98
Commentaires

Radios : au marché du matin

"On fera mieux en 2012" : en quatre mots de Patrick Cohen

Derniers commentaires

"On fera mieux en 2012"

Ravi de voir que la promesse n'a pas tenu 6 heures, puisque dès 13 heures, la rédaction de France Inter a tenu 7 minutes avec une info capitale en une : [large]Hollande a-t-il bien traité Sarkozy de "sale mec" ?[/large]

Bravo les gars.
On ne trouve pas que des produits frelatés au marché médiatique du matin, il arrive aussi qu'on y trouve de belles et bonnes choses particulièrement goûteuses, comme, par exemple le billet de Sofia Aram ce matin sur France inter. Après avoir établi, avec forces exemples la vulgarité de N. Morano, elle lui a lancé, en face, qu'elle était une personne vulgaire. Voilà une franchise et un courage qui console de la pusillanimité des journalistes !
Le mystère de ce marché, d'un point de vue libéral, c'est que les compétiteurs s'y acharnent à se copier, plutôt que de se différencier.

Il semble que.
Et ce comportement avait parfaitement été analysé en son temps (1996) par Pierre Bourdieu, en particulier au sujet des journalistes de télévision. Son cours du Collège de France "Sur la télévision" avait donné lieu à un livre et une émission dont un extrait est visible ici (il y énonce les méfaits de la concurrence dans le métier de journaliste, durée ~ 2') :
http://www.youtube.com/watch?v=TsiAhE9fKr8

Sa conclusion était sans appel : "la concurrence uniformise". On doit même pouvoir conclure de cette façon pour bon nombre des produits de la "concurrence libre et non faussée" ...

Anecdote : à l'époque, M. Schneidermann avait publié en 1999 un droit de réponse pour se "déculpabiliser" : "Du journalisme après Bourdieu".
Où en est-il ?
Pfffffffffffffff, mieux en 2012 ???comme avant ... Et pourquoi pas Jésus ressuscité ? Noël c'est fini.
On savait que les journalistes (ceux qui causent dans le poste et ceux qui écrivent dans la presse qui compte) s'adressaient surtout aux journalistes (ceux qui causent ...). Maintenant, grâce à Twitter, ils peuvent se parler directement. Plus besoin du prétexte "lecteur/auditeur".
Et si on supprimait les journaux télé, radio, papier, ...?
"Le mystère de ce marché, d'un point de vue libéral, c'est que les compétiteurs s'y acharnent à se copier, plutôt que de se différencier. Mêmes invités politiques produits d'appel, mêmes chroniques hippiques sur la course Hollande-Sarkozy, mêmes feuilletons."

parce que y en a qui croient encore que le libre marché, la concurrence, les privatisations sont synonymes de diversité et que le consommateur à tout à y gagner? mort de rire....c'est tout le contraire, l'uniformité, la hausse des prix et surtout une baisse drastique de la qualité des produits : médias, téléphonie, fringues, bouffe, culture partout les mêmes causes produisent les mêmes effets (et ça marche même avec les agences de notation)
Bonjour
Une petite observation que nos brillants commentateurs du matin n'ont pas relevé sur le nucléaire :
Pourquoi l'Iran veut-elle faire du nucléaire en justifiant que c'est pour avoir des centrales nucléaires alors que tout le monde (sauf le village gaulois) abandonne ses projets ?
Ma réponse, mais elle me fait peur : pour faire des bombes atomiques tout simplement.
L'enfer.

Ce matin, j'ai rêvé de Morano. Nous étions, avec une amie péruvienne, assises dans sa mairie (?), en train de discuter avec un fonctionnaire municipal, j'ai oublié de quoi. Il y avait des volumes cubiques blancs qui s'étageaient partout, et rendaient la perspective très étrange, comme dans un film des années 70.
Morano arrivait soudain, sortant de son bureau, Elle était classe et arrivait vers nous, et demandait à mon amie si elle pouvait lui rendre service, en sussurant aimablement. Pendant que Celsa lui répondait, je me tâtais pour savoir si j'allais lui faire remarquer qu'elle devrait être plus naturelle, plus conforme à la réalité, quand elle se présentait dans les médias. Hésitant en me disant qu'elle allait ne rien comprendre et m'allumer. Puis j'ai ouvert la bouche pour le lui dire.
Et soudain je me suis réveillée, la radio était allumée, et Morano était en train d'agresser Sofia Aram sur F Inter en disant qu'elle N'ETAIT PAS VULGAIRE, ET QU'ELLE NE SUPPORTAIT PAS QU'ON DISE D'ELLE QU'ELLE ETAIT VULGAIRE. Le bon Patrick Cohen essayait de défendre Sofia en disant qu'elle était humoriste, MAIS CELA NE FAISAIT QU'AIGUISER LA COLERE DE MORANO.

Et là j'ai pensé à ce que doivent tous penser les proches de MORANO : j'ai bien fait de ne pas la ramener !
Une telle vulgarité, ça ne s'invente pas.

Si je commence à rêver de l'UMP, je sens que je ne dormirai plus jusqu'aux élections. Quelle cata !
Bon, c'est bien beau, tout ça...
qu'est ce qu'on mange ?
gamma
J'aurais préféré que ces journalistes qui se croient plus intelligents que le peuple (oui le peuple) se posent des question ou nous expliquent ceci :

Comment se fait-il que la moitié des congressistes américains sont millionnaires ? Est-ce réellement une démocratie représentative ?

Pourquoi plusieurs Ministres de Cameron sont aussi millionnaires voire milliardaires aussi... ?

En parlant de Beckham, ne vaut-il pas mieux dénoncer les excès du capitalisme financier plutôt que de nous prendre pour des idiots en se focalisant uniquement sur les salaires du foot... ?

Pourquoi ne met-on pas en avant des exemples d'inepties comme l'attitude contradictoire de Raffarin qui admire un "évadé fiscal" comme Johnny Halliday mais est, par contre muet sur les stock options et dénonce les salaires du foot et de certains footballeurs ?

Avons-nous oublié les 200 millions d'euros pour certains chef d'entreprises du Cac 40 (en stock options) ??

Et Claude Gueant ? Il veut maintenant apaiser les musulmans de France (source : Le Monde). Ah bon ? Mais qui les avait alarmé ?
Dans la question se trouve la réponse... :-))

D'ailleurs, un ami m'a donné une autre explication... Sarko est dans la m...ouise !

Et enfin, Nadine Morano qui se plaint que les Guignols la compare à une poissonnière. Et d'ailleurs les poissonnières aussi se plaignent d'être comparées à elle...

SEMIR
"Le mystère de ce marché, d'un point de vue libéral, c'est que les compétiteurs s'y acharnent à se copier, plutôt que de se différencier. "

C'est, hélas, un poncif fallacieux de l'argumentation libéral que vous reproduisez malgré vous, monsieur Schneidermann.

Le libéralisme ne favorise pas l'innovation, car, celle-ci n'y est jamais recherché pour elle-même, parce que le sort de l'humanité s'en trouverait amélioré le moins du monde par exemple, mais juste parce qu'il est parfois plus difficile de se faire une place dans un écosystème* déjà occupé et protégé. L'innovation n'y est qu'un moyen parmi d'autres, aucunement une fin.

Si l'on considère que l'innovation est un conséquence inéluctable du libéralisme, alors il faut assumer que la criminalité, qui vise à éliminer la concurrence (qui occupe le même territoire que celui qu'on vise) pour exploiter de bonnes vieilles recettes (nullement innovante pour le coup), est lui un produit structurel de ce même système.

Pas certain que les libéraux aient ce courage, puisqu'ils n'en ont pas le moindre de toute façon.

yG

* moi, je n'ai pas peur du mot "écosystème" puisque je n'adhère aucunement à la vision paradisiaque que cautionne depuis plus d'un quart de siècle les écologistes politiques en la matière, qui sont plus proche de la vision d'un Walt Disney que de celle d'un naturaliste ou d'un écologiste (scientifique) post-darwinien qui a pris un peu de recul philosophique sur sa discipline.
Et le milliard de SMS annoncés pour le nouvel an, il s'est concrétisé ou pas? La question me taraude, je n'en dors pas la nuit, alors, je vous en supplie, ne me laissez pas dans le doute, écrivez moi vite s'il s'est confirmé!
J'ai fait mon marché et écouté Nadine Morano sur France Inter (je sors à l'instant des toilettes)
Je me demande si c'est bien pertinent de continuer à l'inviter, malgré son objectivité débordante concernant Nicolas Sarkozy. Elle m'a même gâché la chronique de Sophia Aram tiens.
Quelqu'un peut me dire si Wauquiez c'était mieux?
Quoi ? Wauquiez ou Morano ? La peste ou le choléra ? C'est tout ce que vous proposaient ces twit/radio/scoopeurs du matin ?
Franchement, Daniel, vous devriez "changer de crèmerie matinale"... Les matins de France-Culture sont intéressants...
Ou écouter de la musique...

Perso, le matin, je zappe télé : je regarde un JT (plus court que les grands messes), je m'énerve devant les zéditos de Canal (plus collabos, tu meurs) et après 7h 30, il y a un invité... Si l'invité est un politique, j'éteins et je me mets sur Fce Cul. Ce matin, sur F2, B. Thibault. Qui parlait d'arnaque du siècle pour la TVA antisociale et s'interrogeait sur le timing : tous les porte-parole gouvernementaux l'annoncent pour avant les élections, et le "grand sommet social" Sarko/syndicats n'a pas encore eu lieu.
Après, zou, France Culture sur la Hongrie.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.