25
Commentaires

Rachida Dati se "bricole" un blog vidéo

Sans grands oripeaux, la Garde des Sceaux vient de lancer son "blog vidéo". Une opération de communication délicate, pour une ministre à l'image écornée.

Derniers commentaires

Dans les années 50 nous avions Martine à la plage. Au XXIème siècle nous avons Rachida à Bruxelles.
Pour information, le site de Nicolas Sarkozy www.elysee.fr coûte 150 000 euros par an. (source Le Point).

Le coût de la communication du président : 150 000 euros le site internet, et le reste ?



S'agissant du blog vidéo de Rachida Dati, la justification de la conseillère de communication de la ministre est totalement absurde : "Depuis l'arrivée de Rachida Dati à la Justice, nous mettons déjà des vidéos en ligne sur le site du ministère. Mais nos équipes ont souligné qu'elles pesaient trop lourd sur le serveur et ont proposé de créer un site dédié. Le blog centralise simplement toutes ces vidéos".

Car figurez-vous que depuis plus d'un an, le ministère de la justice poste les vidéos de son site internet sur... Dailymotion !
Le compte du ministère de la justice est ici : www.dailymotion.com/Ministere_de_la_Justice
Rachida Dati a aussi ouvert son propre compte sur Dailymotion : www.dailymotion.com/rachida-dati

Question : Rachida Dati serait-elle "trop lourde" pour le compte Dailymotion du ministère de la Justice ?



En réalité, cette maladresse de communication cache mal l'embarras de la conseillère interviewée par Libération. La création du blog de Rachida Dati (pour un coût quasiment nul, puisqu'il s'agit d'un blog édité sous wordpress) fait partie d'une personnalisation de la communication du ministère de la Justice. Comme le dit plus loin la conseillère dans son interview à Libération, l'objectif est d'améliorer la visibilité de Rachida Dati sur le net afin de contrer les vidéos-buzz. Mais comme c'est difficile de le dire comme ça, la conseillère a préféré parler de la "lourdeur" de Rachida Dati.


Sébastien Rochat
www.politique.net
Les services du ministère ont tout de même pris soin d'acheter des mots-clés sur Google pour assurer la promotion du blog.
Génial, dans notre gouvernement quand on fait de bourde de comportement, au lieu de changer son attitude ou de s'expliquer, on dépense l'argent du contribuable pour tenter de se faire une virginité médiatique ! La lose.

. "Rachida Dati à Bruxelles", "Rachida Dati sur Europe 1", "Rachida Dati à Marseille", "Rachida Dati sur Skyrock"
ça me fait penser au série des Martines, "Martine fait des blagues potaches", "Martine découvre les affres de l'alcool" etc...
Pas d'adresse mail mais apparemment une adresse postal (cliquez ici pour voir la page)

Y'a pas à dire, c'est hyper moderne !

A quand le 36 15 code Dati ?
Incroyables, ces effets secondaires des talons qui donnent l'occasion à la new kid on the (new) blog de travailler son jeu de jambes....
Un peu comme dans les jardins des bâtiments du G8, où les talonnettes peuvent parfois provoquer des résultats et des effets dramatiques.
Si ce n'est pas la preuve en images que les dirigeants gouvernent comme des pieds.
Tenez, Nicolas Princen, j'espère qu'il y pas trop de vent dans les forums d'ASI ? pas facile de poster un commentaire dans ces conditions.
[s]Blog[/s] blague à part, comment se porte la voix de son maitre ?
Allez, vous qui êtes militant UMP, racontez nous un peu la vie palpitante des réunions à la gloire du très chamarré ancien candidat.
En lisant cette info sur libération hier j'ai failli la signaler en envoyant un courriel à l'équipe d'@si.
Mais je me suis dit qu'ils en parleraient forcement... donc, je me suis rabattu sur un coup de gueule sur mon blog perso.

Anthony [ un autre blog est possible ]
En gros, de ce que j'en ai vu, ce blog, c'est plutôt un site d'informations sur ses activités.

Dans le genre blague très drôle aussi :

http://www.chirac.com

Regardez ou qu'ça vous emmène ...
Une chose à dire : c'est pitoyable (et en plus on paye pour ça), mais on aime ça le neo-opium du peuple!
Le "Chut... j'écoute Mme la ministre" Crew

Un peu rustos mais très à cheval sur la politesse, est-ce qu'on ne tiendrait pas là (oui ici : http://latelelibre.fr/index.php/2008/03/dati-expulse-la-tele-libre/) une chouette équipe de modérateurs pour le blog de "Mme la Ministre" ?
Nous pourrions avoir plus d'informations sur ce site, mais je n'ai pas d'abonnement à ce service...
Quelqu'un a envie de parler à Rachida ?

De commenter son auto-promotion à nos frais ?

Voila qui me surprendrait, franchement, il n'y a qu'elle pour s'intéresser à elle même, aux dernières nouvelles...

Même la bonne [s]Carla[/s] Cécilia, sa meilleure amie l'a laissée tomber, c'est dire dans quelle solitude elle erre !

***
SCOOP. Je peux me tromper, mais je suis tombé là-dessus et je pense que cela concerne le blog. Mais ce ne sont que des suppositions.

Ce n'est qu'une piste, peut-être erronée (je ne suis pas journaliste).
Pas de commentaire possible en effet, mais de là à affirmer qu'il n'existe aucune adresse mail pour contacter un responsable administratif ou technique du site, je ne pense pas.

Il suffit de faire un Whois, comme pour tout site.
C'EST RATE !
Aller, la question bête : combien la promo pour Mme Dati va coûter au contribuable ?
L'État n'ayant pas trop la notion du coût d'un site Internet, les prestataires empoche une fortune. (Regarder ça pour avoir une idée : coût du site "lestéléchargements", c'était un site de propagande pour la loi Dadvsi).
Déjà que le budget du ministère de la justice a dépassé les prévisions l'année dernière, faudrait pas en rajouter.
Après, si elle paye de sa poche, c'est autre chose, mais les politiques confondent souvent les poches publiques avec les leurs.
Rachida-dati.tv (ou ministre-justice.fr, les deux adresses fonctionnent)

Ni 4, ni 3, ni 2 chemins : cette conception nominale de la fonction, dont l'exemple vient d'en haut, est, à mes yeux, profondément, structurellement, essentiellement, non républicaine.
De toute façon, on ne laisserait pas de commentaires sur le blog de la Garde des Sceaux (à champagne, dixit Le Canard Enchaîné), car, derrière, EDVIGE is watching us !
Discuter, commenter, est-ce vraiment possible ? Le ton de Luc Mandret est clair "(...) sur rachida-dati.tv (...) pas même une adresse mail n'est disponible pour réagir." Je suis tenté de dire "heureusement". Il faut aussi savoir être lucide : à supposer qu'une vidéo suscite 100 commentaires, aucun, je dis bien aucun ne mériterait d'être remonté à la Ministre.
Ce que je veux dire ici est que le mieux est l'ennemi du bien. Ce qu'il faut dénoncer, et ce que l'article fait très bien d'ailleurs, c'est le coté "mode" du blog. Un blog pour rien en fait.
AlterEgo
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.