......

Poser les questions crues, a l'instar de l'enfant dans ''le costume neuf de l'empereur'', voila une revolution possible
D'après moi, cette situation peut perdurer longtemps.

Aux USA, qui ont commencé Internet quelques années avant nous, les vagues qui rabotent les bases de la citadelle sont juste en train de faire s'écrouler les premiers bastions.
L'enjeu, c'est que dans le laps de temps qui reste, il faut donner une structure à ce qui va rester de cette lente érosion qui va finir par emporter les vieilles forteresses d'hier.
Je ne pense pas qu'il faille penser au moment où tout le vieux monde médiatique sera emporté.
Parce qu'un matin on se réveillera, et tout aura changé, mais comme dans un jeu d'échecs, c'est un subtil et dernier déplacement des dernières pièces qui fera la différence.
On se retourne, et on prend un point dans le temps. Il y a un an, c'était très différent. Et vous saurez que le monde s'est retourné, totalement. Tout à coup, tout le monde pense ce que vous disiez il y a deux ans. Cela s'est fait sans que vous y preniez garde. Tout l'échiquier est devenu blanc.

Et là vous comprenez exactement ce qui clochait dans ce que vous pensiez à ce moment-là, qu'il faut aller plus loin, que nous sommes dans un processus dynamique en déséquilibre constant sur lequel il faut sans cesse opérer des réglages, parce que l'ennemi évolue aussi et dévoile ses armes secrètes. Il a le pouvoir, les moyens, l'argent, et la réactivité de ses commis.
Jamais une victoire n'assure la paix définitive.
C'est une guerre d'un million d'années, depuis Lucy sans doute. Et peut-être avant.
Entendu ce matin sur France Inter, le raisonnable Patrick Cohen parlant du pur Maximilien Robespierre.

Passage choisit :
"Alors, on se gardera de trancher la querelle. Mais tout de même, Robespierre, le théoricien de la Terreur comme émanation de la vertu. L’inventeur de la sinistre loi du 22 prairial,... "

Les mots en gras sont évidemment des mensonges, des calomnies. On peut toujours discuter, mais pour quelqu'un qui ne veut pas trancher le débat, Cohen y va sacrément fort. Voilà un bel exemple de propagande sur le service public...
Et trois sectes font condamner la France.Voilà un sujet!L'europe est parfois bien extravagante...Le mandarom fait partie des trois.Comment croire à un truc pareil ?
Simplement bravo!

Merci pour votre papier.

Bien cordialement
En parlant de Platini, un article d'acrimed sur le sujet.
Pour une fois que c'est pas Airone le premier à le poster!!!
Bon en même temps c'est Varlin qui me l'a soufflé...
[quote=Daniel Schneidermann]le schizonaute


Parce qu'elle est aussi inapparente que structurante, nous ne sommes que trop rarement attentifs à l'intrinsèque dualité de l'humaine réalité. Ainsi tout comme à propos du décès de Robert Boulin, il aurait fallu apercevoir la superficialité de, l'opposition entre les tenants du suicide et ceux de l'assassinat, et l'essentielle identitél intentionnelle entre tueurs et suicideurs, de même et plus généralement, s'agissant de schizophrénie, Deleuze-Guattari* auraient dû nous enseigner l'active participation de celui que nous qualifions de schizophrène à ce qui n'est pas aliénation, mais au contraire libération. Pas de schizo qui avant d'être 'coupé' schizé ne soit schizeur: coupeur ou tailleur soit littéralement: litterallemand: Schneidermann.


*Il n'est, hélas, probablement pas inutile de rappeler leur Anti-Oedipe, livre fondateur de la schizo-analyse dont il faudrait aujourd'hui (re-) découvrir l'aussi 'universelle' que singulière portée. Pas si opposée qu'ils semblaient le désirer: tant avec Freud d'une part, dont ils ont fait oublier la pensée de la Spaltung (clivage), qu'avec Hegel d'autre part dont la dialectique est la version prolongée, synthétisée: sublimée.
Puisque vous souhaitez réparer les mauvaises habitudes des journalistes, Daniel, peut-être pourriez-vous nous épargner une énième itération de l'utilisation impropre du terme "schizophrénie".
Il s'agit d'une maladie réelle qui est parfaitement distincte du trouble de la personnalité multiple. Cette confusion est un véritable problème pour les spécialiste de la santé mentale et surtout pour les malades eux-mêmes.

Vraiment, arrêtez de parler de schizophrénie si vous ne savez pas de quoi il s'agit.
Ah, un mot nouveau concernant la presse est apparu "les informations de ratification" = la presse à la botte ? = la presse perroquet ?
Concernant la mauvaise foi des élus UMP sur la GPA, je suis étonné de voir qu'aucun journaliste n'a cité le rapport d'information sur cette question, rédigé par des sénateurs UMP qui s'est prononcé pour l'autorisation de la GPA avec un encadrement strict en 2008.
Le fait de voir maintenant l'UMP crier au scandale contre l'ambiguïté du PS sur ce sujet est donc vraiment comique...

Je cite le document :

Contribution à la réflexion sur la maternité pour autrui
Rapport d'information d'Alain Milon, sénateur du Vaucluse (UMP) et de Henri de Richemont, sénateur de la Charente (UMP) au nom du groupe de travail de la commission des affaires sociales de la commission des lois du Sénat présidé par Michèle André, sénatrice du Puy-de-Dôme (Soc) sur la maternité pour autrui.

Les recommandations du groupe de travail :
- Autoriser et encadrer la gestation pour autrui
- Des conditions d'éligibilité strictes
- Un régime légal, et non contractuel

Lien
" L'estampillé officiel contre le "ça reste à vérifier". Le raffiné contre le brut. Deux visions du monde si éloignées l'une de l'autre, que l'on se demande parfois si les deux univers communiquent. "

Cette chronique de schizonaute tombe à pic avec une proposition que j'ai lancée hier soir très tard sur un autre forum.

Il y a en ce moment une réforme des rythmes scolaires.
Avec communication ministérielle.
Avec un traitement médiatique.
Et avec des gens sur le terrain qui mesurent l'écart entre le discours et la réalité.

Sur @si, je crois comprendre que nous sommes quelques-uns à enseigner dans le primaire, et il doit aussi y avoir quelques conseillers municipaux. Je vous propose de traiter sur le site, au fil des jours, ce sujet des rythmes scolaires mais avec comme angle d'attaque l'écart entre le discours médiatique et le terrain.

Les @sinautes profs ou conseillers municipaux vous raconteraient par mail leur quotidien sur le sujet, et "vous" ( la rédaction) observeriez l'écart et écririez là-dessus.

Mettre en lumière la schizo ambiante, ça serait pas intéressant ?
Il est tellement charismatique, notre ancien président, qu'il est pote avec tout le monde : les Qataris comme les sionistes.
Grâce à lui, les premiers nous ont offert cette grande équipe de foute de la capitale, que les clubs du monde entier nous envient.
Les cadeaux des seconds, apparemment, c'était plutôt que pour sa gueule. Et ça l'est toujours.
Le CRIF le conviait annuellement à son dîner et il adorait ça.
Il y a une semaine, ce sont les sionistes du Keren Hayessod, un organisme qui collecte des fonds pour Israël, qui l'invitent à Genève pour leur gala de charité, et lui refilent 150 000 €, rien que pour le plaisir de l'entendre bafouiller son discours sur la grandeur et le rayonnement de leur pays.
Et il trouve le moyen de gaffer. On ne sait pas comment et on ne le saura probablement pas. Il a peut-être prononcé Palestine, ou demandé quand Sharon comptait sortir du coma.
Mais n'empêche que les 150 000 € sont sur son compte chez UBS, et qu'il se sent prêt à récidiver.
France Inter est devenue une radio tellement bête. Prendre le poul de l'actualité sur cette radio... Et Le Monde, et Libération.

Ce matin une voix sur inter sous-entend que Taubira fait de la provocation au lieu d'essayer de convaincre (ah qu'elle s'y prend mal avec des airs de regret...) Ce monsieur dans l'erreur, il ne faut pas qu'il aille sur le net voir les vidéos, ni sur twitter lire des indignés, juste pour se remettre les idées en place, il n'a qu'à lire 20 minutes (sur France Inter on n'a pas les infos sans doute, la loi de l'immédiat de la presse c'est terrible, avant c'était mieux) les élus par ordre de nombre je suppose: centristes, de droite et d'extrême droite, ont déposé plus de 5000 amendements. Nous faire croire que c'est Taubira qui les démange, faut être bête ou cynique (trop chouette qu'on ne l'appelle pas Christiane, enfin une). A priori je leur attribue de la bêtise, pour les pousser à dévoiler leur cynisme.

Un élu en particulier devrait être exclus définitivement de l'assemblée (des élèves de collège sont exclus de leur établissement pour moins que ça). Il a déposé un amendement proposant d'ouvrir le mariage à plusieurs et aussi d'instituer l'inceste. Un non inscrit d'extrême droite. Ne doit-on pas déposer des amendements selon ses projets politiques personnels? Le faire en recherchant un effet pervers de dissuasion n'est-il pas une cause de destitution? Y-a-t-il un pouvoir capable de faire respecter le lieu de la démocratie? Ce ne sont pas les électeurs qui peuvent agir dans ce cas! En amont, ou en aval c'est vain de croire à la sanction électorale. Je suis certaine que quelqu'un se dégonfle de s'attaquer à un député qui faillit, pour ne pas créer un précédent comme toujours!
Et l'abdication de la reine Béatrix, hein ? Tout le monde s'en fout ! Kate se casse un ongle et ça fait la une des journaux télé, mais la reine Béatrix peut crever tout le monde s'en fout. Ah, monde injuste !
Et ça donne le tournis. On ne sait plus décider de ce qui nous préoccupe le plus. On n'est jamais content de ce qu'on lit. On râle...
Le mieux est peut-être de retourner cultiver son jardin...
[quote=Accessoirement, se repose chaque matin la question de la compatibilité des deux systèmes. L'offre d'une information de révélation ne cessant de s'étendre, notamment sur le Web (mais pas seulement: le scoop sur Platini est paru dans le media traditionnel France football), quel est l'avenir de l'information de ratification ? Y survivra-t-elle ? Vaste question, qui ne cesse de tarauder le schizonaute.]

Les sites "mainstream" s'y mettent avec les "exclusif Express" et autres "info Obs"... Mais je ne crois pas une seconde que le web abrite des journalistes plus intègres que ceux qui servent de chambre d'enregistrement ou de bras armé, tout simplement parce qu'ils sont souvent issus de la presse traditionnelle (Mediapart, Rue89 etc...).
S'ils font du scoop c'est que beaucoup sont bâtis sur le modèle gratuit contre publicité (sans parler de l'enrichissement en contenu non rémunéré mais tout le monde s'en fout ce sont des blogueurs), que les sites d'info pullulent et que tous ne survivront pas, il faut donc générer du clic.
La presse dissidente ou de rupture reste marginale et relativement isolée, ceux qui font le boulot bénéficient d'une visibilité faible.
Je conseille vivement les lectures croisées du billet d'Anne Sophie et de l'article du Monde.

La comparaison est emblématique et pédagogique. Sur le plan de la qualité de l'information... mais aussi sur celui de la qualité littéraire, qui n'est pas à dédaigner, quoiqu'on en ait perdu l'habitude, la langue de bois universelle étant par nature soporifique et décervelante.
S'il y a bien une ministre à ne pas virer, notamment parce qu'elle n'a aucun sens du politique, vous savez, ce truc qui vous fait rentrer vos convictions dès que vous avez eu le job qu'elles vous ont permis de trouver, c'est Madame Taubira.

Ben, je ne parierais pas un kopeck sur son maintien par Hollanrault.

(Une information qui ne sort guère,c'est le livre de Jeannette Bougrab. Il faut dire qu'elle arrose à parts égales ses anciens protecteurs* de la Sarkozie et les caciques de la "gauche de gouvernement" (il y a un mot de trop, cherchez lequel)

* Mot à prendre au sens employé à la Mondaine.
l'information de ratification: joli...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.