15
Commentaires

Réduction d'impôts pour boursicoteurs en déroute : "la com' m'a tuer"

Généralement, les hommes politiques auteurs d'une proposition iconoclaste sont ravis de se mettre en avant et de médiatiser au maximum leur idée. Mais le sénateur UMP Philippe Marini aurait mieux fait de s'abstenir. Le communiqué dans lequel il se vantait de son amendement, qui proposait une déduction fiscale sur les pertes boursières des particuliers, a déclenché une brève tempête médiatique. Et a poussé le gouvernement à enterrer l'idée.

Derniers commentaires

C'est sarko appelant fillon pour lui demander de venir le chercher à l'aéroport
Arrivé sur place, il voit le petit avec plusieurs grosse valises ! interrogatif il lui demande ce qu'il fait avec tant de valises, dont une plus grosse l'intrigue !
Qui y a t' il dans cette valise questionne t' il ?
Une mite !! répond notre sublime président !
Une mite ? ! Ouvres tu verras bien.
fillon s'exécute et découvre une hideuse grosse mite velue à grosses pattes.
Et dans celle là ? Un petit génie répond aimablement notre maître à tous, tu peux lui demander ce que tu veux ! fillon fait un voeu, et une table de billard se créé devant ses yeux hagards !
Mais il est con !!! ton génie !!!! je lui ai commandé un milliard !!!!
Et moi tu crois que je lui avais demandé une grosse mite !
vous chantiez ?
eh bien dansez, maintenant.
http://www.france-info.com/spip.php?article222615&theme=22&sous_theme=149

Par ailleurs, je suggère qu'@si face un inventaire / une info-chrono / une statistique, des chroniqueurs et "experts" économiques qui s'expriment dans lémédias, mentionnant si possible leur origine idéologique et intellectuelle.

ex: Emmanuel KESSLER | France-info | du lundi au vendredi 06h50, 7h45, 10h50 | Tout info, tout éco | 10 minutes | origine néolibérale ?
Rappelez vous la théorie des fumigènes ....
Que va-t-il nous tomber sur la tête après celui-ci ?
Est ce vraiment si simple que ça ?

Je ne reviendrais pas sur l'amendement, qui est évidemment une aberration et qui a heureusement été retiré.

Ce que je trouve louche, c'est ce nouveau "dérapage" de communication de la majorité. C'est fréquent depuis que Sarko est au pouvoir, mais encore plus fréquent à l'approche des fêtes.
Fillon/Dati ce week end, Fillon/Marini hier ... et tout ça ce serait des erreurs de com ?

Franchement, je n'y crois pas une minute. Pour ma part, je pense que tout ça est encore un coup de comm pour remonter la popularité de certains au détriment d'autres, moins importants.

Qu'on nous sorte un sondage des fêtes, et je suis persuadé que Fillon aura fait un nouveau bond dans les sondages.
Super papier, Dan. Bravo.
j"aime beaucoup le :
"Je comprends que le principe choque, mais c'est tout de même une tempête dans un verre d'eau, puisque le dispositif n'allait pas concerner grand-monde, note Christophe Tricaud"
Et oui le riche (qui boursicote, donc) est une espèce rare, il faut la protéger ! On croit rêver.
Complètement décomplexée, cette droite !
Après les établissement bancaires aidés dans cette période difficile (qu'elles ont provoqué), il ne manquait plus que l'aide aux particulier joueurs.

La voilà !
Ah, non... Dommage ! :)

Bah, ils trouveront bien autre chose...
Enquête très intéressante écrite dans un style réjouissant. Merci Dan :)
Cette absurde amendement Mariani m'évoque cette douce chanson des Fatals Picards, intitulée Sauvons Vivendi..; Allez, reprenons tous le refrain en chœur: Tous ensemble, sauvons Vivendi! J2M pour nous, c'est pas fini! c'est pas fini!
Provocation et/ou coup de sonde? That is the question.
alors ça, c'est extraordinaire et hallucinant :)
ainsi donc en, boursicotant on pourrait être gagnant sur tous les tableaux! C'est magique comme idée. Heureusement que tout le monde a rué dans les brancards, pour dire clairement les choses: "Les boursicoteurs ne sont pas des banquiers!" C'est clair non? Un mot pour chaque chose et une chose pour chaque mot !

après les traders virés de la city qui se gavent sur les assedics , il fallait donc oser penser aux pauvres boursicoteurs. Il faut quand même rappeler que ce sont eux qui produisent les richesses, pas comme ces salauds d'ouvriers complètement déconnectés de la réalité et arc boutés sur des privilèges archaiques...congés payés, arrêt maladies payés par la sécu, pause pendant le travail, et même les 35 heures....Ils en ont pas honte les cols bleus de vivre ainsi aux dépens des actionaires...ils onsent même parfois demander des augmentations, tu leur donne la main ils te bouffent le bras, ces pyrhanas... C'est vraiment écoeurant , ils oublient qui leur donne du travail ou quoi?

hein? c'est qui hein qui donne du travail? c'est le gentil patron, on dit merci patron et on s'agenouille quand il rentre et on fait la révérence quand il sort sinon, ouste du balai, y a plein de gens qui crèvent de faim et qui prendront ce job! Ce qu'il y a c'est qu'il faudrait vraiment faire comme à Monaco, là bas au moins on peut facilement embaucher, y a aucun code du travail, résultat, pas de chomage! La meilleure croissance du monde! Il va falloir un jour que le peuple comprenne, qu'il doit se soumettre et trimer un point c'est tout, non mais!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.