33
Commentaires

Quelques vieilleries mémorielles

Pour une fois, tiens, revenons quelques jours en arrière.

Derniers commentaires

Une autre façon de se servir de son grand âge et de sa mémoire:
http://www.amazon.fr/Indignez-vous-St%C3%A9phane-Hessel/dp/291193976X/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1289942742&sr=1-1

Quand est-ce que vous l'invitez?
Daniel, j'espère que vous allez nous faire un billet pour parler du bouquin, hein j'ai bon hein?
Cher daniel, je vous rappelle que notre grand Mammamouchi a une élection à préparer. les péroraisons sur le courage de français qui ont affronté le "danger" lors de la 1ère guerre mndiale évoquent le patriotisme revanchard et le nationalisme chers à barrès... Bref peut être une manière de séduire encore une fois l'électorat frontiste; d'ailleurs avec Nicolas Sarkozy, qu'est-ce qui n'est pas manière de séduire ?

Par ailleurs il faudrait arrêter avec les discours auto-centrés "la France, la France les français la France", on est au XXIè siècle.
Hey, c'est une blague, l'histoire du livre Sarkozistanais à vendre ? Je sais que l'idée avait été évoquée dans les forums, mais il y aurait déjà assez de matière pour faire un livre ? En tout cas la première impression est très réjouissante (bien que le sujet en soit déprimant) !
Cher Daniel,


Bravo !
Quelle prétérition exemplaire,
chuter après la bande mémorielle,
rebondir sur celle germano-franco friendshiep rapidement zappée.
C'est du billard à trois bandes,
pour finir par nous dire qu'il ne parlerait pas
de ce dont tout le monde parle
et qu"en fait dont tout le monde s"en fout......
je répète , quelle prétérition exemplaire !

un peu de rethorique
C'est bien de nous rafraîchir la mémoire sur la girouette élyséenne. Il y aura bien quelques masos dans l'équipe d'@si pour nous conter les contradictions de ce soir sur 3 chaînes de télé. Je compte sur vous, parce que très peu pour moi ce soir je serai sur la cinq. Non pas sur, devant :-))
merci pour ces billets anti-amnésie ! il y en a tant ! et c'est bien d'utilité publique ! parfois j'aimerais que cela se retrouve dans la bouche de ceux et celles en qui j'aimerais croire et que davantage d'oreilles entendent et se souviennent !
Hors sujet, mais je viens de lire la chronique de DS dans Libération d'hier : "Mélenchon, factuellement en tort, politiquement inattaquable".
Elle commence comme çà : L’avantage avec Mélenchon, quand il sera président, c’est qu’il se passera chaque jour quelque chose. Exactement comme aujourd’hui, avec l’actuel titulaire du poste. A chaque jour son initiative, son pétage de plombs généralisé, sa crise de nerfs.
Et je me dis que DS nous refait une poussée de mélenchonpathie. Et je ne comprends pas ce qui a pu lui provoquer cela. A moins que ce soit seulement le manque d'inspiration, qui l'a amené à recycler un article de Sébastien Rochat (pas le meilleur, hélas) de la semaine dernière? D'autres explications? Merci d'avance.
[quote=DS]l'excellent blog de Jean Quatremer

C'est comme la France ce blog, ça peut émerveiller quand on y passe, mais il ne faut pas y aller tous les jours. J4M dévoile à mon sens un caractère très antipathique dans les commentaires, en particulier (penser à Sylvain Huet dans la Ligne Jaune (en pire!) pour se faire une idée).
bonjour ! Pas vu dans mes mails ce matin, pas vu dans les spam non plus ??? Mais lu quand même sur le site ! :o)
Hi hi hi (j'ai voté pour)... Je crois que c'est le moment de vous raconter comment je n'ai plus jamais été invité par FR 3 à commenter en direct le 11 novembre... (ni rien de la guerre de 14-18). C'était le 11 novembre 2007, la première commémo du Nain. Le journaliste qui assurait le direct me demande de dire un mot sur Clemenceau dont l'Autre (le Petit Très Grand) allait fleurir la statue. IL (le Petit Très Grand) descendait les Champs en serrant les pognes comme Patrick Bruel.
"Et alors, Clemenceau ?
- Ben, dis-je, c'est grâce à son énergie (et aux Américains) que la guerre a été gagnée contre l'Allemagne. Il y a exactement 90 ans (fin 1917) il devenait Président du Conseil..."
Ach ! Clemenceau...
Je sais pas ce qui m'a pris, j'ai alors lâché : "C'est l'auteur d'un mot célèbre : IL Y A DEUX CHOSES INUTILES : LA PROSTATE ET LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE..." C'est venu sur une image du Petit Très Grand ricanant de toutes ses dents.
Depuis, on a préféré Max Gallo... hi hi hi
"Pardonnez-moi de vous embêter avec ces vieilleries mémorielles,"

Vous êtes pardonné mais, espérons le, lui ne le sera pas. Pour cela, certes, mais aussi pour l'ensemble de son oeuvre.
En Allemagne, depuis des siècles, le 11 novembre est un jour festif. Le 11 novembre (11.11) à 11:11, c'est le coup d'envoi du carnaval. Les "Narren" et autres "Jecken" déferlent sur les rues (et sur les chaînes de télé)... mal barré pour un jour franco-allemand de commémoration.

(https://secure.wikimedia.org/wikipedia/de/wiki/Karneval#Beginn)
"Pour une fois, tiens, revenons quelques jours en arrière" : vous allez faire aussi une rétrospective sur votre billet L'insurrection vient-elle ?
Vous avez du courage, d'aller sur les sites de l'Elysée, de l'UMP et autres collabos, D.S. ! Moi je les fuis.
De toutes façons, je sais qu'@si va s'en charger.
Quand j'ai entendu cette phrase du chefàplumes citée par les journalistes divers et variés, j'ai immédiatement pensé, comme Frank M, ci-dessus, à ce qu'il avait dit et fait dire de ces pov' lycéens qui étaient de pauvres jeunes manipulés par les partis politiques opposés !
Pour l'Allemagne et la cohésion franco-allemande, je n'étais pas au courant mais j'ai des raisons : où est-elle, la cohésion franco-allemande ? L'Allemagne est en bonne santé économique pendant que la France pique du nez... (même si Lagarde parle depuis 6 mois de sortie de crise -qui n'était pas passée loin l'an dernier-), à part que les flics français sont allés prêter main forte aux flics allemands pour bouter les militants anti-nucléaire loin du train bondé de déchets radioactifs traités à La Hague, je cherche la cohésion franco-allemande !
"cherchez l'Allemagne, et la "réconciliation franco-allemande". Et alors ? Alors rien. "
vous nous embêtez pas cher Daniel mais nous rappeler que le suprême n'a pas de parole, effectivement, ça n'était peut-être pas très utile ! nous l'avons tous parfaitement intégré !
:)

vous auriez pu effectivement nous faire un petit papier qui nous aurait mis du baume au cœur par ce pluvieux mardi : un papier sur la décomposition de la Droite !
le suprême après avoir menti à chacun des partis pour créer l'UMP et collecter ainsi un max de voix pour gagner à la présidentielle, n'a pu s'empêcher une fois la victoire acquise, d'être ce qu'il est : un diviseur !!
chasse le naturel il revient au galop : diviser pour mieux régner voilà sa devise !
pour 2012 il va devoir se rapprocher encore plus de l'extrême droite s'il veut conserver une petite chance de gagner !

oui, vous auriez pu nous faire un papier sur l'explosion de la Droite qui ne fait que démarrer.....pour une fois que ses membres se mettent en quatre pour faire plaisir aux français !!
Quand on est dans la communication, on ne cherche pas la cohérence, la consolidation, la continuité, Daniel.
Faire ce qu'il dit après avoir dit ce qu'il ferait, ce serait faire preuve de mémoire, non le devoir de mémoire automatique, mais la mémoire symbolique, celle qui engage, qui fait faire les choses avec justesse.

Le slogan "la rupture" lui va bien, parce que précisément sans vraiment la chercher, il la provoque en permanence, non par goût révolutionnaire, mais parce qu'il ignore l'esprit de suite. Il ressemble à un enfant qui joue cinq minutes avec un jouet, le lâche, et en saisit un autre.

D'ailleurs, il va nous annoncer ce soir que la nomination de Fillon est un vrai changement, parce qu'il a déjà oublié qu'il l'a eu pendant trois ans. Il a le cerveau d'une ardoise magique.

http://anthropia.blogg.org
Dans le même genre, le 11 novembre, commémoration de l'armistice de la guerre de 1914 était occulté par le rappel étatique de ces "bons" étudiants qui s'étaient opposés à l'occupation Allemande un 11 novembre... 1940.

Dommage qu'aucun défilé contre la réforme des retraites n'ait été organisé un 11 novembre, j'aurai été curieux d'entendre le discours de Sarkozy l'année suivante ou quelques décennies après...

yG
"saluer le courage de ces jeunes Français qui ont montré l'exemple" alors que quelques semaines plus tôt, monsieur le président et sa majorité considéraient que les lycéens n'étaient pas assez responsables pour descendre dans la rue ! Quelle cohérence !!!
Finalement, c'est peut-être ça le pire chez Sarkozy: cette absence de colonne vertébrale, cette inconsistance intellectuelle, ce type bon tacticien mais stratège catastrophique (aucune vision cohérente à moyen-long terme sinon une vague feuille de route d'inspiration néolibérale saupoudrée de bonapartisme).

Vous rappelez-vous aussi "la politique de civilisation" qui devait irradier tout le quinquennat ?

Faut-il que les Français eux-mêmes soient formatés par des médias qui les balladent de "séquences" en "séquences" pour qu'ils puissent encore se laisser prendre au jeu !

Question: Sarkozy pourra-t-il refaire encore le coup de l'amnésie générale au moment où il présentera son programme pour sa réélection ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.