57
Commentaires

"Sarko m'a tuer" : plusieurs victimes nous avaient raconté les meurtres

"Allégations" dénuées "de tout fondement" selon François Fillon, déclarations "infondées, mensongères et scandaleuses" pour l'Elysée, accusations qu'il aurait fallu "porter devant la justice" pour qu'elles soient un tantinet crédibles, selon la porte-parole du gouvernement Valérie Pécresse. Les réactions aux phrases assassines lâchées par la vice-présidente du tribunal correctionnel de Nanterre Isabelle Prévost-Desprez dans le livre Sarko m'a tuer ont rythmé cette journée du 31 août.

Derniers commentaires

Et notre grand gagnant pour la 28ème place est......... Frédéric Péchenard !!
Félicitations à lui. Son prix lui sera remis... ah non, "on" m'annonce qu'il n'y aura pas de remise de prix
Bayrou,c'est la droite catho,on le sait.
Ce Sarko, c'est Louis XIV en culotte courte!
J'ai vu l'émission , je n'ai rien appris de plus ... Et je dois avouer que je suis bien plus préoccupée par la situation financière de mon pays que par les "victimes" politico-médiatiques de Sarkozy ; à quand une émission sur le dernier livre de F Bayrou ??
Même Midi libre (journal pas vraiment de gauche...) de ce jour cite le cas du préfet de Narbonne et de son ex directeur de la police le premier se disant humilié comme jamais par son renvoi de la préfecture de narbonne..ceci
pour avoir parlé de Cécilia et d'Attias...
il fut ejecté de son poste de préfet alors que NS n'était pas encore Président de a République
c'est dire qu'effectivement il y a problème
ce monsieur DUBOIS s'est retrouvé persona non grata dans sa préfecture sur ordre de notre futur président ministre de l'intérieur à l'époque des faits..
c'est dire....!!!
Brrr!!! tout ça fait bien peur...
N'oublions pas aussi les préfets licenciés, Devedjian...

Si tout le monde était aussi fidèle que les Balkany, personne n'aurait de problème... Ah si, Isabelle Balkany s'est pris une rouste aux dernières élections cantonales. Elle s'était présenté pour battre Devedjian, sans doute pour faire plaisir à Sarko...
Donc personne n'est à l'abri de rien dans ce beau pays.
Le problème avec le titre du bouquin , c'est qu'on ne saura jamais si Omar Raddad a ou non "tuer" Ghislaine Marchal ...
Après le film, le livre !
Mais les Français aiment avoir un roi à leur tête...
On a déjà vu tout plein de magouilles de ce genre... au cinéma non ?
Sauf que le cinéma, c'est souvent de la belle fiction et le résultat d'un super travail d'équipe.
Avec la clique à Sarko, la vérité dépasse la fiction, mais en nettement plus dégueulasse !

VIVE LE CINEMA !
J ai bien peur que cette affaire soit encore une fois étouffée. Regardez Chirac .9 chefs d inculpation ,ça duré 20ans et hop ,à la machine à blanchir l' U M P et pchiiit. Regardez L Angolagate Pasqua blanchi aprés 30 ans de procés. C est pas magnifique!!. Par contre pour un emprunt de 1 million de francs ,(150 000euros) on a poussé Béregovoy au suicide (avec la complicité du canard qui entre nous ,depuis qu il y a Sarko ne divulge plus rien ). Bizarre aussi l affaire Elf .Là c est le contraire la justice a eté rapide pour juger Rolland Dumas ça pas trainé; prison ferme .Au fait il etait socialiste... c est peut etre pour ça, même si je trouve le jugement juste,il ny a pas eu de clémence.Alors pour L affaire Bettencourt ,vu le tas de journalistes et merdias aux ordres ,on etouffera et Sarko passera pour une victime.
Je suis un peu surprise de trouver J. Dray parmi les "victimes". Contrairement aux affirmations de tous les journalistes qui ont commenté son affaire, et à ce qu'il tend à faire croire, il n'a pas été "innocenté", "blanchi" : il a fait l'objet d'un rappel à la loi, ce qui signifie que, pour le procureur de la République, il y avait une infraction constituée. Ce n'est que parce que le parquet a estimé que le préjudice était, selon lui, peu important qu'il a choisi cette option (sur ce point, il y aurait matière à discuter parce que si je n'ai plus le chiffre en tête, il n'était pas d'un montant insignifiant...). Si le procureur de la République avait estimé qu'il n'y avait pas d'infraction, il aurait classé l'affaire sans suite. En ce qui me concerne, si je m'étais estimé innocente des faits reprochés, je me serais indignée d'un rappel à la loi et réclamé un procès public devant le tribunal correctionnel pour faire éclater mon innocence !
un des problèmes de ce dossier est l'indépendance de la Justice, et celle du Parquet en particulier aux ordres de l'Élysée avec des sbires comme Courroye : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110506.OBS2562/eva-joly-le-juge-courroye-a-ete-desavoue-la-chancellerie-doit-le-muter.html

si le nettoyage dans cette affaire peut être fait en même temps que la lumière , peut-être que les citoyens retrouveront un minimum de confiance en cette Justice aux ordres des chiffres attendus par le préfet en chef, le petit du faubourg saint-honoré !!
Et la fin d'arrêt sur images sur France 5 en 2007?!
Schneidermann à la télé pendant les campagnes électorales, ça doit déplaire à certains oligarques...
Et Straus Kahn alors !
C'est-i pas SARKO qu'aurait commandité la camériste maudite ?
L'ambiance devait être sacrément festive et primesautière aujourd'hui à l'Elysée. Pareil qu'avec madame pow wow quand elle a passé la serpillère et que je rentre du jardin avec mes bottes. Sauf que $arko à côté de madame pow wow, c'est un schtroumpf apathique.
Pour une bonne partie, ça reste des Petits meurtres entre amis, parce qu'ils avaient bien profité de la soupe du système médiatico-politique.

Ce sont souvent des alliés qui ont eu l'heur de déplaire. Mais aucun n'a perdu autant l'amité de Nicolas Sarkozy qu'un dénommé Mouammar, dit le Libyen, qui avait été reçu avec faste et amitié à l'Elysée, et dont NS s'est détourné pour une sombre histoire de démocratie.

:-)))
Je vais me faire l'avocat du diable : au vu de ce récits, Sarkozy est-il aussi différent que cela des autres présidents ? Je le trouve presque baba-cool par rapport à Giscard et Chirac, par exemple. Y'a t'il eu des barbouzes tueurs dernièrement ? Je n'en ai pas entendu parler. Et si l'homme était plutôt un modéré, dans un système présidentiel qui pousse à l'assassinat ? Ce serait alors plutôt le système qu'il faudrait abattre.
Le pouvoir est toujours violent sauf que dans le cas présent on atteint sans doute des sommets, des méthodes de voyou employées par ceux qui savent qu'ils bénéficieront toujours de l'impunité. Les témoignages auraient sans doute pu être bien plus nombreux si certains osaient parler. On attend la suite .... quant à Pécresse il est amusant, dans le cas présent, qu'elle recommande de s'adresser à la justice quand on comprend les pressions, les intimidations de quelques procureurs aux ordres et la peur des témoins qui passent entre leurs mains et dans celles des policiers. La France n'a plus de démocratie que le mot pour faire illusion.
Moi c'est notre président que je crois, et tous ces gens qui racontent des choses dans le livre sont des jaloux de son bonheur, de son boulot, de sa femme. Ils se sont tous donné le mot. Comment un seul homme peut commettre autant d'aussi vilaines actions ? Ce n'est tout simplement pas possible.

Petit ajout : j'ai commencé le livre ce matin, j'ai presque tout lu, surtout les chapitres relatis à des personnes dont le nom ne me disait rien. Eh ben c'est vrai, je peux vous le confirmer : c'est notre président contre le monde entier. Tout le monde lui veut du mal. Le chapitre qui m'a le plus intéressée c'est celui de ce type qui dirigeait la Scac...
Les démentis scandalisés des gens du pouvoir ne suffisent pas à effacer les suspicions qu'on peut avoir sur le fonctionnement de la sarkosie.Je vais lire ce livre car il est essentiel de vérifier l'incompatibilité entre ces gens et l'esprit de la république.Ils ont emmagasiné tant d'échecs et voila maintenant la cerise sur le gâteau...
Ben heureusement qu'c'est pas avec notre pognon tout ça : l'Etat, la police, la justice, la télé, la recherche, l'armée et les services secrets, les ministres et les députés...
ALLONS-NOUS SUPPORTER CETTE MAFFIA ENCORE LONGTEMPS?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.