63
Commentaires

quotient familial : que disent vraiment les textes sacrés du PS ?

Et si on faisait un peu de paléographie ? Depuis le fumigène TVA sociale lancé par Sarkozy le maso, le projet fiscal du Parti socialiste remonte à la surface. Ainsi de la fameuse suppression du quotient familial. Mais à propos, que disent sur le sujet les "textes sacrés" du PS ? J'ai bien cherché.

Derniers commentaires

Bonjour,
le texte le plus clair et le plus complet sur la réforme fiscale du PS a été publié en avril 2010 par le Deputé Pierre-Alain Muet à la fondation Jean Jaurès :
http://www.jean-jaures.org/content/download/13551/130399/version/12/file/fiscaliteT1.pdf
bonne lecture
Je trouve vraiment dégueulasse de privilégier les familles. Moi je dis merde à la Famille et merde au quotient familial. Les célibataires ne sont pas des vaches à lait.
Le dernier mot à la mode : marqueur ! Mélenchon, le Lider Maximo des Frontistes (de gôche) l'a employé dans son fameux entretien à Libé (10 % de critique de la droite et 90 % de critiques du PS et du candidat désigné par les primaires citoyennes) : le PS a lâché prise sur "tous les marqueurs de gauche" !
Caroline Fourest a repris le vocable chez Laurent Delahousse.
@si à son tour... le mot est con sacré !

PS Olivier Ferrand est cité avec ce mépris sous-jacent propre à @si... (pas tout seul bien sûr : je sens les bogôs habituels frémir d'impatience)
"Du point de vue de la paléographe en culotte courte..."

**********************************
Chiche que vous venez en short au prochain pique-nique d'@si, Anne-So ?

Si c'est en août comme en 2011, c'est même pas un exploit en plus. Par contre, y venir en août, pour moi, ce serait exceptionnel.

************************


Bravo pour cette belle chro. Un exemple d'investigation journalistique dont certains devraient s'inspirer au lieu de surfer sur les petites phrases tronquées ou les effets d'annonce truqués ou à tiroir... Enfin bref, tout ce qui agace, enfume, fatique, au lieu d'informer. Vous avez bien mérité vos vacances, Anne -Sophie ! mettez de la crème si vous restez en short !
Je risque de me faire taper sur les doigts mais franchement...

190 € par enfant/moi c'est plus que ce que les familles pauvres peuvent avoir aujourd'hui, c'est donc bien pour eux

quand aux classes moyennes (3200 € par mois), déjà 190€ par moi et par enfant c'est déjà bien. de quel droit cette classe aurait droit à plus d'argent que les pauvres.

3200 € par mois, c'est LARGEMENT suffisant pour faire vivre dignement sa famille, ses enfants

C'est dingue que les gens qui ont déjà suffisamment d'argent pour vivre veulent toujours plus voir plus que les plus pauvres

Mes parents n'avaient pas droit à ces aides et pourtant nous n'avons jamais manqué de rien. seule méthode, épargner, prévoir
Rien à dire sur les textes sacrés, reste l'iconographie. Dans le genre enluminures, j'avoue que le graphique de Piketty qui distord la représentation des 10 % les plus riches me chiffonne un brin la rétine.
Cette surface grisée des crédits d'impôts des riches correspondant quasi parfaitement à la surface blanche des aides des pauvres n'est peut-être qu'un clin d’œil discret à la vague d'Hokusai (cf la démonstration d'Alain), mais me semble à la limite de l'honnêteté intellectuelle dans le raccourci visuel qu'elle propose...
En Italie, il y a une scène du film Aprile de Nanni Moretti qui est devenue culte: on y voit l'acteur-réalisateur s'énerver devant un débat télé de campagne électorale, où intervient Massimo d'Alema (alors dirigeant du PDS, "parti de gauche", devenu depuis DS, "démocrates de gauche", puis aujourd'hui PD: "parti démocrate", ce qui en dit long sur son évolution vers le centre droit, mais passons). Seul dans son salon, il implore Massimo d'Alema: "d'Alema, dì una cosa di sinistra!", "d'Alema, dis un truc de gauche!". Dans la compétition électorale, en face, il y avait déjà Berlusconi. Et avec le recul, nonobstant quelques victoires sporadiques et arrachée de justesse (25000 voix d'avance seulement en 2006), on a vu que la gauche a été infoutue non seulement de gouverner longtemps, mais surtout d'éliminer politiquement le berlusconisme.

En voyant ce que fait Hollande, si prompt à tergiverser, je crains fort que l'on soit dans un ersatz de cette gauche italienne si lamentable. "François, s'il te plaît, dis un truc de gauche!"
Question naïve :
Le texte de l'UMP est un vrai ou un fake, je suis perdu !
Je suis surprise qu'à l'occasion de ce débat il ne soit pas rappelé que le gouvernement Jospin en 1998 a soumis les allocations familiales de base à conditions de ressources, puis devant le tollé les a restituées à tous les allocataires ( cette année-là veuve avec 3 enfants à charge je les ai perçues, puis non puis à nouveau ), mais en compensation de ce raté de communication, il a été décidé par le gouvernement de plafonner le quotient familial ( je m'en souviens car le paiement en 1999 de mon impôt sur le revenu 1998 a été rude, il a été doublé à revenus constants, de 37 000 francs à 70 000 francs ), je n'avais pas vu le coup venir, après je m'y suis habituée et par conviction je suis pour un impôt vraiment progressif et j'avais et ai toujours des revenus confortables ; ainsi depuis 1999 les foyers aisés et très aisés ( au moins sauf erreur 5 ou 6 000 euros par mois de revenus du foyer ) ayant des enfants à charge sont soumis à plafonnement du quotient familial, cad voient leur impôt sur le revenu calculé comme s'ils n'avaient pas d'enfant, puis il leur est déduit environ 2 500 euros par demi-part ; certes il y a une différence entre 750 à 800 euros de déduction par enfant à charge comme prévu par Sapin et consorts et la déduction actuelle d'environ 2 500 euros, mais enfin c'était une vraie mesure de redistribution de nature à avantager plus de 80 % des familles et l'indécision de l'équipe Hollande est à mon sens désastreuse ; Y. Schmitt
Ma foi, le CV d'Anne Sophie s'alourdit de jour en jour... Paléographe maintenant? Mais jusqu'où s'arrêtera-t-elle? Par contre on peut regretter que les gens qu'elle appelle au téléphone la snobent, lui posent des lapins, lui opposent des secrets, ou négligent de la rappeler. Les malheureux, zont pas encore compris que c'est une étoile montante?

Anne Sophie, faut commencer à gribouiller une liste noire (Maris, Liêm, qui veut pas te donner le nom des technos, Kunde, qui fait semblant de pas savoir, Bachelay qui te rappelle pas)

En attendant le jour où ta vengeance sera terrible!
Une question en complément, qui n'est sans doute pas assez (voire pas du tout) abordée par les partis et les médias :

puisque l'UMP hurle que la France va se dépeupler, posons-nous la question : le quotient familial stimule-t-il la natalité ?
http://obouba.over-blog.com/article-le-quotient-familial-a-t-il-stimule-la-natalite-fran-aise-96847222.html
La réponse est apparemment loin d'être un oui franc et massif, mais plutôt un "a priori oui, mais l'impact est infime".


Bon, je pourrais également demander pourquoi quand les immigrés font des enfants, ce sont des assistés qui causent du chômage, alors que quand ce sont des français "de souche", le quotient familial devient un moyen d'éviter l'équivalent d'une guerre et de sauver la patrie. Mais je n'oserais pas, voyons.
Réponse fin janvier...
Ce que vous êtes pressée.
Mais vous arrive-t'il de répondre à une question sur ce forum?
Ouais.. ce que je vois surtout c'est qu'on a un beau PS de droite avec Hollande.
Plus ça va plus je la sens mal cette présidentielle...
"Plus ça va plus je la sens mal cette présidentielle..."

Pour moi c'est simple.

Si vous êtes de droite, il faut voter Bayrou.

Si vous êtes de gauche, il faut voter Mélenchon.

Si vous êtes écolo, il faut voter Mélenchon. (Joly a toute mon estime, mais elle a un énorme problème : ce "truc" qui s'appelle EELV).

Si vous êtes soit bête à bouffer du foin, soit néo-nazi, il faut voter Le Pen. Ou Sarkozy, si en plus vous êtes atteint de pertes de mémoire.

Voter pour Hollande, c'est comme voter blanc. Cet homme arrive tout à la fois à ne rien décider, à revenir illico sur les (rares) décisions des autres du PS au moindre coup de fil d'Areva ou de grognement de Morano et consorts, et à enfiler des lapalissades en cascade en Une de Libération sans même penser à y mettre une seule petite mesure concrète.
Avec Hollande, c'est vraiment le flou artistique total mélangé à l'absence d'idées claires, tiraillé qu'il est à vouloir fédérer tout le monde et donc à chercher un vain compromis entre des courants politiques qui sont incompatibles par leurs programmes.

Hollande, c'est au final encore pire que Sarkozy : avec Sarko, au moins on sait à quel pire s'attendre. Hollande, le pire sera aussi atteint, mais on ne sait pas de quelle manière.

Maintenant, à chaque électeur de prendre ses responsabilités.
Je fais le même constat que vous.

Vu ce soir la prestation de Mélenchon dans "Des Paroles et des Actes" sur France 2. Brillant, même s'il a pu sembler flou sur le chiffrage. Il faut dire qu'en face de lui pour ce passage, il y avait Monsieur BFMTV et ses graphiques sous Paint soit-disant incontestables... tu parles !!! Impossible de terminer un raisonnement, et vas-y que je passe du coq à l'âne...

Le seul bon journaliste de la soirée avec qui il y a pu avoir débat... c'est l'ex-patron de Saint Gobain, un non journaliste !!! Le seul à se placer sur le terrain des idées et du débat. Les autres ont été en dessous de tout, ramenant la politiques aux petites phrases, quand c'était pas jouer sur la peur (Hélène Jouan en mode Accoyer : "Vous appelez à la guerre civile !!"... heureusement cueillie au vol par Mélenchon ).

Et bien sur, on a eu droit après l'émission à un tweet de JM Apathie qui, sur 2 heures d'émission, n'a retenu que la pique de Mélenchon envers la compagne d'Hollande. Ce type est décidément irrécupérable.

Je fais le même constat que vous.



Vu ce soir la prestation de Mélenchon dans "Des Paroles et des Actes" sur France 2. Brillant, même s'il a pu sembler flou sur le chiffrage. Il faut dire qu'en face de lui pour ce passage, il y avait Monsieur BFMTV et ses graphiques sous Paint soit-disant incontestables... tu parles !!! Impossible de terminer un raisonnement, et vas-y que je passe du coq à l'âne...



Le seul bon journaliste de la soirée avec qui il y a pu avoir débat... c'est l'ex-patron de Saint Gobain, un non journaliste !!! Le seul à se placer sur le terrain des idées et du débat. Les autres ont été en dessous de tout, ramenant la politiques aux petites phrases, quand c'était pas jouer sur la peur (Hélène Jouan en mode Accoyer : "Vous appelez à la guerre civile !!"... heureusement cueillie au vol par Mélenchon ).



Et bien sur, on a eu droit après l'émission à un tweet de JM Apathie qui, sur 2 heures d'émission, n'a retenu que la pique de Mélenchon envers la compagne d'Hollande. Ce type est décidément irrécupérable.
"Si vous êtes écolo, il faut voter Mélenchon. (Joly a toute mon estime, mais elle a un énorme problème : ce "truc" qui s'appelle EELV)."

Bien vu, je suis écolo justement, et je me demande de plus en plus souvent si je vais pas voter Mélenchon! au moins, ses propositions sont claires, et on n'a pas besoin de marc de café pour voir avec quoi on est d'accord et avec quoi on l'est pas. Du coup, le bilan est plus facile.

Mais si on est écolo de droite, on peut pas voter Bayrou d'après toi? C'est juste pour savoir, hein, j'ai aucune envie de voter Bayrou, aujourd'hui il veut repasser à 37 heures (c'est mesquin, je rigole), demain il va nous ramener aux conquêtes du Front Pop, deux semaines de congés payés.
" Mais si on est écolo de droite, on peut pas voter Bayrou d'après toi? "

Ben, en fait il me semble (mais j'ai peut-être tort) que la très forte majorité des problèmes écologiques sont dues à l'exploitation libérales des ressources (au capitalisme, quoi), où de fait seul le profit à court terme compte, je vois mal comment un programme de droite peut être écologique.
Donc, Bayrou, écologique ? Non, je ne le sens pas. Ou alors seulement de manière parcellaire ou marginale.
Mmm… Jusqu'à leur ralliement au Front de Gauche et à sa planification écologique, les communistes étaient quand même assez nettement productivistes. Et il ne me semble pas que l'URSS soit précisément un exemple de nation écologiste…

Après, ce qui est clair, c'est que si on a vu émerger à gauche des écologiste nombreux et sérieux depuis des années, on les attend toujours à droite. Ça n'améliore pas trop la crédibilité de Bayrou dans ce domaine.
Hollande pire que Sarkozy, faut pas exagérer non plus.
Suis globalement d'accord avec vous.
Mais...
Veux pas un Sarko-Le Pen au 2d tour. Je n'y crois pas. Mais...
Je pense que je vais passer les plus longues minutes de ma vie dans l'isoloir cette année...
Que faire ?
Voter Hollande aux présidentielles, et à gauche aux législatives ? (c'est ma nouvelle idée du jour, elle m'est arrivée ce matin)
"Hollande pire que Sarkozy, faut pas exagérer non plus."

Vous disiez ? ====> http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=12984
Superbe, merci. Et je suis aguiché. Très.
Ce qu'il est amusant de constater sur le graphique de Piketty, c'est qu'en appliquant immédiatement la mesure des 190 € à toutes les familles, au lieu de toucher 50% des plus riches pour qu'ils redistribuent aux plus pauvres, on ne touche vraiment que les 10% plus riches. J'avoue que l'argument "c'est du petit lait pour la droite", me convainc assez peu. N'est ce pas aussi un peu du petit lait pour la gauche de dire "90% de la population sera avantagé par cette mesure, seul les plus riches paieront" ?

La deuxième chose qu'on peut remarquer, c'est que, couplé aux aides, le système actuel ne présente en réalité aucun véritable avantage pour les classes moyennes par rapport aux classes pauvres, et que le fameux quotient ne remplit donc pas vraiment son rôle d'origine, de redistribution horizontale de la richesse. N'y aurait-il pas un journaliste pour le signaler ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.