37
Commentaires

Sarkozistan : Karachi, ou les raffinements du Secret

Derniers commentaires

Excellents reportages en direct du sarkozistan
Petit complément d'information....


http://photomontages-pablo-fakes.over-blog.com/article-tsar-nicholas-der-58815494.html
[quote=Quand les chiraquiens chassèrent les balladuriens au terme d'une révolution de palais, la première mesure de Chirac, furieux de l'existence de ces "rétrocommissions" qui avaient alimenté son frère ennemi, fut d'interrompre le paiement des commissions aux intermédiaires avec le Pakistan. Quelques années plus tard, au Pakistan, une explosion tuait treize coopérants sarkozis, techniciens et ingénieurs. Cet attentat est-il une mesure de représaille contre l'interruption du paiement ? Les enfants des victimes de l'attentat, tous regroupés dans une lointaine région arriérée de l'extrême-Ouest du pays, veulent le savoir. Depuis toujours, on les promène. Alors que l'homme fort reçoit fréquemment, dans son palais, les proches de victimes de crimes sexuels, et les veufs des joggeuses assassinées par les détraqués, ces victimes-là, les femmes, les orphelins, des morts de Karachi, sont interdits au Palais. A force d'opiniâtreté, ils sont tout de même arrivés à faire nommer un juge, qui a fait mine de s'intéresser à "la piste des rétrocommissions". Depuis, le Pouvoir déploie toute son ingéniosité, pour bloquer toutes les enquêtes, sans le faire ouvertement, et sans avoir l'air d'y toucher.]


Excellent ce passage.
Il faudrait refaire une émission mise à jour des infos et actions sur Karachi svp
Les habitants du Sarkozistan, ça ne devrait pas être les sarkozistanais ?
Depuis la professionnalisation de la pratique de la politique, notre démocratie est devenue une vaste supercherie. Comment peut-on compter sur nos hommes politiques pour réformer efficacement le pays si ce sont toujours les mêmes depuis 30 ans ? Et à fortiori si ceux-ci sont obnubilés par leur carrière et leurs émoluments ? Que se vayan todos.
Quand j'y pense, rétrospectivement, on pourrait aussi faire un Chiraqistan, même un Mitterrandistan, ce serait tout aussi drôle, cynique et révoltant. D'ailleurs, ce serait pareil avec des Giskaristan ou des de Gaullistan...en fait, c'est carrément la Républikstan dont on pourrait ainsi pointer l'absurdité ubuesque (mais ça, ça remettrait trop nos paradigmes en question, il reste préférable de pointer un individu comme bouc émissaire)
Au Sarkosistan,une riche oligarchie a confisqué la république avec des moyens répréhensibles.Encerclée par des journalistes qui sont l' Honneur de la profession,elle se referme sur elle-même,étrangle la justice,ment grossièrement et ,de ce pas,espère demeurer en place en 2012. Il faut que tous les dégoûtés que nous sommes administre le plus gros coup de pied au cul à l'indigne qui la sert.
Encore!
C'est vrai : source de bonne humeur. En revanche, je partage le pessimisme sous-jacent dans la chronique : la force de nuisance du pouvoir est immense, et l'indifférence de beaucoup trop d'entre nous aussi.
Mais ne désespérons pas; il semblerait que l'affaire Borel devienne grand public.
Joli résumé, monsieur la rédaction. De quoi mettre l'éveillé minimum de bonne humeur.

Quelques p' tites choses à corriger cependant:
" prédecesseurs "
" ailmenté "
" veulentle savoir."

(hors oublis d'accents sur les majuscules)

FdC (le chieur du dimanche)
ha,la couverture de SarkisMatch...
j'ai toujours rêvé "d'en être"!
Ah, on l'attend le retour du Sarkozistan... ;-) Bravo !!!
Aux abois le cercle dirigeant prend quand même le temps de se pencher sur le bas peuple :

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article108102

Des fois que le 13h de Canal n'ai pas assez d'images de pompes à essence...
J'aime de plus en plus ce pays !
Rien à dire... si, génial !!
Qui faut-il prier pour que le petit, le moyen et le grand Mamamouchis soient pris la main dans le sac de l'affaire (et non pas la faire) du Karachigatistan !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.