16
Commentaires

Radio France et Charlie : la fake news de Riester

Le ministre de la Culture Franck Riester a twitté son "indignation" suite à l'annulation supposée d'émissions de Radio France liées à l'anniversaire des attentats du 7 janvier 2015, annulation due aux grévistes. Arrêt sur images a vérifié, un seul programme a été annulé : la tranche du 17/20 h avec une interview de... Franck Riester sur France Info, pendant laquelle il voulait annoncer la création d'une "maison du dessin de presse", en hommage à Charlie Hebdo.

Commentaires préférés des abonnés

Le droit de grève est insulté tous les jours dans ce pays, à peine implicitement. Ils cherchent à l'abolir par tous les moyens. Une seule violence est acceptable dans leur système de valeur et ne doit pas être nommée. La violence sociale sur les peti(...)

Un seul entretien manque et tout est dépeuplé...

Et voilà qu'à la défense exclusive des intérêts de quelques-uns qui ont déjà énormément mais qui n'en auront jamais assez, à l'enfumage perpétuel érigé en mode de gouvernement, Riester ajoute l'inflation de l'ego. Il était tout colère, le ministroune(...)

Derniers commentaires

Soudain j'entends Coebbels bruisser dans sa fosse !


Grotte , j'ai raté mon C !


Pourquoi appeler fake news ce qui est un mensonge ?

Dommage ! La Comtesse aurait  pu dire  :   Riester  fit la Maison de la Presse  (  pour sa culture personnelle) 

Quelle mouche... ?


Ce n'est pas la mouche tsé-tsé, mais la mouche "C moué " beaucoup plus dangereuse et répandue au gouvernement !

interview de Léa Salamé de Carlos Ghons , sidérant !Faut que les scientifiques se dépêchent de trouver le moyen d'envoyer dans l'espace tous ces personnages , ils vont planer , ne plus sentir leurs corps , il verront autour d'eux planer la merde qui sort de leur cul comme autant de monde a explorer et les émerveiller , oh regarde mon urine se mélange a l'univers avec le grand tout , yahou nous faisons partie du vide sidérale , nous sommes le vide , nous sommes dieu . Putain , et elle a fait un gosse .....Et avec Glucksman ....Je dors là , je vais me réveiller hein ? svp

Le droit de grève est insulté tous les jours dans ce pays, à peine implicitement. Ils cherchent à l'abolir par tous les moyens. Une seule violence est acceptable dans leur système de valeur et ne doit pas être nommée. La violence sociale sur les petits à coups de "réformes". Et de s'étonner (sincèrement?) que les classes populaires  s'abstiennent de voter (encore qu'un pauvre qui crève en fermant sa gueule, ils s'en accommodent très bien), deviennent gilets jaunes, ou désespérés, votent pour le front national? Mais quand enfin reconnaîtrons nous qu'ils sont la cause de tout ça? (et donc des grèves qui ne sont qu'une auto-défense forcée des petits en face de leur violence?). Cette société deviendra respirable et respectée quand leur violence sociale ne sera plus acceptée. Elle est très simple à mesurer: quand les réformes appauvrissent les petits et enrichissent les déjà riches, il y a mensonge et violence sociale (les réformes précédentes sur les réformes de la retraite commencent à produire leurs effets concrets: augmentation du taux de pauvreté chez les séniors et baisse de l'age en bonne santé. Tout cela était prévisible).Et les hommes politiques qui ont pris ces réformes doivent être traités en destructeurs  conscients de rapports humains vivables. . Même et surtout (grosse ficelle que devrait dénoncer Charli Hebdo)   si en façade ils font semblant d'honorer la liberté de la presse., ou pire, s'en servent pour disqualifier le droit à une grève active. Si ce droit est aboli ou réduit à des défilés touristiques sans conséquence sur l'économie du pays (ce qu'ils cherchent à obtenir en punissant par la violence policière les occupations ou les trajets de manifs non autorisés...)   alors ne restera plus que l'émeute....s'en rendent-ils compte qu'ils acculent soit au suicide pour les plus désespérés, soit à la violence qualifiée hypocritement  bien sûr de  "gratuite" et sans cause.... tout ça mûrit lentement mais surement....tic tac, tic tac.....Et même et surtout peut être, si leur réforme des retraites passe, la rancoeur restera et décuplera dans les corps et les têtes....pas bon....



bah personne ne le connaissait , ben ça va continuer ....

Et voilà qu'à la défense exclusive des intérêts de quelques-uns qui ont déjà énormément mais qui n'en auront jamais assez, à l'enfumage perpétuel érigé en mode de gouvernement, Riester ajoute l'inflation de l'ego. Il était tout colère, le ministrounet, d'être privé d'interview par les méchants grévistes. Il s'est un peu emballé, mais il n'ya pas mort d'homme... .... ... Ah, au fait, si, il y a...

Un seul entretien manque et tout est dépeuplé...

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.