16
Commentaires

Sarkozy, Saussez, arroseurs arrosés

Vaudou ici, vaudou là

Derniers commentaires

Encore un revers judiciaire pour Sarko et ses amis.
http://www.cimade.org/communiques/1231-Annulation-de-l-appel-d-offres---une-bonne-nouvelle-pour-les-etrangers-places-en-retention-administrative
je ne crois pas dans ce "l'arroseur arrosé" pour SAUSSEZ : cela fait depuis mai 2007 qu'on a à faire avec la méthode sarko, totalement manipulatrice mais efficace (???) qui consiste à lancer 2 - 3 idées par des personnes proches, parfois même par le suprême élyséen en personne, et de voir comment ça tombe sur le petit peuple ;
et en fonction des réactions, de revenir en arrière ou "désavouer"..... mais sans désavouer vraiment car dans les actes ils continuent leur politique puante ;
la dernière preuve : Mame DATI = le suprême reçoit (convoque) les magistrats leur faisant croire qu'IL désavoue DATI et sa méthode = risible, et grosse arnaque qui doit bien le faire marrer
car IL la laisse pourtant continuer sa politique de merde !! où est le désaveu ?? !!!!
seuls certains média, pensant tenir un scoop, titrent sur des "désaveux" :
restons attachés aux faits pour à l'avenir parler de désaveu d'un ministre !!!!!!!!!!!!!

et surtout ne sous-estimons plus le pouvoir de manipulation de notre chef suprême !!!!!!!!!!!!!
il nous a bien eu shakeqi. il citait ben ali tout en s'inspirant secrètement de chavez ( et en se prenant même pur mitterand dans sa dédicace à hanin).
tous les dimanche " Senior presidente " ? non, pas besoin, on a drucker !!
Saussez est décidément nul: Drucker, Schoenberg, Ferrari, Pernaud et plein d'autres font très bien la [s]propagande[/s] communication (c'est plus in comme mot) du gouvernement. Je ne vois pas en quoi une web tv eût changé grand chose à la mauvaise appréciation de la politique gouvernementale: peut-être que si ses messages ne passent pas auprès du public, ce n'est pas un défaut de communication. C'est simplement qu'on en a marre (je recycle un montage que j'avais fait le jour du lancement de la campagne du pouvoir d'achat voulue par Docteur Saussez et Mister Sarko...et teasing: j'en prépare un autre pour dans quelque temps, bien plus long).

Putain, quatre ans...
Quel dooomaaageeeeeeeeeeeeeeeee ! ils laissent le thermomètre, et nous nous ne verrons pas la fève tomber !
Comme pour le Tour de France, inexplicablement, le regard est tout de même attiré, malgré le dopage.
J'aime cette métaphore . On pourrait la filer encore plus : les chaînes ne sont-elles pas en train de dérailler ?
Je vis a Singapour et (malheureusement?) on ne trouve pas encore la poupee vaudou ici... Je vais essayer de voir a KL, mais j'ai peu d'espoir
Il y a des couacs qui laissent rêveur.
Tout dans la stratégie de communication du pouvoir montre son désir de contrôler les médias (presse écrite, télévision et même Internet : 2 forums en direct, rien qu’hier…).
Mais pour manipuler efficacement, il faut le faire à l’insu de la cible, comme l’a soutenu, en son temps, Vance Packard (La persuasion clandestine).
Une émission réservée à la parole gouvernementale (présidentielle en l’occurrence) rappellerait la propagande nazie ou stalinienne et serait probablement contre-productive.
Il est donc surprenant que Saussez, qui connaît tout cela par cœur, ait commis une telle bévue.
A-t-il agi en service commandé, pour lancer un ballon d’essai ? Le démenti quasi immédiat qui a suivi, invalide cette hypothèse.
A-t-il voulu aller au-devant des désirs intimes de qui-vous-savez ? S’avancer un peu, pour se détacher de la masse des courtisans ?, Au risque de glisser et de se ramasser...
En tous les cas, sa proposition signe le retour du refoulé.
s'il y avait eu une emission de propagand gouvernementale, le problème c'est qu'on aurait vu tout de suite que le reste des emissions est aussi propagandiste : il n'y aurait presque pas eu de différence, quasiment a coup sur.

Comme vous dites, Daniel, mieux vaut une propagande masquée, comme ça officiellement on est libres; et ceux qui dénoncent cette propagande sont des complotistes mangeures d'enfants...
Mais on le sait dès qu'il ouvre la bouche que le journaliste est couché ou pas.
On le devine à l'intonation, à la formulation même de la première question.
La question de communication est très différente de la question d'information.
L'une est ouverte, allez-y, abreuvez-moi de votre propagande, je suis un réceptacle ignoblement soumis
et l'autre est fermée, répondez-moi donc à cette question-là, non, pas d'échappatoire, répondez.
Même si in fine, les politiques répondent à côté, c'est plus voyant, on voit leur désir d'échapper à la vérité.

Ce qui m'interroge dans tout ça, c'est la limite de la propagande : à partir de quand cela devient insupportable,
même à celui qui veut y croire.

Parce que j'en vois encore qui admirent, qui trouvent qu'il se bouge, qu'il fait tout ce qu'il peut, qui sont insensibles à l'effet de communication,
qui ne le voient pas, ne le sentent pas.
Est-ce parce qu'ils sont de droite ? Qu'ils ont résolu de tout accepter au nom de leurs convictions ?

Emmanuel Todd dit que ce sont les commerçants et les vieux qui ont voté pour Sarkozy.
En même temps, l'image admise communément est que Sarkozy est dynamique. Que c'est pour ça qu'ils ont voté pour lui.

Comme s'il y avait un "style de dynamisme pour vieux", les gens voient quelqu'un qui prend l'avion, qui bouge,
pour eux ça veut dire dynamique, ils ne cherchent pas plus loin, ils voient qu'on prend des décision,
ils ne vont pas voir si ça change quelque chose.
Il y a un dynamisme "en image", différent du vrai, de celui qu'on sait être efficace.

Et la TV marche avec son public,
elle fait dans le style "communication pour les vieux" au lieu de travailler à "l'information pour les autres".

http://anthropia.blogg.org
Le risques qu'ils prennent, les Ministres, en s'aventurant dans l'arène médiatique !
Des harpies, ces Schoenberg et Chabot. Des tigresses qui ne lâchent jamais leur proie.
Voir le politique mordre la poussière et baigner dans son sang ? Merci bien.
Je ne suis pas particulièrement sensible, mais il est des spectacles dont l'horreur révulse.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.