83
Commentaires

Rocard et sa bombe

Ah, si l'on n'avait pas Rocard !

Derniers commentaires

Dans sa biographie (que je n'ai pas lue), Giscard parle de la réaction qu'il aurait eu en tant que président si les russes avaient fait exploser une bombe nucléaire sur le sol français. Eh bien, Giscard n'aurait pas riposté ! Pas suicidaire le Giscard... Cela remet sérieusement en cause le concept de « dissuasion nucléaire ».

Le seul à avoir parlé de ce passage du livre est Albert Jacquard.
NON MAIS SERIEUSEMENT!
Pour survivre à moyen terme, c'est à dire pour le millénaire qui commence, l'humanité n'a pas d'autre choix à ce jour que de s'engager activement et dès maintenant dans la dénucléarisation totale de notre petite planète.
Je ne vais pas m'étendre sur les argumments, Albert Jacquard le montre magistralement dans son petit opus sorti en 2009 à la portée de toutes les bourses : Le compte à rebours a-t-il commencé ?
Ou encore celui-là plus récemment : EXIGEZ ! Un désarmement nucléaire total, avec Stéphane Hessel et l'Observatoire des armements
Si vous avez des enfants, lisez le avant longtemps.
Si vous n'en avez pas, lisez-le avant de les faire.
Rocard a raison de le dire, mais il ne donne pas les bonnes raisons de le faire.
Il a loupé une case.
C'est pas grave...
Il reste que l'équilibre de la terreur a sans doute empêché une guerre classique entre l'Est et l'Ouest lors de la guerre froide. En ce sens, ça a marché. Et si l'Iran veut la bombe, c'est qu'elle craint Israël, qui elle, l'a.

Mais la prolifération nucléaire est très dangereuse.

Franchement, c'est difficile d'avoir un avis. Est-ce que ça vaut autant de dépenses aujourd'hui ?
C'est compliqué.
Rocard ne dit pas que des aneries.
[quote=Italo Svevo]Un homme fait comme tous les autres inventera, dans le secret d'une chambre de ce monde, un explosif en comparaison duquel ceux qui existent actuellement seront considérés comme des jouets. Et un autre homme, fait comme les autres, lui aussi, mais un peu plus malade que les autres, dérobera l'explosif et grimpera au centre de la terre, pour le placer dans le point d'où son effet pourra être le plus grand. Il y aura une détonation formidable que nul n'entendra, et la terre, revenue à l'état de nébuleuse, errera dans les cieux, sans parasites, sans maladies.
tiré de : Italo SVEVO, "La Conscience de Zeno", 1923

On sait comment qu'une guerre nucléaire aura lieu. La seule inconnue est quand elle va se produire.
Rocard, c'est pas ce petit bonhomme dont Mitterrand disait (selon Gisbert) qu'il avait l'envergure d'un sous-secrétaire d'état aux PTT ?
Rocard, c'est pas ce gars qui a fait récemment deux accidents vasculaires cérébraux ?
L'arme nucléaire ne sert à quelque chose que si on réduit drastiquement les effectifs de l'armée pour en faire une sorte de super GIGN chargé d'aller chercher les otages français captifs à travers le monde ou de buter au fond de leur grotte les terroristes qui pourraient nous casser les ********.
En effet, la ligne politique est simple : la première puissance qui cherche à poser un orteil sur le territoire français pourra tirer un trait sur ses 5 principales villes et sur quelques millions de ses habitants, puisque si il faut on balançera tout. Dès lors l'armée de métier ne doit devenir qu'une armée d'intervention, bien moins onéreuse et bien plus efficace sur des objectifs ciblés.
Ce n'est donc pas la dissuasion nucléaire qu'il faut mettre à la poubelle, mais notre vision archaïque d'une armée aux effectifs pléthoriques, avant tout destinée à protéger un territoire, et qui coûte beaucoup trop vu les services qu'elle rapporte.
Dans le monde d'hier, très intéressant décryptage du dernier objet du désir conspirationniste: l'affaire Merah.

Un édito.
L'article.
Tentative de démontage.

A rapprocher d'une enquête saisissante parue la semaine sur l'enfance du monstre.
Merci à Rocard et merci à cette chronique ! En ces temps nauséabonds, tout ce qui peut faire reculer le nationalisme paranoïaque et viril est à prendre. Symboliquement ce serait très chouette, tout autant que financièrement.
Faudrait se demander pour quel pays Rocard travaille. La dissuasion nucléaire coûte cher mais jusqu'à présent elle a marché et nous a permis de garder une relative indépendance par rapport aux américains, qui sont ruinés, et dont l'armée encore puissante reste maintenant le principal levier de son influence dans le monde devant le pouvoir financier (qui est ruiné aussi). Le "choc de civilisation" avec l'islam étant un échec patent puisqu'aucun pays arabe ne veut détruire les Stazunis malgré les nombreux efforts de ceux-ci pour promouvoir l'idée, ils se retournent maintenant et sont en train d'asticoter les Russes et leur sphère d'influence comme au bon vieux temps. Dans ce nouveau contexte un tantinet inquiétant, je dirais que nous n'avons aucune confiance à avoir dans nos amis américains dominateurs et paranoïaques. Mieux vaut garder nos billes sous le coude. Alors ta gueule Rocky.
A force de fréquenter les pingouins du grand nord(mission que lui avait confiée l'ex)je crains que monsieur Rocard n' en soit devenu un lui-même.Pour le reste,d'accord avec DS.J'ai bien aimé "le destin d'eunuque"même si le rapprochement avec la portugalisation me semble quelque peu méchant.
Vous êtes probablement trop jeunes pour saisir la quintescence de la raison intime de la "sortie" du susnommé (pour mémoire, la dernière était le célèbre " Halte au feu ! " en coproduction avec quelqu'une dont le nom m'échappe (hi!hi!))...

Michel Rocard est le fils (renié?) de Yves Rocard, ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure, grand Physicien à son époque et
un des nombreux PERES DE LA BOMBINETTE DU GENERAL..

M. R. fait probablement partie de ceux qui n'en finissent jamais de " tuer leur père ", même après une prescription raisonnable...
J'arrive un peu à retardement, mais effectivement je suis très surpris que l'info que rappelle Yves Carin - le père de Rocard responsable scientifique du programme de la bombe atomique française - ait été très peu évoquée dans les médias (un dessin de Cabu dans le Canard de cette semaine me l'a remémorée). Pourquoi les journalistes n'ont dans l'ensemble pas relevé ce fait dans leurs commentaires sur Rocard? Par méconnaissance - c'est quand même l'intro de l'article Yves Rocard sur Wikipedia - ou parce qu'ils ne la jugeaient pas pertinente?.@si, une enquête !

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Non, au contraire, je trouve que ça renforce le poids de sa prise de position.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Et si investir dans la diplomatie était plus efficace ?

Seize milliards ca permet de se faire des amis.
Et MR fit la bombe…médiatique.
Cool ! SI on pèse tellement lourd grâce à ces machins il est grand temps de les brandir vers Angela et Cameroun pour imposer une Europe sociale ! Non? C'est pas ça?
En une saillie bien troussée, l'ami Rocky fédère d'un claquement de doigts 90% de la classe politique française. Le rassemblement, tout le monde en parle, lui il le fait.
Ce mec est un génie.
Cela me rappel le livre (et le film) concernant l'abolition de la peine de mort

Là aussi la "Force de dissuasion" était la raison première des partisans de la peine de mort alors qu'il n'y avait AUCUNE relation entre la criminalité sanglante et la présence ou non de la peine de mort dans le code

Il est plus facile de croire en des chimères plutôt que d’analyser en profondeur la situation des individus et les raisons qui les ont poussé au crime.

Ici, il ne s'agit pas de crime bien entendu mais à en croire les partisans de l'arme nucléaire, sa présence fait de la France un pays écouté. si c'était le cas, il n'y aurait pas besoin d'intervention militaire sur les divers continents de simple parole du président remettrait les pendules à l'heure

La force de dissuasion que ce soit de la peine de mort ou de l'arme nucléaire ou de quoi que ce soit d'autre d'un pays quel qu’il soit est un mythe.
"Que l'on supprime la dissuasion si l'on veut, mais que l'on garde Rocard, le plus longtemps possible."

Je propose de supprimer la dissuasion ET Rocard.

Ce dernier, malgré son idée originale, s'est en effet superbement plombé cinq minutes plus tard.
Le journaliste lui parle de la pique de Cameron sur la fiscalité française, et voilà Rocard qui se récrie : "C'est une attitude honteuse !" Pour, juste après, dès qu'on lui demande son avis sur le "fond" de la question, se mettre à parler avec fierté de son passé de premier ministre. Et là de dire fièrement qu'il a supprimé une tranche de l'ISF, qu'il a supprimé la TVA de luxe (qui portait notamment sur les voitures de luxes ; important, ça, les voitures de luxe), et de continuer ainsi à dérouler suppression d'impôt après suppression d'impôt.

AU BUCHER, ROCARD !

J'avais failli oublier pourquoi je détestais ce vieux machin, il me l'a obligeamment rappelé.
C'est vrai qu'il a pas tord D.S., on voit bien que la bombe n'est pas dissuasive, il suffit de voir le Japon, ils ont fait l'expérience et pourtant ils sont même pas capable d'appliquer un embargo sur le pétrole iranien http://www.reuters.com/article/2012/06/20/oil-asia-iran-idUSL3E8HK40120120620. Je suis pas bien sûr que comparaison vaille raison mais la peine de mort n'a jamais arrêter les meurtriers .
Moquez vous, mais quand Sarkozy participait aux sommets mondiaux dans son état d'excitation pathologique, grimaçant et convulsif, plus d'un dirigeant a dû faire le rapprochement avec le Docteur Folamour.
Aujourd'hui, avec notre président normal, ils doivent être un peu plus rassurés.
Le seule risque, c'est que Valérie tombe sur le calepin dans lequel François a noté le code nucléaire, et fasse pleuvoir les missiles sur la région Poitou -Charentes.
Rocard vient du PSU, peut-être renoue-t-il sur le tard avec une certaine gauche bisounours: Un char d'assaut=trois maternelles, un sous-marin=quatre CHU, un porte-avions=un déficit extérieur(chiffres indicatifs) C'est oublier qu'à travers ce gaspillage militaire, l'Etat s'est historiquement comporté comme Le grand innovateur de l'économie: Allemagne bismarckienne et Japon impérial en sont deux preuves expérimentales. La figure du Savant et celle du Guerrier ont au moins un point commun, aussi peu bisounours que possible: Le libéralisme, ils n'en ont rien à cirer. Son obsession de la rentabilité court-termiste, sa concurrence paralysante, sa confusion systématique intérêt privé-intérêt public ("ce qui est bon pour la general motors est bon pour les Etats-unis"), ils s'assoient dessus. Ils peuvent se permettre de viser le long terme, ou pas de terme du tout ("à long terme nous serons tous morts disait Keynes), c'est à dire de faire de la recherche fondamentale, que jamais le marché ne pourra digérer sans la nier en la transformant en "recherche-développement", de même qu'il ne peut digérer l'Art et la Culture qu'en les transformant en ce qu'ils sont en train de devenir. On ne peut dire "à bas la guerre" authentiquement qu'en ayant le courage de la regarder en face, pas en la niant abstraitement comme Rocard, en la décrétant "inutile", ce qui est l'argument économiste et libéral par excellence.
Tout ce bel argent pour arriver à faire le toto sur la photo ! à Rio ou ailleurs
C'est le moment d'écouter "La java des bombes atomiques" de Boris Vian.
C'est le sostice, Daniel fait fleurir le circonflexe ("jûchée "). Ça faisait longtemps.
Sacré Rocard, cette dissuasion qui a tant fait dans la fracturation hydraulique de la roche et fait fumé tant de schiste aux autochtones.
Qu'en pense Francis Sorin, du reste ?
Je soupçonne en tout cas tout ce beau monde de ne pas prêter suffisamment l'oreille à la planification écologique.
C'est pas comme si ça urgeait.

"Si tu vâââs... à Riôôô...."
Les armes nucléaires sont surtout une assurance anti 1939 : en cas de grosse guerre, ca assure que la France ne peut pas perdre, mais au pire faire "match nul" (ou plutot tout le monde perd). Comme assez de gros pays ont souscrit a la même assurance, c'est l'impasse, et ca reste la meilleure assurance contre un conflit généralisé depuis 60 ans.

C'est très loin d'être génial, mais tant qu'on vit dans un monde où les dictatures sont majoritaires...

Sur le cout, il faut aussi etre cohérant. On a supprimé le service militaire parce que sérieusement inutile grace au bouclier nucléaire. Donc si on supprime la bombe, on remet le service ?
9:15 désolant d'irresponsabilité.
C'est un tortillard essoufflé qui traverse Le Périgord Noir.
Dans un compartiment, un homme, manifestement anglais, ouvre périodiquement la fenêtre, pulvérise un sorte de poudre, referme la fenêtre et se rassoit.
Après un certain temps un autre voyageur lui demande :

« Mais enfin pourquoi faîtes vous cela ? »
L'anglais répond :
« C'est une poudre qui repousse les éléphants qui pourraient encombrer la voie »
« Mais il n'y a pas d'éléphants ici! »
« Efficace , n'est-il pas ? »
[quote=DS]et alors s'offrira à elle la voie morose de la portugalisation, un destin d'eunuque.
Pas très sympa pour le Portugal...
Bonjour
D'autant que ce zinzin dissuade nullement les marchés à attaquer notre économie.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.