16
Commentaires

Quand Rajsfus défendait le groupe de rap La Rumeur

Maurice Rajsfus, historien et spécialistes des violences policières, est décédé ce 13 juin, pendant que les rues se remplissaient pour dénoncer ces mêmes violences envers les minorités. Arrêt sur images revient sur un épisode de la vie de cet historien et militant, survivant de la rafle du Vel d'Hiv : son témoignage en faveur du rappeur Hamé, membre du groupe La Rumeur, poursuivi par le ministère de l'Intérieur pour "diffamation" dans un interminable procès qui dura de 2002 à 2010.

Commentaires préférés des abonnés

édifiant, un grand merci pour cet hommage à M. Rajsfus et le récit de ce parcours judiciaire qui contribue à éclairer une actualité qui en a bien besoin. la France a de vrais problèmes avec ses forces de maintien de l'ordre et il n'y aura peut-être p(...)

Un grand Monsieur.

Respect.

Il y en a encore, des comme ça?


Mais dites, je croyais que le Rap c'était de la "musique" de merde, que les textes étaient à chier et que les rappeurs (surtout) étaient du niveau de l'huitre question cerveau. :-)


Au fait (...)

Mais Rajsfus [et d'autres] on resitué l'incapacité de la République à tenir sa police depuis longtemps 


n'est-ce pas la réponse à la question de Daniel Schneidermann qui se demandait si la police était encore sous contrôle ou en roue libre ? Et c(...)

Derniers commentaires

Bon article. Meilleur encore si vous pouviez mettre M. pour Monsieur plutôt que Mr qui va pour Mister. Petit détail.

Bel article. Merci 

Merci pour le rappel de cet épisode.



RIP Maurice Rajsfus

Merci pour cet article , Rajsfus est une référence pour toutes les personnes ayant lutté contre les violences policières, nous nous sentions tellement seuls. 

Son travail précieux et fouillé a été ignoré par  les médias , par les politiques de droite comme de gauche. Honte à eux , l'histoire se fera sans eux.

Maurice Rajfus a fait un tres grand travail et il l'a commence il y a bien longtemps, conscient des derives et du particularisme politique qui les favorise. Macron confirme l'utilite de son travail. 

Article d'utilité publique, merci ! Cet épisode, ces personnes (l'historien bien sûr, mais la parole des rappeurs est aussi intéressante) méritent d'être connues et reconnues. Cela ferait un excellent film ou livre, les séquences au tribunal  sont très fortes !

Mais Rajsfus [et d'autres] on resitué l'incapacité de la République à tenir sa police depuis longtemps 


n'est-ce pas la réponse à la question de Daniel Schneidermann qui se demandait si la police était encore sous contrôle ou en roue libre ? Et cette réponse ne date pas d'hier...


De même que pour cette chanson d'ASSASSIN  de 1995


Pas un mot sur les crimes quand l'Etat assassine
On t'opprime, si ça ne va pas on te supprime
Po po po voilà comment la police s'exprime
Personne d'entre nous ne veut finir comme Malik Oussekine
Bing, bang, la police est comme un gang ....


https://www.youtube.com/watch?v=2uIhOT5WQV4

Un grand Monsieur.

Respect.

Il y en a encore, des comme ça?


Mais dites, je croyais que le Rap c'était de la "musique" de merde, que les textes étaient à chier et que les rappeurs (surtout) étaient du niveau de l'huitre question cerveau. :-)


Au fait vous connaissez la K Pop..?

édifiant, un grand merci pour cet hommage à M. Rajsfus et le récit de ce parcours judiciaire qui contribue à éclairer une actualité qui en a bien besoin. la France a de vrais problèmes avec ses forces de maintien de l'ordre et il n'y aura peut-être pas meilleure opportunité de mobiliser les esprits sur ces questions et de faire bouger les lignes

merci

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.