4
Commentaires

Quotidiens ou magazines, qui a tué Presstalis ?

En plein redressement judiciaire, le premier distributeur de presse français, Presstalis est sous observation du tribunal de commerce de Paris après un plan de relance proposé par les patrons de presse quotidienne qui en sont actionnaires... mais toujours rejeté par une partie des patrons de magazines, autres actionnaires majeurs de l'entreprise. Le tout sous l’œil de cette même presse.

Commentaires préférés des abonnés

Merci pour cet article de grande qualité (oui comme d'hab mais c'est bien de le rappeler :p) !

Mais au final d’où viennent tous ces problèmes ?

Beaucoup parlent d’une gestion calamiteuse de Presstalis et certains, pour changer, parlent du rôle délétère de la CGT dans les négociations depuis de nombreuses années. 


Merci pour cet éclairage.

Derniers commentaires

Mais au final d’où viennent tous ces problèmes ?

Beaucoup parlent d’une gestion calamiteuse de Presstalis et certains, pour changer, parlent du rôle délétère de la CGT dans les négociations depuis de nombreuses années. 


ca a l'air bien mafieu ce système, tout ca sur fond de subvention de l'etat.......


Vous parlez de son concurrent MLP , ll serait intéressant de savoir si l'entreprise souffre des mêmes maux et quelle est sa part de responsabilité (si il y  a )  dans la crise actuelle. 


En tout cas l'entreprise s'avere assez prolixe ces derniers jours sur le sujet 

Merci pour cet éclairage.

Merci pour cet article de grande qualité (oui comme d'hab mais c'est bien de le rappeler :p) !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.