39
Commentaires

Raphaël Glucksmann, nouvel intello préféré des médias

Le voilà aujourd'hui tête de liste aux européennes, adoubé par le PS. Avant d'entrer en politique, Raphaël Glucksmann a construit son parcours dans les médias où il a eu porte ouverte ces cinq dernières années. En qualité de quoi, exactement ? Telle est la question.

Commentaires préférés des abonnés

Merci pour ce très bon papier à la recherche de la colonne vertébrale d'un ectoplasme.

" Intellectuel, mon cul " ( comme dirait Zazie ).


J'éclate de rire quand  , dans  "28 minutes "on présente les éminents intellectuels : Quatremer, Boutet, et Gluglu ... : un festival d'inconsistance, d'insuffisance  et d'inexistence


Et, (...)

Il faut dire que ça avait très bien fonctionner avec E. MACRON, pourquoi ne pas retenter le coup avec R. GLUCKSMANN. Il y a un public pour la culture hydroponique (hors sol).

Evidemment, pour la "gauche" de bonne aloi, il n'est plus question de choisi(...)

Derniers commentaires

Allez un baltringue     de plus  pour bla blater sur n'importe quoi ! le plus  rigolos il est le descendant du capitaine de pédalo c'est à mourrir de rire (enfin pas trop vite, je voudrais encore rire QQ temps )

Merci et bravo pour cet article nécessaire.


Le persiflage est si saillant dans le ton de ce papier que j'ai cru lire Sherlock... En fait non. Je ne suis pas sûre que cette forme serve le fond. Elle m'a braquée d'entrée. Mais je vois aux autres commentaires que je suis la seule...

Il ne sait pas qualifier son métier ? C’est pourtant simple : figure médiatique. Formation : fils de. 

Après la politique il va se découvrir une envie de toujours pour le cinéma ou le roman, ou la chanson. 

En France, on avait les vieux rempotages : des plantes anciennes cultivées dans des serres politiques et qui après de longues années de bouturage, élaguage etc arrivées jusqu'au foisonnement final, le poste de l'Elysée, Sarkozy ne dérogeant pas à cette règle, plante élevée par un jardinier mafieux de Neuilly

Depuis peu, on a ces graines cadeaux des journaux pour enfants qui poussent d'elles-mêmes dans des pots d'engrais d'une seule pièce qui n'attendent que de l'eau pour éclore : Macron et maintenant Gucksmann, les graines magiques sorties du néant mais bien arrosées par les médias sous la commande de leurs propriétaires

Bon, comme on dit: Glucksmann c'est fait ! Next ?

Son discours est tellement vide et c'est tellement visible que c'est un nouveau Hollande/Macron adoubé par les puissants que finalement c'est peut-être une bonne nouvelle, car au bout d'un moment les français vont finir par se rendre compte de l'arnaque à chaque élection et boycotter ce genre de guignols proclamés "remparts au FN" pour enfin élire des gens un peu de gauche avec un peu de conviction comme Mélenchon/Ruffin  (mais pas sûr que ceux-ci soient assez radicaux et en capacité de mettre au pas les élites du 0.01%).

Mais qui achète ses livres ?

Hier à Strasbourg Monique Pinçon Charlot est venu présenter son dernier livre et le dédicacer

J'ai rarement vu un/e écrivain/e aussi attentif/tive aux personnes qui attendaient une dédicace

Et combien celle-ci répondait exactement à la personne venue la lui demander


Son attention pour le public aussi était chaleureuse, un public à 85% composé de jeunes

tout le contraire des Blancs Débats de Macron


Avec son livre que je suis en train de dévorer, elle nous présente la réalité incontestable

comment l'ultralibéralisme a accouché de Macron et l'a porté aux urnes et l'a fait élire


Monique Pinçon Charlot et son époux confirment d'autres informations sur Macron : celles de Juan Branco

Mais était-ce nécessaire d'avoir ces infos puisque nous étions tous persuadés de cette immonde OPA faite sur la campagne présidentielle, les urnes et la voix des électeurs/trices


Mais mieux vaut asseoir ses ressentis sur des infos réelles et on les trouve dans ce livre "Le Président des ultra-riches "

Pour quelles raisons, les partis politiques qui ont fenêtre sur rue n'en parlent pas, pour quelles raisons les journalistes qui tiennent le pavé le cachent ?


Et que se passe-t-il avec cette nouvelle marionnette sortie "out of the blue", ce Nième philosophe d'opérette ?  Ce Glucksmann qui va porter la poisse malgré son nom : ma philosophie nasale (au pif) c'est qu'après que Macron ait tout fait pour les ultra-riches, qu'il ait bien entrepris la mise à mort de la société d’entraide, nos ultrariches pensent que l'heure est venue de mettre en avant un falot style Hollande pour faire croire que l'opposition existe. Enfin voilà ce que mon pif me dit

À propos du départ de Thomas Porcher évoqué en fin d'article : avant de quitter le rafiot, il se serait vu refuser une place de numéro 3 sur la liste aux européennes menée par Glucksmann. (source : Canard enchaîné)

J'ai adoré l'article saignant du diplo! Mais ici c'est une excellente chronique qui résume parfaitement le vide intersidéral de ce nouveau Macron version larmoyant qui a tout de même fait pleurer dans les chaumières en évoquant lors d'une des premières réunions de Place Publique: le problème des migrants. J'ai hâte de voir ce qu'il fera pour eux si un jour il arrive au gouvernement Par contre les GJs: berck! Faut pas pousser quand même. On veut bien faire semblant de s’intéresser à ceux qui crèvent en mer (ils sont loin, ça mange pas de pain) mais les prolos fumeur de maïs : non! Bref le parfait bourgeois bobo honni par Begaudeau.

ils font l'élection entre eux , cela nous rappel le bon vieux vote censitaire .Après tout nous ne sommes qu'en 2019 ...Il ne faut pas s'attendre a une division de l'esprit entre les émotions et l'intelligence dans la grosse partie du  troupeau en si peu de temps d'évolution .

Amusant , quoique prévisible , Salami quitte "son métier qui lui tant à cœur" et son ami qui pleure parfois " Démouran" , pour rejoindre ... LA CAMPAGNE !

La toutologie , un métier , une passion , "vous verrez du pays !" qu'ils disaient !


Il n'y a pas longtemps Pierre Rimbert dans le Monde diplomatique (numéro de décembre 2018) intitulait son article "Un autre Macron est possible" en ciblant R. Gluksmann


https://www.monde-diplomatique.fr/2018/12/RIMBERT/59364

Nous y voilà.

Moins toxique que l'autre Raphaël "fils de", mais tout aussi parasite.

Il faut dire que ça avait très bien fonctionner avec E. MACRON, pourquoi ne pas retenter le coup avec R. GLUCKSMANN. Il y a un public pour la culture hydroponique (hors sol).

Evidemment, pour la "gauche" de bonne aloi, il n'est plus question de choisir la marche ni de droite ni de gauche.

 Alors que faire ? 

1) Les verts qui préfèrent aller seuls aux européennes (c'est une élection qui leur réussit plutôt) mais l'alliance avec le PS à la dernière présidentielle n'a pas été un franc succès.

2) Génération.s  avec B. HAMON, marqué du sceau de l'infamie par le faible score à la présidentielle (du point de vue d'un socialiste bon teint)

3) PCF : un peu trop rouge, plutôt euro-compatible, mais trop "ancien monde" et potentiel électoral pas assez important.

4) FI : impossible, sales populistes, euro-sceptiques, vénézuela, et surtout coupable de crime de lèse majesté en ayant "assassiné" le parti gouvernemental PS à la présidentielle.


Tout ce passe comme si le PS avait honte de son identité (ma foi, il y a un peu de quoi). Il reste donc à ressortir un jeune et bel homme, avec un nom connu, pour rassembler les "gauches".


note : Place publique, des gens bien qui aiment tant la liberté, a décidé que les députés élus auraient le choix du groupe parlementaire européen dans lequel ils pourront siéger. Brillante idée, n'est-il pas? Imaginons aux dernières législatives un électeur PS vote pour un candidat PS qui choisit de rallier en marche (ou LR) C'est sans doute très nouveau monde mais ça n'est pas de nature à réinstaurer la confiance entre les citoyens et leurs représentants politiques.


Je me joins à Ouldyamin pour vous remercier! J'avoue avoir même hésité à lire votre papier, tant la personne ici chroniquée m'intéresse peu! Un pur produit médiatique façon Macron (en cela je rejoins tout à fait l'analyse du Monde Diplomatique!).

Mais je ne regrette pas de vous avoir lu, car c'est dans vos dernières lignes que j'ai eu la réponse à une question qui me "taraudait" (enfin, les quelques fois où je pensais à ce "fils de"...): "Que fait donc Thomas Porcher dans cette galère???".

J'ai la réponse, et je suis soulagé!...

" Intellectuel, mon cul " ( comme dirait Zazie ).


J'éclate de rire quand  , dans  "28 minutes "on présente les éminents intellectuels : Quatremer, Boutet, et Gluglu ... : un festival d'inconsistance, d'insuffisance  et d'inexistence


Et, n'oublions jamais   "qu'un intellectuel assis va moins loin qu'un con qui marche..."

Ne pas oublier que c'est aussi le type qui "a réussi à pécho Lé Salamé" 

=> Raphaël Glucksmann, le sauveur de la gauche 


Clone de Macron, pur produit médiatique, il sait tout, il est le chantre de la DAIMOKRASSIE, il est jeune, il est beau, il pense et s'habille comme un vieux : Macron II, vous dis-je.

Merci pour ce très bon papier à la recherche de la colonne vertébrale d'un ectoplasme.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.