117
Commentaires

Radars routiers "plus stricts" ? La fausse route de France 2

Plusieurs médias français, dont l'Agence France Presse et le journal de France 2 ont annoncé hier, à tort, que les radars routiers automatiques seraient désormais plus stricts concernant les dépassements de vitesse autorisée.

Derniers commentaires

Outre vous prendre du Fric et vous faire perdre des points, le but est que vous achetiez le nouveau TOMTOM avec la position des radars intégrés, et qui vous insulte quand vous dépassez la vitesse autorisé!
bien sur cela est récervé à ceux qui ont encore un peut de fric à consacré à cela!
Au départ, l'article portait sur le fait de faire un contenu de JT à partir d'une non-nouvelle.

Mais cette discussion a dérivé pour former maintenant le pendant masculin de celle sur la répression de la nature féminine, chez Judith.
Quelque part en effet, au travers de "l'auto", se pose le problème du thème de la liberté et de notre statut de citoyen.
Les élus ne sont que nos représentatnts et notre devoir est de contester leurs décisions, lorsqu'elles nous paraissent ne pas respecter nos philosophies.
L'automobiliste devrait être "apolitique" (même si pour ma part, en voiture je suis souvent à gauche)
Ce que je souhaite dénoncer, ce sont l'hypochrisie et la perversité d'un ensemble de mesures concernant l'automobile et l'automobiliste.
Hypochrisie consistant à laisser penser que radars = sécurité, que vitesse = délinquance = accidents.
Perversité de multiplier contrôles et sanctions sous prétexte de sécurité (pour le bien de tous) alors qu'il ne s'agit que de faire des entrées d'argent.
Les radars et la sécurité : ils sont majoritairement placés, en bout de ligne droite, voire dans des descentes pour "améliorer" leur rentabilité. (En avez-vous vu queques fois dans des virages?). Ils devraient (selon la loi) être visibles : ils sont de plus en plus cachés.
Les autoroutes : sensées être des voies rapides, on doit payer pour y accéder et en plus elles sont limitées en vitesse et les files de péages sont de véritables embouteillages.
Quant à la vitesse : dès qu'on roule, il y a vitesse. Le problème ce sont les normes. Pour gérer la "masse" ces normes sont volontairement basses. Cela permet de diffuser des messages emplis de "moralité" et en même temps de remplir facilement les caisses de l'état.
En fait on ne va pas "vite" : on dépasse les limites fixées. Ceux qui roulent tous les jours, constatent objectivement qu'une majorité de "professionnels" vont au delà des limites, tant elles sont restrictives.
Personne ne songe donc à s'insurger sur une des dernières mesures votée (par la droite) : la confiscation du véhicule (au delà de plus 50 je crois?). C'est quand même intolérable, digne presque d'une répression "dictatoriale". Et en plus les l'automobiliste est qualifié de délinquant.
Ajoutez : taxes sur le carburant, points du permis, assurances en augmentation, il y a même des "publicités" pour les stages de "récupérations de points" ...
Automobiliste payez, payez et prennez la route ... pour pouvoir payer encore un peu plus ... si vous n'êtes pas trop "vilains" on ne vous confisquera pas votre "auto"
Quelque part, comme la vitesse, les libertés se reduisent.
mais le plus dangereux aujourd'hui ce sont les flics ! Et boom, vous avez pas volé vos 35 euros de PV cette semaine non plus.

Maintenant si tout le monde commence à raconter ses sauvetages de vie sur la route, forcément des sauvetages, puisque nous sommes vivants, c'est pas un forum qu'il nous faut mais un site entier: Commentjaisauvélaplanete.PG
C'est difficile de dialoguer et d'argumenter dans la passion.
J'ai eu mon permis en 1960 à 18 ans (vous calculerez mon age!) J'ai roulé (en voiture) environ pendant 35 ans à raison de 40000 Kms annuels.
Maintenant -et à mon age - j'ai une voiture sportive et puissante (240CV).C'est un choix (outre de moyens) de passion et de sécurité.
Les radars, la vitesse, la sécurité, les accidents, les morts ... mon opinion est la suivante : contrairement à ce que l'on (les pouvoirs publics entre autres) souhaitent nous faire croire, ce n'est pas la vitesse qui "tue" mais le manque de maîtrise de son véhicule. Les règles de base devraient être : Savoir conduire et savoir se conduire.
Pour ce qui est de savoir conduire, cela signifie savoir piloter, et dans ce domaine nous sommes loin du compte. Le permis de conduire, ne permet en aucun cas de maîtriser les bases élémentaires du pilotage (positions,regards, freinage d'urgence, freinage dégressif,trajectoires, situations critiques, sur virage ou sous virage, traction, propulsion ... j'en passe). Ce sont pourtant des éléments de sécurité!
Savoir se conduire, c'est être tolérant, accepter les erreurs des autres (ne vous est-il jamais arrivé, en doublant un peu "court" parfois, de vous trouver face à un automobiliste "dans son droit" qui au lieu de freiner et d'éviter de vous paniquer encore plus, vous fait moult appels de phares et gestes plus ou moins obscènes?), de ne pas rester sur les files de gauche sur autoroute, etc...
Les limitations de vitesses (à part en agglomération et villages) sont des manipulations vis à vis de la dite "sécurité" ("Les statistiques, c'est comme les bikinis" .... vous connaissez la suite). Sans doute la baisse des morts est due pour partie à une certaine prise de conscience des conducteurs, bien sur à la crainte des contrôles, mais essentiellement à des facteurs "techniques" de sécurité passive des véhicules(EPS, port de la ceinture, Air Bags....) ... mais ce sont surtout (les radars) de superbes pompes à fric où sous couvert de sécurité l'Etat peut en toute morale perverse, nous laisser croire que c'est pour le bien de la société, épargner des vies ...
Pour ma part je respecte très peu les limitations de vitesse et mes arguments sont si nombreux que je n'en citerait que quelques uns : je sais maîtriser mon véhicule, j'ai encore de bonnes réactions ..., les "normes" (90/110/130) sont le plus souvent fixées trop basses, même en regard de la "sécurité". Et même le code de la route : on n'a théoriquement pas le droit de dépasser la vitesse maxi pour doubler. Où est la sécurité lorsqu'on reste sur route sur le côté gauche qui est le plus "accidentogène"? (J'ai perdu 3 points de permis ainsi en doubalnt à 118 pour 90)
Et puis "rouler vite" ça veut dire quoi? Cela dépend de son état de forme, de la météo, de son véhicule ... pense t-on que je vais faire Paris - Bordeaux à 200 de moyenne? Non juste quelques pointes, pour se sortir de la circulation, rouler hors des files (voiture qui se suivent queue à queue)
J'aime bien les commentaires fréquents et réccurents : "accident du à la vitesse et à l'alcool" (en fait c'est à l'alcool, si on est honnête)
Oui chaque année, une fois au moins, je me "paye" une journée sur circuit, avec cours de pilotage, pour entretenir la technique, mais je sais hélas, que c'est aux générations en apprentissage qu'il faudrait donner les moyens de le faire, ce serait sans doute plus responsable que des radars.
Petite conclusion : j'aime bien aussi les week-end où les gens "prudent" roulent à 85 Kms/h, à 5 mètres les uns des autres, en regardant le paysage, le coude à la portière, avec les à coups de freinages, peut être même la radio qui "crache" et qui restent ainsi des kilomètres sans doubler, sans laisser de place entre deux véhicules. Ceux sont ces gens prudents et civilisés, ces bons conducteurs, qui font des appels de phares à celui qui est obligé (parce que sa voiture le permet entre autres) de dépasser les vitesses "légales" pour s'en sortir.
... je ne suis pas un "délinquant de la route"
[large]Nouvel exemple, après Jackson de la pernautisation de FR2[/large]
Bel exemple aussi du naufrage du journalisme dit d'investigation...
Enfin moi je m'en tape complet, j'ai pas de voiture... Moteur HS à 262000 kms, sur autoroute, y a deux semaines... bouuuhhhhhh. snif!!! On peut pas tout savoir, j'avais fait les niveaux, j'ai mis un tout petit peu trop d'huile, un chouillat.. le moteur a pas aimé du tout, mais pas du tout!

Dans ce cas là pour info, parce que c'est toujours bon à savoir, faut faire caler le moteur (je savais point m'sieur)! faut il avoir le coeur serré parce que le moteur est en train de s'emballer, (voie d'arrêt d'urgence éventuel, avec trafic...) il consomme l'huile en trop, contact coupé, ça fait un bruit du tonnerre, et ça fume énorme. Pied sur le frein, passez une vitesse.... ça doit faire un autre putain de coup au moteur, mais c'est la seule manière de le sauver....
Quand aux ronds points, avec priorité à gauche, pas très parisiens comme sujet, mais le jour où déjà les 53% de sakosystes mettront leur clignotant, ce qui fluidifie grandement le trafic, sans parler du positionnement sur celui-ci, ce sera une belle victoire!

Je vous passe les voies d'accélération...
Autre récurrente confusion de chiffres: l'objectif de 80% d'une classe d'âge au bac (pas du tout atteint malgré la création du bac pro la même année), et d'autre part le taux de réussite à l'examen qui lui, je crois, frôle bien les 80%.
Là vous entrez dans mon jardin, délicieuse Justine (si vous allez voir mes photos vous verrez combien vous êtes charmante !)

Nous sommes affligés, en France (mais ailleurs aussi) de gouvernants totalement incapables,

Leur unique porte de sortie est de faire semblant de nous sauver la vie (tout en nous faisant les poches, une pierre deux coups)

Donc radars ! Partout, toujours plus planqués, plus petits... Et toujours plus de flics, bien cachés avec des machines discrètes (en Français on appelle ça des traquenards qui ne sont pas autorisés par la constitution)

Les flics on sait pourquoi ils sont là : pour contenir l'ire de la population le jour où elle va éclater... Entre temps ils s'auto-financent en partie parce qu'ils ne sont pas très vaillants en distribuant la maximum de PV (C'est leur contribution à la chute du pouvoir d'achat)

Par exemple en 35 ans de moto à Paris je n'ai eu aucun problème pendant 32 ans...

Depuis 3 ans j'ai une prune de 35 € (excusez du peu !) tous les quinze jours devant chez moi.

Je les renvoie par deux en LRAR au Préfet de police, avec commentaires, photo et instruction sur l'application du code de la route...

J'en suis au trentième envoi (30) Tout a été enterré, sauf une fois où un fonctionnaire zélé m'a répondu que les "fonctionnaires" savaient ce qu'il faisaient et qu'il ne m'appartenait pas de juger mais de payer. Et vite !

Il se trouve que j'ai le privilège d'avoir connu un pays incroyablement plus libre (dont vous ne pouvez avoir aucune idée) en 1970, bien avant votre naissance j'avais des motos qui roulaient à plus de 200 kmh.

Et il était parfaitement autorisé de les faire rouler à fond sur autoroute, je l'ai fait très souvent : la vitesse m'attire comme un vertige, Mandiargues disait que la vitesse et la drogue étaient semblables car elles rétrécissent l'espace !

Il se trouve que je n'ai jamais blessé ni tué personne, pas même moi... C'est pourquoi nous nous sommes croisés dimanche.

Je crois que je suis prudent et conscient à chaque instant, et depuis toujours !

Sans avoir besoin d'être pourchassé et guetté à chaque instant...

Aujourd'hui j'ai la chance (?) de disposer d'une moto et d'une voiture qui atteignent et dépassent l'une comme l'autre 250 kmh (excusez du peu !)

L'état a été enchanté de pomper une énorme TVA sur l'une comme sur l'autre,

Une taxe monstrueuse sur la Carte Grise (21 cv fiscaux = 1.000 €)

Mais vous voulez rouler brave contribuable ? Vous êtes fou ?

En prison et permis supprimé (dans le temps les Lois rétroactive n'étaient pas légales, mais le permis permanent est maintenant une peau de chagrin, c'est assez curieux même si certaines infractions supposent naturellement des sanctions - mais pas l'excès de vitesse qui n'est en aucun cas un délit)

Enfin pour les ânes, pour ma part on ne me prendra jamais un seul point, j'ai des avocats qui mettraient à genoux ces escrocs, d'un coup sec !

Parce que leur méthode c'est de faire les poches des petits, les autres n'ont aucun problème : c'est la nouvelle démocratie.

Vous noterez que les sympathiques députés (je veux dire les huit qui étaient en séance, et tous les autres qui faisaient la sieste) ne perdent jamais un point - qu'ils soient au volant ou non - et qu'ils ont un chauffeur qui pourrait les véhiculer confortablement quoi qu'il en soit !

La rigide sévérité c'est pour les autres,

Et pour faire semblant d'être utile... ce qui n'est effectivement pas évident !

N'ont-ils pas mis notre pays en faillite ?

***
Merci Justine , grâce à vous je vais pouvoir continuer à passer les radars du périph(limité à 80) à 87km/h au compteur.J'avais bien entendu l'info et pestait de serrage de vis permanent que tout le monde subit dans tous les domaines. Il faudrait aussi parler du scandale des fourrières qui passent telles les vautours sûres de leur butin puisqu'il n'y a pas de place de stationnement (nombreux chantiers ,travaux qui retirent un nombre de places important alors qu'il est déjà limité). Si la police veut bien me payer un parking 100 euros mensuels , j'arrêterai volontiers de me garer où je peux , mais où je veux .
Justine, vous auriez pu pousser l'analyse un peu plus loin.
On savait que certains (pour ne pas dire beaucoup) de journalistes étaient nuls en chiffres, on en a encore la confirmation.
Détrompez-moi mais les exemples annoncés par France 2 sont de toute façon faux : pour une vitesse limitée à 50km/h (respectivement 80), on n'est pas verbalisé à partir de 55km/h mais 56 (respectivement 86 ou 84 dans le cadre de la soi-disant nouvelle mesure).

Et le lancement de Pujadas le soir est complètement foireux :

"La sécurité routière : la marge de tolérance des radars va-t-elle être réduite ? Elle est aujourd'hui, vous le savez, de 5%..."

Non seulement il oublie de préciser que cette marge est celle des radars fixes uniquement mais en plus il oublie de faire la distinction entre les 5% (pour les vitesses mesurées à partir de 100km/h) et les 5km/h (pour les vitesses mesurées inférieures à 100km/h).

Et dans le 13h de TF1 il y avait quand même aussi une erreur puisque la journaliste dans son reportage parle d'une marge d'erreur de 10 km/h ou de 10% qui serait toujours en vigueur pour les radars embarqués, ce qui est inexact d'après le lien donné par Justine où l'on constate que cette marge est ramenée à 7%.

En prime, la phrase pleine de bon sens de JPP :

" Et si vous regardez tout le temps le compteur, n'oubliez pas de temps en temps de regarder la route quand même "
Et entre nous, faut quand même être une sacrée tête de noeud pour se faire flasher par des radars fixes annoncés par des 4*3 quelques centaines de mètres avant. C'est fait pour les étourdis de la route ces radars, et bien tant mieux, qu'ils se fassent flasher, la prochaine fois, ils feront gaffe à la route.
Mais 5% de 50km/h ça fait pas une erreur de 2.5km/h et non 5km/h ?????

Donc on serait "théoriquement" flashé à 52.5km/h et non 55km/h normalement ? Quelqu'un peut-il m'éclairer ?
Vous pensez qu'une fois les radars au point l'occupant ne va pas mettre les 3 km/h sur le tapis ?
Si je peux me permettre un léger franchissement de ligne blanche, je pense que l'info routière du moment c'est le souhait de notre gouvernement à tous, de légaliser la circulation des poids lourds de 60 tonnes et de 25 mètres de long, comme le rappelle Rue 89. En pleine guerre pour l'écologie, ou le ferroutage, à qui profite le crime? Renault Trucks, et quelques confédérations hyperspécialisées. Un sondage donne 81% d'opinions négatives sur le sujet. Qui pourrait en douter de ce sondage pour une fois, à part ceux qui ne prennent jamais la route, n'ont pas le permis, ne sortent pas de Paris, ou se font conduire avec chauffeur ou hélico présidentiel!
C'est sans doute avec le travail le dimanche une des mesures les plus négatives de celles qu'on nous [s]propose[/s] impose. Mais le gouvernement et notre ministre des catastrophes pour l'instant aérienne et demain routière, Dominique Bussereau, semble ravi de son idée. Il se croit en Australie probablement!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.