21
Commentaires

Schiappa et les journalistes : la tentation du contrôle ?

Sur LCI, face à la journaliste Elizabeth Martichoux, Marlène Schiappa s'est agacée d'être interrogée sur une question qui n'était pas, selon elle, prévue au programme. Deux autres journalistes racontent à "Arrêt sur images", comment la ministre de la Citoyenneté et ses conseillers ont influé – ou tenté d'influer – sur leurs articles.

Commentaires préférés des abonnés

La défense de la ministre Marlène Schiappa est à vomir: "j'avais 4ans et demi au moment des faits reprochés à Nicolas Hulot". On nage en plein délire ?

Tiens, le Figaro n'a jamais eu de tels problème avec Schiappa ou Darmanin, et il est étonné que d'autres aient pu en avoir. C'est marrant, je ne suis pas étonné.

On lui demande des comptes sur son soutien à un violeur, elle répond séparatisme.

Comment mieux démontrer que, depuis les gilets jaunes, la haine des arabes, grossièrement maquillée en "défense des principes de la république" est la seule et unique bo(...)

Derniers commentaires

Schiappa, elle en loupe pas une! Il va y avoir un prix à lui décerner à la fin de ce quinquennat. Pas possible autrement.

Une coquille vide se promène dans la forêt...

Elle comme Macron sont issus d'une éducation qui confond le verbe être avec paraitre, où pour l'un à voir dans une gare des clodos qui ne sont rien, l'autre se met ici en exergue, je suis tout car je fais tout... avec les collaborateurs.


     Ce mythe de la méritocratie, vérité héritocratique, se fonde par la sélection de l'école nationale, ce qu'il nous faut, la crême de la crême, pour que le pays soit "bien" guidé.


On dégage le terrain pour les plus doués à ça, ceux/celles qui savent se soumettre, assis des heures à travailler de l'inintéressant sans broncher son désarroi, respect. Du coup, aucune autonomie pour ces gens, se défaussant d'avoir suivi la directive du dominant, ou quand on les récompense à gérer ses propres soumis, l'onctueuse découverte que ce n'est jamais de notre faute si les autres comprennent mal ce qu'on leur demande, d'où un dénie total de responsabilité de la moindre bétise, rien n'est assumer, appris, pour évoluer, grandir.


On adule les plus conformistes, qui répondent au mieux au désirata du professeur, sortir du lot, être créatif pour réécrire un nouveau système est à fuir, on veut d'abord des gus fait pour continuer ce qui est en place, le statut quo est obligatoire, d'où une incapacité totale à s'adapter au changement, il faut être conforme, sinon l'on est hors sujet et dangereux pour la conformité d'ensemble.


Pour clore ce mythe, le troisième critère essentiel est l'individualisme, celui, celle capable d'être là que pour ses fesses, pas de factures pressantes, pas de famille avec qui échanger et apprendre à être autrement, aucune dévotion à avoir à part tout donner pour la meilleure note, l'individu est du coup parfaitement interchangeable, on ne sera être le meilleur q'un temps, et de peu de choses...

Aider l'autre c'est tricher dans la course aux profits de la mondialisation, quid que la solidarité est la loi la plus forte dans la jungle? Non, non, la loi du plus fort, l'élite se doit d'être là d'abord pour son cul, son oseille, et s'il existe des méritants, on se doit de "profiter" des moins méritants, et étrangement, quand on s'extasie dans les médias à quoi et comment les possédants milliardaires jouent, ils ne peuvent qu'être les plus intelligents, car les pauvres ne seraient pas pauvres sinon, miséreux qui ne sont rien, dans le rôle des idiots de la farce, justifiant qu'on les surveille et les tondent, bien à ras.


pas de rapport direct, mais super Thinkerview hier :


Excellent article sur l'esbroufe communicationnelle et les pressions de l'équipe à Macron sur la presse. Des imposteurs. Du vent, du mensonge, du baratin et du rapport de forces pour faire taire les critiques. Fabrication de l'illusion d'un pouvoir en toc et d'un bilan bidon comme un village Potemkine.


Je vote pour cet article et en recommande la lecture.

Allez! Tapez Les Goguettes et Schiappa et vous aurez un moment de plaisir... C'est pas grand chose mais c'est toujours ça de pris!!!

C'est drôle de constater que, sur la photo de Schiappa et Darmanin, le siège de Darmanin est très nettement en avant de celui de Schiappa :-))

M'enfin, c'est qui qui commande et qui a le pouvoir ! Schiappa, une relative subordonnée

On lui demande des comptes sur son soutien à un violeur, elle répond séparatisme.

Comment mieux démontrer que, depuis les gilets jaunes, la haine des arabes, grossièrement maquillée en "défense des principes de la république" est la seule et unique bouée de sauvetage de ce pouvoir à la dérive

Dans les journaux, la publicité sous forme d'article pleine page est reconnue par le mot "Communiqué"


Si les questions sont posées d'avance, il faut retirer le mot "Direct" et indiquer 

"Questionnaire à la Proust avec des questions choisies par la personne interviewée" 

en évitant surtout celles du genre "Les fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence."


Tweet d' Attac France :


Hypocrisie Tartuferie Fausseté Sournoiserie Fourberie Duplicité Singerie Comédie Cafardise Dissimulation Mensonge Tromperie Déloyauté Machiavélisme


On tombe à court de synonymes.


 MarleneSchiappa

@MarleneSchiappa

 · 1 déc.

J’ai tenu à aller à la rencontre des personnes migrantes à #Calais pour échanger directement avec eux. Merci à eux de s’être confiés. Très touchée par leurs parcours.

Image

Alors pourquoi vous continuez a retranscrire la propagande de Schiappa ? Effacez la , ne couvrez  plus sa propagande et dites que vous la couvrez plus pour que ceux qui continue a la couvrir soient découvert aux yeux de la population  ,et en expliquant pourquoi ! C'est quoi , 50 % de votre boulot de journaliste ? Et vous serez de nouveau autorisé a aller en manif sans vous faire jeter des pierres ! Aucune complaisance ne vous est plus  pardonnée! Début d'explication ....Vous imaginez un article avec rien que des questions auxquelles Shiappa aurait refusé de répondre , Interview de Schiappa sur ....Interwiew de Macron sur .... et sans rien leur passer , jusque"a la couleur de leur slip si toutefois ça a une importance pour le pays ...Les mettre le nez dans leur merde , avant qu'on aille les chercher , on est là on est là ....Ca me met hors de moi ces domestiques qui ne font pas leur boulot ! Posez leur les question devant toute la france avant de leur poser a eux , ça c'est une idée quelle est bonne ! Bien sur entrainez d'autres medias avec vous pour augmenter la surface de diffusion  ! Foutez le bordel pour ramener les fachos a la maison. 

Tiens, le Figaro n'a jamais eu de tels problème avec Schiappa ou Darmanin, et il est étonné que d'autres aient pu en avoir. C'est marrant, je ne suis pas étonné.

La défense de la ministre Marlène Schiappa est à vomir: "j'avais 4ans et demi au moment des faits reprochés à Nicolas Hulot". On nage en plein délire ?

Moi, ça ne me choque pas qu'il y ait relecture et possibles modifications.

D'autant qu'on sait tous que ce sont des pratiques qui sont proposées à toute personne interviewée par un média, qu'elle représente les puissants ou les pauvres et j'aime cet esprit d'égalité. 


Mode sarcastique off


Sinon, c'est bien aussi que des journalistes ne se laissent pas dicter les questions par les interviewé.es et je trouve déjà que c'est limite de préparer à l'avance, avec ce ou cette dernière, les sujets qui seront abordés.  

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.