75
Commentaires

Sarkozy, Megève, Paris, et Le Figaro

Sarkozy prépare la table ronde sociale du 18 février.

Derniers commentaires

Dans la lutte impitoyable que Notre Président mène contre le réchauffement climatique, n'oublions pas son utilisation des cinq 4X4 Pathfinder mis gracieusement à sa disposition par Nissan, lors de son week-end a Megève.
Cinq pour le couple présidentiel pendant deux jours. On sent qu''il s'est considérablement restreint.
"Carla, es-tu cap devant tout le monde de m’embrasser la bouche ? " Chuchotée à l’oreille de Carla Bruni, le soir de leur première rencontre, cette question de Nicolas Sarkozy est l’un des détails croustillants contenus dans le livre "Autobiographie non autorisée " du publicitaire Jacques Séguéla, qui avait organisé leur rencontre (Le Soir.be)
Le titre de l'article de Libé qui cite le quotidien belge : Sarkozy voulait embrasser Carla dès le premier soir", laisse supposer que Carla n'a pas été cap. Chochotte.
"Tant pis", a déclaré Nicolas, "je me la cale derrière l'oreille, et je lui ferais fumer demain." (commentaire off qui ne figure pas dans le chédeuvre de Séguéla).

Putain, le niveau de ce blaireau qui nous gouverne !
Un keuf pour deux habitants, hier à Daumeray (Maine-et-Loire), où Notre Président a rappelé "l'urgence de la lutte contre le réchauffement climatique" (Ouest-France).
Une lutte bien engagée avec le déploiement de 700 flics motorisés dans les rues de cette commune rurale de 1600 habitants !
Lorsqu'on sait que les nuisances atmosphériques causées en une seule journée par le piétinement, les renvois et les flatulences d'un escadron de 20 CRS avinés, équivalent à celles d'un troupeau de 50 vaches pétant de concert pendant un mois, on imagine ce que les Daumeréens ont eu à subir. Sans parler de la pollution visuelle.
Ils devraient penser à fusionner, non ?
Sortir un hebdo qu'ils appelleraient Le Nouvel Express ou l'Observateur Express.
Réunir leurs journalistes au sein d'une même rédaction ne provoquerait pas de conflits d'idées. Ils ont les mêmes.
Mais au moins, ils pourraient conserver le meilleur des deux magazines : les mots croisés de l'Obs et les sudokus de l'Express.
Un peu décalé par rapport au sujet, mais j'ai été stupéfait quand j'ai lu cette chronique sur l'excellent journal Le Temps : http://www.letemps.ch/Page/Uuid/1c416ab8-fe06-11dd-b35d-0367b1678fb8/Tocade_présidentielle
Voici le premier chapitre :
"C’est du Sarkozy tout craché! Le président français aurait demandé à être assis à la droite du secrétaire général lors des cérémonies du 60e anniversaire de l’OTAN, les 3 et 4 avril prochain à Kehl et à Strasbourg. Il entend donner ainsi du lustre à la réapparition de la France à une table qu’elle a quittée en 1966. Le protocole a bricolé un compromis: cette place de choix sera sienne tant que les caméras seront dans la salle. Puis l’ordre alphabétique reprendra ses droits. Même Le Figaro a piqué cette indiscrétion au Spiegel. Que d’audace!
Ces enfantillages ne rendent que plus dérisoire ce retour de la France au râtelier militaire du bercail atlantique".
Lire la suite sur le site car vous apprendrez qu'il survient, en effet, à un moment où Washington s’interroge enfin sur la nécessité de
prolonger artificiellement la vie de cet appareil d’un autre âge. ...
c'est pour ça que ça traine en Guadeloupe ; le chef des békés est parti skier avec sa joséphine.
La peu ragoutante presse pipeule a été bien informée puisque srkozy a dit durant son voyage a Val d'Isere qu'il repartait illico presto en hélico à Mégève où Carla et lui passaient quelques jours de vacances.
Source: moi même(j'y était)

Néanmoins à sa décharge, il était bien accompagné (Barnier, Laporte)
Ah ! Bon ! Il lui a proposé le ministère des abus de biens sociaux (et d'état) ?

Il faut toujours s'entourer de vrais spécialistes !

***
Cache a Megeve, en promenade a Tignes et Val D'Isere, avec un grand revenant, 4 ans apres jour pour jour, venu en voisin de Bourg saint Maurice, a la gauche du president, grand specialiste du logement il faut dire... H. Gaymard!!
Ce soir, les Guignols de Canal ont brocardé Sarkozy au sujet d'une phrase prononcée lors de son séjour à Val d'Isère.
Il aurait déclaré que c'était une chance pour lui de se retrouver face à une crise mondiale.
Et une aubaine, sans doute, pour ses compatriotes, et tous ceux dans le monde qui la subissent de plein fouet.
Pauvre petit gugusse irresponsable et narcissique.
Il sait skier Sarko ?

Mon oeil, il aurait trop peur de se faire mal !

Quand je pense que j'aurais été là-bas aussi si je n'étais pas retenu en Asie du Sud Est...

Je l'ai échappé belle !

Et nous allons tous l'échapper encore plus belle parce qu'il n'a rien préparé sur le dossier le plus explosif depuis 60 ans,

Ce qui est une erreur qui va lui coûter cher, très cher...

***
faisons un peu de philo... vous croyez que sarko sait ce que c'est que la philo ??
essayons, par exemple, avec le concept du mensonge : "Même s’il est tout à fait inoffensif, le mensonge n’en est pas pour autant
innocent. Bien plus, il lèse gravement le devoir envers soi-même, devoir
tout à fait irrémissible, parce que sa transgression porte atteinte à la
dignité humaine dans notre propre personne" ; petit sujet de Kant à remettre à notre multi prez national... (pour le Figaro c'est pas du mensonge c'est de l'incompétence)

et après un temps de réflexion, poser la question : à quoi peut bien lui servir exactement de nous cacher ses déplacements privés ???

quelqu'un peut-il lui dire tout simplement qu'au contraire plus il va s'éloigner de notre pays et plus on va se sentir rassurés.... en fait !!
après Megève (puisqu'apparemment il y est bel et bien ?), il prends doudoune par la main et s'envole direct pour saint barth ou n'importe quelle autre destination..... pourvu qu'elle soit le plus loin possible de toute capacité de nuisance !!

en fait dans le mensonge ça n'est pas la nature du mensonge qui pose problème mais plutôt, pour celui à qui il est destiné, la vague impression, particulièrement désagréable, d'être pris pour une buse... pas l'animal.... l'autre !!
et à l'échelle d'un pays, au bout d'un moment, ça se voit..........
Présence de Naguy et de Dechavannes dans le même hôtel!! séjour humouristique donc! En temps de crise, bien normal de se fendre la poire dans un hôtel de luxe.
Le comble c'est que notre président ne fait même pas mystère du fait qu'il n'était pas à l'Elysée ce week-end.

Suffisait juste de jeter un coup d'œil à l'agenda officiel :

14 février
Déplacement de M. le Président de la République en Savoie (sous réserve des conditions météorologiques)


Rien pour le 15 et le 16 (donc toujours du côté de la Savoie). Son agenda ne reprend que le 17/02 à 18h00 :

17 février
18h00
Entretien de M. le Président de la République avec M. Evo MORALES AYMA, Président de la République de Bolivie au Palais de Elysée
Qu'attendre de ce président qui a pour ami et conseiller un séguéla qui déclare : Si à 50 ans on n’a pas une Rolex, on a raté sa vie
Soigner la crise à coup de sports d'hiver à Megève, de rolex, de "bling-bling" pour lui et sa cour semble être sa priorité.
Décidemment, on n'a pas les mêmes valeurs...
Il ne faut pas prendre Mégève pour la réalité.
c'est assez mensonger d'évoquer qu'au Figaro, vous avez des "confrères" Daniel!! :-)

pas vu de journalistes politiques au Figaro depuis des années!!!
Il paraît que le petit Père des peuples faisait pareil : en partant le soir, il laissait les lumières de son bureau du Kremlin allumées pour faire croire qu'il bossait toute la nuit.

Le journaliste du Fig se sera fait avoir... Si enthousiaste. Et si crédule !
[quote=On se perd en hypothèses. Peut-être, de Megève, a-t-il fait quelques allers et retours (modèle breveté Jego) pour conférer avec ses ministres. Peut-être, à Megève ou à Paris, un sosie joue-t-il parfaitement son rôle. Ou peut-être notre estimable confrère du Figaro s'est-il gentiment laissé enfumer par les hauts conseillers de l'Hyper-skieur de fond.]

...ou peut-être qu'un de ses nombreux cerveaux lui permet d'avoir le don d'ubiquité.
C'est juste la preuve que Monsieur le President Nicolas Sarkozy est tellement efficace qu'il est devenu omnipotent.
Ce matin je n’ai lu ni le figaro, ni gala, ni voici (merci pour votre sacrifice Daniel ;-)) mais écouté France Inter.
L’invité était DSK qui, avant de nous prodiguer ces bons conseils en matière de restructuration bancaire et de nous rappeler qu’il est bien de gôche (ben oui, ça peut servir en 2012),
s’est permis de régler ses comptes avec la chronique du jour du « méchant » Guillon.
C'est au début, ICI.
"Le Chef de l’Etat et sa ravissante épouse s’aiment éperdument et cela Savoie."
Ouaf ! Ouaf ! Ils ont l'humour ravageur chez Gala...

Ils auraient pu faire un autre calembour qui tue sur Carla et sa voix qui n'est pas très haute.
Je me fais embaucher par Gala quand je veux, moi.
Je parierai pour Le Chalet du Mont d'Arbois, petit hotel 4* appartennant à la famille Rotschild, côté Nadine, comme tout ce qui se trouve sur le Mont d'Arbois. Il parait même que le diner de la St Valentin y est très côté.... On y croiserait Douste, Clavier entre autres.
Ah le Figaro versus Voici, que c'est bon la presse sous le règne de Z1( pron. zébulon premier),
et on se demande encore pourquoi on n'achète plus les journaux...
en attendant Z1 pourrait au moins aller faire un saut au procès Colonna histoire de nous assurer qu'il n'a jamais fait obstruction à l'enquête !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.