20
Commentaires

Quatre journalistes français auraient été instrumentalisés par le Maroc

 

Derniers commentaires

C'est la gloire on dirait : The Intercept parle de vous dans son article sur le lobbying du Maroc envers les Clinton.

Le "One journalist in France", c'est Manach !

Par contre, il semblerait qu'il en soit resté à votre première évaluation et ne soit pas au courant du "follow-up" (comme on dit).
Je n'en reviens pas de n'apprendre ça qu'aujourd'hui, vacances oblige...

Vous dites que ce n'est pas une affaire d'état concernant les emails échangés de Vincent Hervouët, perso je trouve ça inadmissible, évidement on n'est pas dupe du petit monde médiatico politique et ses travers (consanguinité, connivence, auto censure, ménages et j'en passe) mais là on a des correspondance écrites noir sur blanc dont le journaliste dit qu'ils n'ont pas été trafiqués..

Quand on tape "Vincent Hervouët" ce jour sur Google dans la rubrique actu on ne trouve rien si ce n'est les articles ASI ou un autre papier d' ER, le reste de la profession reste mutique, ce qui est inhabituel en 2014/2015 où on a l'habitude de suréagir et de démentir/préciser au besoin plus tard.

Connivence un journ connivence toujours.



Bravo à ASI, les seuls à se pencher dans le détail sur cette affaire, que dis je, ce scandale!
4 marathoniens de la gratuité

Travail gratuit, piges gracieuses, alors que des courriels de et à leur "employeur" mentionnent des paiements de 6000 € / mois. Il est évident que ces 4 mousquetaires ne sont pas disposés à reconnaitre avoir touché des subsides du régime marocain. Faut-il prendre leurs dénégations pour argent comptant ? Non, car qui croirait que cette "gratuité par amitié" s'est reproduit sur plus de 50 piges par rédacteur. Nos mousquetaires seraient donc des marathoniens de l'acte gratuit, une allégation aussi destinée au fisc français. Si les courriels de Charai sont authentiques, (et pourquoi ne le seraient-ils pas ?) rien n'est dit sur le mode de règlement... Surement pas par virement sur leurs comptes de salariés parisiens, mais difficile d'exclure l'ouverture de comptes offshore antonymies en devises dans des banques marocaines, car, pour les connaisseurs, Casablanca est un petit mais discret paradis fiscal.
Les courriels cités sont tous de Ahmed Charaï pour Si Morad ou Sdi Yassine (karim.karimi15 ou levallois2009)... On peut très bien imaginer qu'il ait modifié ou inventé les courriels qu'il semble avoir transférés1 pour obtenir des subsides sans avoir à partager ensuite le magot avec ses amis journalistes qui ont travaillé gratuitement2.

1. « Certains mails sont totalement faux, d’autres sont aux trois quarts faux, dans d’autres un seul mot a été changé », dixit Vincent Hervouët.
2. Petit déjeuner compris.
J'ai besoin d'argent, je veux bien être instrumentalisée.

Je signe où ?
"Instrumentalisés" ? Quès aco ?
On ne pourrait pas dire "utilisés", comme nous autres, tous les jours ???
Giangi
Article très intéressant, merci.
Super article Manach. Merci
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.